La langue française

Criminel, criminelle

Définitions du mot « criminel, criminelle »

Trésor de la Langue Française informatisé

CRIMINEL, ELLE, adj. et subst.

A.− Qui réalise un crime.
1. [En parlant d'une pers.]
a) Qui est coupable de quelque crime, de quelque infraction grave. La seule intention de pécher est ainsi punie. Car qui médite un crime est déjà criminel (Vigny, Journal poète,1852, p. 1295).En moins de dix secondes, il [le brick] était englouti avec son criminel équipage (Verne, Île myst.,1874, p. 450):
1. Le ministre pervers relit plusieurs fois la lettre impériale qui l'éloigne de la cour. Ses joues pâles, ses yeux égarés, sa bouche entr'ouverte, exprimoient les douleurs du courtisan criminel qui voit s'évanouir dans un instant les songes de sa vie. Chateaubriand, Les Martyrs,t. 3, 1810, p. 142.
b) Emploi subst. Celui, celle qui a commis un crime; celui, celle qui est accusé(e) de crime. Grands criminels. Criminels de Droit commun (cf. Ménard, Rêv. païen,1876, p. 214).Criminels de guerre (cf. Charte Nations Unies1946, p. 155).Les citoyennes vouaient la criminelle au supplice (A. France, Dieux ont soif,1912, p. 97; cf. également crime ex. 2):
2. Aussi, depuis huit jours que le pourvoi du criminel était rejeté par la Cour de Cassation, Monsieur de Granville s'occupait-il de cette affaire et suspendait-il l'ordre d'exécution de jour en jour... Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes,1847, p. 556.
3. Le criminel serait donc un primitif attardé parmi nous. Il n'entre là aucune idée de dégénérescence semblable à celle dont font état les criminologistes actuels. Lombroso ne parle que d'une croissance interrompue, d'un homme des cavernes se promenant parmi nous. En 1887, il ajoute l'épilepsie aux facteurs criminogènes anatomiques. David, La Cybernétique et l'humain,1965, p. 115.
2. [En parlant d'une chose]
a) Qui constitue un crime :
4. Des agents du pouvoir exécutif enlèvent ce conspirateur de sa prison, et ni le procureur-syndic de la commune, ni le procureur du Châtelet ne font la moindre démarche : ce n'est que lorsque leur silence criminel est dénoncé à l'Assemblée nationale qu'ils se déterminent enfin à le rompre. Marat, Les Pamphlets,On nous endort, prenons-y garde, 1790, p. 225.
b) Qui est illicite, condamnable, contraire aux lois divines, morales. Amour criminel; action criminelle. Passion criminelle (cf. Chateaubr., Natchez,1826, p. 139).L'amour doit être sanctifié par le mariage, et cette passion devient vite criminelle si elle n'est consacrée par un sacrement (Stendhal, Lamiel,1842, p. 99):
5. On assurait qu'un externe nommé Bruet se rendait sous ses fenêtres pour échanger avec elle des signes. Certains complotèrent d'aller surprendre ce manège criminel. Estaunié, L'Empreinte,1896, p. 67.
3. Au fig.
a) Qui appartient, physiquement ou moralement, à un criminel. C'est là... là... que ma main criminelle versa le sang d'un infortuné (Guilbert de Pixer., Cœlina,1801, III, 1, p. 42; cf. également Mauriac, Th. Desqueyroux, 1927, p. 241).Lexique d'argot criminel (Morand, New York,1930, p. 75).
b) Qui conçoit, ou sert à concevoir, réalise, ou sert à réaliser un crime. Vous êtes trop bon pour jamais concevoir de criminelles pensées (Balzac, Langeais,1834, p. 264).La femme (...) demeura sur une chaise, au pied de la couche criminelle (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Port, 1889, p. 1337).Projets criminels (A. France, Dieux ont soif,1912, p. 98).
