Grossir : définition de grossir


Grossir : définition du Wiktionnaire

Verbe

grossir \ɡʁɔ.siʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre gros, plus ample, plus volumineux.
    • Elle a un manteau qui lui grossit la taille.
    • Les pluies ont grossi la rivière.
    • Les arrérages ont grossi la somme.
    • L’arrivée des renforts a grossi son armée d’un quart, de la moitié.
    • Ces notes grossiront beaucoup le volume.
  2. (Par analogie) Faire paraître plus gros.
    • Lunette qui grossit les objets.
    • (Figuré) La peur grossit les objets, on s’exagère ce qu’on craint.
    • Grossir sa voix, lui donner plus de volume et de gravité, faire la grosse voix.
  3. (Figuré) Exagérer.
    • Il cherche à grossir mes torts.

se grossir ou grossir intransitif

  1. Devenir gros.
    • En été, il arrive souvent que des rivières guéables en temps ordinaire grossissent subitement à la suite de la fonte des neiges. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 11)
    • Le nuage se grossit. … La foule se grossissait. — La nouvelle s’est grossie de mille détails absurdes.
  2. Prendre du poids.
    • Vous avez grossi depuis un an.
    • J’ai grossi de deux cent grammes.
  3. (Marine) Forcir.
    • Nous avions bien fait de nous presser ; à peine la dernière caisse rendue à destination, la houle, sans que le vent soufflât, grossit rapidement. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Grossir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GROSSIR. v. tr.
Rendre gros, plus ample, plus volumineux. Elle a un manteau qui la grossit, qui lui grossit la taille. Les pluies ont grossi la rivière. Les arrérages ont grossi la somme. L'arrivée des renforts a grossi son armée d'un quart, de la moitié. Ces notes grossiront beaucoup le volume. Par analogie, il signifie Faire paraître plus gros. Lunette qui grossit les objets. Fig., La peur grossit les objets, On s'exagère ce qu'on craint. Grossir sa voix, Lui donner plus de volume et de gravité, faire la grosse voix. Figurément, il se dit pour Exagérer. Il cherche à grossir mes torts. La nouvelle s'est grossie de mille détails absurdes.

SE GROSSIR ou plus souvent GROSSIR, intransitif, signifie Devenir gros. Le nuage s'épaissit, se grossit. La foule se grossissait. Vous avez grossi depuis un an. Après cette pluie, les raisins vont grossir à vue d'œil. La somme était petite, mais en vingt ans elle a bien grossi, à cause des intérêts. Je trouve que la rivière a grossi. Un torrent a grossi par les pluies. Son armée grossit tous les jours. Aller en grossissant.

Grossir : définition du Littré (1872-1877)

GROSSIR (grô-sir) v. n.
  • 1Devenir plus gros. Vous savez mieux que moi, que les parties qui agissent le plus, grossissent davantage, Bonnet, Lett. div. Œuv. t. XII, p. 480, dans POUGENS. Ce torrent qui grossit me ferme le chemin, Delavigne, Vêpr. sicil. V, 2.

    Fig. Afin que, grossissant sous un peu de contrainte, Ce torrent de colère et de ressentiment Fût plus impétueux…, Corneille, Rodog. IV, 3.

    Recevoir surcroît, augmentation. L'impérieuse aigreur de l'âpre jalousie Dont en secret dès lors mon âme fut saisie Grossit de jour en jour, Corneille, Sertor. I, 1. Nous verrons notre camp grossir à chaque pas, Racine, Mithr. III, 1. La merveille grossirait infiniment par les détails que nous supprimerons, Fontenelle, Littre. Ils voient grossir annuellement leur numéraire par la vente des riches productions de ces contrées, Raynal, Hist. phil. XI, 33.

    Paraître plus gros. M. de Barbézieux s'abandonna à cette passion [la jalousie], tout lui grossit, il crut voir ce qu'il ne voyait point, Saint-Simon, 63, 53.

    Terme de marine. Se dit de l'état de la mer, lorsque les lames s'accroissent à chaque instant. Depuis une heure la mer grossit.

    Se rapprocher. Ce bâtiment grossissait à vue d'œil.

  • 2 V. a. Rendre gros, plus gros, apporter de l'augmentation. Les pluies ont grossi la rivière. La vapeur de mon sang ira grossir la foudre Que Dieu tient déjà prête à le réduire en poudre, Corneille, Héracl. I, 3. Ses troupes malgré lui grossirent votre armée, Corneille, Sertor. III, 4. Ces messieurs [les premiers académiciens] grossirent leur compagnie de plusieurs personnes considérables par leur mérite, Pellisson, Hist. Acad. I. Voici une nouvelle doctrine et de quoi grossir les Variations, si on enseigne que le mariage contracté entre les fidèles après le baptême peut se rompre par le refus de l'une des deux parties, Bossuet, 4e avert. 6. De leur dépouille enfin grossissez vos trésors, Racine, Esth. II, 1. J'ai mon mari à la vérité, mais il ne sert qu'à grossir ma famille, sans m'aider à l'entretenir, Lesage, Turcaret, IV, 12. On le présenta à un vieux lettré qui n'était point venu grossir le nombre de ses parasites, Voltaire, Babouc. Voilà ce qui m'irrite et grossit mon injure, Ducis, Othello, III, 5.

