La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « occulte »

Occulte

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin occulte occultes

Définitions de « occulte »

Trésor de la Langue Française informatisé

OCCULTE, adj.

A. −
1. Littér. Qui est caché et mystérieux, en raison de sa nature inconnue ou non dévoilée. Synon. secret; anton. connu, évident, manifeste, patent, visible.Cause, faculté, propriété occulte. Hildegarde, la femme de Charlemagne, cette douce impératrice qui connaissait les vertus occultes des simples et des minéraux et qui allait herborisant dans les montagnes (Hugo,Rhin,1842, p.127):
1. En sa qualité d'élève de William James, il avait, malgré ses théories d'agnosticisme, ce sentiment des forces occultes en train d'agir sur nous et autour de nous, qui voisine avec la superstition. Bourget,Actes suivent,1926, p.49.
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Synon. rare de occultisme ou sciences occultes (v. infra C).Un besoin de surnaturel qui, à défaut d'idées plus élevées, trébuchait de toutes parts, comme il pouvait, dans le spiritisme et dans l'occulte (Huysmans,Là-bas,1891, t.1, p.13).
2. PHILOS. SCOLASTIQUE. Qualités occultes. Propriétés considérées comme la cause cachée d'effets apparents et qui en constituent l'explication suffisante. Cette conscience qui se cacherait dans un morceau de chair saignante est la plus absurde des qualités occultes (Merleau-Ponty,Phénoménol. perception,1945, p.401).
3. MÉD. Dont les symptômes restent cachés et non localisables. Affection, maladie occulte; cancer occulte. Il semble que le lupus ne puisse apparaître et se développer que chez des sujets déjà tuberculeux, mais porteurs de lésions latentes ou occultes (Calmette,Infection bacill. et tubercul.,1920, p.210).
B. − Qui agit en secret; qui reste dissimulé et secret. Synon. clandestin; anton. notoire, patent, public, visible.
1. [En parlant d'un inanimé] Influence, puissance occulte; pouvoir, rôle occulte. Il fallait user de ruse, de patience, et lui faire cette guerre occulte et sourde que la police fait aux voleurs (Ponson du Terr.,Rocambole,t.1, 1859, p.523):
2. Elle remarqua qu'on l'écoutait peu, qu'il régnait entre les neveux et l'oncle une complicité, des plaisanteries occultes, des mots à double entente, tout un mystère où elle n'entrait pas. Mauriac,Myst. Frontenac,1933, p.111.
Comptabilité occulte. ,,Comptabilité secrète qui échappe à tout contrôle`` (Ac. 1935).
2. [En parlant d'une pers.] Ce conseiller occulte [le baron de Reinach] des finances françaises entrait dans toutes sortes d'affaires où il apportait comme contribution son influence parlementaire (Barrès,Leurs fig.,1909, p.42).Augustin fait partie du même groupe virtuel que le sénateur, président du Conseil général, ancien ministre de la Justice, chef réel et occulte du département (Malègue,Augustin,t.2, 1933, p.101).
Gouvernement occulte. Groupe clandestin anonyme dont l'action se substitue à celle du gouvernement officiel. Une intrigue parmi les membres du gouvernement occulte allait disposer de quelques cordons bleus; Mmela Maréchale de Fervaques exigeait que son grand-oncle fût chevalier de l'ordre (Stendhal,Rouge et Noir,1830, p.401).
C. − Sciences occultes. Ensemble des connaissances ésotériques qui ne sont reconnues ni par la science ni par la religion et qui requièrent une initiation; pratiques secrètes touchant à la magie et aux arts divinatoires. MmedeMont dit: je sais ce que ces études, ces sciences occultes ont été pour l'ennoblissement moral de mon frère (Barrès,Cahiers,t.10, 1913, p.76):
3. ... l'époque à laquelle Zosime écrivait: c'est l'époque à laquelle les imaginations relatives aux anges pécheurs et à la révélation des sciences occultes, astrologie, magie et alchimie, avaient cours dans le monde. On voit qu'il s'agit du iiiesiècle de notre ère. Berthelot,Orig. alchim.,1885, p.13.
REM.
Occultement, adv.,littér. De façon occulte. Synon. secrètement.Pour ne pas se compromettre auprès de ses coreligionnaires en irréligion, il demandait que cette première communion se fît occultement, à quoi le curé d'Auteuil se refusa absolument et exigea que la fillette fît sa communion avec les autres (Goncourt,Journal,1896, p.25).
Prononc. et Orth.: [ɔkylt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. a) 1remoitié xiies. en occulz «en secret» (Psautier Oxford, 63, 3 ds T.-L.); 1remoitié xiies. oculte adj. «secret, mystérieux, caché» (Psautier Cambrai, 18, 12, ibid.); 1677 qualités occultes (Miege); 1821 occulte subst. masc. «ce qui est caché» (Picard, Théâtre, t.8, Charlatans, p.396); b) 1690 sciences occultes (Fur.). Empr. au lat. occultus «caché, secret». Fréq. abs. littér.: 339. Fréq. rel. littér.: xixes.: a)458, b) 357; xxes.: a) 629, b) 480.

