La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « déconforter »

Déconforter

Définitions de « déconforter »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCONFORTER, verbe.

Enlever le courage :
... Les armes de Satan c'est la même main morte, Le même désarroi, c'est qu'il nous déconforte En notre réconfort... Péguy, La Tapisserie de Sainte Geneviève et de Jeanne d'Arc,1913, p. 78.
Rem. La plupart des dict. enregistrent l'emploi pronom. se déconforter. Se décourager.
Prononc. et Orth. : [dekɔ ̃fɔ ʀte], (je) déconforte [dekɔ ̃fɔ ʀt]. Ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. Ca 1050 trans. (Alexis, éd. Chr. Storey, 304). Dér. de conforter*; préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Verbe - français

déconforter \de.kɔ̃.fɔʁ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se déconforter)

  1. Ôter le confort, le courage, abattre, affliger.
  2. (Pronominal) Se désoler, perdre courage.
    • Les autres [Égyptiens] assis autour de lui [Psamménite] pleuraient, se déconfortaient — (Courier. II, 140)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉCONFORTER (dé-kon-for-té) v. a.
  • 1Ôter le confort, le courage, abattre, affliger.
  • 2Se déconforter, v. réfl. Se désoler, perdre courage. Les autres [Égyptiens] assis autour de lui [Psamménite] pleuraient, se déconfortaient, Courier, II, 140.

HISTORIQUE

XIIe s. En long delai [ils] m'ont si desconforté, Couci, XI.

XIIIe s. Trop est destrois qui est deconforté De celle en qui il a tout son cuer mis, Le Comte D'Anjou, Romancero, p. 123. Et cil de la vile en furent moult durement desconforté, Villehardouin, LXXII. Lors pristrent conseil entr'eus et distrent qu'il avoient moult grant peor de ceus de Constantinoble, qu'il ne se desconfortassent trop, Villehardouin, CXLVI. S'est moult fox qui s'en desconforte, la Rose, 5932. Il est mestiers que lor femes qui demeurent esbahies et desconfortées, soient gardées que force ne leur soit fete, Beaumanoir, XIII, 1.

XVe s. Si est aumone et gloire à Dieu et au monde de adresser et reconforter les deconfortés et deconseillés…, Froissart, I, I, 17. Bien dolente et desconfortée, Commines, V, 17.

XVIe s. Il ne faut plus que je me desconforte, Si j'ai du mal, Marot, II, 389. Nous n'y voyons [au dedans de nousmêmes] que misere et vanité ; pour ne nous desconforter, nature a rejecté bien à propos l'action de nostre veue au dehors, Montaigne, IV, 145.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉCONFORTER.
1Ajoutez : Le bruit de cette nouvelle, qu'on faisait courre, déconforta la Fronde à un point qui n'était pas imaginable, Mém. du P. Berthod, p. 585.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déconforter »

Déconfort ; provenç. desconfortar, descofortar ; ital. disconfortare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de conforter, avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déconforter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déconforter dekɔ̃fɔrte

Évolution historique de l’usage du mot « déconforter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déconforter »

  • La plupart des documents publiés en annexe sont inédits. Il est faux de dire qu’il suffit de cliquer pour les trouver sur internet. La vraie question, c’est de savoir pourquoi les « chaires Jean Monnet » des grandes universités européennes, financées et contrôlées par Bruxelles, n’ont jamais osé publier ces archives. La réponse s’impose d’elle-même : l’Institution veille, surveille. Elle traque les déviants et les décourage. Nous sommes devant une Idéologie. La parole officielle ne souffre aucun pas de côté qui viendrait ternir et déconforter le Mythe. Seuls quelques chercheurs ont eu l’audace de braver les interdits. Je leur rends hommage dans mon livre. , La famille de Jean Monnet veut porter plainte contre… Philippe de Villiers - Coup de projecteur - Actualité - Liberté Politique
  • Chez moi, je collectionne les dictionnaires, les récents et les anciens, dans lesquels je pioche des mots inusités, insolites, introuvables ailleurs - "déconforter", par exemple. Ils enrichissent mes chansons et me permettent de ne pas utiliser d'élision, même dans les textes plus rapides comme Mes emmerdes. Et quand je ne trouve pas de rimes, je les invente. J'ai aussi inventé "Vestimentation". On dit bien aliment, alimentaire, alimentation. Pourquoi pas vêtement, vestimentaire et "vestimentation".   LExpress.fr, Charles Aznavour: "J'ai le sens du point final" - L'Express
  • Chez moi, je collectionne les dictionnaires, les récents et les anciens, dans lesquels je pioche des mots inusités, insolites, introuvables ailleurs - "déconforter", par exemple. Ils enrichissent mes chansons et me permettent de ne pas utiliser d'élision, même dans les textes plus rapides comme Mes emmerdes. Et quand je ne trouve pas de rimes, je les invente. J'ai aussi inventé "Vestimentation". On dit bien aliment, alimentaire, alimentation. Pourquoi pas vêtement, vestimentaire et "vestimentation".  LExpress.fr, Charles Aznavour: ''J'ai le sens du point final'' - L'Express

Traductions du mot « déconforter »

Langue Traduction
Anglais discomfort
Espagnol malestar
Italien malessere
Allemand leichte schmerzen
Chinois 不适
Arabe عدم ارتياح
Portugais desconforto
Russe дискомфорт
Japonais 不快感
Basque deserosotasuna
Corse scunfortu
Source : Google Translate API

Synonymes de « déconforter »

Source : synonymes de déconforter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déconforter »

Déconforter

Retour au sommaire ➦

Partager