La langue française

Exotérique

Définitions du mot « exotérique »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXOTÉRIQUE, adj.

PHILOS. [En parlant d'enseignements donnés aux non initiés] Qui peut être divulgué, enseigné publiquement. Anton. ésotérique, occulte.Le principe général de solution admis par les philosophes était que le Coran a un sens exotérique à l'usage du vulgaire, et un sens ésotérique (Théol. cath.t. 4, 11920, p. 1204).
Prononc. et Orth. : [εgzɔteʀik]. Cf. é-1. Ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1568 (L. Leroy, Polit. d'Aristote ds DG). Empr. au lat. class. exotericus, gr. ε ̓ ξ ω τ ε ρ ι κ ο ́ ς de même sens. Fréq. abs. littér. : 9.

Wiktionnaire

Adjectif

exotérique \ɛɡ.zɔ.te.ʁik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui se fait en public, en parlant de la doctrine que les philosophes anciens professaient en public, par opposition à leur doctrine secrète.
    • … car il y a une philosophie bourgeoise ésotérique qui exprime le travail intime de la bourgeoisie, son opération de soi sur soi, par quoi elle édifie les modèles auxquels elle doit se conformer. Et il y a une philosophie bourgeoise exotérique, qui est tournée vers le dehors, qui exprime en quelques formules réduites ce qu’on doit savoir de la Philosophie. — (Paul Nizan, Les Chiens de garde, 1932, page 104)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXOTÉRIQUE. adj. des deux genres
. Qui se fait en public, en parlant de la Doctrine que les philosophes anciens professaient en public, par opposition à leur doctrine secrète. La doctrine exotérique d'Épicure. Il s'oppose à Ésotérique.

Littré (1872-1877)

EXOTÉRIQUE (è-gzo-té-ri-k') adj.
  • Qui se fait au dehors, public. Presque tous les philosophes de l'antiquité ont eu deux sortes de doctrines, l'une publique et l'autre cachée (exotérique et ésotérique), D'Holbach, Essai préj. ch. 10, dans DUMARSAIS, Œuvres, t. VI, p. 223.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « exotérique »

(1568) Du latin exotericus issu du grec ἐξωτερικός, exôterikós (« exotérique »), de ἐξώτερος, eksôteros (« plus extérieur ») comparatif de l’adverbe ἔξω, exô (« en dehors »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἐξωτεριϰὸς, du dehors, de ἔξω, hors.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « exotérique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exotérique œksɔterik

Évolution historique de l’usage du mot « exotérique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exotérique »

