Réconforter : définition de réconforter


Réconforter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RÉCONFORTER, verbe trans.

A. − Donner ou redonner du courage, de la force morale, de l'espoir à quelqu'un se trouvant dans une situation pénible, douloureuse. Synon. conforter (vieilli), consoler, encourager, soutenir, stimuler.
[Le suj. désigne une pers.] Un petit vieillard tranquille et souriant (...) réconforte André par des paroles de confiance (Martin du G., Devenir, 1909, p. 196).Devant la tempête menaçante, il dut (...) s'employer à réconforter l'équipage et lui rappeler les règles de la navigation (P. Rousseau, Hist. transp., 1961, p. 107).[P. méton. du compl. d'obj.] Ô Dieu! Ne sois pas sourd, Réconforte mon âme obscure, ta servante (Ch. Guérin, Cœur solit., 1904, p. 171).Que valait une chair esclave de femme amoureuse? Omer rit de sa sottise. Il réconforta sa mélancolie (Adam, Enf. Aust., 1902, p. 501).
[Le suj. désigne une chose abstr.] Il l'examina, l'ausculta (...). Il écrivit une ordonnance (...). Cette visite réconforta Des Esseintes (Huysmans, À rebours, 1884, p. 277).Vous sentirez le besoin d'une présence qui vous réconforte aux heures de découragement (Montherl., Démon bien, 1937, p. 1236):
« Un an, ce n'est pas la mer à boire » disait Pradelle avec agacement. Cette sagesse, loin de réconforter Zaza mettait sa confiance à rude épreuve; pour accepter sans trop d'angoisse une longue séparation, elle aurait eu besoin de posséder cette certitude que souvent elle avait invoquée dans ses lettres mais qui en vérité lui faisait cruellement défaut. Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 355.
Empl. abs. Cette « moralité de la loi » selon son expression, qui menace et déprime, et à laquelle il oppose (...) la moralité de l'amour et de la grâce qui encourage et réconforte (Traité sociol., 1968, p. 151).
Empl. pronom. réfl. Moi qui ai perdu mon pauvre ami, je me réconforte auprès d'eux [de mes enfants] (Sand, Corresp., t. 5, 1866, p. 124).Ainsi avons-nous jugé bon de nous rassembler aujourd'hui (...) pour nous réconforter nous-mêmes par le spectacle de notre union et nous affermir sur le dur chemin de la lutte pour la patrie (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p. 628).V. désespérer A 2 ex. de Flaubert.
B. − (Re)donner des forces, de la vigueur à une personne affaiblie, fatiguée. Synon. revigorer, remonter, stimuler, ravigoter (fam.), requinquer (pop.), retaper (pop.).Ce qui nous reste à faire est (...) de pousser devant nous jusqu'à ce que nous trouvions des arbouses et des mûres pour notre nourriture (...) et ainsi réconfortés, de nous étendre sur un lit de feuilles (A. France, Barbe-bleue, Mir. Gd St Nic., 1909, p. 67).Les moines composèrent des vulnéraires à base de plantes, destinés à réconforter et à soigner leurs hôtes de passage malades ou blessés (Brunerie, Industr. alim., 1949, p. 83).
Empl. pronom. réfl. Goethe buvait du vin de Rhin; Byron, du rhum (...) il appartenait au seul Bonaparte de se réconforter avec des haricots à l'huile (Mussetds Le Temps, 1831, p. 17).Le cabaretier avait une autorisation de tenir son restaurant ouvert toute la nuit, sous le prétexte d'offrir un endroit pour se réconforter aux voyageurs (Champfl., Avent. MlleMariette, 1853, p. 88).
REM. 1.
Réconfortabilité, subst. masc.,hapax. Après cette reconfortabilité de toilette, il entra au bal (Champfl., Avent. MlleMariette, 1853, p. 18).
2.
Réconfortement, subst. fém.,hapax. Reconnaissant qu'avec lui, il n'y a pas à administrer les paroles de réconfortement qu'on adresse aux imbéciles, nous le quittons navrés (Goncourt, Journal, 1889, p. 975).
3.
Réconfortation, subst. fém.,hapax. Il serait d'un haut intérêt, pour l'histoire littéraire et la réconfortation des victimes de la critique des siècles futurs, de donner sur chacun de nos livres les extraits les plus violents (Goncourt, Journal, 1886, p. 620).
4.
Réconforteur, subst. masc.Celui qui donne, le protecteur, le réconforteur, le créateur! (Flaub., Tentation, 1849, p. 448).
Prononc. et Orth.: [ʀekɔfɔ ʀte], (il) réconforte [-fɔ ʀt]. Ac. 1694, 1718: re-; dep. 1740:; ré-. Étymol. et Hist. 1. Ca 1050 trans. « redonner du courage, consoler » (St Alexis, éd. Chr. Storey, 390); ca 1170 réfl. (Marie de France, Lais, éd. J. Rychner, Milun, 154); déb. xves. en soy reconfortant « en cherchant un réconfort » (Quinze joies de mariage, éd. J. Rychner, Prol., 98, p. 3), hapax de sens; 1893 id. « qui constitue un réconfort moral » lecture réconfortante (DG); 2. ca 1170 trans. « redonner des forces physiques » (Marie de France, op. cit.; Deux amanz, 115); 1845 réfl. (Besch.); 1875 adj. breuvage réconfortant; subst. prendre des réconfortants (Lar. 19e). Dér. de conforter*; préf. re-*; cf. lat. médiév. reconfortare (xies. Fulbert de Chartres ds Blaise Latin. med. Aev.). Fréq. abs. littér.: 285. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 93, b) 333; xxes.: a) 586, b) 599.

