La langue française

Regonfler

Sommaire

Définitions du mot regonfler

Trésor de la Langue Française informatisé

REGONFLER, verbe

I. − Empl. trans.
A. − [Corresp. à gonfler I A; le suj. désigne gén. une pers., l'obj. une chose extensible] Gonfler de nouveau, notamment au moyen d'un corps gazeux ou liquide. Il essaya (...) de regonfler les oreillers aplatis (Huysmans, Là-bas, t. 2, 1891, p. 52).Il regonflait le pneu de sa bicyclette (Bernanos, Crime, 1935, p. 780).
Empl. abs. Dégonfler, placer le pneumatique comme il se doit, regonfler (Chapelain, Techn. automob., 1956, p. 357).
Part. passé en empl. adj. Le lait recommençait à leur faire mal dans leurs mamelles regonflées (Ramuz, Gde peur mont., 1926, p. 192).
B. − Au fig. [Corresp. à gonfler I B]
1. [Le suj. désigne gén. une pers., l'obj. une chose abstr.] Accroître de nouveau l'importance quantitative ou l'intensité de telle chose. Le déficit calculé des dépenses publiques constitue un moyen de regonfler une demande devenue insuffisante (Univ. écon. et soc., 1960, p. 50-6).
2. [Le suj. désigne gén. une chose, l'obj. une pers., son état psychique] Gén. fam. Redonner de l'énergie, du courage, de l'orgueil. Synon. ragaillardir, remonter, revigorer.Le livre de Jan Hytier sur moi (...) m'avait un peu regonflé. Je pense qu'on n'a rien écrit de meilleur sur mon œuvre (...). Oui, ce livre m'a réconforté (Gide, Journal, 1938, p. 1314).Trop nombreux sont ceux pour qui agir signifie: (...) préparer des assemblées auxquelles on invite un ténor pour « regonfler » les militants (Debatisse, Révol. silenc., 1963, p. 162).
Empl. pronom. réfl. Sigismond se regonfle, se remplit de projets, de rêveries, d'inventions, de menaces (...). Et tous sont ainsi. Ils périssent pour s'être trop gonflés. Ils le savent, et se gonflent de plus belle (Montherl., Malatesta, 1946, IV, 4, p. 515).
II. − Empl. intrans. et pronom.
A. − [Corresp. à gonfler II A; le suj. désigne une chose concr.] Augmenter à nouveau de volume, reprendre plus d'ampleur. Les quenouilles s'amincissaient et se regonflaient (Schwob, Monelle, 1894, p. 85).Juliennes, pommes de terre déshydratées, qu'on laissait regonfler dans l'eau (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 322).
En partic. [Le suj. désigne une partie du corps] Je fus heureuse (...) de voir le gentil malade renaître peu à peu... ses chairs se regonfler et refleurir son visage, sous la poussée d'une sève neuve (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p. 135).
B. − Au fig. [Corresp. à gonfler II B; le suj. désigne une chose abstr.] Reprendre beaucoup d'importance, d'intensité. Ce sourire fit tomber sa peine, (...) dehors, sa peine se regonfla (Montherl., J. filles, 1936, p. 985).Les travailleuses, (...) soupesant quelques sous (...), avec la pensée qui regonfle dans leur cœur de quelque enfant en nourrice (Ponge, Parti pris, 1942, p. 53).
Prononc. et Orth.: [ʀ əgɔ ̃fle], (il) regonfle [-gɔ ̃:fḽ]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. a) 1527 intrans. « (d'une rivière) élever son niveau, grossir » la riviere de Achelous [...] regonfle (Seyssel, trad. Thucydide, II, 20 [78 r o] ds Hug.); 1555 le Tibre [...] regonfla (H. de La Bouthière ds Delb. Notes mss); b) 1676 trans. « gonfler de nouveau; faire gonfler » (Sévigné, Corresp., éd. R. Duchêne, t. II, p. 359); 2. 1918 fig. et fam. « réconforter quelqu'un, lui redonner courage » ici pronom. se regonfler « reprendre courage » (Miramas ds Esn. Poilu, p. 204). Comp. du préf. re-* et de gonfler*. Fréq. abs. littér.: 35.
DÉR. 1.
Regonflage, subst. masc.a) Action de regonfler; résultat de cette action. Le regonflage d'un pneu après une crevaison (Lar. Lang. fr.). b) Spéc. Apport d'engrais phosphaté dans les interlignes de semis forestiers, avec enfouissement par travail du sol (d'apr. R. forestière fr., 1976, n o1, p. 42 ds Clé Mots). Le « regonflage » des semis sans engrais au reboisement ou à trop faibles doses (d'apr. R. forestière fr.,1976,n o1, p. 42 ds Clé Mots).c) Au fig., fam. Chacun était libre (...) de se décontracter par des (...) séances d'oxygénation, « regonflage » psychique (Paris-Match, 20 août 1966, p. 27, col. 2). [ʀ ə-gɔ ̃fla:ʒ]. 1reattest. 1966 id.; de regonfler, suff. -age*.
2.
Regonflement, subst. masc.,synon. de regonflage).Attente de la vague. − Éclat subit de la masse d'eau; suffocations; regonflements; rechutes (Gide, Nourr. terr., 1897, p. 228).Le regonflement d'un ballon, d'un pneumatique (Ac. 1935). [ʀ əgɔ ̃fləmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1740. 1reattest. a) 1562 « fait de regonfler, d'enfler de nouveau, état de ce qui est regonflé » ce regonfement (Du Pinet, Pline, XI, 52 ds Gdf. Compl.), 1832 regonflement (Raymond), b) 1667 augmentation et reconflement du fleuve ([Perrot d'Ablancourt, L'Afrique de Marmol, trad.] Descr. du Nil, ap. Descr. de l'Afr., p. 287 ds Gdf. Compl.), 1740 regonflement (Ac.); de regonfler, suff. -ment1*.
BBG.Blochw.-Runk. 1971, p. 258. − Quem. DDL t. 3.