  • Il est vrai que certains secrets existent dans n’importe quelle institution, requérant prudence et discipline interne. On pourrait dans ce sens parler d’informations secrètes dans l’Église. Mais le christianisme est exotérique en ce qui concerne les contenus religieux. C’est une religion enseignée publiquement, universelle, missionnaire et sans secrets. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Existe-t-il des secrets chrétiens réservés à une élite d’initiés ?
  • Hayy comprend alors que la révélation divine n’est saisie par les hommes que dans son aspect exotérique (dhâhir) et non ésotérique (bâtin). Pour Hayy, l’être social humain est, en majorité, réduit à se noyer dans des sciences pratiques qui l’aveuglent et le détournent de la vérité. Il décide alors de retourner sur son île, en compagnie de Açâl, son frère en connaissance. lecourrierdelatlas, Ibn Tufayl et la Spiritualité
  • Les soufis étaient maîtres des sciences ésotériques et exotériques. Leur pratique des actes exotériques était si accomplie qu’il pouvait même sembler à certains qu’ils en excédaient la lettre. Dans ses “Futuhats”, Ibn ‘Arabi va au plus près de la lettre. Encore faut-il les étudier pour le savoir. Il faut savoir sortir des préjugés pour aller chercher l’information soi-même. Mizane info, Abdel Hafid Benchouk : « Le soufi ne vit pas retiré hors du monde »
  • Elle régit les deux plans existentiels : l’exotérique et l’ésotérique. Mizane info, Larbi Djeradi : les trois étapes de l'éducation dans le soufisme
  • ‘Abd al-Halim Mahmud n’a donc pas « trahi » sa sensibilité au soufisme, ni même l’autorité religieuse qu’il représentait sur le plan de l’orthodoxie exotérique islamique. Il reste jusqu’à nos jours, en Egypte et dans le monde musulman, une référence intellectuelle et religieuse, aussi bien dans le domaine du soufisme que dans celui de la théologie et de la jurisprudence. Mizane info, L'imam Mahmud, René Guénon et les Frères musulmans : retour sur une méprise
  • Un rapport s’est développé par phases éparpillées tout au long de la discographie de Joe Lucazz. Avant même que son œuvre ne commence a se construire de manière exotérique, il était déjà aisé de distinguer les différentes facettes qui faisaient l’identité de sa musique. A l’instar d’Isha, Joe Lucazz a patienté pour prendre sa place, le temps de développer un univers riche aux ramifications multiples. Joe Lucazz, ici c’est Paris Dernière | Sourdoreille, Joe Lucazz, ici c’est Paris Dernière | Sourdoreille
  • Troisième maître de l’ordre (tarîqa) des Shâdhilis, Ibn ’Atâ’ Allâh est l’un de ces nombreux maîtres du soufisme (mystique musulmane) qui ont uni en leur personne les aspects ésotérique et exotérique de l’islam. Natif d’Alexandrie, il est issu d’une famille de ’juristes’ musulmans (fuqahâ’), et reçoit donc une formation complète dans les diverses sciences islamiques. Oumma, Ibn ’Atâ’ Allâh al-Iskandarî (1259 - 1309)
  • Les historiens actuels, justement, réévaluent cette équivalence, ce quasi-synonymisme supposé. Et réévaluent tout autant ce qu'on peut qualifier pour ces deux mouvements de doctrine exotérique, doctrine officielle et doctrine ésotérique. Il y a quelque chose de commun aux deux doctrines, ce qui forme le nom de la seconde, le “nationalisme” comme doctrine idéologique et le “socialisme” comme doctrine pragmatique: ce que reprennent des divers courants socialistes ces deux mouvements est surtout la structure du parti et de l'État et le mode de propagande développé notamment par les courants d'inspiration marxiste à la fin du XIX° siècle et au début du XX; ils reprennent aussi la pratique de l'action directe, de la “propagande par le fait”, commune à certains courants socialistes révolutionnaires et anarchistes révolutionnaires; leur idéologie ésotérique comme celle officielle ne sont pas très définies, sauf sur le point du nationalisme exacerbé – ce en quoi on peut dire que Donald Trump a une idéologie “fasciste” puisque le seul point stable dans cette idéologie est «America first!», ce qui n'induit pas pour autant que sa pratique politique soit “fasciste”. Remarquez, on peut dire qu'Emmanuel Macron a lui aussi une idéologie “fasciste” car lui aussi a un seul point stable dans tous ses discours doctrinaires, un nationalisme exacerbé. En fait, on peut le dire d'une bonne part des dirigeants politiques actuels, ce qui là non plus ne les définit pas proprement fascistes, ça dépend de leur pratique du pouvoir. Club de Mediapart, 357: Qu'est le fascisme? | Le Club de Mediapart