B.− Qui concerne les crimes.
1. DROIT
a) Qui concerne la législation, la procédure relatives aux poursuites, aux jugements et aux peines des infractions. Code d'Instruction criminelle, lois criminelles; procès criminel. Jugement criminel (Cournot, Fondem. connaiss.,1851, p. 427):
6. En 1899, MM. Ballot-Beaupré et Manau font encore résistance à cette jurisprudence. Et la Cour de Cassation, toutes chambres réunies, n'accepte pas davantage la jurisprudence criminelle inaugurée par la Chambre criminelle en 1896. Barrès, Mes Cahiers,1908-09, p. 105.
SYNT. Affaires criminelles; condamnation criminelle; code, droit, greffe criminel; juge criminel; instruction, justice, matière, procédure criminelle; procès, tribunal criminel.
b) Emploi subst. masc. Juridiction criminelle. Grand criminel, petit criminel (cf. égalementcivilex. 10):
7. ... il ne prit de conclusions que comme partie civile, les conclusions au criminel appartenant, suivant l'usage de France, au procureur du roi exclusivement. Barante, Hist. des ducs de Bourgogne,t. 3, 1821-24, p. 84.
8. L'affaire ainsi posée arriverait au Tribunal, et monsieur Lesourd verrait alors à porter l'affaire au criminel en provoquant une instruction. Balzac, Pierrette,1840, p. 143.
Cour. Au criminel. En mauvaise part. Cette méthode, qui consiste à conclure au criminel d'après les traces de pas, est tout à fait primitive (G. Leroux, Myst. jaune,1907, p. 93).
Expr. proverbiale. Prendre qqc. au criminel. S'en tenir offensé.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes. dont Ac. 1798-1878, hormis les Lar. sauf Lar. 20e.
Aller d'abord au criminel. Juger défavorablement d'après les apparences.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes. dont Ac. 1798-1878 ainsi que ds DG.
2. Mod. Qui étudie les crimes, la criminalité; qui se rapporte aux crimes, à la criminalité. Phénomène criminel (cf. Traité sociol.,1968, p. 224).Sociologie criminelle (cf. Traité sociol.,1968p. 409).
Prononc. et Orth. : [kʀiminεl]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1080 « impie » adj. (Roland, éd. J. Bédier, 2456 : la gent criminel); 2. 1174-76 « qui constitue un crime » adj. pechiez criminals « péchés mortels » (G. de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, éd. E. Walberg, 29). B. Ca 1174-78 dr. adj. (F. de Fougères, Manières, 516 ds T.-L. : dreit creminal); 1648 subst. au criminel (Guez de Balzac ds Lar. Lang. fr.). Empr. au b. lat. criminalis « criminel (p. oppos. à civil) », en lat. chrét. « blâmable »; cf. criminalia peccata « péchés mortels ». Fréq. abs. littér. : 2 091. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4 176, b) 1 714; xxes. : a) 3 802, b) 2 122.
DÉR.
Criminaliser, verbe trans.DR. Porter, renvoyer à la juridiction criminelle un procès évoqué devant la juridiction civile ou, le plus souvent, correctionnelle. Criminaliser une affaire (Ac.1798-1932). [kriminalize], (je) criminalise [kriminali:z]. Ds Ac. 1694-1932. 1resattest. 1. 1584 « incriminer » (J. de Barraud ds Delb. Rec.); 2. 1694 dr. criminaliser une affaire (Ac.); de criminel, suff. -iser*.
BBG. − Ritter (F.). Les Quatre dict. fr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 390 (s.v. criminaliser).

