La langue française

Rétrécir

Définitions du mot « rétrécir »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉTRÉCIR, verbe

A. − Empl. trans. Synon. vieilli étrécir.
1. Rendre plus étroit, plus petit. Rétrécir un pantalon, une jupe. La rive droite grandit et s'élève; le mur de rochers envahit et rétrécit la route (Hugo, Rhin, 1842, p. 53).L'empâtement du visage et le port de la barbe ont rétréci les yeux et vieilli le regard (Martin du G., Devenir, 1909, p. 179).
En partic., empl. pronom. réfl. [Le suj. désigne une pers.] Se faire petit, prendre le moins de place possible. L'affection du beau-père pour sa bru attisait encore la rage de la belle-mère. En passant près d'elle elle se rétrécissait, collant ses bras à son corps, s'écrasait au mur comme par crainte de se salir (Renard, Journal, 1889, p. 22).
MAN. Rétrécir un cheval. ,,Le faire travailler, soit dans la leçon des cercles, soit dans la leçon des voltes, sur un terrain plus étroit, en resserrant insensiblement l'espace et l'étendue`` (Ac. 1798-1878).
2. Au fig. Diminuer, réduire l'importance, la portée de quelque chose. Rétrécir un sujet, une question. Il ne faut pas suivre une méthode qui rétrécit et borne (...) les idées (Lamarck, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 13).
B. − Empl. intrans. ou pronom.
1. Devenir plus étroit, diminuer dans ses proportions. Est-ce qu'onze heures ne vont pas bientôt sonner? Comme je pense peu à ce que je copie, aux « deux pièces de toile qui, après lessivage, se rétrécissent de un dix-neuvième dans leur longueur et de un vingt-deuxième dans leur largeur », elles pourraient rétrécir encore bien davantage sans m'intéresser (Colette, Cl. école, 1900, p. 160).Quand vous faites un effort d'attention, l'iris bleu se contracte... et la pupille se rétrécit, se rétrécit... jusqu'à devenir un tout petit point, rond et net comme un trou de poinçon... Quelle volonté il y a, dans vos yeux! (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 403).
2. Au fig. Perdre une partie de son ampleur, de son importance, de sa durée, de sa portée. Il nous a trouvés tous changés de visage depuis une année, et pas embellis. Hélas! Il monte tandis que nous descendons. L'avenir s'ouvre pour lui et se rétrécit pour nous (Amiel, Journal, 1866, p. 456).Dès la première semaine, une angoisse propre aux vacances me posséderait: à peine entamées, elles s'effriteraient d'heure en heure. La peau de chagrin, j'en ai vécu le mythe alors que je ne connaissais même pas le nom de Balzac. Les vacances rétrécissaient sous mon regard (Mauriac, Mém. intér., 1959, p. 15).
3. MAN. [Le suj. désigne un cheval] Ne plus parcourir autant de chemin. Élargissez votre cheval, il se rétrécit (Ac.1798-1878).
Prononc. et Orth.: [ʀetʀesi:ʀ], (il) rétrécit [-si]. Ac. 1694: restrecir; 1718: retrecir; dep. 1740: rétrécir. Étymol. et Hist. 1. Verbe trans. a) xves. retroicir « rendre plus étroit » (Petit traité d'alchimie, éd. Méon, p. 209); 1494-95 restroicir (doc. de Tournai ds Gdf. Compl.); 1549 rétrécir (Est.); b) fig. 1689 rétrécir (son esprit) (Mmede Sévigné, Lettre du 5 juin ds Lettres, éd. Monmerqué, t. 9, p. 70); 2. verbe pronom. 1596 se rétrécir (Hulsius d'apr. FEW t. 12, p. 297b); 3. verbe intrans. 1718 « devenir plus étroit, se resserrer » (Ac.). Issu, avec substitution de la dés. -ir à la dés. -er, de l'anc. verbe restrecier « rendre plus étroit, resserrer » (1remoit. du xiiies., restrechier, Guillaume de Palerme, 5096 ds T.-L.; 1307 retrecier, doc. de l'Oise ds Gdf.), lui-même formé de re-* et de estrecier (étrécir*). Fréq. abs. littér.: 475. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 021, b) 579; xxes.: a) 508, b) 531.
DÉR.
Rétrécissable, adj.Qui peut être rétréci, diminué. [Le temps que j'ai à attendre] coïncide avec mon impatience, c'est-à-dire avec une certaine portion de ma durée à moi, qui n'est pas allongeable ni rétrécissable à volonté (Bergson, Évol. créatr., 1907, p. 10).« La maison pour soi » absolument démontable, basculable (transportable évidemment), rétrécissable, abrégeable instantanément d'une ou deux pièces à volonté, selon les besoins permanents (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 442). [ʀetʀesisabl̥]. 1reattest. 1907 (Bergson, loc. cit.); de rétrécir, suff. -able* (irrétrécissable*); cf. 1919 rétrécible (P. Hamp, La Peine des hommes. Les Métiers blessés, p. 322).