  • Bien plus se plaint-on, le pasteur a décidé de réduire le nombre de membres du conseil d’église qu’il a trouvé en place de 43 à 22. Les exclus étant des initiés au Nyang-nyang. Pire, des candidats retenus seraient membres d’un cercle exotérique et mystique dont le pasteur serait le gourou. « Certains candidats retenus appartiennent à un cercle mystico-exotérique et sont si nouveaux en paroisse que l’on se demande d’où ils viennent », croient ces fidèles. « Il nous a demandé de venir dans son cercle et nous avons refusé. C’est pourquoi il s’acharne contre nous », fulmine un ancien d’église écarté. camer.be, CAMEROUN :: Bafoussam : Le diable dans la maison de Dieu :: CAMEROON
  • Dans sa démarche ésotérique, d’où sa puissance de mystique avéré, humblement étoffée par une science exotérique, il avait fait de ses enseignements des levains immuables pour accéder au divin, l’Ineffable. Senego.com - Actualité au Sénégal, toute actualité du jour, De la construction historique de l’âme du Soufi par Seydi Haj Malick Sy * - Senego.com
  • L’explication est à chercher dans l’hagiographie mouride. Dans les écrits de Serigne Moussa Ka, qui dans son appendice au poème consacré à l’exil de Borom Touba, «Yokkub Jazahu Shakkoor», retrace l’ordre du Cheikh à Ibrahim d’aller finir la mission au Gabon. Le choix du fondateur du Mouridisme porté sur son fils, Serigne Ibrahima, ne doit rien au hasard. Puisque Cheikhoul Khadim lui-même, souligne dans ses écrits que son exil à Sarsarra (Mauritanie) avait pour but de récolter les fruits de sa mission au Gabon. En exil en Mauritanie, Borom Touba a profité de sa double culture, exotérique et ésotérique, pour s’unir en mariage avec trois vénérées de la lignée chérifienne. De ces unions naîtrons Sokhna Aminata Mbacké, Serigne Abdoulahi Mbacké et Serigne Ibrahima Mbacké. Celui choisi par le Tout-puissant pour remonter les pentes de la montagne sainte, (re)fouler les berges de Lambéré et le fouillis de Mayumba. Le choix n’est pas un hasard : Ibrahim, eh oui, en reconnaissance à l’apôtre de la foi. Au prophète et père du monothéisme. SenePlus, IL ETAIT UNE FOIS, SERIGNE IBRAHIMA MBACKE | SenePlus
  • En occident, par facilité ou par méconnaissance ou même par mauvaise foi si, l'on pense Islam on pense Chariya et l'on réduit une culture à une pratique uniquement exotérique que l'on diabolise. Le Soufisme est une vision ésotérique de l'Islam. Une mystique apparue tout naturellement et qui doit son nom à la robe de laine blanche souf ou çouf que portaient les premiers ascètes. Le Soufisme est la recherche perpétuelle d'une voie qui mène vers Dieu, une démarche non orthodoxe qui proclame que pour se rapprocher de Dieu et le comprendre, la seule clé est l'amour. En opposition à l'orthodoxie qui déclare Dieu inaccessible à l'homme. Cette 6ème édition du festival de Fès de la culture Soufie aura lieu du 12 au 14 avril 2012 et a pour thème sapiences soufies. La poésie, les récits, les essaies métaphysiques et les sapiences ou hikam, locutions de sagesse qui expriment la quintessence de l'élévation spirituelle et comportementale ont construit dans l'inconscient collectif les fondations de l'Islam. Cet évènement est une passerelle que l'on jette entre l'orient et l'occident. C'est faire connaître un langage universel de paix et d'ouverture. Cette édition met à l'honneur Muhammed Iqbal, penseur soufi mort en 1938. Son œuvre poétique et métaphysique dense sera éclairée par des conférences et des concerts. L'un des thèmes développé cette année est à lui seul un programme. Peut-on enseigner la sagesse?  Et de qu'elle sagesse parlons-nous? La sagesse soufie, qui s'exprime dans toutes les formes d'art, consiste à tendre à annihiler les égocentrismes personnels et collectifs pour se rapprocher de l'amour universel. La connaissance est source de tolérance, la compassion source d'élévation. Le défi de cette philosophie est de trouver le bon levier pour s'insérer dans le monde séculier et y apporter les ingrédients nécessaires à transformer le trop humain. Les concepts de cette culture ésotérique s'expriment souvent par le chant hypnotique, la transe, l'ascèse à l'instar d'autres cultures et d'autres peuples qui cherchent l'illumination dans l'amour de Dieu. , 6ème édition du Festival de Fès de la Culture Soufi