Wiktionnaire

Adjectif

criminel \kʁi.mi.nɛl\ masculin

  1. Qui est coupable d’un crime, de crimes.
    • Ô phrénologues ! L’inéducabilité érigée en principe ? quel inhominalisme ! La sublime créature est éducable, voyante et libre, criminelle ou vertueuse à son choix, responsable. — (L.-V. Frédéric Amard, Homme, univers, et Dieu, vol.2, 1844, page 580)
    • Criminel de lèse-majesté.
    • Criminel d’état.
    • Tous ceux qui sont accusés ne sont pas criminels.
    • Se rendre criminel.
  2. Condamnable, illicite.
    • Dessein criminel.
    • Action, pensée, passion criminelle.
    • Vie criminelle.
    • Désirs criminels.
    • Attachement criminel.
    • Le comportement criminel trouve le plus souvent son origine dans une frustration, un manque d’affection. — (Mary Shelley, Frankenstein ou le Prométhée moderne, 1818)
  3. (Figuré) Qui appartient à une personne criminelle, ou qui conçoit des pensées criminelles.
    • Une main criminelle.
    • Des regards criminels.
    • Une âme criminelle.
  4. Qualifie la législation qui concerne les crimes et tout ce qui regarde la procédure qu’on fait contre les personnes accusées de crime.
    • Le droit de justice des seigneurs hauts justiciers était absolu. Il emportait la plénitude de la juridiction civile et criminelle, limitée seulement par les cas royaux. — (Alfred Franklin, La vie privée d’autrefois - La vie de Paris sous Louis XV devant les tribunaux, Paris, Plon, 1899, page 9)
    • Le Droit criminel ne signifie nullement qu'on ait le droit de commettre un crime. — (Pierre Dac, Les Pensées, Éditions Saint-Germain-des Prés, 1972)
    • La plupart des Parisiens rencontrés au fil des archives criminelles se déplacent en effet à pied, et crotter ses vêtements n'est pas le pire qui puisse arriver au piéton lors de ses déplacements. — (Diane Roussel, Violences et passions dans le Paris de la Renaissance, Seyssel : chez Champ vallon, 2012, chap. 1, part. 2)

Nom commun 1

criminel \kʁi.mi.nɛl\ masculin (pour une femme on dit : criminelle)

  1. (Droit) Personne convaincue de crime.
    • De l’autre côté, quelques-uns parmi nous discutaient s'il fallait ajouter foi aux affirmations du criminel qui s'était montré menteur incorrigible. — (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Du Paty l'a compris et, connaissant par expérience l’implacabilité du criminel aux abois, il se voit abandonné sans recours à toutes les puissances du mal dont il fut le serviteur. — (Georges Clemenceau, Au Cherche-Midi dans L'Aurore, 3 juin 1899 - En réunion dans Justice militaire, Stock, 1901, p.98)
  2. (Quelquefois, par imprudence de langage) Simple accusé ou prévenu.

Nom commun 2

criminel \kʁi.mi.nɛl\ masculin singulier

  1. Matière ou procédure criminelle.
    • Poursuivre quelqu’un au criminel.
    • Procéder au criminel.

Forme d’adjectif

criminelle \kʁi.mi.nɛl\

  1. Féminin singulier de criminel.

Nom commun

criminelle \kʁi.mi.nɛl\ féminin

  1. Féminin de criminel.
    • Pour Frances, c’est une conspiratrice et une criminelle. — (Susan Wiggs, Le tourbillon des jours, 2014)
  2. (Par ellipse) Police criminelle.
    • Le capitaine annonça solennellement à Sarah qu'il lui enverrait sous peu le lieutenant Adam Ovambo, l'un de ses meilleurs éléments, un ancien de la criminelle du Cap, chargé depuis peu de ce coin perdu et brousseux d'Afrique du Sud. — (Jérôme Pierrat & ‎Emmanuel Pierrat, Qui a tué Mathusalem?, Éditions Denoël, 2012, chap. 2)