    Fig. La pensée ainsi épurée, autant qu'il se peut, de tout ce qui la grossit, des images, des expressions, du langage humain…, Bossuet, Ét. d'orais. V, 20.

    Grossir sa voix, faire la grosse voix, prendre une voix plus forte et plus grave.

  • 3Faire paraître gros. Certains verres qui grossissent les objets, Fénelon, Tél. XI.

    Fig. Notre imagination nous grossit si fort le temps présent, à force d'y faire des réflexions continuelles, et amoindrit tellement l'éternité, manque d'y faire réflexion, que nous faisons de l'éternité un néant, et du néant une éternité, Pascal, Pensées, art. III, 6, éd. LAHURE, 1860. Prenez garde que l'éloignement ne vous grossisse les objets ; c'est un effet assez ordinaire, Sévigné, III. L'antiquité est un objet d'une espèce particulière, l'éloignement le grossit, Fontenelle, Socrate, Montaigne.

    Terme de photographie. Reproduire en plus grand.

  • 4 Fig. Exagérer. Que vous prenez de peine à grossir vos ennuis ! Corneille, Illus. com. V, 2. Pourquoi toi-même, en proie à tes vives douleurs, Cherches-tu sans raison à grossir tes malheurs ? Boileau, Lutr. VI. [Pharnace, qui]…, me troublant par des fables, Grossit, pour se sauver, le nombre des coupables, Racine, Mithr. III, 4. Ce qui nous regarde, nous le grossissons toujours, Massillon, A vent, Afflict. Quelques imperfections légères que sa piété lui grossit, Massillon, Carême, Confess. Défiez-vous de ceux qui, pour autoriser les profusions immenses des rois, leur grossissent sans cesse l'opulence de leurs peuples, Massillon, Pet. carême, Tentat.
  • 5Se grossir, v. réfl. Devenir plus gros. La rivière s'est grossie. Leur troupe se grossit peu à peu, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. VIII, p. 667. La cour va se grossir… On vient, et je vous quitte, Lanoue, Coquette corr. I, 1.

    Se faire plus gros. L'orgueil est une enflure de cœur par laquelle l'homme s'étend et se grossit dans son imagination, Nicole, Ess. mor. 1er traité, ch. 1. Tel qui se grossit à sa vue, Se croit quelque chose, et n'est rien, Lamotte, Fables, I, 13.

    Paraître plus gros. Les verres, selon qu'ils sont colorés ou taillés, changent les couleurs, les grandeurs et les figures : l'objet ou se grossit, ou s'apetisse, ou se renverse, ou se redresse, ou se multiplie, Bossuet, Conn. III, 4.

    Fig. Être exagéré. Tout se grossit dans les propos de la ville.

PROVERBES

La peur grossit les objets, on s'exagère ce qu'on craint.

La pelote grossit, se grossit, c'est-à-dire le nombre grossit, le trouble, la sédition augmente, les profits s'accumulent.

HISTORIQUE

XVe s. Le cueur luy encommença à grossir au ventre ; car, si ce ne fust pour l'amour du roy, tantost leur courust sus, Percefor. t. VI, f° 106.

XVIe s. Et quant à mon ventre, il ne fault point de grossir, et ne vous puis celer que je ne sente souvent bouger chouse qui a vie, Marguerite de Navarre, Lett. CXIX. Par imagination je grossis ces incommoditez de la moitié, Montaigne, I, 82. Ces fureurs grossissent leur courage au dessus de la raison, Montaigne, I, 132. Leur ame s'estoit merveilleusement grossie et enrichie par l'intelligence des choses, Montaigne, I, 141. Ceulx qui ont le corps graile, le grossissent d'embourrures, Montaigne, I, 170. La saison commenceoit fort à se passer, et l'air à se grossir et refroidir après l'equinoxe automnal, Amyot, Anton. 50. Caesar, grossissant sa parole, le menaça qu'il le tueroit tout roide, s'il le faschoit d'avantage, Amyot, César, 46.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Grossir : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

GROSSIR, v. act. (Optiq.) signifie faire paroître un objet plus grand qu’il n’est en effet : ainsi on dit d’un microscope, qu’il grossit les objets. Voyez Microscope, Loupe, Lunette ; voyez aussi Miroir, &c.