  • Cette analyse n'est pas propre à la tradition hébraïque, dans le contexte grec par exemple on parlera de discours exotérique pour les niveaux littéral et allégorique, ésotérique pour ceux allusif et mystique. Non qu'on doive développer quatre discours, tout discours contient les quatre, par contre l'accès aux niveaux allusif et mystique nécessite un apprentissage particulier tandis que celui aux niveaux littéral et allégorique découle d'un apprentissage de base. Dans un passage de je ne sais plus quel Évangile mais je le saurai très vite vu que je vais le citer, il y a une sorte de leçon de rhétorique où “Jésus” donne des indications sur la manière de construire un discours. Me semblait bien que c'était dans celui selon Matthieu. Comme je le cite in extenso je ne lui donnerai pas la forme conventionnelle des citations dans mes billets, entre guillemets et en italique, c'est le passage qui suit entre deux barres horizontales, Évangile selon Matthieu, chapitre 13, traduction Louis Segond 1910, repris de Wikisource. Club de Mediapart, 340: Langues du peuple, langues de l'élite. | Le Club de Mediapart
  • Le Soufisme est le cœur de l'Islam historique, il constitue un grand courant ésotérique et initiatique s'appuyant entre autres, sur la doctrine de l'Unicité de l'Être. Il fait appel à des disciplines et requiert une relation de maître à disciple capitale. En l'espèce, il représente la Voie - ésotérique - en complément de la Loi - exotérique - deux faces d'un même outil à disposition de l'humanité. Les enjeux sont primordiaux : révéler son moi, maîtriser son ego, ses passions, mais ne pas contempler dans le miroir intérieur son moi/ego, comprendre le soi divin, l'ipséité divine, c'est-à-dire l'identité même de la personne de Dieu, son Être absolu, son Essence insondable par la raison humaine. Le soufisme permet de connecter son cœur à l'Absolu, d'être un fils de l'instant, atteindre la contemplation de la lumière divine et parvenir à la gnose, la connaissance de son Seigneur. Clicanoo.re, [Société] Les bonheurs du soufi | Clicanoo.re
  • Contrairement aux idées reçues, le soufisme n’est pas une voie dissidente de l’islam ni un syncrétisme né d’un métissage religieux mais le sens ésotérique (caché) d’une révélation exotérique (apparente) qu’est le Coran. Pour Icônes, Faouzi Skali, docteur en sciences des religions et président du Festival de Fès de la culture soufie, précise : “Le soufisme est une voie d’approfondissement spirituel liée à la tradition de l’islam. Elle n’est donc pas une voie (encore moins une secte) à côté, mais dans le prolongement intérieur de cette tradition”. Telquel.ma, 10 clés pour comprendre le soufisme
  • Il récuse aussi cette séparation étrangère à l’islam qui consiste à scinder l’ésotérique (le dedans) de l’exotérique (le dehors). Mizane info, Philosophie islamique et sécularisation : quelles relations ? 1/2
  • Apparu très tôt dans l’islam, le soufisme cherchait à travers l’intériorisation et la contemplation à arriver à la sagesse divine et à l’amour de Dieu. Courant ésotérique initiatique, il professe une foi affirmant que toute réalité comporte un aspect extérieur apparent (exotérique ou «dhahir» en arabe) et un aspect intérieur (ésotérique ou «batin» en arabe). Le soufisme s’est répandue en Afrique par l’une des principales confréries d’importance fondée par Abou El-Hassan Ali Ibn Abdallah Chadhili (né à Ghoumara, en Tunisie, en 1196) constituant ainsi avec la Tijania et la Qadirya, un vecteur majeur de la diffusion de l’islam soufi en Afrique. Kapitalis, Tunisie : La réforme du champ religieux (4-4) - Kapitalis
  • De ce point de vue, rien de plus juif que ce livre qui n’apporte ni réponses ni espoir mais bouleverse l’ordre des histoires traditionnelles que nous nous racontons depuis des lustres sur la colonisation et les immigrés, la politique arabe et le « socialisme », mais aussi l’islam, le terrorisme, les banlieues, l’antiracisme, l’antisémitisme, etc. On pourrait même avancer qu’il fallait sans doute être culturellement familier du distinguo talmudique entre les sens exotérique et ésotérique d’un texte comme des techniques d’argumentation du pilpoul et du midrash pour déconstruire ainsi les faux-semblants idéologiques de droite comme de gauche, éclairer les effets pervers des politiques derrière la langue de bois ou traquer en miroir la fameuse ruse islamique (taqya) chère à la théologie musulmane qui autorise, sous certaines conditions, les croyants à se faire passer pour impies – autant dire pour ce qu’ils ne sont pas – à l’instar des Juifs et des homosexuels qui, parce que leur extériorité ne coïncide pas forcément avec leur intériorité, alimentent l’angoisse de tous les obsédés de l’identité qui se font bruyamment entendre aujourd’hui. La Croix, Un temps pour haïr (2/2)