Wiktionnaire

Nom commun - français

occulte \ɔ.kylt\ masculin

  1. Adepte de l’occultisme.
    • Le gouvernement des occultes.

Adjectif - français

occulte \ɔ.kylt\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est caché, secret ou mystérieux.
    • Avec tous les millions d'euros de commissions occultes et de fonds détournés que tu t'es goinfrés ces dernières années, tu es prié de payer ta tournée, et pas au Sidi Brahim : au Mouton Rothschild, minimum ! — (Didier Porte, « Môssieur Charles... », le 5 janvier 2009 (Le Fou du roi), en recueil dans Les pipoles à la Porte ! Chroniques énervées du Fou du roi et de la Matinale de France Inter, Éditions La Découverte, 2010)
    • Quelque chose d’occulte et de méchant avait réveillé toutes les méfiances, toutes les craintes. — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
    • […] ; mais comme la mère Désiré agonisait et que quelques autres ne valaient guère mieux, il jugea que l’enquête rigoureuse et sévère qui s’imposait devait lui faire découvrir la source occulte de cette extraordinaire épidémie. — (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Un éventuel gouvernement péquiste se lancerait du même coup dans une « démarche vers une saine démondialisation ». Paul St-Pierre Plamondon bouderait par exemple des « lieux décisionnels occultes comme Davos », où a lieu chaque année le Forum économique mondial, un rendez-vous auquel même la première ministre Pauline Marois a déjà participé. — (Marc-André Gagnon, « Le PQ dévoile son nouveau «projet national» axé sur l’indépendance », Le journal de Québec, 22 novembre 2020)
  2. Qui est relatif à l’occultisme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OCCULTE. adj. des deux genres
. Qui est caché, secret, mystérieux. Cause occulte. Faculté, vertu, qualité, propriété occulte. Influence occulte. Sciences occultes, Doctrines et pratiques dont les adeptes font mystère. La magie, la sorcellerie, la divination, l'évocation des morts, l'astrologie, l'alchimie sont des sciences occultes. Comptabilité occulte, Comptabilité secrète, qui échappe à tout contrôle. Gouvernement occulte, Ensemble de manœuvres secrètes dont on ignore les auteurs et qui se substituent à l'action du gouvernement régulier. Il se dit aussi de Ceux qui gouvernent ainsi.

Littré (1872-1877)

OCCULTE (o-kul-t') adj.
  • 1Qui est caché sous une sorte de mystère. Sire, ajoutez du ciel l'occulte providence ; Sur deux amants il verse une même influence, Corneille, Clit. III, 1. Selon les occultes dispositions de la Providence, Bossuet, Panég. St Thomas, 2. Quelle physique corpusculaire, quels atomes déterminent ainsi leur nature [des différents corps] ? vous n'en savez rien ; la cause sera éternellement occulte pour vous, Voltaire, Dict. phil. Occulte.

    Sciences occultes, la nécromancie, la cabale, la magie, l'alchimie, l'astrologie, etc. ainsi nommées parce que les adeptes en font mystère. Cet homme prétend être fort profond dans les sciences occultes, Destouches, le Tambour nocturne, II, 11. Voici les livres de science, ou plutôt d'ignorance occulte ; tels sont ceux qui contiennent quelque espèce de diablerie : exécrables, selon la plupart des gens ; pitoyables selon moi, Montesquieu, Lett. pers. 135. Nous allons exposer quelques-uns des principes de cette philosophie qu'Agrippa et d'autres ont professée sous le nom d'occulte, Diderot, Opin. des anc. philos. (Pythagorisme). C'est en encourageant la philosophie qu'on réussira à éteindre dans un État toute confiance dans les arts occultes, Diderot, ib. (Pythagorisme)

  • 2 Terme de philosophie. Qualités occultes, certaines propriétés que l'école considérait comme la cause cachée d'effets apparents et l'explication suffisante de ces effets. Descartes venait de substituer aux qualités occultes des péripatéticiens les idées intelligibles de mouvement, d'impulsion et de force centrifuge, Laplace, Expos. V, 5.

    En un sens qui n'est plus scolastique, les causes premières considérées comme inaccessibles à l'esprit humain. Oui, monsieur, je l'ai dit, je le redis et je le redirai, malgré la certitude d'ennuyer, que la doctrine des qualités occultes est ce que l'antiquité a produit de plus sage et de plus vrai ; la formation des éléments, l'émission de la lumière, animaux, végétaux, notre naissance, notre vie, notre mort, la veille, le sommeil, les sensations, la pensée, tout est qualité occulte, Voltaire, Lett. à M. L. C. 23 déc. 1768. On s'est moqué fort longtemps des qualités occultes ; on doit se moquer de ceux qui n'y croient pas ; répétons cent fois que tout principe, tout premier ressort de quelque œuvre que ce puisse être du grand démiourgos est occulte et caché pour jamais aux mortels, Voltaire, Dict. phil. Occulte.