Forme d’adjectif

criminelle \kʁi.mi.nɛl\

  1. Féminin singulier de criminel.

Nom commun

criminelle \kʁi.mi.nɛl\ féminin

  1. Féminin de criminel.
    • Pour Frances, c’est une conspiratrice et une criminelle. — (Susan Wiggs, Le tourbillon des jours, 2014)
  2. (Par ellipse) Police criminelle.
    • Le capitaine annonça solennellement à Sarah qu'il lui enverrait sous peu le lieutenant Adam Ovambo, l'un de ses meilleurs éléments, un ancien de la criminelle du Cap, chargé depuis peu de ce coin perdu et brousseux d'Afrique du Sud. — (Jérôme Pierrat & ‎Emmanuel Pierrat, Qui a tué Mathusalem?, Éditions Denoël, 2012, chap. 2)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRIMINEL, ELLE. adj.
Qui est coupable d'un crime, de crimes. Il serait criminel devant Dieu et devant les hommes. Criminel de lèse-majesté. Criminel d'État. Tous ceux qui sont accusés ne sont pas criminels. Se rendre criminel. Il se dit des Choses quand elles sont condamnables, illicites. Dessein criminel. Action, pensée, passion criminelle. Vie criminelle. Désirs criminels. Attachement criminel. Il signifie figurément Qui appartient à une personne criminelle, ou Qui conçoit des pensées criminelles. Une main criminelle. Des regards criminels. Une âme criminelle. Il se dit aussi de la Législation qui concerne les crimes et de tout ce qui regarde la procédure qu'on fait contre les personnes accusées de crime. Code criminel. Législation criminelle. Juge criminel. Tribunal criminel. Matière criminelle. Affaire criminelle. Procédure criminelle. Procès criminel. Intenter une action criminelle. Code d'instruction criminelle. Il s'emploie aussi comme nom et se dit d'une Personne convaincue de crime, et quelquefois, abusivement, d'un Simple accusé ou prévenu. Un grand criminel. Un criminel d'État. Condamner, punir, exécuter un criminel. Interroger un criminel. Juger un criminel. Paraître en criminel devant quelqu'un. Il se dit encore des Matières ou des procédures criminelles. Poursuivre quelqu'un au criminel. Procéder au criminel.

Littré (1872-1877)

CRIMINEL (kri-mi-nèl, nè-l') adj.
  • 1Qui est coupable d'un crime ou de toute grave infraction à la morale. Un homme criminel. On n'est point criminel quand on punit un crime, Corneille, Cinna, III, 1. Celui qui, sans autorité, tue un criminel, se rend criminel lui-même, Pascal, Prov. 14. Je le crois criminel puisque vous l'accusez, Racine, Phèd. V, 7. Pour bien comprendre toute la confusion dont sera couverte l'âme criminelle, lorsqu'elle sera montrée à toutes les créatures et que tous ses vices les plus secrets seront exposés au grand jour, Massillon, Avent, Jug. univ.

    Fig. Qui appartient à une personne criminelle, qui lui sert à commettre, à concevoir le crime. Des regards criminels. Grâces au ciel ! mes mains ne sont pas criminelles, Plût aux dieux que mon cœur fût innocent comme elles ! Racine, Phèd. I, 3.

  • 2En parlant des choses. Attachements criminels. Une passion criminelle. Une vie criminelle, une vie passée dans le crime. Vanité de choisir pour souverains bonheurs Des plaisirs criminels les damnables mollesses, Corneille, Imitation, I, 1. Un amour criminel causa toute sa haine, Racine, Phèd. IV, 1. Il n'y aura plus d'adoucissement qui ne vous devienne criminel, Massillon, Car. Fausse confiance. Je mouille devant lui de larmes criminelles Ces lieux où tu m'as dit qu'il choisit son séjour, Voltaire, Zaïre, IV, 1. Zaïre n'a point vu ce billet criminel, Voltaire, ib. IV, 7.
  • 3 Terme de droit. Qui a rapport au jugement des crimes. Tribunal, juge criminel. Ce même prince ordonna qu'on n'exécutât personne à mort, avant que le procès criminel lui eût été envoyé et même présenté trois fois, Voltaire, Louis XIV, 39. L'ordonnance criminelle ne devait-elle pas être aussi favorable à l'innocent que terrible au coupable ? Voltaire, Louis XV, 42. La procédure criminelle des Romains, Voltaire, ib. 42.

    Qui a rapport au crime, par opposition à délit. Une affaire criminelle.