  • « Le serviteur du peuple » comme il aime bien se présenter, Baye Mamoune Niasse est pour l’instant le seul guide religieux candidat à la présidentielle de 2019. Porté par son mouvement « And ak Askan wi Natal Senegaal, Bennal Afrique », Baye Mamoune Niasse perçoit son entrée dans la compétition politique comme une mission divine en vue de soulager le peuple sénégalais. « J’accomplis une mission sacerdotale exotérique et ésotérique d’alléger les souffrances du peuple », avait-il déclaré le 13 février après l’annonce de sa candidature pour la présidentielle. SeneNews.com, FOCUS SUR… : Baye Mamoune Niasse, seul guide religieux candidat à la Présidentielle 2019 !
  • Ensuite, même sans s’arrêter aux sens profonds du Qur’ân sur le plan ésotérique, une lecture attentive, sur le plan exotérique, permet déjà d’en tirer de nombreux enseignements utiles, des sagesses diverses, des énoncés historiques à la fois exacts (de nombreuses découvertes archéologiques et historiques depuis plus de 50 ans, ont corroboré les récits qurâniques et un certain nombre de récits prophétiques, cf. Christian Robin, Geneviève Gobillot, …). Mizane info, Le Coran des historiens : pour une critique des thèses hypercritiques 2/2
  • Porte-étendard de la Tariqa Tidiane avant même d’être Khalife, Serigne Mansour Sy s’illustrera d’une telle façon que Serigne Babacar Sy le surnomma « Inspecteur » de la Tariqa. Ayant fait toutes ses humanités auprès de Maodo, son initiation ésotérique et exotérique également, Mame Mansour devient naturellement l’autre face de la pièce, calquée sur celle de son vénérable père. Il héritera tout de son père, ce qui justifie bien le surnom de « Seyyidul xawmi » (le Maître de son temps). Serigne Bababcar Sy et Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakh ne cachaient jamais leur fierté de compter au sein de la famille un être d’une telle grandeur. En témoignent les nombreux poèmes écrits en son honneur. SeneNews.com, UNE VIE, UN VECU : El Hadji Mansour Sy Malick, le très mystique
  • L’islam exotérique s’effrite comme le christianisme en son temps , il n’est donc pas très important que les rites soient effectués ou pas , ils n’ont pas la même puissance ni utilité qu’avant ;chacun possède en son coeur le potentiel d’être relié . AgoraVox, Ramadhan et Aïd au temps du coronavirus : Le nouveau Satan de rechange s'appelle Covid-19 - AgoraVox le média citoyen
  • L’erreur du monde religieux (qu’il soit juif, chrétien ou musulman) est de concevoir et enseigner un dieu exotérique, extérieur à l’humanité : une entité indépendante et omnipotente, vivant dans un hypothétique "ailleurs". Tous ceux qui s’interrogent sur la nature du divin et la cause et le sens de la Vie, trouvent toujours une réponse personnelle et unique, mais dont la caractéristique commune est que le divin n’est nullement séparé de l’humain : ils sont reliés (sens étymologique de « religion » - se relier) et interdépendants. Dieu est Tout Ce Qui Est dans le monde absolu, non manifesté, mais il ne peut faire l’expérience de l’Etre qu’au travers des manifestations « limitées » (imparfaites) mais concrètes des humains que nous sommes. AgoraVox, La Face de Dieu - AgoraVox le média citoyen
  • De la même manière, les rédacteurs du Talmud mêlaient deux formes littéraires dans leur texte ; une forme conceptuelle, juridique et exotérique, dite halakhique, afin de produire les lois dont dépendait l’existence des communautés juives ; et une forme romanesque, poétique et ésotérique, dite aggadique, qui constituait le corpus des chroniques, des légendes, des paraboles de la tradition juive, mais toujours entrelacé au corpus juridique dans le même ensemble. La Règle du Jeu, Patrick Mimouni, Entre les lignes : Proust et la littérature juive (3) - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Avant de parler des effets désastreux du rentiérisme sur l’économie, la politique et la société, nous commencerons par dire ce qu’est le rentiérime ou ce qu’on appelle tantôt «rentier state» (Etat rentier), tantôt «Exoteric State» (Etat exotérique), tantôt «Paradox of Plenty» (paradoxe de l’abondance). Un Etat rentier peut être défini comme étant tout Etat qui reçoit une portion substantielle de son revenu sous forme de rente externe (Hootan Shambayati, The Rentier State, Interest Groups and the Paradox Economy, Comparative Politics, 1994, 28 :2, p.308, notre traduction). El Watan, Sortir du «rentiérisme» et faire de notre jeunesse le pétrole de demain… | El Watan
  • Sans doute, s'il s'agit de la version exotérique, du monothéisme et de la dogmatique qui le soutient. Club de Mediapart, AL-FÂRÂBÎ OU LA "CITÉ PARFAITE" | Le Club de Mediapart
