La langue française

Amenuiser

Sommaire

  • Définitions du mot amenuiser
  • Étymologie de « amenuiser »
  • Phonétique de « amenuiser »
  • Évolution historique de l’usage du mot « amenuiser »
  • Citations contenant le mot « amenuiser »
  • Images d'illustration du mot « amenuiser »
  • Traductions du mot « amenuiser »
  • Synonymes de « amenuiser »
  • Antonymes de « amenuiser »

Définitions du mot amenuiser

Trésor de la Langue Française informatisé

AMENUISER, verbe trans.

I.− Emploi trans. Rendre plus menu.
A.− [L'obj. désigne des êtres concr. déjà longs]
1. [Matériaux à façonner] :
1. Les Vierges eurent des faces en amandes, des visages allongés comme ces ogives que le gothique amenuisa pour distribuer une lumière ascétique, un jour virginal, dans la châsse mystérieuse de ses nefs. J.-K. Huysmans, En route,t. 1, 1895, p. 11.
2. Panturle s'est mis dans le petit rond de jour gris qui coule de la fenêtre. Il a amenuisé un morceau de branche de chêne et il le fait entrer de force dans le collier du tournevis. J. Giono, Regain,1930, p. 203.
2. [L'obj. désigne le corps ou une partie du corps hum.] :
3. C'est vrai qu'elle était bien bas, cette pauvre fille. Quand il l'avait vue pour la dernière fois, il avait été frappé par sa pâleur, par l'expression de souffrance qui émanait de ce visage émacié, amenuisé par la maladie, par la pesanteur de ces paupières nacrées, qui semblaient prêtes à se fermer pour le dernier sommeil. É. Moselly, Terres lorraines,1907, p. 157.
B.− Au fig.
1. [L'obj. désigne une chose abstr.] Diminuer l'importance de quelque chose :
4. ... l'action du souvenir est ambiguë, (...) le plus souvent il idéalise et agrandit les choses plutôt qu'il ne les amenuise à la taille de la réalité empirique... J. Vuillemin, Essai sur la signification de la mort,1949, p. 37.
Rem. Syntagmes rencontrés amenuiser un événement, amenuiser un profit, un rendement; amenuiser un sentiment; amenuiser la lumière, amenuiser des sonorités.
2. [L'obj. désigne un aspect ou une manifestation morale d'une pers.] :
5. Pendant toute une matinée ta lettre m'a bouleversé. J'avais tellement travaillé, tellement amenuisé, ajusté, composé mes idées, que j'en étais venu à croire cela très bien. J. Rivière, Alain-Fournier, Correspondance,lettre de J. R. à A.-F., févr. 1907, p. 59.
Péjoratif :
6. En effet, Dan Yack rigolait comme un forban, mais en forban débonnaire que la boisson amenuisait (...). Il était parfaitement ivre et, petit à petit, il se retrouvait tout seul, fragile. B. Cendrars, Les Confessions de Dan Yack,1929, p. 131.
II.− Emploi pronom.
A.− [Le suj. est soit une chose concr. de forme souvent allongée et d'une certaine épaisseur, soit une chose concr. ayant une certaine surface] Se réduire, devenir de plus en plus fin :
7. Les pignons des maisons en bois se touchent, puis s'amenuisent en flèches aiguës, dessinant une ligne dentelée de toits à tuiles rouges, ornés de gargouilles; ... P. Morand, Londres,1933, p. 19.
8. Voici ce qu'écrit Matisse : « Quand les moyens se sont tellement affinés, tellement amenuisés que leur pouvoir d'expression s'épuise, il faut revenir aux principes essentiels qui ont formé le langage humain. Ce sont alors, les principes qui « remontent » qui reprennent vie, qui nous donnent la vie. (...) » A. Lhote, Peinture d'abord,1942, p. 162.
9. Il [Frédéric II] monte [dans le hêtre]. Sous lui, la brume se refermait, de plus en plus épaisse et autour de lui. Et il sent que, la branche, au lieu de s'amenuiser comme c'est la règle s'épaissit au contraire. Ça arrive : ce sont des sortes de chancres qui dilatent le bois. J. Giono, Un Roi sans divertissement,1947, p. 60.
10. ... le climat progressivement s'y assèche, et (...) les rares taches de végétation d'année en année s'y amenuisent d'elles-mêmes, comme rongées par les vents qui viennent du désert. J. Gracq, Le Rivage des Syrtes,1951, p. 11.