  • 4 S. m. et f. Celui, celle qui a commis un crime. Un criminel. Une criminelle. Quiconque sans l'ouïr condamne un criminel…, Corneille, Médée, II, 2. Parce qu'il a plu à sa providence [de Dieu] de conserver les sociétés des hommes et de punir les méchants qui les troublent, il a établi lui-même des lois pour ôter la vie aux criminels, Pascal, Prov. 14. Et n'allez point, pour fuir la raison qui nous presse, Donner le nom d'amour au trouble inanimé Qu'au cœur d'un criminel la peur seule a formé, Boileau, Ép. XI. Il y a des criminels que le magistrat punit, il y en a d'autres qu'il corrige, Montesquieu, Espr. XXVI, 24. Chez les Germains, à la différence de tous les autres peuples, la justice se rendait pour protéger le criminel contre celui qu'il avait offensé, Montesquieu, ib. XXX, 20. Les criminels tremblants sont traînés au supplice, Voltaire, Orphel. V, 5. Les malfaiteurs ont été condamnés aux mines, aux travaux publics ; leurs châtiments sont devenus utiles à l'État : institution non moins sage qu'humaine ; partout ailleurs on ne sait que tuer un criminel avec appareil, sans jamais avoir empêché les crimes, Voltaire, Russie, I, 8.

    Criminel d'État, celui qui a commis un crime d'État. Et depuis qu'on les traite en criminels d'État, Corneille, Poly. I, 3. D'un criminel d'État l'importante cassette, Molière, Tart. V, 6. De quoi l'accuse-t-il ? et par quel attentat Devient-elle en un jour criminelle d'État, Racine, Brit. I, 2.

  • 5 S. m. Terme de droit. Juridiction criminelle. Procéder au criminel. C'est à moi que vous aurez affaire, messieurs ; si tout le monde me ressemblait vous n'auriez pas si beau jeu ; je vous attaque tous au criminel, Picard, Duhautcours, IV, 9.

    Fig. Au criminel, en mauvaise part. Juvénal était un fâcheux qui prenait toutes choses au criminel, Guez de Balzac, le Barbon. Ces exemples leur devraient apprendre à ne prendre pas au criminel d'autres expressions aussi fortes, Bossuet, Var. 13.

    Aller d'abord au criminel, juger malignement de quelque chose sur de légères apparences.

    Ancien terme de jurisprudence. Le grand criminel, se disait des procès qu'on jugeait à la tournelle criminelle et sur lesquels il pouvait intervenir condamnation à peine afflictive. Le petit criminel se disait de ceux où il ne s'agissait que de réparations ou d'amendes.

    Aujourd'hui le grand criminel se dit des affaires de crimes du ressort de la cour d'assises ; petit criminel, des affaires de délits du ressort du tribunal correctionnel.

HISTORIQUE

XIe s. Venger [tu] te peus de la gent criminel, Ch. de Rol. CLXXV.

XIIIe s. Il n'avoit fet enviers le roi nul fait criminel, Chr. de Rains, 233. De mainte guise a gent el monde, Que li un sont de pechié monde, Et moult i en a d'entechiez De toz les criminiés pechiez, Ren. 15648. Que nos ne façons hui pechié criminal, Psautier, f° 191.

XIVe s. La punicion des crimineulx, Bercheure, f° 59, recto.

XVe s. Que si aucuns faisoit le contraire de ce que dessus est dit,… de celle offense que par la connoissance des officiers du seigneur et des lois à qui il appartiendra, le fait soit criminel, Froissart, II, II, 241. Crimineux de leze-majesté, Commines, III, 6. Le connestable estoit declairé ennemy et crimineulx vers tous les deux princes, Commines, III, 11. Quant ils furent à cheval, l'estour [combat] commença moult criminel [violent] et plus fort que par advant, Perceforest, t. III, f° 47. Disans les uns aux autres que jamais n'avoient veu si criminelle [violente] bataille, ib. f° 105.