  • De fait, l'ambition légendaire des Ptolémées à Alexandrie — rassembler en un même lieu l'ensemble des savoirs — ne doit pas abuser: toute bibliothèque en appelle d'autres. Et si la bibliothèque d'écrivain se singularise par une série de choix idéologiques, pratiques ou esthétiques, elle n'en est pas moins ouverte à d'autres auteurs, à d'autres lecteurs, à d'autres livres, mais aussi aux influences et modes intellectuelles d'une époque. Même singulière, elle est aussi de nature collective du fait des héritages, des dons ou des prêts qui la constituent et la transforment. C'est pourquoi la dernière partie de notre ouvrage sur les bibliothèques d'écrivains s'intéresse aux «Circulations et échanges» qui, au-delà de l'échelle individuelle, permettent d'envisager des «bibliothèques partagées» par un groupe, une génération ou une communauté. Les avant-gardes représentent de ce point de vue des cas exemplaires, dans la mesure où la bibliothèque y est non seulement le réservoir des références communes, mais aussi l'objet d'une réflexion sur ce que peut et doit être le rapport de la modernité à la tradition, à l'héritage ou à la culture: on voit alors les écrivains osciller entre la tentation de la table rase et la tentative pour redéfinir un canon littéraire, entre une vision qui fait de la bibliothèque le refuge des initiés contre les produits de l'industrie culturelle, et une autre qui en fait le moteur utopique d'une éducation populaire. Les bibliothèques symbolistes étudiées par Julien Schuh interrogent ainsi le statut même de la communauté avant-gardiste, dans une tension entre les choix personnels des auteurs, leur désir de fonder une alternative à une culture de masse naissante, et la pluralité de leurs appartenances sociales. Avec les surréalistes, abordés par les articles de Pierre-Henri Kleiber, d'Olivier Belin et de Karla Segura Pantoja, la bibliothèque devient le double et l'aliment de l'anthologie, cette petite bibliothèque portative et sélective censée offrir au public, de manière exotérique, les références que le groupe cultive de manière ésotérique. Quant aux cinéastes de la Nouvelle Vague, leur rapport à la bibliothèque s'avère ambigu: Anne-Gaëlle Saliot décèle ainsi chez Resnais, Truffaut et Godard un amour des livres doublé d'une hantise de leur destruction, mais aussi une réflexion critique sur la relation entre savoir et pouvoir. , Fabula, Atelier littéraire : Lecture et creation
  • Soufiane Djilali : L’idée centrale du livre est que ce sont les structures de la société traditionnelle qui ont domestiqué l’islam pour mettre à son propre service sa sacralité. L’islam, en son essence, n’est ni moderne ni archaïque. L’islam, comme toutes les religions d’ailleurs, répond à un besoin très profond de l’homme qui cherche des réponses à ses angoisses existentielles. Les neurosciences ont largement démontré que le besoin d’une spiritualité est inhérent à notre biologie. Pour le croyant, il s’agit tout simplement de la foi qui le pousse à la quête de Dieu. Toutes les religions ont une dimension exotérique et une autre ésotérique. Les religions diffèrent par la première dimension, c’est-à-dire par les rites et la forme qu’elles peuvent revêtir. Elles se rapprochent infiniment plus que ce que le commun des croyants pense dans leur seconde dimension. Le mot «religion» vient du latin «religare» qui signifie «relier». Le mot charia signifie «chemin, voie» pour aller vers Dieu. Avant d’être un style de vie, la religion a sa raison d’être dans la quête spirituelle. Elle est donc une affaire intime qui concerne la relation de la créature avec son créateur. Cette relation ne peut souffrir de l’intrusion d’une tierce partie. Algérie Patriotique, Soufiane Djilali : «Il n’y aura pas de retour vers un islam idéologisé»
  • Ce qui prévaut, c’est le comment, le visible, l’exotérique, la loi et moins le pourquoi, le caché, l’ésotérique, le cœur. Je schématise. Toujours est-il que le « guide du pèlerin », fascicule distribué par l’agence au moment de la signature du contrat, renforce cette impression. Les cinquante-neuf pages présentant « Les connaissances nécessaires pour le Hajj et la ‘Omra » portent sur les aspects organisationnels du séjour, sur le déroulement des rites avec une compilation des invocations à prononcer. Pas une page n’évoque la dimension symbolique des paroles et des gestes, ni ne retracent l’origine mystique et les enjeux méditatifs de ce périple mémoriel. Tout ou presque se passe comme si le pèlerinage était une technique. En même temps, j’y étais préparé dès la veille du départ : « faites des douas (invocations) pour nous » demandaient nos proches. L’Islam par procuration. Ils y croient.  Car l’institution façonne cette croyance. Mais quelle maladresse que cette réponse :« J’aurai déjà beaucoup à faire avec moi-même, pour trouver mon chemin ». Pas opportun, pas pédagogique. Méprisant. Pourtant Ibn Rochd (Averroès) est clair : un dévoilement brutal du sens profond des enseignements religieux aurait de grandes conséquences psychologiques et sociales sur celles et ceux qui sont éduqué.e.s à l’ignorer … Oumma, La foi dans le doute: notes de voyage d'un pèlerin