Wiktionnaire

Verbe

rétrécir \ʁe.tʁe.siʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se rétrécir)

  1. Rendre plus étroit, moins large.
    • Rétrécir un chemin, une rue.
  2. (Figuré)
    • Cette éducation lui a rétréci l’esprit.
    • Ce genre de vie a rétréci ses vues.
    • Ses idées se sont rétrécies.
  3. (Intransitif) Devenir plus étroit.
    • Prélavez le textile, qui tend à rétrécir au lavage, et prenez-en compte ce facteur au moment de votre achat : le retrait du denim peut être important. — (Christelle Beneytout, Guide des tissus par projets de couture, Eyrolles, 2015, page 137)
    • Cette rue va en rétrécissant.
  4. (Pronominal) Devenir plus étroit.
    • Mais, malgré les efforts du chevalier blanc, la nature, opiniâtre, avait une furieuse tendance à gagner un peu plus chaque année et le Trou à se désapprofondir et à se rétrécir inexorablement. — (Robert Chapuis, La Guerre en culotte courte dans la vallée de Courbet, 2016)
    • Cependant, au cours de nos travaux, l’espace libre se rétrécit, comme la peau de chagrin de Balzac, avec une déconcertante rapidité. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉTRÉCIR. v. tr.
Rendre plus étroit, moins large. Rétrécir un chemin, une rue. Il a fait rétrécir ses habits. Cette toile se rétrécira au blanchissage. Il s'emploie aussi figurément. Cette éducation lui a rétréci l'esprit. Ce genre de vie a rétréci ses vues. Ses idées se sont rétrécies. Il est aussi verbe intransitif et signifie Devenir plus étroit. Cette toile a rétréci au blanchissage. Cette rue va en rétrécissant. Le participe passé

RÉTRÉCI s'emploie adjectivement et signifie Qui est devenu trop étroit. Une robe rétrécie. Il s'emploie aussi au figuré et signifie Qui est étroit, borné. Esprit rétréci. Vues rétrécies.

Littré (1872-1877)

RÉTRÉCIR (ré-tré-sir) v. a.
  • 1Rendre plus étroit. Rétrécir une rue. Il a maigri, il a fait rétrécir ses habits.

    Terme de manége. Rétrécir un cheval, le faire travailler, en resserrant de plus en plus le terrain.

  • 2 Fig. Donner moins de portée, moins d'étendue. On a besoin de tout le monde ; on a un procès, il faut solliciter, il faut se familiariser …il faut rétrécir son esprit d'un côté et l'ouvrir de l'autre, Sévigné, 5 juin 1689. Ils [ceux qui gouvernent par le détail] sont toujours entraînés par l'affaire du jour où ils sont ; et cette affaire étant seule à les occuper, elle les frappe trop, elle rétrécit leur esprit, Fénelon, Tél. XXII. Cette occupation de nous-mêmes rétrécit notre cœur, Fénelon, t. XVIII, p. 329. Il n'y a point de génie qu'on ne rétrécisse, lorsqu'on l'enveloppera d'un million de scrupules vains, Montesquieu, Déf. Espr. des lois, part. 3. Il me semble qu'en n'admettant qu'un certain nombre de principes mécaniques, ils [certains philosophes] n'ont pas senti combien ils rétrécissaient la philosophie, Buffon, Hist. anim. III. …l'horizon, voilé par les brumes glacées, Ainsi que mes regards rétrécit mes pensées, Lamartine, Joc. IX, 280.
  • 3 V. n. Devenir plus étroit. Cette toile a rétréci au blanchissage. Ce passage va en rétrécissant.
  • 4Se rétrécir, v. réfl. Devenir plus étroit. C'est où l'Asie se rétrécit le plus, Vaugelas, Q. C. III, dans RICHELET. L'empire, c'est-à-dire le pays habité, se rétrécissait toujours, et l'Italie devenait frontière, Montesquieu, Rom. 19.