XVIe s. Executer les criminels au lieu où le crime est commis, Montaigne, I, 71. Ce noble criminel [Socrates], Montaigne, IV, 217. Combien ay je veu de condamnations plus crimineuses que le crime ! Montaigne, IV, 241.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CRIMINEL, (Jurisprud.) est celui qui est atteint & convaincu de quelque crime. On confond quelquefois le terme de criminel avec celui d’accusé ; on en trouve plusieurs exemples dans les anciennes ordonnances ; cependant c’est improprement que les accusés sont qualifiés de criminels avant leur condamnation, n’etant point jusques-là convaincus du crime qu’on leur impute, ni jugés criminels.

Il paroît par le concile de Carthage en 395, & par le sixieme de Constantinople, qu’on administroit alors aux criminels, même condamnés à mort, les sacremens de pénitence & de l’eucharistie. Les conciles d’Agde & de Wormes, & le second de Mayence, & celui de Tibur, tenus en 506, 770, 848, & 1035, ordonnent de communier les criminels. Alexandre IV. ordonna la même chose. Clement V, en 1411, leur accorda seulement la confession. Sous les papes Pie IV, Pie V, & Grégoire XIII, les peres assemblés à Rome déciderent que puisque les conciles commandent de confesser ceux qui s’accusent simplement de leurs péchés, & de les communier quand ils en ont un sincere repentir, on ne doit pas non plus le refuser à ceux à qui leurs péchés attirent une mort violente. Cependant en France il n’étoit point d’usage d’accorder, même la confession, aux criminels condamnés à mort, jusqu’à Charles VI, qui ordonna qu’on leur offriroit le sacrement de pénitence avant de sortir de prison : on tient que ce fut à la persuasion de Pierre de Craon ; mais l’ordonnance dit seulement que ce fut à la persuasion de son frere & de ses oncles, par l’avis de son conseil & de quelques conseillers du parlement & du châtelet. On exécutoit autrefois les criminels les dimanches & fêtes de même que les autres jours.

Par rapport à ce qui concerne la faculté que peuvent avoir les criminels, de disposer de leurs biens avant ou après leur condamnation, & la confiscation de leurs biens, voyez aux mots Accusés, Condamnation, Condamné, Confiscation, Mort civile.

Criminel d’état, est celui qui a commis quelque crime contre l’état, tel que le crime de trahison, &c. Voyez ci-devant Crime d’état.

Criminel de lese-majesté. Voyez ci-devant Crime de lese-majesté.

Assesseur criminel, est une espece de conseiller qui assiste au jugement des procès criminels, avec le lieutenant criminel & autres juges. Henri III, par édit du mois de Juin 1586, créa dans chaque baillage, prevôté, sénéchaussée, & siége présidial du royaume, un lieutenant particulier assesseur criminel, avec titre de conseiller du roi, & rang & séance après le lieutenant criminel & le lieutenant particulier civil. Ces offices furent supprimés en 1588, & rétablis par Henri IV. au mois de Juin 1596.

Chambre criminelle. Voyez au mot Chambre.

Grand-criminel. Voy. au mot Procès-criminel.

Greffe criminel. Voyez au mot Greffe.

Greffier criminel. Voyez au mot Greffier.

Interrogatoire des criminels. Voyez Interrogatoire.

Juge criminel. Voyez au mot Juge.

Justice criminelle. Voyez au mot Justice, & aux mots Procès & Procédure.

Lieutenant criminel. Voyez au mot
Lieutenant criminel de robe courte. Lieutenant.

Matieres criminelles. Voyez Procès criminel.

Petit criminel. Voyez Procès criminel.

Procédure criminelle. Voy. aux mots Procédure & Procès.

Procès criminel. Voyez au mot Procès.

Registres criminels. Voyez Registres.