  • Alors que l’étude de la rhétorique discursive, basée sur le savoir exotérique, prenait de plus en plus d’importance dans les écoles chrétiennes et musulmanes, la transmission orale d’une tout autre forme de savoir conservait son prestige dans les écoles juives. Seulement, au XIIe siècle, à l’époque des Croisades, une période catastrophique pour les Juifs, Maïmonide éprouva le besoin de conserver par écrit les principes de la tradition orale héritée des maîtres de l’époque biblique. D’où le paradoxe du Guide des égarés : La Règle du Jeu, Patrick Mimouni, Entre les lignes : Proust et la littérature juive (4) - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Vous connaissez j'espère l'opposition entre savoir ésotérique et savoir exotérique; souvent, la manière de les présenter est fallacieuse, on dit que le savoir ésotérique est révélé “en secret”, et que le savoir exotérique en est une version dégradée donnée aux non initiés. Les auteurs conscients de leur ouvrage savent ceci: il n'existe pas de savoir secret autre que celui que l'on cache à soi-même. Quand je relis un de mes textes, j'y trouve toujours autre chose que ce que je croyais y avoir mis, et quant une tierce personne me parle d'un de mes textes, elle m'en fait découvrir encore un autre aspect. Certains textes, je les relis souvent, je pense notamment à un roman, Candy Man de Vincent King, que je relis environ une fois par an depuis que je l'ai découvert, ce qui doit faire désormais au moins une quarantaine de lectures, et à chaque fois je lis un autre texte. Une de mes maximes est, les mots n'ont pas de sens, ce qui pour moi signifie qu'ils ne pointent pas une portion stable, immuable, de la réalité, parce que la réalité change sans cesse, donc ce que pointe un mot à un moment donné ne peut pas être ce qu'il pointe à un autre moment. Sur une période relativement longue, un lustre ou une ou deux générations, tel mot désignera une portion de la réalité relativement stable, et sur une période encore plus longue un type de réalité relativement similaire, par contre un texte ou un discours assez long, disons, cinq ou six phrases et plus, a une stabilité bien moindre. Le savoir ésotérique n'est pas “révélé en secret” mais se révèle à chaque fois que l'on considère de nouveau un discours ou un texte. Voici la suite de la parabole du bon grain et de l'ivraie: Club de Mediapart, La farce du changement climatique. | Le Club de Mediapart
  • Hasard de calendrier ou message exotérique ? A deux jours près, Issa Hayatou et Hicham El Amrani, ex-président et SG de la CAF, ont été condamnés en Egypte à 16 milliards de Fcfa d'amende dans l'affaire de droits TV attribués au Groupe Lagardère. Beaucoup voient dans la concomitance de cette punition judiciaire avec le retrait de l'organisation de la CAN2019 au Cameroun, une manière pour Ahmad Ahmad de régler de vieux comptes avec Issa Hayatou. D'autres même vont jusqu'à accuser Gianni Infantino, le président de la FIFA d'être celui qui tire les ficelles d'une « expédition punitive » contre l'ex-président de la CAF. Ce n'est que l'écume des choses. La Tribune, CAN 2019: A qui profite vraiment l’éviction du Cameroun ?
  • La Madeleine des Évangiles gnostiques fut indubitablement essentielle aux premiers temps du christianisme, de même que prédicatrice de son propre chef aussi bien que la femme dont apparemment Jésus s’est passionné, fait qui n’était pas bien vu des patriarches et intolérants juifs de son groupe et spécialement de Simon Pierre, qui semble-t-il la haïssait (« ainsi que toutes les femmes ») au point de menacer sa vie. Cette tyrannie personnelle préfigura la situation postérieure entre l’Église catholique romaine de Pierre et le mouvement féminin clandestin de Madeleine qui a atteint son apogée dans le sud de la France (où abondent des traces brillantes sur la nature de son influence : le mystère de Rennes-le-Château par exemple, inclut l’énigme d’une femme royale appelée Marie de Nègre d’Hautpoul, ou Marie la Noire / des Ténèbres, la Grande Prostituée, ou initiatrice sexuelle). L’Église de saint Pierre fut de prédominance masculine, misogyne et exotérique – pour les masses – et fondée sur des dogmes si inflexibles que leur désobéir ou cesser d’y croire signifiait s’exposer à une mort horrible, alors que le mouvement de Madeleine fut pour l’essentiel féminin et ésotérique, incluant apparemment l’adoration des antiques déesses et des rites d’initiation de nature sexuelle et fut beaucoup plus intuitif et harmonieux. L’actualité, Marie-Madeleine 17, Benoît XVI | L’actualité