B.− Au fig. Diminuer d'importance.
1. [Le suj. désigne une entité abstr.] :
11. ... voici le christianisme brisant l'idole païenne après avoir adopté ses suprêmes enseignements, comme, quelques siècles plus tard, les idoles chrétiennes seront brisées par le chrétien; voici le lent énervement des supports de la cathédrale quand baisse et s'amenuise la force des corporations, désagrégées par l'individualisme économique qui grandit de jour en jour. É. Faure, L'Esprit des formes,1927, p. 94.
12. Nous faisions corps avec des chasseurs à cheval mis à pied (...) l'effectif des escouades étant réduit et allant chaque jour s'amenuisant à la suite des évacuations de plus en plus nombreuses vu les pieds gelés, les bronchites, les pneumonies (...) et autres séquelles dues aux misères de ce premier hiver de guerre ... B. Cendrars, La Main coupée,1946, p. 161.
13. L'offre était écrasante, la demande s'amenuisait. M. Druon, Les Grandes familles,t. 2, 1948, p. 110.
14. ... Le moribond dont est venu le tour de mourir voit anxieusement s'amenuiser l'intervalle de durée qui le sépare encore du non-être. V. Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien,1957, p. 221.
2. [Le suj. désigne une pers.] :
15. Le rêve d'Aurélia l'avait d'abord ramené parmi des femmes faites à l'image de ses parentes, de ses amies d'autrefois. Tandis que lui parlait la plus âgée, il s'était vu « vêtu d'un petit habit brun de forme ancienne », lequel était tissé de fils « ténus comme ceux des toiles d'araignées ». « Tout rajeuni et tout pimpant dans ce vêtement » fait par ses interlocutrices, il remerciait en rougissant, comme s'il n'eût été « qu'un petit enfant devant de grandes belles dames ». Mais ce rêve d'un rapetissement de l'être, d'une réduction à la taille d'un prince de Lilliput, est curieusement exceptionnel chez un homme qui a le désir constant de revenir sur ses pas, et chez qui le souhait d'être protégé ainsi qu'un enfant blotti paraîtrait le plus naturel. S'amenuiser, se recroqueviller, se rétrécir tout à coup à des proportions infantiles, n'est pas son besoin. Mais l'expansion infinie de l'âme personnelle dans l'univers peuplé d'âmes. M.-J. Durry, Gérard de Nerval et le mythe,1956, p. 105.
Rem. S'amenuiser peut être suivi d'un inf. précédé de pour ou jusqu'à ou d'un subst. précédé de en (ex. 7) ou à (ex. 15).
Prononc. : [amənɥize], j'amenuise [ʒamənɥi:z].
Étymol. ET HIST. − Début xiies. trans. (compl. d'inanimé concr.) « diminuer, découper en morceaux » (Psautier d'Oxford, éd. Fr. Michel, 28, 6 ds T.-L. : frainderat li sire les cedres Libani. E sis amenuiserat ensement cum le vedel Libani [comminuet eas]); 1160 (compl. de pers.) « faire subir (à qqn) une diminution de biens » (Wace, Roman de Rou, éd. Andresen, II, 2534, ibid. : Mais se li reis m'alout de que que seit boissant, Que del dun qu'il m'a fait m'alout amenuissant, ... Jeo m'en returnereie); entre 1188-1191, intrans. (d'un inanimé abstr.) « amoindrir » part. passé (Chrétien de Troyes, Perceval, éd. Roach, 2017 : Et la nostre [force] est amenuisie Et de la vitaille espuisie). Dér. de l'a. fr. menusier « couper en morceaux », « diminuer » (début xiies., Ps. Oxford); préf. a-1*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 33.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Barb.-Cad. 1963. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Benveniste (É.). Comment s'est formée une différenciation lexicale en français. In : [Mélanges Burger (A.)]. Cah. F. Sauss. 1966, no22, pp. 15-16. − Boiss.8. − Bonnaire 1835. − Chabat t. 1 1875. − Chesn. 1857. − Dup. 1961. − Guizot 1864. − Jossier 1881. − Laf. 1878. − Noter-Léc. 1912. − Sardou 1877. − Sommer 1882. − Synon. 1818.

