La langue française

Comprimer

Sommaire

  • Définitions du mot comprimer
  • Étymologie de « comprimer »
  • Phonétique de « comprimer »
  • Évolution historique de l’usage du mot « comprimer »
  • Citations contenant le mot « comprimer »
  • Images d'illustration du mot « comprimer »
  • Traductions du mot « comprimer »
  • Synonymes de « comprimer »
  • Antonymes de « comprimer »

Définitions du mot comprimer

Trésor de la Langue Française informatisé

COMPRIMER, verbe trans.

A.− Presser, serrer fortement quelque chose; en réduire le volume sous l'effet d'une pression physique. Comprimer une artère, un gaz. La tumeur pancréatique comprimant le canal cholédoque (Quillet Méd.1965, p. 154):
1. Messieurs, soyez préfet de l'Aisne, Mettez aux pois les canetons Ou comprimez l'acétylène! Moi j'attrape les hannetons! Ballade pour faire connaître mes occupations ordinaires ds G. Fourest, La Négresse blonde,Paris, J. Corti, 1964 [1909], p. 90.
P. métaph. :
2. Son œil d'obsédé, de maniaque ou de visionnaire s'en empare [des personnages de roman] à son gré ou les abandonne, les étire dans une seule direction, les comprime, les grossit, les aplatit ou les pulvérise pour les forcer à lui livrer la réalité nouvelle qu'il s'efforce de découvrir. N. Sarraute, L'Ère du soupçon,1956, p. 75.
Emploi pronom. à valeur passive. Une machine à vapeur pompe dans la boîte de l'air qui s'y comprime au point de faire tinter les oreilles assez désagréablement (Mérimée, Lettres à une autre inconnue,1870, p. 149).
B.− Au fig. Réprimer, réduire, contenir dans certaines limites en exerçant une action contraignante, une force susceptible d'expansion telle que :
1. Un mouvement individuel ou ses manifestations. Comprimer sa joie, ses larmes, un rire, un sourire. De vieilles tendances sado-masochistes, que l'adulte normalement comprime (Mounier, Traité du caractère,1946, p. 117):
3. Il s'agit d'étouffer son cœur, de comprimer ses instincts, de cacher sa sensibilité, de mettre une muselière et un masque à toutes ses tendresses maladives qui pourraient appeler ou pleurer! Amiel, Journal intime,1866, p. 459.
P. méton. [Le compl. désigne la pers. ou l'organe siège de ces manifestations] Comprimer son cœur :
4. ... trop grande pour ses douze ans, elle [Élodie] avait la laideur molle et bouffie, les cheveux rares et décolorés de son sang pauvre, si comprimée d'ailleurs par son éducation de vierge innocente, qu'elle en était imbécile. Zola, La Terre,1887, p. 50.
2. Un mouvement social, une action collective. Comprimer un parti. Ils [les hommes du passé] résolurent (...) de refouler et de comprimer à jamais la force ascensionnelle de l'humanité (Hugo, Napoléon le Petit,1852, p. 228):
5. Il comprimait toutes les turbulences sous le poids des intérêts coalisés pour la réussite de la grande entreprise. De Vogüé, Les Morts qui parlent,1899, p. 223.
3. Un phénomène économique. Comprimer les prix, les salaires. Au cours de la période même où l'invention, en produisant des biens nouveaux ou en comprimant les coûts, stimule les exportations (Perroux, L'Écon. du XXes.,1964, p. 74).
Rem. On rencontre ds la plupart des dict. l'adj. dér. comprimable. Qui peut être comprimé. Synon. plus usité compressible*.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃pʀime], (je) comprime [kɔ ̃pʀim]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1314 part. prés. « qui serre, qui presse » (H. de Mondeville, Chirurgie, éd. A. Bos, t. 1, p. 224, § 937); xives. aer comprimé (Oresme ds Meunier, Essai sur la vie et les ouvrages de Nicole Oresme, Paris, 1857, p. 167); 2. av. 1380 [date du ms.] fig. comprimer les mouvements du peuple (Bers., T. Liv., ms. Ste-Gen., fo29eds Gdf. Compl.); 3. 1906 subst. (Pt Lar.). Empr. au lat. class. comprimere « serrer, presser, retenir ». Fréq. abs. littér. : 328. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 742, b) 420; xxes. : a) 395, b) 297.

Wiktionnaire

Verbe

comprimer \kɔ̃.pʁi.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Presser avec force, de manière à réduire à un moindre volume.
    comprimer (1)
    • Dans les champs occupés par les céréales d’hiver, le durcissement de la surface du sol par suite du hâle de mars comprime le collet des racines et s’oppose au développement des pousses latérales; […]. — (A. Ysabeau, Des instruments aratoires et des travaux des champs, Paris : chez Victor Poullet, 1858, p.95)
  2. Compresser, appliquer une compresse.
    • Comprimer le bras avec un bandage.
  3. Condenser.
    • Lait comprimé.
  4. (Figuré) Empêcher d’agir, d’éclater.
    • Tant que l'homme est comprimé, tant que la contrainte des iniquités sociales le maintient prostré, l'on est en droit d'espérer beaucoup de l'inéclos qu'il porte en lui. (André Gide, Retouches à mon "Retour de l'U.R.S.S." -1937)
    • Depuis l'arrestation de Condé, la haine avait fermenté. Les colères, un instant comprimées, éclataient maintenant. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMPRIMER. v. tr.
Presser avec force, de manière à réduire à un moindre volume. Une machine, un marteau à air comprimé. Comprimer le bras avec un bandage. Lait comprimé. Il signifie au figuré Empêcher d'agir, d'éclater. Comprimer les factions, un parti. Comprimer ses sanglots, son émotion.

