La langue française

Exterminer

Sommaire

  • Définitions du mot exterminer
  • Étymologie de « exterminer »
  • Phonétique de « exterminer »
  • Évolution historique de l’usage du mot « exterminer »
  • Citations contenant le mot « exterminer »
  • Traductions du mot « exterminer »
  • Synonymes de « exterminer »
  • Antonymes de « exterminer »

Définitions du mot exterminer

Trésor de la Langue Française informatisé

EXTERMINER, verbe trans.

A.− [Le compl. d'obj. désigne un ensemble de pers. ou d'animaux] Tuer entièrement, jusqu'au dernier. Plusieurs vingtaines de millions d'Indiens, ont été « entièrement exterminés » (...) par leurs conquérants d'Espagne (Bloy, Journal,1903, p. 167).Le tréponème pâle a exterminé plus de grandes familles que toutes les guerres du monde (Carrel, L'Homme,1935, p. 318):
1. Depuis vingt ans qu'il exterminait ainsi le gibier de la contrée, on ne voyait plus un lapin, parmi les broussailles des coteaux de l'Aigre... Zola, Terre,1887, p. 325.
Emploi abs. Le monde est en proie à la mort. (...) on tue, on pend, on extermine (Hugo, Légende,t. 6, 1883, p. 342).
Emploi pronom. réciproque. Les nations s'arment, s'égorgent, s'exterminent, jusqu'à ce que, par une large dépopulation, l'équilibre se rétablisse (Proudhon, Propriété,1840, p. 140).
P. ext., souvent p. plaisant. [Le compl. d'obj. désigne une seule pers., un seul animal] Tuer avec une dureté impitoyable. Il avait (...) suivi avec une attention stratégique la marche des deux amants en épiant l'occasion d'exterminer Lucien (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 64).Deux nasillards par lui furent exterminés parce qu'il lui déplut qu'ils parlassent du nez! (E. Rostand, Cyrano,1898, II, 9, p. 96):
2. Après avoir exterminé le serpent Python, c'est une branche de laurier à la main qu'Apollon fit son entrée dans Delphes. Proust, Guermantes 1,1920, p. 303.
B.− Au fig.
1. Vieilli. Fatiguer, user extrêmement. Le père, exterminé par ses soixante ans de travail, séché encore, la taille cassée (Zola, Terre,1887, p. 316):
3. Ces chasses continuelles [du Dauphin] exterminent tellement son monde et mettent si fort ses officiers sur les dents, qu'il est obligé un jour de prendre la résolution de ne plus courre que deux fois la semaine... Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 11, 1851-62, p. 15.
Emploi pronom. réfl. dir. Courtecuisse s'est exterminé sur La Bâchelerie, il a bien amendé le terrain, il a mis des espaliers aux murs du jardin (Balzac, Paysans,1844, p. 260).Ces intendants de la joie publique s'épuisent à dilater le cœur du pauvre et s'exterminent à désœuvrer le malheur (Bloy, Désesp.,1886, p. 113).
Loc., emploi pronom. réfl. indir. S'exterminer le tempérament. Je me suis exterminé toute la vie le tempérament, moi, pour gagner un morceau de pain (Fabre, Courbezon,1862, p. 112).Les vrais amis, (...) ce n'est pas la peine de s'exterminer le tempérament pour leur plaire, on est sûr d'eux (Colette, Cl. ménage,1902, p. 8).
2. Faire disparaître entièrement.
a) [Le compl. d'obj. désigne une doctrine, une relig. ou un ensemble de pers. adhérant à une doctrine, à une relig.] Exterminer le socialisme (cf. acuité ex. 19).Le moment est mal choisi pour songer à fonder (...) un couvent, alors que justement les Chambres s'acharnent à exterminer toutes les compagnies et tous les ordres (Huysmans, Oblat,t. 2, 1903, p. 152):
4. Le christianisme est primitivement un fait juif, comme le buddhisme un fait indien, bien que le christianisme, comme le buddhisme, se soit vu presque exterminé des pays où il naquit... Renan, Avenir sc.,1890, p. 280.
b) [Le compl. d'obj. désigne une manifestation de l'esprit hum., le plus souvent un défaut] Exterminer les vices (Ac.). Le Seigneur a envoyé ce dragon (...) afin de vous induire (...) à exterminer du milieu de vous le blasphème, la superstition et l'impiété (France, Île ping.,1908, p. 95).Le propre de l'intelligence est d'en finir avec l'infini et d'exterminer la répétition (Valéry, Variété V,1944, p. 14):
5. ... il y a de par le monde une conjuration générale et permanente contre deux choses, à savoir, la poésie et la liberté; les gens de goût se chargent d'exterminer l'une, comme les gens d'ordre de poursuivre l'autre. Flaub., Corresp.,1852, p. 58.
c) [Le compl. d'obj. désigne une chose concr. ou perceptible par les sens] Maître de ma fortune à vingt [ans], j'avais promptement exterminé mon patrimoine (Augier, Gendre M. Poirier,1854, II, p. 221).Ces dernières danses qui sont arrivées à exterminer la violette et les quadrilles (H. Bazin, Huile sur feu,1954, p. 74).Cf. chébec ex.
Rem. On rencontre ds la docum. qq. ex. du part. prés. adj. exterminant, ante. Qui fatigue, qui use extrêmement. Œuvre exterminante pour la santé et pour la vie (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 1, 1840, p. 205). De Montpellier ici, un trajet exterminant. Changements trois ou quatre fois avec femme, gosses et paquets; chaleur et poussière (Valéry, Corresp. [avec Gide], 1914, p. 438).
Prononc. et Orth. : [εkstε ʀmine], (j')extermine [εkstε ʀmin]. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1remoitié xiies. « détruire, dévaster » (Psautier Oxford, éd. F. Michel, lxxix, 14). Empr. au lat. chrét. exterminare « détruire, dévaster; faire mourir » (class. « chasser, bannir »). Fréq. abs. littér. : 450. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 816, b) 967; xxes. : a) 579, b) 347.