Il le faut avoüer, nous n’avons point encore de théorie bien satisfaisante, & qui soit à l’abri de toute difficulté, sur la propriété qu’ont les instrumens de Dioptrique ou de Catoptrique, de grossir les objets : en général cela vient de ce que le miroir ou le verre refléchit ou rompt les rayons, de maniere qu’ils entrent dans l’œil sous un plus grand angle que s’ils partoient de l’objet apperçu à la vûe simple ; mais cet angle ne suffit pas pour déterminer la grandeur de l’objet (Voyez Vision), il faut le combiner avec la distance apparente (Voyez Distance), & par conséquent connoître le lieu de l’image. Or les Opticiens ne nous ont point encore donné de regles sûres touchant ce dernier point. Voyez Dioptrique. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Grossir : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « grossir » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « grossir »

Étymologie de grossir - Wiktionnaire

De gros.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « grossir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grossir grɔsir play_arrow

Conjugaison du verbe « grossir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe grossir

Citations contenant le mot « grossir »

  • Un petit creux l'après-midi ? "Des fruits et amandes seront bien plus sains que les biscuits, gâteaux, viennoiseries et glaces". Et, bien évidemment, "augmentez votre niveau d’activité physique en fonction de vos capacités : idéalement une heure de marche active par jour, ou équivalent". Le soir, dînez léger et "dormez au moins 7 heures, car le manque de sommeil fait grossir et freine la perte de poids". , Magazine Lifestyle | Mal à l'aise en maillot ? Un Français sur deux se trouve "trop gros"
  • Son entraînement pour grossir des épaules pour l’été ! MCE TV, Tibo InShape: son entraînement pour grossir des épaules !
  • Béatrice de Reynal : Les eaux aromatisées ne pourront jamais vous faire grossir car elles sont globalement peu sucrées.... Néanmoins, si vous consommiez de l’eau exclusivement, choisir de l’eau aromatisée vous incitera à consommer du sucre ou des édulcorants. Une personne qui remplacerait toute son eau quotidienne par ces eaux pourrait accuser 2 kg de plus à la fin de l’été... 5 grammes par 5 grammes, le corps fera le total ! Atlantico.fr, Eaux parfumées : comment repérer celles qui vous font grossir l’air de rien ? | Atlantico.fr
  • En conséquence, « le gouvernement demande aux fidèles dont les lieux de culte habituels ne seront pas ouverts de continuer à prier chez eux et d’éviter de grossir les rangs de ceux dont les lieux de culte sont ouverts, ceci pour éviter de fausser les résultats de l’expérimentation et de retarder davantage l’ouverture définitive et totale des lieux de culte » , peut-on lire dans le communiqué. L-FRII, Togo / Covid-19 : le ministre Boukpéssi demande aux fidèles « d'éviter d'aller grossir les rangs des lieux de culte ouverts » - L-FRII
  • Noir sur blanc dans le communiqué, il a été notifié que : «le gouvernement demande aux fidèles dont les lieux de cultes habituels ne seront pas ouverts de continuer à prier chez eux et d’éviter d’aller grossir les rangs de ceux dont les lieux de culte seront ouverts» Ceci pour «eviter de fausser les résultats de l’expérimentation» et plus important encore «de retarder davantage l’ouverture définitive et totale des lieux de cultes». Elite d'Afrique, "Évitez d'aller grossir les rangs de ceux dont les lieux de cultes sont ouverts" avis du ministre Payadowa Boukpessi aux croyants togolais | Elite d'Afrique
  • Le fait de grossir ne dépend pas seulement du métabolisme ou de l’activité physique d’une personne, mais aussi du moment de la journée où elle mange, affirme une nutritionniste russe. Ainsi, il existe des horaires précis durant lesquels se rendre au fast-food aura des conséquences moins néfastes. , Une nutritionniste révèle le secret pour se nourrir au fast-food sans trop grossir - Sputnik France
  • C’est pas les frites qui font grossir, C’est la bière qu’on boit avec ; C’est pas l’amour qui fait souffrir C’est la femme qu’on prend avec. De Grégoire Lacroix / Les euphorismes de Grégoire - 2
  • Je sais que la bière fait grossir et que je devrais y renoncer. Mais j'ai préféré renoncer à la coquetterie. De Michel Audiard / Extrait du film "Maigret et l'affaire Saint-Fiacre"
  • Les mots permettent d'ironiser sur tout, de minimiser les situations fâcheuses quand on les vit et de les grossir de nouveau quand on les raconte. De Pierre Karch / Noëlle à Cuba
  • Le sport, c’est une très mauvaise idée : ça fait grossir quand on arrête ! De Michèle Bernier / Le Petit Livre de Michèle Bernier
  • Le bon chocolat ne vous rendra pas malade. Il ne vous fera même pas grossir. De Robert Linxie
  • Tout ce que je désire vraiment, c'est immoral, illégal ou ça fait grossir. De Alexander Woolcott
  • Le chagrin ne nourrit pas, mais fait grossir. De Barbara / Il était un piano noir...
  • Les sciences sont des lunettes pour grossir les problèmes. De Louis Scutenaire / Mes inscriptions
  • Un baiser est une gourmandise qui ne fait pas grossir. De Anonyme

Images d'illustration du mot « grossir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « grossir »

Langue Traduction
Corse fatì
Basque koiperatu
Japonais 太る
Russe стать толстым
Portugais ficar gordo
Arabe يزداد وزنه
Chinois 发胖
Allemand fett werden
Italien ingrassare
Espagnol engordar
Anglais get fat
Source : Google Translate API

Synonymes de « grossir »

Source : synonymes de grossir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « grossir »


Mots similaires