Wiktionnaire

Verbe

regonfler transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Gonfler de nouveau.
    • Regonfler un ballon qui s’est dégonflé.
    • Vos pneumatiques ont besoin d’être regonflés.

regonfler intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Médecine) Enfler de nouveau.
    • La main de ce malade a regonflé.
  2. S'enfler et s’élever pour les eaux courantes, quand elles sont arrêtées par un obstacle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REGONFLER. v. tr.
Gonfler de nouveau. Regonfler un ballon qui s'est dégonflé. Vos pneumatiques ont besoin d'être regonflés. Il est aussi verbe intransitif. La main de ce malade a regonflé. Il se dit particulièrement des Eaux courantes qui s'enflent et s'élèvent quand elles sont arrêtées par quelque obstacle.

Littré (1872-1877)

REGONFLER (re-gon-flé) v. a.
  • 1Gonfler de nouveau. Regonfler un ballon.
  • 2Il se dit aussi en parlant des parties qui se tuméfient. Il m'envoie promener, c'est-à-dire à Livry, de peur que l'habitude de faire de l'exercice dans cette saison ne me regonfle la rate, d'où viennent mes oppressions, Sévigné, 301.
  • 3 V. n. Devenir de nouveau tuméfié. La goutte le reprit, et les orteils regonflèrent.
  • 4S'élever, s'enfler, en parlant des eaux dont le cours est arrêté par quelque obstacle. La rivière regonfla, étant barrée par un éboulement.
  • 5Se regonfler, v. réfl. Redevenir tuméfié. La main malade se regonfla.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « regonfler »

(Siècle à préciser) Dérivé de gonfler avec le préfixe re-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « regonfler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
regonfler rǝgɔ̃fle

Citations contenant le mot « regonfler »

  • Alors que tous les indicateurs concernant le Covid-19 repartent à la hausse, et que le gouvernement appelle les entreprises à regonfler leurs stocks de masques pour tenir 10 semaines, les Hauts-de-France veulent développer une filière d'équipements de protection dans la région. Masques, gels hydroalcooliques, ou encore surblouses : l'idée, c'est que les entreprises et collectivités locales puissent s'équiper à 100% chez des producteurs ou revendeurs régionaux.  France Bleu, Covid-19 : les Hauts-de-France visent l'autonomie en masques et gels hydroalcooliques
  • Une cellule anticyclonique va regonfler sur les îles britanniques, ce qui permettra à un temps sec et bien ensoleillé de s'imposer dès le samedi sur l'ensemble du pays. Quelques orages d'évolution diurne semblent probables sur les reliefs du sud.  , Actualité Météo : meteo-du-week-end---plutot-ensoleille-et-toujours-sec - METEO CONSULT

Images d'illustration du mot « regonfler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « regonfler »

Langue Traduction
Anglais re-inflate
Espagnol volver a inflar
Italien rigonfiare
Allemand wieder aufblasen
Chinois 重新充气
Arabe إعادة تضخم
Portugais re-inflar
Russe повторно надуйте
Japonais ふくらむ
Basque re-puzteko
Corse riflette
Source : Google Translate API

Synonymes de « regonfler »

Source : synonymes de regonfler sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « regonfler »

Partager