Wiktionnaire

Verbe

amenuiser \a.mə.nɥi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’amenuiser)

  1. Rendre plus menu.
    • Amenuiser un bâton, une cheville, une planche.
    • Comparée à la lumière extérieure, la lumière diffuse de lʼabbatiale semble amenuiser le relief de lʼobjet qui apparaît, par contraste, « franchement souligné » par une lumière plus directe. — (Marie Renoue, Analyse sémiotique de la perception dʼun objet naturel, 1997)
  2. (Pronominal) Devenir plus menu.
    • Lorsqu'il a racheté ce petit dancing, en 1986, ce n'était qu'un modeste « parquet » où les sexagénaires des villages entre Narbonne et Béziers aimaient se retrouver le samedi soir pour danser le tango et la valse au rythme d'un orchestre local. L'endroit était franchement has been et la clientèle s'amenuisait. — (Eric Brunet, « Combien de verres dans une bouteille ? », dans La Bêtise administrative: Excès absurdités bavures et autres scandales, éd. Albin Michel, 1998)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMENUISER. v. tr.
Rendre plus menu. Amenuiser un bâton, une cheville, une planche.

Littré (1872-1877)

AMENUISER (a-me-nui-zé)
  • 1 V. a. Rendre plus menu. Amenuiser une planche.
  • 2S'amenuiser, v. réfl. Devenir plus menu. Le cœur se dilate au dedans, quand il s'apetisse et s'amenuise au dehors, Bossuet, Connaiss. II, 3.

HISTORIQUE

XIIIe s. Einsi aloit li os [armée] amenuisans de jor en jor, Villehardouin, LIV. Amant ne me vuelent prisier, Ains s'efforcent d'amenuisier Mes biens, quant ge les lor depart, Et les regietent d'autre part, la Rose, 10298. Ne ne soufferront nos droiz que il soient soustrait, ne osté, ne amenuisié, Joinville, 294. Nulz vers ne la puet pertuisier, Ne son vernis amenuisier, Car elle est de tous vers tueuse, J. de Meung, Tr. 635.

XVe s. Quand ceux de Wanvich veirent qu'ils n'estoient confortés de nul costé, et que les vivres leur amenuisoyent, Froissart, I, I, 53.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* AMENUISER, allégir, aiguiser, termes communs à presque tous les Arts méchaniques. Amenuiser se dit généralement de toutes les parties d’un corps qu’on diminue de volume. Amenuiser une planche, c’est lui ôter par-tout de son épaisseur ; il ne differe d’allégir dans cette occasion qu’en ce qu’allégir se dit des grosses pieces comme des petites ; & qu’amenuiser ne se dit guere que de ces dernieres ; on n’amenuise pas un arbre, mais on l’allégit ; on ne l’aiguise pas non plus ; on n’aiguise qu’une épingle ou un bâton. Aiguiser ne se dit que des bords ou du bout ; des bords, quand on les met à tranchan sur une meule ; du bout, quand on le rend aigu à la lime, ou au marteau. Aiguiser ne se peut jamais prendre pour allégir ; mais aménuiser & allégir s’employent quelquefois l’un pour l’autre. On allégit une poutre ; on amenuise une voliche ; on aiguise un poinçon. On allégit en diminuant un corps considérable sur toutes les faces ; on en amenuise un petit en le diminuant davantage par une seule face ; on l’aiguise par les extrémités.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « amenuiser »

À (voy. À) et menu (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « amenuiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amenuiser amœnµize

Évolution historique de l’usage du mot « amenuiser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amenuiser »

  • C’est ce qui ressort de l’enquête réalisée auprès de 125 associations par le CLAE dans le courant du mois de mai et des différents témoignages que nous avons pu recueillir auprès de certains acteurs associatifs. Les grands noms du monde associatif connaissent des difficultés, mais ne semblent pas en péril. Comme dans d’autres secteurs d’activité, celles qui souffrent le plus sont les moyennes et petites associations. Pendant trois mois, elles ont dû annuler des évènements qui participent à leur autofinancement et ont vu les dons à leur endroit s’amenuiser au fil des semaines de la crise sanitaire. Et pendant ce temps, beaucoup d’entre elles ont continué à travailler pour soutenir et venir en aide à leurs bénéficiaires. Le Quotidien, Associations en sursis | Le Quotidien
  • Depuis plusieurs jours, les supporters rémois manifestent leur émoi sur les réseaux sociaux, à mesure que s'estompe le blason du Stade de Reims, accompagné d'une poche de sang qui se vide, sur les comptes officiels du club. L'institution champenoise a choisi cette campagne de communication originale pour s'associer au cri d'alarme lancé par l'Établissement Français du Sang (EFS) dont les réserves de sang, victimes du Covid-19, n'en finissent pas de s'amenuiser en dépit du déconfinement et de l'amélioration sanitaire. L'Équipe, Le Stade de Reims appelle au don du sang - Foot - L1 - L'Équipe

Images d'illustration du mot « amenuiser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « amenuiser »

Langue Traduction
Anglais reduce
Espagnol disminuir
Italien assottigliare
Allemand schwinden
Portugais diminuir
Source : Google Translate API

Synonymes de « amenuiser »

Source : synonymes de amenuiser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « amenuiser »

Partager