Tournelle criminelle. Voyez Tournelle. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « criminel »

Du latin criminalis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et espagn. criminal ; ital. criminale ; de criminalis, du latin crimen (voy. CRIME). Au XVe siècle, criminel avait pris le sens de violent, sanglant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « criminel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
criminel kriminɛl

Évolution historique de l’usage du mot « criminel »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « criminel »

  • La brigade de répression criminelle (SARS) est pointée du doigt dans un rapport publié le 26 juin dernier par Amnesty International à Abuja. L’ONG affirme que malgré l'adoption d'une loi anti-torture en 2017, les éléments de cette brigade continuent de recourir à la torture pour punir, extraire des informations et exécuter des suspects. VOA, La brigade anti-criminelle du Nigeria se transforme en "gang", selon des ONG
  • Au mois de décembre dernier, cette concession avait été victime d’un incendie d’origine criminelle. Le sinistre avait été rapidement maîtrisé. Et les images de vidéosurveillance avaient permis aux gendarmes d’interpeller les auteurs.  SudOuest.fr, Incendie à la concession Renault de Lesparre : un feu d’origine criminelle déjà en décembre
  • L’avocat des parties civiles rappelle que l’homme encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Il souligne qu’au moment où la victime Manon (*) quitte le rez-de-chaussée de la maison où se trouvent les chambres, pour se rendre à l’étage en signifiant qu’elle a du sang dans sa culotte, « le seul étant en bas avec elle juste avant, c’est son père ». lindependant.fr, Assises de l'Aude - Viol incestueux : 10 ans de réclusion criminelle pour le père de l’enfant - lindependant.fr
  • À le voir en costume cravate sur le banc de la partie civile de la cour criminelle de Rouen, visage masqué pour cause de Covid-19, on a du mal à imaginer que Derrick Mondika, âgé de 27 ans et originaire de Guyane, a survécu à « l’enfer » il y a quatre ans. Seules de mitaines compressives, aidant à la guérison, sur ses mains rappellent que dans la nuit du 9 au 10 avril 2016, après avoir été aspergé d’essence par l’accusé, il a été brûlé, à 54 %, dont 11 % au troisième degré, au sous-sol du 8, rue du Mail-Pelissier à Rouen. Quelles étaient exactement les intentions de cet accusé au moment des faits, c’est vraisemblablement autour de cette question que vont tourner les débats. Cet ami d’adolescence de la victime, rencontré dans un foyer de l’aide sociale à l’enfance de Kourou, a indiqué, hier à l’ouverture du procès, être responsable des faits, mais contester la qualification juridique retenue pour le juger, à savoir torture ou actes de barbarie avec préméditation ou guet-apens. L’origine du différend n’est, elle, pas contestée. www.paris-normandie.fr, Cour criminelle : un homme jugé pour avoir brûlé son « frère » à Rouen
  • La brigade de répression criminelle (SARS) est pointée du doigt dans un rapport publié le 26 juin dernier par Amnesty International à Abuja. L’ONG affirme que malgré l'adoption d'une loi anti-torture en 2017, les éléments de cette brigade continuent de recourir à la torture pour punir, extraire des informations et exécuter des suspects. VOA, La brigade anti-criminelle du Nigeria se transforme en "gang", selon des ONG
  • Emmanuel Macron a condamné ce lundi la "responsabilité historique et criminelle" de la Turquie concernant le conflit en Libye. LExpress.fr, Libye : Macron condamne la "responsabilité historique et criminelle" de la Turquie - L'Express
  • Le pouvoir est par nature, criminel. De Marquis de Sade
  • Qui défend un malfaiteur devient criminel. De Publius Syrus / Sentences
  • Celui qui sans autorité tue un criminel se rend criminel lui-même. De Blaise Pascal / Les Provinciales
  • On est plus criminel quelquefois qu'on ne pense. De Voltaire / Oedipe
  • Qui sauve un criminel se charge de son crime. De Thomas Corneille / Timocrate
  • Tout homme est un criminel qui s’ignore. De Albert Camus / L’Homme révolté
