La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « innocent »

Innocent

Variantes Singulier Pluriel
Masculin innocent innocents
Féminin innocente innocentes

Définitions de « innocent »

Wiktionnaire

Nom commun - français

innocent \i.nɔ.sɑ̃\ masculin (pour une femme, on dit : innocente)

  1. Personne qui n’est pas coupable, qui n’a pas fait ce dont elle est accusée.
    • Il s’était formé à cette époque non pas des tribunaux — la justice se respectait, elle n’ordonne pas l’assassinat des innocents, — mais des cours prévôtales. — (Réponse de M. Raspail père à l'avocat général, lors du procès de François-Vincent Raspail le 12 février 1874)
    • Il vaut mieux risquer de sauver un coupable que de condamner un innocent.
  2. Personne qui n’a rien fait de mal.
    • Protéger les innocents.
  3. Personne qui ignore le mal, en particulier les jeunes enfants ou les handicapés mentaux.
    • On a dépouillé ces pauvres innocents.
  4. Personne naïve.
    • C’est un grand innocent.
    • Vous faites l’innocent.
  5. Comparse, faussement naïf, des illusionnistes.
    • Je sauve toujours les situations avec ma tête ou mon derrière, mes oreilles qu’on tire ou mes cheveux qu’on arrache, en glissant, m’accroupissant ou roulant, comme l’ahuri des pantomimes, comme l’innocent des escamoteurs. — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
  6. (Christianisme) Jeune enfant qui ne connait pas le concept du mal.
    • Le massacre des Innocents.
    • Ces chers innocents que nous berçons et que nous réchauffons sur notre cœur ne sont ni fiers ni ingrats, eux ! — (George Sand, Histoire de ma vie, 1855)

Adjectif - français

innocent \i.nɔ.sɑ̃\

  1. Qui n’est pas coupable.
    • Indépendamment de la précision avec laquelle l’hypothèse du fait non infractionnel est prévue et l'absence de faute, exigée, ce Code est également très clair en n’accordant d’indemnité qu'au condamné reconnu innocent. — (Adolphe Berlet, De la réparation des erreurs judiciaires: étude de la loi du 8 juin 1895 avec un tableau comparatif du texte de cette loi et des projets du gouvernement et des commissions parlementaires, Paris : Éditions A. Rousseau, 1896, page 45)
    • Toutes les kommandanturs reçurent ce genre de missives et des hommes et des femmes purent être arrêtés, torturés, déportés, fusillés alors qu'ils étaient innocents des faits dont ils étaient accusés. — (Cyr Belcroix, Les conséquences de l’inconséquence, 1918-1946,Éditions Le Relais, 1995, page 139)
  2. Qui est exempt de toute malice, de tout vice, qui est pur et candide.
    • Elle a l’air bien innocente.
    • Une jeune fille innocente.
    • C’est une âme innocente, un cœur innocent.
    • Il est innocent comme un enfant.
    • Ils se rencontraient au fond des cours, derrière un mur, sous un arbre isolé. Elle n’était pas innocente à la manière des demoiselles, — les animaux l’avaient instruite ; — mais la raison et l’instinct de l’honneur l’empêchèrent de faillir. — (Gustave Flaubert, Trois Contes : Un cœur simple, 1877)
  3. Qui ignore le mal.
    • Mener une vie innocente.
    • Ses mœurs, ses pensées sont innocentes.
    • Il était dans cet âge innocent où l’on ne soupçonne point le mal.
  4. Qui ne nuit point, qui est inoffensif.
    • Ces messieurs étaient attablés autour de vichy-fraise et de vittel-cassis, innocents breuvages qui, […], jouissent d’une rassurante vertu, laissant le cerveau lucide quand on se voit obligé de boire souvent et qu’on ne veut pas courir le risque de s’enivrer. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • L’agneau est un animal innocent.
    • C’est une action fort innocente.
    • Cette allusion n’est pas innocente.
    • Propos innocent.
    • Plaisirs innocents.
    • Badinage innocent.
    • C’est un jeu bien innocent.
    • Je ne vois rien là que de fort innocent.
    • Jeux innocents, Petits jeux de société où l’on impose de légères pénitences à ceux qui se trompent.
  5. (Par extension) Qui est simple, crédule, ou qui a l’esprit faible, borné.
    • Vous êtes bien innocent de croire ce que cet homme vous dit, de croire à de pareils contes.
  6. (Par extension) Qui est simple d’esprit.
    • La vieillesse l’a rendu tout à fait innocent.
    • — C’est le frère de Marie Papin, celle qui a eu son petit tué par une auto… Il est « innocent »… — (Georges Simenon, Les Demoiselles de Concarneau, Gallimard, 1936, réédition Folio, page 50)

Nom commun - français

innocente \i.nɔ.sɑ̃t\ féminin (pour un homme, on dit : innocent)

  1. Personne innocente (du sexe féminin).
    • Un plaisir innocent inventé par une innocente, se disait-il, le regard bleu porté sur les collines couronnées d’ombres crépusculaires. — (Henri Souchon, Le germe de l’étrange ou le plaisir de peindre - Histoires courtes, 2009)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « innocent »