Littré (1872-1877)

COMPRIMER (kon-pri-mé) v. a.
  • 1 Terme de physique. Faire subir une pression à un corps. Comprimer de l'air dans un fusil à vent. Comprimer le bras avec un bandage. L'artère fut comprimée par un tourniquet.
  • 2Retenir, ne pas laisser aller. Elle comprima ses sanglots.
  • 3 Fig. Comprimer les factions, les partis, les dompter malgré leur résistance.
  • 4Se comprimer, v. réfl. Être comprimé. L'air peut se comprimer. Les liquides se compriment très peu.

    Fig. Les factions se compriment difficilement.

HISTORIQUE

XIVe s. Aer comprimé peut soustenir choses pesantes, Oresme, Thèse de MEUNIER. Li rois s'en vint vers Rome pour apaiser et comprimer les mouvemens du pueple, Bercheure, f° 27, verso.

XVIe s. Ilz avoyent la teste sphericque, non doulcement comprimée des deux coustez, comme est la forme humaine, Rabelais, Pant. IV, 32. C'estoit à Rome une signification de faveur de comprimer et baisser les poulces, Montaigne, III, 108.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « comprimer »

Du latin comprimere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. compremer ; espagn. et portug. comprimir ; ital. comprimere. Le seul italien a gardé la conjugaison latine, comprimere ; si l'ancien français avait eu ce mot, il l'aurait sous la forme de compreindre, comme il avait preindre de premere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « comprimer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
comprimer kɔ̃prime

Évolution historique de l’usage du mot « comprimer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « comprimer »

  • L’hyperplasie bénigne de la prostate (HPB), également appelée hypertrophie ou adénome de la prostate, est liée à l’augmentation du volume de cette petite glande, située sous la vessie, qui sécrète des fluides entrant dans la composition du sperme. Habituellement de la taille d’une noix, elle peut devenir aussi grosse qu’une balle de tennis et comprimer l’urètre. Les médecins ne connaissent pas vraiment la cause de cette pathologie qui affecte l’homme, surtout après la soixantaine. Outre le vieillissement, des facteurs de risque ont été identifiés comme la prise de diurétiques, des complications liées au diabète ou le syndrome métabolique (augmentation du volume de l’abdomen). La testostérone, une hormone sexuelle qui active les cellules de la prostate, et des prédispositions génétiques pourraient également être en cause. , Lutter contre l’hyperplasie bénigne de la prostate 
  • Novak Djokovic était perplexe quant à la tenue, dès le 31 août, de l’US Open. Ou, plus exactement, le joueur de tennis serbe était opposé aux conditions «extrêmes» imaginées pour la reprise du Grand Chelem après le report de Roland-Garros et l’annulation de Wimbledon: un seul hôtel pour loger tous les joueurs, des tests réguliers, un nettoyage intensif érigé en dogme, un nombre d’accompagnants très limité, pas de public. Tout cela bien sûr pour comprimer au maximum les risques de propagation du nouveau coronavirus. Le Temps, Un avertissement pour le monde du sport - Le Temps
  • En bref, le syndrome du canal carpien est un syndrome canalaire. Et sa compression altère la fonction sensitive et motrice de la main. La compression peut également avoir différentes origines : une inflammation des tendons fléchisseurs des doigts et de leurs gaines peuvent venir comprimer le nerf médian. 3bikes.fr, Le syndrome du canal carpien - 3bikes.fr
  • Agnès Buzyn se défend à nouveau sur sa gestion des stocks et des commandes : "La matière première des surblouses est fabriquée à Wuhan. La ville ferme le 22 janvier, quand il y a cinquante cas et six morts, au moment où on apprend qu'il y a transmission interhumaine et qu'il va peut-être y avoir une épidémie. Je veux bien comprimer le temps mais..." LCI, EN DIRECT - Coronavirus : le nombre de cas explose dans la plus vieille prison de Californie | LCI
  • Le baudrier est livré avec deux sacs : l'un, plus pour le transport et l'autre vraiment pour le comprimer au max et gagner en place dans le sac sur un raid par exemple (cf. photo 1). skipass.com, Test Petzl Fly

Images d'illustration du mot « comprimer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « comprimer »

Langue Traduction
Anglais compress
Espagnol comprimir
Italien comprimere
Allemand kompresse
Chinois 压缩
Arabe ضغط
Portugais comprimir
Russe компресс
Japonais 圧縮する
Basque konpresa
Corse comprimi
Source : Google Translate API

Synonymes de « comprimer »

Source : synonymes de comprimer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « comprimer »

Partager