Wiktionnaire

Verbe

exterminer \ɛk.stɛʁ.mi.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Détruire jusqu’à l’anéantissement.
    • Il […] se faisait fort de créer, pour le roi et le pape, une armée de quarante-quatre mille dévoués, chevaliers de l’infaillibilité papale, pour exterminer, de concert avec l'Espagne, les Turcs et les jansénistes. — (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, p.111)
    • Bien, bien, ma cousine ! il y a deux façons de me servir : l’une en exterminant mes ennemis, l’autre en secourant mes amis. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre XI)
    • Les hommes anéantissent leur civilisation avant de l’avoir achevée. Partout ils se battent et s’exterminent, partout ! Jusque dans l’Amérique du Sud, on s’entre-tue. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 283 de l’éd. de 1921)
    • (Figuré)Les deux routiers sont attablés, occupés à exterminer en silence un plateau de fromages et les deux kils de rouge qui vont avec. — (Pascal Perbet, Tribu Vivaldi, Éditions Julliard, 2015, chap. 1)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXTERMINER. v. tr.
Détruire jusqu'à l'anéantissement. Il menaçait de l'exterminer, lui et toute sa race. Exterminer une troupe de voleurs, de malfaiteurs, d'assassins. Fig., Exterminer les vices.

Littré (1872-1877)

EXTERMINER (èk-stèr-mi-né) v. a.
  • 1Chasser entièrement, faire disparaître. Vous exterminerez de dessous le ciel le nom d'Amalec, et prenez bien garde de ne le pas oublier, Sacy, Bible, Deutéron. XXV, 19. Jusqu'à ce qu'il vous enlève et vous extermine de cette terre excellente qu'il vous a donnée, Sacy, Josué, XXIII, 13. La racine arrachée et les arbres détruits, Le cruel veut encore exterminer les fruits, Rotrou, Antig. III, 5. Exterminez, grands dieux, de la terre où nous sommes, Quiconque avec plaisir répand le sang des hommes, Voltaire, Fanat. III, 8.

    Par extension. Exterminer la religion chrétienne et élever le déisme sur les ruines du christianisme, Pascal, Prov. XVI. Par un seul de ses discours il extermina les faux serments et les blasphèmes dans un pays où ils étaient autorisés par l'usage et par la coutume, Fléchier, Panég. II, p. 207. Du milieu de mon peuple exterminez les crimes, Et vous viendrez alors m'immoler vos victimes, Racine, Ath. I, 1.

  • 2Faire périr entièrement. On doit de tous les Juifs exterminer la race, Racine, Esth. I, 3.

    Il se dit aussi d'une seule personne. Et ne pouvez-vous pas d'un mot l'exterminer ? Racine, Esth. II, 1. [Il] Jura d'exterminer Achab et Jézabel, Racine, Athal. I, 2. Faisons plus, mes amis, jurons d'exterminer Quiconque, ainsi que lui, prétendra gouverner, Voltaire, M. de Cés. II, 4.

    Absolument. La politique des monarques de l'Asie était d'exterminer pour commander, Condillac, Hist. anc. Lois, chap. 8.

    Familièrement et par forme d'imprécation. Je sois exterminé, si je ne tiens parole ! Molière, le Dép. IV, 3.

  • 3S'exterminer, v. réfl. Les hommes à l'état sauvage s'exterminent les uns les autres.

    Dans le langage familier, par hyperbole, se fatiguer beaucoup. Il est dans le potager, où il s'extermine à mettre en couleur ses treillages, Ch. de Bernard, le Gendre, § 1.

HISTORIQUE

XIIe s. Eissi atterron les Normanz, Les orgoillos, les sorquidanz [outrecuidants], E seient tuit exterminé, Chacié del païs e osté, Benoit de Sainte-Maure, II, 14468.