Réconforter : définition du Wiktionnaire

Verbe

réconforter transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Relever les forces, ranimer, remonter, tant au sens physique ou médical, qu'au sens moral.
    • Platon, le divin Platon, n'était en verve que lorsqu'il était en pointe de vin. Ennius ne travaillait jamais à son poème héroïque, que Bacchus ne l’eût réconforté, et Alcée n'écrivait ses tragédies que lorsqu'il était ivre. — (C. de Méry, Histoire générale des proverbes, adages, sentences, apophtegmes, vol. 3, Paris : chez Delongchamps, 1829, page 165)
    • Vos bonnes paroles m’ont réconforté à l’heure du découragement.
    • Il fut longtemps à se réconforter.
    • (Absolument) L’amitié réconforte.
  2. Consoler dans l’affliction.
    • Toujours penchée sur le grabat des âmes, Elle lavait les plaies, pansait les blessures, réconfortait les défaillantes langueurs des conversions. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Elle restait là où elle était, immobile, inconsolable et comme une chiffe aux mains des bonnes femmes qui s'efforçaient de la réconforter. — (Louis Pergaud, Le retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Voilà qui va réconforter les mourants, car la délégation au grand complet visite maintenant les deux salles où sont entassés les cholériques. — (Ange-Pierre Leca, Et le choléra s'abattit sur Paris - 1832, Albin Michel, 1982, p.111)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Réconforter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉCONFORTER. v. tr.
Relever les forces, ranimer, remonter. Cela réconforte l'estomac. Il a pris un peu de vin qui l'a réconforté. Il se dit aussi au sens moral. Vos bonnes paroles m'ont réconforté à l'heure du découragement. Il fut longtemps à se réconforter. Absolument, L'amitié réconforte. Il signifie encore Consoler dans l'affliction. Il est si désolé que rien ne peut le réconforter.

Réconforter : définition du Littré (1872-1877)

RÉCONFORTER (ré-kon-for-té) v. a.
  • 1Donner de la force. Il [le perroquet] partageait… Tous les sirops dont le cher père en Dieu, Grâce aux bienfaits des nonnettes sucrées, Réconfortait ses entrailles sacrées, Gresset, Ver-vert, I.
  • 2Donner de la force morale. En ce fâcheux état ce qui nous réconforte, C'est que la bonne cause est toujours la plus forte, Malherbe, II, 1. Mais attends-je en mon deuil que rien me réconforte ? Tristan, Marianne, V, 2. Je vous assure que j'ai besoin d'être réconforté ; je ne puis plus rien faire par moi-même pour le tripot [le théâtre], Voltaire, Lett. d'Argental, 4 juill. 1767. Il suffit d'un doigt de vin Pour réconforter l'espérance, Béranger, Pet. coups.
  • 3Se réconforter, v. réfl. Reprendre de la force. Se réconforter d'une longue abstinence.

    Se consoler. Alors le loup s'enfuit, voyant la bête morte [tuée par le cheval qui lui avait dit de lire son nom écrit sur sa semelle], Et de son ignorance ainsi se réconforte, Régnier, Sat. III.

HISTORIQUE

XIe s. Je atendi quet à mei repairasses [que tu revinsses vers moi], Par Deu merci que tu m'reconfortasses, St Alexis, LXXXVIII.

XIIe s. En teus [tels] essamples s'est granment reconfortez : Mais ne purquant mult ert el corage trublez, Th. le mart. 65.

