Clandestin : définition de clandestin


Clandestin : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CLANDESTIN, INE, adj.

A.− [En parlant d'un inanimé concr. et abstr.] Qui existe, fonctionne, se fait de manière secrète, en dehors de ceux qui exercent l'autorité, à l'encontre des lois établies, de la procédure normale et licite. Assemblée, démarches, relations clandestines (Ac. 1835-1932); journal clandestin, presse clandestine. Et, la liberté de la presse n'existant pas, les libelles clandestins en étaient d'autant plus dangereux (Mmede Staël, Considérations sur les princ. événements de la Révolution fr.,t. 1, 1817, p. 82):
1. ... l'imprimerie de Jersey fera l'édition clandestine, l'imprimerie de Bruxelles l'édition tronquée; pas de temps perdu, pas d'identité de caractères; tous les périls évités, tous les avantages réalisés. Hugo, Correspondance,1853, p. 154.
2. Il y avait les preuves d'une grande activité clandestine et souterraine; des masques pour chaque personne, ce qui sentait la société secrète; des noms de guerre pour chacun, ce qui supposait la guerre. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 5, 1859, p. 532.
DR., et notamment DR. CAN., fréq. Mariage clandestin. Mariage contracté en dehors des conditions de publicité que la loi prescrit (cf. Bonald, Législ. primitive, t. 2, 1802, p. 31 et Stendhal, L'Abbesse de Castro, 1839, p. 194).
Possession clandestine. ,,Possession que l'on cache à ceux qui auraient intérêt à la connaître`` (Lar. 20e).
Emploi subst. abstr. masc.-neutre. Le goût du clandestin, avoir horreur du clandestin. La manie du clandestin et du bobard confidentiel (Mounier, Traité du caractère,1946, p. 642; cf. également E. Triolet, Le Premier accroc coûte deux cents francs, 1945, p. 183).
SYNT. a) [Le subst. désigne un inanimé abstr.] Amours clandestines (cf. amour ex. 168); lectures clandestines; rendez-vous clandestin; le marché clandestin de l'or; le travail clandestin de la Résistance. b) P. méton. [Le subst. désigne un lieu, un établissement] Lieu, bar clandestin et subst. un clandestin (cf. Vailland, Drôle de jeu, 1945, p. 58); maison clandestine de jeu; poste de radio clandestin (Vaillant, Drôle de jeu, 1945, p. 33).
Rem. Est except. antéposé dans la lang. de l'expressivité. Une horreur où se mêlaient sans doute de clandestines délices (Huyghe, Dialogue avec le visible, 1955, p. 319).
B.− [En parlant d'une pers.] Qui se soustrait par nécessité aux représentants de l'autorité en place et vit en marge des lois; qui échappe à la procédure normale. Passager clandestin (mar.). Celui qui s'embarque en cachette sans papiers ni titres de transport (cf. Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 11). Travailleurs (immigrés) clandestins. Travailleurs ayant passé illégalement une frontière pour trouver du travail.
Emploi subst. masc. (désignant une pers.) Résistant pendant la période 1939-1944 (cf. De Gaulle, Mémoires de guerre, 1956, p. 155 et clandestinité*).
Prononc. et Orth. : [klɑ ̃dεstε ̃], fém. [-tin]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Av. 1380 « tenu secret » (Bers., Tit. Liv., ms. Ste-Gen., fo59ads Gdf. Compl.). Empr. au lat. class. clandestinus « qui se fait en secret; qui agit en cachette ». Fréq. abs. littér. : 365. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 249, b) 301; xxes. : a) 261, b) 1 021.
DÉR.
Clandestinement, adv.D'une manière secrète. Aimer, écrire clandestinement; exercer clandestinement (la médecine); ils se sont mariés clandestinement; ils complotèrent, ils s'assemblèrent clandestinement (Ac.1798-1932).Parad. Secrètement, sans bruit, à l'insu de; librement, à la face du monde, au grand jour.Toute sa vie, il [d'Holbach] travailla secrètement, clandestinement, se moquant de la gloire, multipliant les publications anonymes, par le seul souci de la vérité et du bien public (Guéhenno, Jean-Jacques, Roman et vérité, 1950, p. 43). [klɑ ̃dεstinmɑ ̃]. 1reattest. 1398 (Ord., VIII, 229 ds Gdf. Compl.); de clandestin, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 85.

