La langue française

Bousiller

Sommaire

  • Définitions du mot bousiller
  • Étymologie de « bousiller »
  • Phonétique de « bousiller »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bousiller »
  • Citations contenant le mot « bousiller »
  • Traductions du mot « bousiller »
  • Synonymes de « bousiller »
  • Antonymes de « bousiller »

Définitions du mot bousiller

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUSILLER, verbe.

I.− Emploi intrans.
A.− MAÇONN., vieilli. Maçonner, construire en bousillage.
B.− P. anal., pop., fam., vieilli. Abîmer :
1. Une voix d'enfant vieille et sentencieuse s'échappe du lit : − Oui, tes yeux vont se brouiller, tu vas bousiller et tu auras encore « du refusé ». Frapié, La Maternelle,1904, p. 118.
II.− Emploi trans.
A.− Exécuter un travail trop vite et mal. Il a bousillé l'ouvrage (Ac.1932).
B.− P. hyperb., arg. Tuer. Ça t'fout par terre, mais ça t'bousille pas (Barbusse, Le Feu,1916, p. 229).
P. métaph. Massacrer (une chose) :
2. ... les violons l'ont-ils assez bousillé [le trait qui ouvre la danse des Apprentis, dans les Maîtres Chanteurs]. Willy, Bains de sons, par l'ouvreuse du Cirque d'été,1893, p. 260.
Rem. 1. Ce dernier emploi pourrait aussi se rattacher à I B 2. La docum. atteste l'emploi chez J. Renard, Poil de Carotte, p. 61 et 208, du syntagme des bousilles aux lèvres,bousille (en 1611 chez Cotgr. au sens de « matière pour bousiller ») est obscur (« gouttelette de salive, postillon »?).
PRONONC. : [buzije], (je) bousille [busij]. (Pour [λ] et yod, cf. bousillage).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1554 « construire en torchis » (Comptes de Diane de Poitiers, 181, Delb. dans Quem.); 1690 (Fur. : On dit proverbialement & par mépris des logis bâtis de mauvais materiaux, & de plusieurs manufactures & besognes malfaites, qu'elles ne sont que bousillées), d'où 2. 1694 « mal faire, gâcher, abîmer » (Ac.), graphie bouziller 1936 (Céline, Mort à crédit, p. 397); p. ext. 3. 1897 « tuer » d'apr. Dauzat, 16.4.17, 667 dans Esn. Poilu, p. 110; 1913 (Matin, 28 juin, Ibid.), graphie bouziller 1913 (Id., 25 août, ibid.). Dér. de bouse*; suff. -iller*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 34.
BBG. − Robert (I.). La Tentation de l'arg. Déf. Lang. fr. 1969, no49, p. 10. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 38, 128. − Teppe (J.). Ecrivailleurs, philosophâtres, poétaillons. Vie Lang. 1971, p. 161.

Wiktionnaire

Verbe 1

bousiller \bu.zi.je\ intransitif et transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Transitif) Construire en torchis, c'est à dire en utilisant entre autre de la boue.
  2. (Intransitif) (Sens propre) ou (Figuré) Faire du bousillage.
    • Faute de pierre, on bousille dans ce pays.
    • C’est un brouillon, il ne fait que bousiller.

Verbe 2

bousiller \bu.zi.je\ intransitif et transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Figuré) (Familier) Exécuter un ouvrage avec négligence.
    • Il a bousillé l’ouvrage.
  2. (Transitif) (Familier) Casser, détruire, mettre hors d’usage.
    • « Des mecs comme ça, il faudrait les bousiller tout de suite », répondit mon tortionnaire. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • J’ai des envies nouvelles, avoir le bac et larguer les bonnes sœurs pour faire philo au lycée, cette année-là, cette classe-là que j’attends comme une révélation, il ne faut pas que la religion me la bousille. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 380)
    • Mardi était notre jour sacré, je n'allais pas tout bousiller pour une chouinerie de gamin. Tiens, pour un peu plus encore, j'en aurais chialé. — (François-Henri Soulié, Il n'y a pas de passé simple, éd. Le Masque, 2016, chap. 47)
  3. (Familier)
    1. Tuer.
      • [...] un tonnerre d’applaudissements roule dans le cabaret, mais je vous prie de croire qu’il stoppe net quand la salle entière s’aperçoit qu’on a bel et bien bousillé Willie le Pigeon. Il était affalé en avant et sa tête avait renversé le pot de fleurs placé au centre de la table. — (Peter Cheyney, La Môme vert-de-gris, traduction de Marcel Duhamel, Gallimard, 1945)
    2. (Figuré) Détruire, ravager moralement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOUSILLER. v. intr.
Faire du bousillage, au propre et au figuré. Faute de pierre, on bousille dans ce pays. C'est un brouillon, il ne fait que bousiller. Il s'emploie aussi transitivement et signifie Construire en torchis. Figurément, il signifie Exécuter un ouvrage avec négligence. Il a bousillé l'ouvrage.