  • Américaine originaire de la Jamaïque, cette chrétienne évangélique, qui avait voulu entre temps devenir pasteure, est animée par une foi en Dieu sans pareil. Ancienne fonctionnaire de la Chase Bank où elle rencontrera son mari venu ouvrir un compte, elle se passionnera très vite pour l’Afrique ainsi que pour la politique. Mère de trois enfants (Georges avait un garçon avant de la rencontrer) dont Timothy, 18 ans, est déjà footballeur professionnel. La journée de Clar est rythmée par les messages codés qu’elle échange avec son mari et la prière. Elle insiste pour faire sa dernière prière de la journée avec Georges. Elle voyage régulièrement en Floride, où elle possède un restaurant haïtien et une épicerie exotérique au détriment de sa Jamaïque natale à laquelle son époux semble plus attaché qu’elle. Si l’afrodescendante déteste les diners mondains, elle tient en l’occurrence à préparer les repas pour le président et surtout, concocte des crêpes et gâteaux à longueur de journée. SenePlus, ZOOM SUR LES PREMIERES DAMES DE LA CEDEAO | SenePlus
  • - Enfin, et sans doute l’erreur la plus fondamentale, ils confondent spiritualité et religion. La spiritualité ne peut en aucun cas être assimilée à une " croyance religieuse", c'est exactement le contraire... Spiritualité et Religion s'opposent conceptuellement. L'une est ésotérique, l'autre est exotérique. L'une relève de l'immanence, l'autre de la transcendance. Et la transcendance est précisément l'antithèse de l'émancipation. Club de Mediapart, Islam et gauche radicale | Le Club de Mediapart
  • Les racines de ce problème semblent diverses. Tout d'abord, il faut reconnaître chez certains théoriciens la volonté explicite de ne pas offrir leurs spéculations au plus grand nombre. Tel fut le choix de nombreux penseurs dès l'Antiquité, si ce n'est avant. Aristote divisait par exemple ses cours en une version exotérique, couchée par écrit pour être accessible à tous -les profanes- et une autre ésotérique, transmise oralement et en cela destinée à ses seuls disciples -les initiés. Certains historiens font aussi l'hypothèse d'une telle discrimination des publics dans l'enseignement de Jésus, dont le versant ésotérique pourrait être trouvé dans les évangiles apocryphes. Mais l'obscurité théorique peut également servir à se protéger du pouvoir et de la censure. Telle est peut-être la raison de l'incohérence des deux œuvres majeures de Machiavel (Le Prince prônant l'autoritarisme, le Discours sur la première décade de Tite-Live la République et les libertés individuelles), dont l'envie de réintégrer les cercles de décision le poussait à écrire pour se faire bien voir du pouvoir. Telle est peut-être aussi la justification profonde de l'illisibilité quasi-totale -une illisibilité confinant ponctuellement à l'arnaque intellectuelle, selon Karl Popper- de la Phénoménologie de l'Esprit (sortir le revolver) de Hegel. Celui-ci aurait par là-même évacué le risque de voir son ouvrage mis à l'index par le gouvernement prussien, même si sa stratégie possédait toutefois un côté absurde, dans la mesure où un pamphlet écrit en martien est forcément aussi inaudible pour l'opinion publique qu'il est invisible sur les radars des censeurs. Plus récemment, enfin, plusieurs opus ont dénoncé la transposition fantasmagorique de résultats mathématiques en sciences humaines. Ainsi Jacques Bouveresse condamne-t-il dans Prodiges et vertiges de l'analogie le recyclage du théorème d'incomplétude de Gödel en philosophie politique, commis à grands renforts d'éloquence par Régis Debray. Le camouflage d'un message, ou de l'absence de message, peut donc se faire par des procédés différents, ce qui décourage malheureusement plus d'un de s'y intéresser. Le HuffPost, La culture, c'est comme le cyanure | Le HuffPost

Traductions du mot « exotérique »

Langue Traduction
Anglais exoteric
Espagnol exotérico
Italien esoterico
Allemand exoterisch
Chinois 公开的
Arabe ظاهر
Portugais exotérico
Russe экзотерический
Japonais 奇妙な
Basque exoteric
Corse exoteric
Source : Google Translate API

Synonymes de « exotérique »

Source : synonymes de exotérique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « exotérique »

Exotérique

Retour au sommaire ➦

Partager