Bourg. ignôçan ; provenc. innocent, ignocen ; espagn. inocente ; ital. innocente ; du lat. innocentem, de in… 1, et nocens, qui nuit (voy. NUIRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin innocens (« qui ne fait pas de mal »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « innocent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
innocent inɔsɑ̃

Citations contenant le mot « innocent »

  • Le vin est innocent si l'ivrogne est coupable. De Proverbe français , 
  • Qui se repent est bien prêt d'être innocent. De Sénèque , 
  • Le fils est innocent des fautes de son père. De François Ponsard / L’honneur et l’argent , 
  • Qui plaide pour un innocent est toujours assez éloquent. De Publius Syrus / Sentences , 
  • Le vin est innocent, l’ivrogne seul est coupable. De Proverbe russe , 
  • Les femmes croient innocent tout ce qu'elles osent. De Joseph Joubert / Pensées , 
  • Pardonner au méchant, c’est frapper l’innocent. De Proverbe italien , 
  • Un homme est chez lui là où il est innocent. De Robert Olen Butler / La nuit close de Saïgon , 
  • Etre gracié ne veut pas dire être innocent. De Michel Folco / Dieu et nous seuls pouvons , 
  • Peut-on être innocent, lorsqu'on aime un coupable ? De Savinien Cyrano de Bergerac / La mort d'Agrippine , 
  • Ce n'est pas de tuer l'innocent comme innocent qui perd la société, c'est de le tuer comme coupable. François René, vicomte de Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe
  • Peut-on être innocent, lorsqu'on aime un coupable ? Savinien de Cyrano de Bergerac, La Mort d'Agrippine
  • Il est assez puni par son sort rigoureux ; Et c'est être innocent que d'être malheureux. Jean de La Fontaine, Élégie aux nymphes de Vaux
  • On ne naît pas innocent. On peut le devenir. Claude Roy, Descriptions critiques, Colette , Gallimard
  • Il vaut mieux hasarder de sauver un coupable que de condamner un innocent. François Marie Arouet, dit Voltaire, Zadig ou la Destinée
  • Que dix coupables échappent à la justice, plutôt que souffre un seul innocent. sir William Blackstone, Commentaries on the Laws of England, IV
  • - Benigno est en prison pour quoi ? - Il est innocent ! - Il est innocent, je sais. Mais... innocent de quoi ? De Pedro Almodovar / Parle avec elle , 
  • Il n'y a pas d'humour innocent. De Anonyme , 
  • Ce n'est pas tuer l'innocent comme innocent qui perd la société, c'est de le tuer comme coupable. De François René de Chateaubriand / Mémoires d’outre-tombe , 
  • Chacun est présumé innocent jusqu'à ce qu'il soit reconnu coupable. De William Blackstone , 
  • Le coupable craint la loi et l'innocent le sort. De Publius Syrus , 
  • L'affreuse réalité qu'il faut peindre sans trembler, c'est que le Blanc victime est transparent, et qu'il ne peut prendre médiatiquement de sa couleur pâle que s'il est coupable. L'autre dure et ingrate vérité, c'est que, par une étrange perversion morale, qui requiert la spéculation intellectuelle, le massacre avéré d'un innocent blanc fait moins recette médiatique que les récriminations non prouvées d'un délinquant coloré. Cette vérité-là s'appelle racisme anti-Blancs. Et il nous faut l'écrire et même la crier puisqu'elle est indicible. * Gilles-William Goldnadel est avocat et chroniqueur. Valeurs actuelles, Le massacre d'un innocent fait moins recette que les plaintes d'un délinquant | Valeurs actuelles
  • Plus que la main, pour laquelle Jean Viviès use de la majuscule, c’est le regard qui importe à l’auteur de La Main de l’innocent. Cet innocent, ce peut être Le garçon, toile de Modigliani, qui figure en couverture, ou bien Marie-Dolorès, petite fille assassinée en 1974. Mais innocents sont aussi les enfants morts : Léopoldine, fille de Hugo, Anatole, fils de Mallarmé, ou les nombreux enfants de Montaigne. L’auteur des Essais chemine secrètement parmi ces pages ; il leur donne un ton, le goût de l’incidente, de l’association d’idées. La Main de l’innocent paraît chez Interstices éditions, une maison née il y a peu, dans le sud-ouest. À l’occasion de cette parution, relancée après la pandémie, En attendant Nadeau a souhaité interroger ses éditeurs, Renaud et Nathalie Lagrave. , J. Viviès, La Main de l'innocent
  • Daniel Lee, est décédé à 08h07 (14h07 en Suisse) d'une injection létale à la prison de Terre Haute, dans l'Indiana, a précisé le ministère dans un communiqué envoyé à l'AFP. «Vous tuez un homme innocent», a déclaré le condamné avant de mourir, selon un journaliste du Indianapolis Star qui a assisté à l'exécution. , «Vous tuez un homme innocent» - 20 minutes

Images d'illustration du mot « innocent »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « innocent »

Langue Traduction
Anglais innocent
Espagnol inocente
Italien innocente
Allemand unschuldig
Chinois 无辜
Arabe البريء
Portugais inocente
Russe невинный
Japonais 罪のない
Basque errugabea
Corse innocent
Source : Google Translate API

Synonymes de « innocent »

Source : synonymes de innocent sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « innocent »

Innocent

Retour au sommaire ➦

Partager