  • 3 Terme d'ancienne géométrie. Ligne occulte, se disait des lignes auxiliaires que l'on trace sur un plan pour faire une construction quelconque, et que l'on efface ensuite.

HISTORIQUE

XIIe s. Les occultes choses de la tue sapience, Lib. psalm. p. 67.

XIVe s. Aussi a il aultre chose plus occulte, que ainsi chascune herbe a sa propre vertu, Lanfranc, f° 110, verso.

XVIe s. Faut-il donc nier ce qui est manifeste, quand ce qui est occulte ne se peut comprendre ? Calvin, Instit. 769. Les medicaments hypercathartiques, c'est à dire qui font operation effrenée par proprieté occulte…, Paré, XXIV, 26. Les choses mortes ont encore des relations occultes à la vie, Montaigne, I, 20.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « occulte »

Du latin occultus (« caché »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. occultus, participe passé de occulere, cacher, que les étymologistes latins tirent de ob, et colere ; mais le sens ne s'en déduit pas facilement ; il est plus probable qu'il s'agit d'une racine cal : clam, pour calam, ϰαλ-ύπτων ; racine où l'a s'est changé en u, comme dans occupare, de capere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « occulte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
occulte ɔkylt

Fréquence d'apparition du mot « occulte » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « occulte »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « occulte »

  • L'instrumentalisation de la liberté religeuse pour masquer des intérêts occultes, comme par exemple la subversion de l'ordre établi, l'accaparement de ressources ou le maintien du pouvoir de la part d'un groupe, peut provoquer des dommages énormes aux sociétés.
    Benoît XVI — Message du pape pour la célébration de la journée mondiale de la paix, 8 décembre 2010, Vatican
  • Il est possible que nous portions en nous, occultes, enterrées, certaines métaphores primordiales, et que toute quête verbale n'ait d'autre but que de déchiffrer ces images antérieures.
    Hector Bianciotti — Le Traité des saisons
  • La science toujours progresse et jamais ne faillit, toujours se hausse et jamais ne dégénère, toujours dévoile et jamais n'occulte.
    Anonyme — Piccatrix
  • Quand on emprunte aux sciences occultes leurs surprenants mystères, on peut passer pour un sorcier, et subir le sort d’un canard prête à rôtir.
    Alexandre Pothey — Soirée au sérail
  • Tout comme certaines sciences occultes, les statistiques possèdent leur propre jargon, volontairement mis au point pour dérouter les non-initiés.
    G. O. Ashley
  • Quand on use ses jours à écrire, c'est qu'on y est contrainte par je ne sais quelle force occulte. On est sommée de continuer sa mémoire comme si on était déjà morte.
    Françoise Lefèvre — Souliers d'automne
  • Il faut rendre manifeste ce qui est caché, et occulte ce qui est manifeste. En cela seul consiste l'oeuvre des sages.
    Bernard Le Trevisan — Le texte d'alchimie
  • La popularité du film «Constantine» inspiré de la bande dessinée de Keanu Reeves en 2005 a poussé ses cinéastes à réfléchir à une suite – et l’une de ces idées impliquait le détective occulte rencontrant Jésus lui-même.
    Betanews.fr — Keanu Reeves `` Constantine '' est venu sérieusement près de rencontrer Jésus - Betanews.fr
  • La Terre est envahie par les forces de l’occulte, chaque pays est occupé par un démon tiré de son folklore tel que Baba Yaga en Russie, Médusa en Grèce, le Sasquatch au Canada, etc. On incarne Flame, une jeune femme androïde qui peut combattre à bord du Panzer Paladin, un robot géant, ou par elle-même avec son redoutable fouet qui sert également de grappling hook.
    RDS Jeux vidéo — Critique - Panzer Paladin : pour les amoureux de la belle époque de la NES
  • Hope est un récit parfaitement maîtrisé, un polar sombre et occulte, paru aux éditions Delcourt. Une bande dessinée qui mêle thriller noir et magie, dans une enquête de disparition d’enfant, qui fait remonter de sombres souvenirs au détective privé en charge de l’affaire.
    Hope, un polar sombre et occulte des éditions Delcourt -
Voir toutes les citations du mot « occulte » →

Traductions du mot « occulte »

Langue Traduction
Anglais occult
Espagnol oculto
Italien occulto
Allemand okkulte
Chinois 隐秘的
Arabe غامض
Portugais oculto
Russe оккультный
Japonais オカルト
Basque ocultista
Corse occulte
Source : Google Translate API

Synonymes de « occulte »

Source : synonymes de occulte sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « occulte »

Combien de points fait le mot occulte au Scrabble ?

Nombre de points du mot occulte au scrabble : 11 points

Occulte

Retour au sommaire ➦