  • Un coeur qui sait haïr est toujours criminel. De Marie-Joseph Chénier / Hymne du 9 Thermidor
  • Le bon juge condamne le crime sans haïr le criminel. De Sénèque / De Ira
  • Le bon juge condamne le crime sans condamner le criminel. De Sénèque
  • Si le juge était juste, peut-être le criminel ne serait pas coupable. De Fiodor Dostoïevski / Les Frères Karamazov
  • Chacun de nous est tour à tour, de quelque manière, un criminel ou un saint. De Georges Bernanos / Sous le soleil de Satan
  • La société pardonne souvent au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur. De Oscar Wilde / Aphorismes
  • Le criminel, au moment où il accomplit son crime est toujours un malade. De Fiodor Dostoïevski / Crime et châtiment
  • La punition est un droit par rapport au criminel lui-même. De Friedrich Hegel / Principes de philosophie du droit
  • C'est très laid les scrupules. C'est ce qui défigure le criminel. De Pierre Drieu La Rochelle / Gilles
  • La procureur de Lille Carole Étienne pilotait ce jeudi midi, à La Haye, la présentation du démantèlement d’EncroChat, un réseau criminel de communication crypté. L’enquête est désormais commune avec les Pays-Bas. La procureure évoque plus d’une centaine d’actions criminelles identifiées et plusieurs centaines de téléphones actifs en France ainsi que de nombreux projets déjoués à l’échelle européenne. Une centaine de personnes viennent d’être arrêtées aux Pays-bas. une vingtaine de laboratoires de drogue de synthèse ont été démantelés. 8 000 kilos de cocaïne 1 200 kilos de métamphétamine ont été saisis ainsi que des dizaines d’armes à feu automatiques. 20 millions d’euros en espèces, des voitures et des montres de luxe font parti du lot. Le système avait été vendu aux criminels comme intraçable, indétectable, avec effacement des messages, immédiat et à distance. horizonradio.fr, Démantèlement d’un réseau criminel hébergé à Lille - Horizon radio
  • Un réseau criminel, qui gérait des dizaines de machines à sous dans 80 commerces en Seine-Saint-Denis, dans le Val-d'Oise, dans l'Oise et dans l'Eure, a été démantelé, indique la police ce vendredi. Quatorze personnes sont mises en examen. Les machines rapportaient un million d'euros par an. France Bleu, Ile-de-France : démantèlement d'un réseau criminel de machines à sous, 14 personnes sont mises en examen
  • TALLAHASSEE, Floride (AP) – Une cour d’appel fédérale a suspendu une décision d’un tribunal inférieur qui accordait aux criminels pauvres de Floride le droit de voter. L’ordonnance émise mercredi a déçu les militants des droits de vote et pourrait avoir des implications nationales lors de l’élection présidentielle de novembre. News 24, Les criminels de Floride cherchent à obtenir le droit de vote face à un revers judiciaire - News 24
  • Le 1er juin, le gang criminel Netwalker a attaqué l'Université de Californie à San Francisco (UCSF). BBC News Afrique, Comment des pirates informatiques ont extorqué 1,14 million de dollars à l'Université de Californie, San Francisco - BBC News Afrique
  • Les recherches pour retrouver Vanessa Guillen, disparue au Texas depuis 2 mois, se poursuivent alors que Sylvia Garcia, membre du Congrès des Etats-Unis, estime qu’il s’agit d’un acte criminel. , Vanessa, soldate disparue au Texas : la piste criminelle privilégiée
  • L’un des agents de la DEA, chargé des enquêtes pour trouver le lieu et capturer ce dangereux criminel, a déclaré à Univision que « El Mencho » avait également trouvé les collines mexicaines comme la meilleure cachette. Breakingnews.fr, le criminel le plus recherché par les États-Unis qui mène le CJNG depuis les montagnes

Traductions du mot « criminel »

Langue Traduction
Anglais criminal
Espagnol delincuente
Italien penale
Allemand kriminell
Chinois 刑事
Arabe مجرم
Portugais criminoso
Russe уголовное
Japonais 犯人
Basque criminal
Corse criminale
Source : Google Translate API

Synonymes de « criminel »

Source : synonymes de criminel sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « criminel »

Criminel

Retour au sommaire ➦

Partager