XIIIe s. [Breuvages] Qui tut vus recunforterunt, E bone vertu vus dunrunt [donneront], Marie de France, Deux amants. Car toutes voies est on plus tost reconfortés d'une perte que de deus, Beaumanoir, XIV, 22. … me vint dire que la royne menoit moult grant deul, et me pria que j'alasse vers li pour la reconforter, Joinville, 281.

XVe s. Ils en font un petit tourtel, et le mangent pour reconforter leur estomac, Froissart, I, I, 34. Le roy arriva en la ville de Paris en l'estat qu'on doit venir pour reconforter le peuple ; car il y vint en très grande compaignie, et mist bien deux mille hommes d'armes en la ville, Commines, I, 8.

XVIe s. Promettre sans donner est fol reconforter, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « réconforter »

Étymologie de réconforter - Littré

Re…, et conforter ; bourg. reconfotai.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de réconforter - Wiktionnaire

Verbe dérivé de conforter avec le préfixe ré-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « réconforter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réconforter rekɔ̃fɔrte play_arrow

Conjugaison du verbe « réconforter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe réconforter

Citations contenant le mot « réconforter »

  • « Une mise à l’écart » saluée par les États-Unis, mais décriée par les ex-Katangais qui voient en cela un acharnement contre « notre fils ». Ce qui justifie cette mobilisation tous azimuts des jeunes, députés, notables…de ce coin de la République pour réconforter cet officier militaire. , mediacongo.net - Actualités - Ex-Katanga : le Général John Numbi réconforté par les siens
  • La mère de la pop star souffre de démence et Origliasso veut que Carlton puisse venir en Australie pour des raisons de compassion afin qu’il puisse la réconforter. News 24, Jessica Origliasso des Veronicas se bat pour que son fiancé américain Kai Carlton vienne à Brisbane - News 24
  • «Il s’agit avant tout de fournir un environnement sûr. Mais honnêtement, c’est aussi pour nous réconforter tous, pour réconforter notre communauté locale et pour réconforter nos étudiants et nos familles », a déclaré Doug Terp, vice-président de l’administration et directeur financier de Colby. Le plan de test coûtera au collège environ 5 millions de dollars, a-t-il déclaré. News 24, Les collèges prévoient de tester les virus, mais les stratégies varient considérablement - News 24
  • Et, un jour, ils prendront leur envol – que ce soit pour aller à la garderie, à l’école, ou tout simplement pour traverser une pièce quand ils commencent à ramper. Un parent ne peut pas toujours être auprès de son bébé pour le réconforter, et donc un objet qui rappelle leur présence peut être rassurant – un doudou ou, en termes scientifiques, un objet transitionnel qui maintient le lien entre une nouvelle situation et le confort de la maison. The Conversation, Doudous et tétines : nos enfants s’attachent-ils trop aux objets ?
  • « Nous luttons pour une cause commune. C’est toute la famille politique qui est derrière vous. Heureusement que vous êtes hors du danger. Nous sommes venus vous assister… C’est ce qu’il y a d’important à faire pour l’instant. Nous vous transmettons le message de solidarité et de compassion », a dit Néhémie Mwilanya à ces militants pour les réconforter. Zoom Eco, RDC : visite de réconfort de Néhémie Mwilanya auprès de membres du FCC agressés lors de la marche du 23 juillet! | Zoom Eco
  • Impuissants devant les enfants piégés par les flammes, il a tout fait pour réconforter cette femme. En attendant les secours. Le quartier Champagne, où il a toujours vécu, est meurtri tout comme lui. RMC, Accident de Laon: « Regarder ces enfants et ne rien pouvoir faire, c’est choquant », raconte un témoin
  • La juge en charge du dossier n’a donc suivi aucun d’eux. Et sa décision est venu réconforter beaucoup de défenseurs - nationaux et internationaux - des droits humains et libertés. VOA, La journaliste et blogueuse nigérienne Samira Sabou enfin libre
  • Personne n’a jamais évalué le nombre de triomphes imaginaires que les gens célèbrent silencieusement chaque année, pour se réconforter. De Athénée de Naucratis

Images d'illustration du mot « réconforter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « réconforter »

Langue Traduction
Corse cunfortu
Basque erosotasuna
Japonais 慰め
Russe комфорт
Portugais conforto
Arabe راحة
Chinois 安慰
Allemand komfort
Italien comfort
Espagnol comodidad
Anglais comfort
Source : Google Translate API

Synonymes de « réconforter »

Source : synonymes de réconforter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « réconforter »


Mots similaires