La langue française

Ostensible

Sommaire

  • Définitions du mot ostensible
  • Étymologie de « ostensible »
  • Phonétique de « ostensible »
  • Citations contenant le mot « ostensible »
  • Traductions du mot « ostensible »
  • Synonymes de « ostensible »
  • Antonymes de « ostensible »

Définitions du mot ostensible

Trésor de la Langue Française informatisé

OSTENSIBLE, adj.

Vieilli ou littér.
A. − Que l'on peut voir, constater. Synon. évident, manifeste, visible.Le caractère ostensible de qqc. Nous vantons l'opulence toujours ostensible et nous taisons la misère que tant de causes cachent et dissimulent (Senancour, Rêveries, 1799, p.159).J'ai longtemps ignoré ce passage (...): Ce fut un accident dont la trace est visible, Qui soudain, de caché, le rendit ostensible (Dumas père, Alchimiste, 1839, iv, 3, p.269):
1. L'action économique et sociale tient désormais une large place dans les préoccupations gouvernementales. Or, c'est le secteur dans lequel l'action des groupes [de pression] est la plus ostensible et, sans aucun doute, aussi la plus efficace. Meynaud, Groupes pression Fr., 1958, p.350.
B. −
1. Que l'on ne cherche pas à cacher; que l'on montre, que l'on manifeste ouvertement; que l'on fait connaître. Plaisir, mécontentement, répulsion ostensible; décision ostensible; liens, rapports ostensibles (avec qqn); la raison ostensible de qqc.; faire qqc. de manière ostensible. Quelques traits ostensibles de bienveillance lui avaient valu parmi nous une petite popularité (Ambrière, Gdes vac., 1946, p.212).Les mouvements politiques, ou idéologiques, inspirés par Hegel, se réunissent tous dans l'abandon ostensible de la vertu (Camus, Homme rév., 1951, p.181).
P. ext. [P. oppos. à réel] Apparent. Un facteur complique l'analyse: l'écart éventuel entre le motif ostensible du refus de la confiance et sa cause réelle (Meynaud, Groupes pression Fr., 1958, p.313).
2. En partic. [En parlant d'un acte pol. ou diplom.] Qui peut être montré, officiel, public. Influence, intervention, pression ostensible. Dans mes deux lettres de créance, l'une ostensible, l'autre confidentielle, Marie-Caroline m'explique sa pensée (Chateaubr., Mém., t.4, 1848, p.224).Qu'avons-nous vu?... les traités ostensibles minés par des traités secrets (Jaurès, Eur. incert., 1914, p.413):
2. Cette duplicité foncière de la fonction −qui se traduisait souvent par la remise au diplomate de deux jeux d'instructions, l'un ostensible et l'autre secret −un homme en restera le théoricien symbolique: Nicolas Machiavel. Chazelle, Diplom., 1962, p.19.
Lettre ostensible. Lettre ouverte:
3. Au Roi Victor-Emmanuel. (...) Avant que le Pape eût pris sa fatale détermination, l'homme du monde catholique qui lui est le plus dévoué par son serment écrivit à Rome, d'ici, une lettre en latin ostensible au Saint-Père, dans laquelle on lui faisait toucher au doigt tout le mal qu'il allait faire... J. de Maistre, Corresp., 1805, p.346.
C. − Synon. de ostentatoire.Après l'avoir déterminé à prendre un habit moins ostensible, nous causâmes familièrement, et je ne fus pas long-tems à m'apercevoir que mon jeune parent n'était point guéri de sa présomption (Jouy, Hermite, t.2, 1812, p.182).[La] phraséologie partout ostensible et affichée [de Guez de Balzac] (Sainte-Beuve, Port-Royal, t.2, 1842, p.45).
Prononc. et Orth.: [ɔstɑ ̃sibl̥]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1739 «qui peut être montré, qui est fait pour être montré» (Voltaire, Corresp., éd. Th. Besterman, i. 2, p.44). Dér. sav. du supin ostensum, var. de ostentum, de ostendere proprement «tendre en avant» d'où «montrer»; suff. -ible*. Cf. le lat. médiév. ostensibilis «qui paraît» ca 1300 ds Latham. Ostensible a éliminé ostensif*. Fréq. abs. littér.: 51. Bbg. Quem. DDL t.12.