Littré (1872-1877)

BOUSILLER (bou-zi-llé, ll mouillées, et non bouzi-yé)
  • 1 V. n. Maçonner en bousillage.
  • 2V. a. fig. Faire un travail sans soin.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bousiller »

(verbe1) Viens des langues celtiques avec *bawa (« boue »)  [1].
(verbe 2)De l'occitan bosilhar (« détruire » ou « tatouer ») → voir bouse et -iller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ce mot paraît venir de bouse ; provenç. bozinar.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bousiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bousiller buzije

Évolution historique de l’usage du mot « bousiller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bousiller »

  • Un temps d’écran qui s’étire comme un élastique. Une collation (pas toujours santé) qui n’attend pas l’autre. Et l’heure du dodo qui a soudainement migré vers les Maritimes. Tout ça, jumelé à un changement de routine important et à un contexte social anxiogène. Docteur, suis-je en train de bousiller mon enfant ? La Presse, Suis-je en train de bousiller mon enfant? 
  • On devrait retaper notre pauvre planète, avant d'aller bousiller celle des autres. De Bill Watterson / Calvin et Hobbes - Debout, tas de nouilles !
  • Le but du jeu : tu as une heure pour bousiller ta ville. Faire en sorte qu’elle devienne infréquentable et désagréable pour le plus grand nombre de résidents.  Le Journal de Montréal, Détruis ta ville avec Valérie Plante! | JDM
  • Le président sait que la réalité est en train de prendre le dessus sur son discours d’habitude réconfortant et qui agissait comme un calmant social. Cet hiver, suite aux manifestations nocturnes qui secouaient Kasserine, il s’était rendu et les choses se sont calmées. Ce n’est plus le cas aujourd’hui et on le voit à Tataouine, les paroles ne mettront pas un terme aux contestations. Déjà, M. Fakhfakh vu sa situation ne peut pas s’y rendre pour calmer le gouvernorat frondeur, c’est au président de s’en charger et c’est loin d’être une tâche aisée. De plus, Ennahdha ainsi que son satellite Al-Karama dont Tataouine est un bastion électoral saperont ses efforts. Il a eu droit à un avant-goût parisien avec le Nahdhaoui chahuteur envoyé devant l’ambassade pour lui bousiller sa visite. Ce dernier dans une vidéo postée le soir même dira pompeusement : «C’est un honneur d’appartenir à Ennahdha». Tout est dit. Kapitalis, Fakhfakh Gate: Le silence des Palais - Kapitalis
  • Le béton ça suffit! Quant à l'Attila du béton, il faut absolument le renvoyer chez lui le 28 juin pour l'empêcher de nuire et de bousiller Sète. midilibre.fr, Sète : c'est l'heure de la reprise du chantier à l'entrée Est de la ville - midilibre.fr
  • Le n ° 50 mondial Gasquet n’a pas été particulièrement surpris car il dit que c’est notre nouvelle réalité. « Pas vraiment. Je ne suis pas traumatisé. Vous devez juste vous y habituer. Nous vivons avec ça depuis trois mois. Vous ne voulez tout simplement pas bousiller à droite, à gauche », a déclaré Gasquet. Breakingnews.fr, Richard Gasquet suggère que les gouvernements devraient être blâmés, pas Novak Djokovic
  • En réalité khmer noir a condamné la politique radicale des écolos qui veulent nous imposer le vélo -- véhicule dangereux pour l'utilisateur. Il n'y a aucune moquerie du malheureux de tout. C'est un incident qui doit servir comme avertissement aux intégristes écologistes qui veulent bousiller nos vies avec leurs mode de vie. Lyonmag.com, Rhône : un cycliste se tue lors d’une lourde chute à Chaponost

Traductions du mot « bousiller »

Langue Traduction
Anglais ruin
Espagnol destruir
Italien rovinare
Allemand zerstören
Portugais estragar
Source : Google Translate API

Synonymes de « bousiller »

Source : synonymes de bousiller sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bousiller »

Partager