Clandestin : définition du Wiktionnaire

Adjectif

clandestin \klɑ̃.dɛs.tɛ̃\ masculin

  1. Qui se fait en cachette et contre les lois ou la morale.
    • J'avais, par conséquent, toutes les chances de pouvoir prendre part à une de ces clandestines parties dont la curiosité m'était venue au procès d'André-le-Belge, […]. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • La direction nationale du Parti communiste, dans sa presse clandestine, dans ses tracts, attaquait toujours plutôt Vichy que l'occupant. — (Robert Bailly, Les feuilles tombèrent en avril, Paris, Éditions sociales, 1977, p.69)

Nom commun

clandestin \klɑ̃.dɛs.tɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : clandestine)

  1. Personne qui agit de manière clandestine.
  2. (En particulier) Personne présente dans un territoire sans titre de séjour valide.
    • Lorsqu’on arrête quelque part un clandestin même dans une contrée lointaine de l’autre côté de l'Atlantique en Amérique du Nord, des journaux en parlent pendant des jours. — (Toumany Mendy, L’immigration clandestine: Mythes, mystères et réalités, 2009)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Clandestin : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CLANDESTIN, INE. adj.
Qui se fait en cachette et contre les lois ou la morale. Mariage clandestin. Assemblée clandestine. Démarches clandestines. Relations clandestines.

CLANDESTINE s'emploie comme nom féminin, en termes de Botanique, pour désigner une Plante ainsi nommée parce que ses tiges croissent dans la terre ou sous la mousse.

Clandestin : définition du Littré (1872-1877)

CLANDESTIN (klan-dè-stin, sti-n') adj.
  • 1Qui se fait en cachette. Un écrit clandestin. Une réunion clandestine. Un mariage clandestin, La Fontaine, Fab. IV, 1. Un hymen clandestin mit ce prince en son lit, Racine, Iph. IV, 4. Un rapport clandestin n'est pas d'un honnête homme ; Quand j'accuse quelqu'un, je le dois et me nomme, Gresset, Méchant, V, 4.
  • 2 Par extension, caché. Il ne se renferme point dans les lieux clandestins de sa débauche, Diderot, Éloge de Richardson. Il m'est très important que Genève, qui n'est qu'à une lieue de mon séjour, ne passe point pour un magasin clandestin d'éditions furtives, Voltaire, Lett. Damilaville, 2 févr. 1761.

HISTORIQUE

XIVe s. Par clandestine aliance, Bercheure, f° 62, verso.

XVIe s. Et si ses clandestins et secrets rapports poignans en derriere n'engendrent pas soudainement un ulcere, Amyot, Comment disc. le flatt. 42. [La honte et la crainte] sorties du maudit et clandestin mariage de l'esprit humain avec la persuasion diabolique, Charron, Sagesse, I, 34.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Clandestin : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CLANDESTIN, adj. (Jurispr.) se dit en droit de tout ce que l’on tient caché, comme un mariage ou autre acte. Les actes clandestins sont naturellement suspects de fraude & de collusion. La clandestinité est sur-tout d’une dangereuse conséquence par rapport au mariage. Voyez ci-après au mot Mariage clandestin (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « clandestin »

Étymologie de clandestin - Littré

Le latin clandestinus, de clam, en cachette.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de clandestin - Wiktionnaire

Du latin clandestinus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « clandestin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
clandestin klɑ̃dɛstɛ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « clandestin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « clandestin »