Wiktionnaire

Adjectif

ostensible \ɔs.tɑ̃.sibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut être montré, qui est fait pour être montré.
    • Je mettrai mes fonds à la Banque de France et je reviendrai vous trouver en ne me donnant qu’une fortune ostensible d’environ un million en marchandises. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  2. Qui est visible ou apparent.
    • L'image d'un rituel funéraire congolais en milieu urbain semble dominée par l'expression d'un rapport de force entre acteurs. Les nantis cherchent à impressionner dans l'espace du deuil en montrant de façon ostensible, leur richesse. — (Vincent Dississa, Violence et funérailles au Congo‑Brazzaville, Bulletin de l'APAD n° 25 (La Violence endémique en Afrique), 2003)

Adjectif

ostensible \ɒ.ˈstɛns.ɪ.bəl\

  1. Ostensible, prétendu, apparent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OSTENSIBLE. adj. des deux genres
. Qui peut être montré, qui est fait pour être montré. Lettre ostensible. Réponse ostensible. Il signifie aussi Qui est visible, apparent. Porter un insigne d'une manière ostensible.

Littré (1872-1877)

OSTENSIBLE (o-stan-si-bl') adj.
  • Qui peut être montré. Faites-moi, je vous prie, un mot de réponse ostensible, soit pour accepter ce que je vous propose, soit pour le refuser honnêtement, D'Alembert, Lett. à Voltaire, 5 avr. 1768. [Pichegru] au bout de huit jours seulement, répondit d'une si singulière manière, que cet écrit ne fut pas ostensiblei, Corresp. Klinglin, I, 481.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ostensible »

Du latin ostensibilis (« qui paraît »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français ostensible.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. OSTENSION.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ostensible »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ostensible ɔstɑ̃sibl

Citations contenant le mot « ostensible »

  • En sortant de ce huis clos vers 11 h 30, Édouard Philippe a suivi le président dans une scénographie bien ostensible. Le duo exécutif a longé le palais, emprunté un chemin traversant un petit bosquet puis s’est dirigé vers le centre du jardin où attendaient les 150 Français de la Convention citoyenne sur le climat. Là, le locataire de Matignon a attentivement écouté l’allocution présidentielle, assis au premier rang, alors que sa présence n’était pas annoncée et qu’il a exprimé des réserves sur certaines propositions des participants. Faut-il y voir un indice du maintien au gouvernement Le Figaro.fr, Matignon: le sort d’Édouard Philippe en suspens jusqu’à la fin de semaine?
  • A raison, car l’heure de la revanche consumériste a sonné. La déferlante du voyage d’agrément reprend ses droits. Par étape certes, presque précautionneuse, progressive, d’une frontière à une autre, redécouvrant « les charmes de la proximité » en attendant « les embruns des grands larges » ou « l’exotisme des destinations lointaines », mais résolue, ostensible et méritée ! L’homo turisticus qui piaffait d’impatience, assigné à résidence depuis le mois de mars, peut enfin replonger dans les délices de la mobilité de plaisance. En cela, il demeure un « privilégié » – 7 % seulement de l’humanité ont accès au tourisme international –, mais il n’en a cure. Ou juste un peu, parfois, au risque de gâcher ses vacances. Le Monde.fr, Tourisme : « Le redémarrage dans “le monde d’après” s’opère selon la même logique que celle qui prévalait dans “le monde d’avant” ? »

Traductions du mot « ostensible »

Langue Traduction
Anglais conspicuous
Espagnol conspicuo
Italien cospicuo
Allemand auffällig
Chinois 显眼的
Arabe واضح
Portugais conspícuo
Russe бросающийся в глаза
Japonais 目立つ
Basque izpirik
Corse evidente
Source : Google Translate API

Synonymes de « ostensible »

Source : synonymes de ostensible sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ostensible »

Partager