XIVe s. Et ceulx qui sont du tout incurables et incorrigibles, l'en les doit exterminer, Oresme, Eth. 320.

XVIe s. Crain que, si tu te vantes d'avoir toy-mesme trouvé la voye juste, tu ne perisses et soyes exterminé d'icelle, Calvin, Instit. 219. Dieu pour semblables iniquitez a anciennement exterminé des peuples entiers de devant sa face, Lanoue, 15. À fin d'exterminer de tout point la convoitise d'avoir et de s'enrichir, il feit une autre troisième ordonnance nouvelle, Amyot, Lyc. 15. L'a fait bannir et exterminer du pays, Pasquier, Rech. v, p. 405, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « exterminer »

Provenç. et espagn. exterminar ; ital. esterminare ; du lat. exterminare, proprement chasser, expulser, de ex, hors, et terminus, terme, limite (voy. TERME). C'est pourquoi le sens premier est faire disparaître, et, par extension, faire périr.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin exterminare (« chasser, bannir, rejeter »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « exterminer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exterminer ɛkstɛrmine

Évolution historique de l’usage du mot « exterminer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exterminer »

  • Outre cette revendication « antifasciste », les auteurs de l'incendie menaçaient également les forces de l'ordre dans la vidéo : « Vous allez comprendre c'est quoi la haine bande de sales porcs. On va vous exterminer, bande de sales traîtres. » Le Point, En garde à vue pour avoir diffusé une vidéo appelant à « exterminer » la police - Le Point
  • Le monde a connu bon nombre de virus (ebola, H5N1, coronavirus...) dans son histoire, jusqu'à aujourd'hui. Un virus pourra t-il un jour exterminer l'Humanité ? Si oui, quelles sont les conditions pour que cela arrive ? Le risque est-il réel ? France Culture, Un virus peut-il exterminer l'Humanité ?
  • Certains aiment tellement l’humanité, qu’ils sont prêts à l’exterminer pour assurer son bonheur. De Yves Moigno
  • A condition de se poster aux bons endroits, le touriste est plus facile à exterminer que la vipère. De Jonathan Swift
  • Tous les jours, les déportés étaient soumis à des mauvais traitements. Coups de fouet, coups de feu… Leurs tortionnaires ne manquaient pas de ressources pour les punir à chaque fois qu’ils faiblissaient. De nombreuses expériences étaient également menées à vif sur les prisonniers. Le médecin allemand Eugen Fischer injectait la variole et la tuberculose à ses sujets et effectuait des stérilisations forcées. 80 % des prisonniers de ce camp sont donc morts dans ces conditions terribles. Au début « réservé » aux Héréros, 2000 Namas sont par la suite transférés dans ce camp dès 1906. Ce camp préfigure malheureusement ceux de la Shoah, perpétrée par le régime nazi et dans le même objectif : anéantir et exterminer une population tout entière en raison d’une prétendue « infériorité raciale ». Daily Geek Show, L'extermination de populations en Namibie par l'Allemagne, premier génocide du XXe siècle
  • Il lui reproche « une conception eugéniste du peuple et une conception autoritariste de l’État ». Il va même jusqu’à écrire que c’est une semblable conception eugéniste « qui a conduit à l’extermination des Juifs d’Europe ». Peut-être ne sait-il pas que, par million d’habitants, le peuple juif a produit infiniment plus de Prix Nobel qu’aucun autre peuple sur terre et que l’eugénisme conduirait logiquement à augmenter la proportion de Juifs et non pas à les exterminer. Le Devoir, Un projet pro-Oscar Peterson ou anti-Lionel Groulx? | Le Devoir
  • Lorsque l’on confie à un exterminateur la tâche d’exterminer la bestiole ou l’insecte qui cause notre désarroi, c’est parce qu’il y a une infestation. En fait, le simple fait de retrouver une souris sur le plancher ne devrait pas nous faire paniquer. Toutefois, des bêtes comme les rongeurs, les punaises de lit et les fourmis charpentières se reproduisent rapidement. Ainsi, il faudrait toujours avoir l’œil ouvert pour constater une inflation des individus nuisibles, et si tel est le cas, un rendez-vous avec un exterminateur sera nécessaire. Le Lac-St-Jean, LES DIFFÉRENTS SERVICES OFFERTS PAR UN EXTERMINATEUR - Le Lac-St-Jean

Traductions du mot « exterminer »

Langue Traduction
Anglais exterminate
Espagnol exterminar
Italien sterminare
Allemand vernichten
Chinois
Arabe إبادة
Portugais exterminar
Russe истреблять
Japonais 絶滅させる
Basque suntsitzeko
Corse sterminà
Source : Google Translate API

Synonymes de « exterminer »

Source : synonymes de exterminer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « exterminer »

Partager