  • Des tentatives successives d’immigration clandestine vers l’Europe ont été déjouées par les garde-côtes tunisiens durant le mois de mai, annonçant la reprise de cette activité malgré la crise sanitaire. Coronavirus ou non, rien ne semble dissuader de jeunes Tunisiens à quitter la précarité pour aller à la rechercher d’«un avenir meilleur». , En Tunisie, l’immigration clandestine continue nonobstant la crise sanitaire - Sputnik France
  • Rabat – Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech ont interpellé, jeudi, un migrant clandestin de nationalité camerounaise pour son implication présumée dans une affaire de coups et blessures entrainant la mort, et résidence illégale. MAP Express, Marrakech: Interpellation d'un migrant clandestin camerounais pour coups et blessures entrainant la mort | MAP Express MAP Express
  • D’après les témoignages recueillis par les autorités tunisiennes, les migrants se trouvaient à bord d’une embarcation clandestine partie de la ville tunisienne de Sfax (centre-est) en direction de l’Italie dans la nuit du 4 au 5 juin, avec 53 personnes à bord. Le Monde.fr, En Tunisie, le naufrage d’une embarcation clandestine fait 52 morts
  • La ville de Marche s’est dotée d’un nouvel outil pour lutter contre les dépôts sauvages. Conçue par l’ASBL Be WaPP, l’application « FixMyStreet » permet à tout-un-chacun de signaler un dépôt clandestin et de transmettre l’information directement aux services communaux compétents. Une fois l’application installée sur son smartphone, l’utilisateur qui souhaite rapporter un problème doit s’identifier pour permettre au système de le géolocaliser. L’application permet ensuite d’envoyer une photo à la commune et de suivre l’évolution du dossier en direct.  , Marche : une application pour signaler les dépôts clandestin - DH Les Sports+
  • Le maire de Danville est préoccupé par les produits toxiques qui étaient rejetés dans l’environnement à partir du laboratoire clandestin de drogue de synthèse qui fait l’objet d’une perquisition depuis la semaine dernière. La Presse, Labo clandestin de drogue de synthèse: inquiétudes à Danville
  • N'Guyen, la clandestine, Et Mamadou qu'on transfère Et Sabrina qui tapine Et ce Magyd qui dort par terre Quand la salle se rallume Le monde sort en silence Les cardinaux en costume N'étaient pas à la séance. De Francis Cabrel / "Les cardinaux en costume"
  • Les amours clandestines sont plutôt rassurantes. Le peu qu'on s'offre, on a eu si peur de le perdre, qu'on est exact aux rendez-vous. De François-Marie Banier / Les Femmes du métro pompe
  • Les païens arrivent au ciel en passagers clandestins, à l'insu des théologiens postés aux frontières. De Jean-Paul Richter / Etre là dans l'existence
  • Peut-être l'ivresse d'écrire se suffit-elle déjà largement à elle-même ? Et peut-être un lecteur clandestinement amoureux en vaut-il des milliers qui n'ont acheté que la beauté des juges ? De Guy Ménard / Jamädhlavie
  • Si tout homme avait la possibilité d'assassiner clandestinement et à distance, l'humanité disparaîtrait en quelques minutes. De Milan Kundera / La Valse aux adieux
  • Désormais, la Police des Frontières surveillera les accouchements pour lutter contre l'immigration clandestine. De Roland Topor
  • Les mots étrangers, sans permis de séjour, on les reconduit à la frontière linguistique. Les clandestins qui demeurent sont férocement exploités. De Roland Topor / Pense-bêtes
  • Les rendez-vous mémorables sont clandestins. De Félix Leclerc / Le Calepin d'un flâneur
  • La meilleure prière est la plus clandestine. De Edmond Rostand / La samaritaine
  • L'amant ? On le case là, entre la nuit et le jour, entre le lit et la cour, entre le mari et l'amour... c'est le passager clandestin, d'une vie sans destin. De Jérôme Touzalin / Le Passager clandestin

Traductions du mot « clandestin »

Langue Traduction
Portugais clandestino
Allemand illegal
Italien clandestino
Espagnol clandestino
Anglais clandestine
Source : Google Translate API

Synonymes de « clandestin »

Source : synonymes de clandestin sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « clandestin »



mots du mois

Mots similaires