    Terme de manége. Votre cheval se rétrécit, il ne parcourt plus autant de terrain.

  • 5 Fig. Avoir moins de portée, d'étendue. Mandez-moi …si votre esprit ne se rétrécit point, comme dit M. Nicole, par l'éloignement des objets qui le mettent en mouvement, Sévigné, à Bussy, 27 janv. 1692. Ils [les directeurs] doivent se rétrécir en se proportionnant à ceux qu'ils veulent animer de l'esprit de Dieu, Fléchier, Sermons, Jour des rois. Des gens dont l'esprit s'est rétréci dans les détails, et qui, par l'habitude des petites choses, sont devenus incapables des plus grandes, Montesquieu, Lett. pers. 48. Il [Gedouin] croyait que l'esprit de toutes les nations s'était rétréci, et que la grande poésie et la grande éloquence avaient disparu du monde avec la mythologie des Grecs, Voltaire, Louis XIV, écrivains, Gedouin.

HISTORIQUE

XIVe s. Retroicissant le double type, Traité d'alch. 92.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rétrécir »

De re- et étrécir.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Re…, et étrécir ; wallon, rastreuti.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rétrécir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rétrécir retresir

Citations contenant le mot « rétrécir »

  • Ne pas se croire le plus grand, cela fait rétrécir. De Jipe Vieren
  • Réduire l'art à une question de "forme", c'est le rapetisser et le rétrécir outre mesure. De Charles-Augustin Sainte-Beuve / Pensées de Joseph Delorme
  • Le matelas financier des Belges, pour faire face aux aléas (perte d'emploi, etc.) à court terme, a tendance à rétrécir, selon le dernier tableau de bord de l'Economic Risk Management Group (ERMG), cité vendredi dans La Libre Belgique. Site-Trends-FR, Le matelas financier des Belges a tendance à rétrécir - Finance - Trends-Tendances
  • Bien qu'ils ne diffèrent que par très peu de composants génétiques, les ours polaires et les grizzlis ont évidemment des séparations géologiques extrêmes qui rendent difficile le croisement. Cependant, ces dernières années, l'augmentation rapide de la fonte des calottes glaciaires due au réchauffement climatique a entraîné une nouvelle vague de migration. Les pôles se réchauffent de plus en plus vite et la toundra s'élargit, forçant la séparation des deux espèces à se rétrécir et augmentant les chances d'accouplement des deux. Une nouvelle génération d'espèces se forme. , Aux antipodes - Médiaterre
  • La tactique du jalonnement a été adoptée pour lutter contre les flammes. Cette technique consiste à traiter les lisières sur les flancs droit et gauche du feu, afin de le contenir et d’en rétrécir peu à peu la tête. , Lot. 10 ha de végétation partent en fumée à Montvalent | Actu Lot

Images d'illustration du mot « rétrécir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rétrécir »

Langue Traduction
Anglais shrink
Espagnol encogimiento
Italien contrarsi
Allemand schrumpfen
Chinois 收缩
Arabe إنكمش
Portugais encolher
Russe сокращаться
Japonais シュリンク
Basque txikitu
Corse riduci
Source : Google Translate API

Synonymes de « rétrécir »

Source : synonymes de rétrécir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rétrécir »

Rétrécir

Retour au sommaire ➦

Partager