La langue française

Chaste

Définitions du mot « chaste »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHASTE, adj.

A.− [En parlant d'une pers.] Qui pratique la chasteté. Femme, fille chaste. Anton. dissolu (cf. adolescence ex. 3), luxurieux; quasi-synon. fidèle, honnête, prude, pudibond, pur, vertueux :
1. Lamennais a dit : Un philosophe doux et humble de cœur et un philosophe chaste seraient le phénomène le plus inexplicable; mais jamais on ne se trouvera dans l'embarras de l'expliquer. Vigny, Le Journal d'un poète,1837, p. 1065.
Spéc. Les chastes sœurs. Les Muses (cf. A. France, La Vie en fleur, 1922, p. 362).La chaste Diane (DG).Les chastes servantes de Jésus-Christ. Les religieuses (DG). Chaste épouse de Jésus-Christ. ,,Titre que les écrivains ascétiques donnent à l'Église et aux vierges chrétiennes`` (Lar. 19e, Lar. encyclop.) :
2. « ... puisse ce chaste époux auquel vous êtes destinée, rendre vos oreilles si attentives au souffle de son divin esprit, que vous n'entendiez pas le bruit que le monde fera autour de vous. » MmeCottin, Mathilde,t. 1, 1805, p. 82.
P. métaph. :
3. L'argent purgé sept fois, c'est la Parole de Dieu dont le Psalmiste (XI, 7) dit qu'elle est chaste, c'est-à-dire non prostituée à un usage humain. Claudel, Un Poète regarde la Croix,1938, p. 83.
Emploi subst. Personne qui possède cette vertu. C'est une chaste (Pt Lar. 1906) :
4. ... Dieu merci! j'ai gardé la force du corps et de l'esprit. Je suis chaste. Sois chaste, Sariette; les chastes sont forts. A. France, La Révolte des anges,1914, p. 347.
B.− [En parlant d'un inanimé]
1. Abstr. ou concr.
a) Qui est conforme à la chasteté (cf. ascétisme ex. 7). Un chaste baiser. Anton. voluptueux; quasi-synon. innocent, pudique :
5. L'amour eût pu remplir autrefois mon âme tout entière; aujourd'hui, il me faut surtout l'amitié, une amitié chaste et sainte, une amitié solide, inébranlable. G. Sand, Lélia,1839, p. 364.
Emploi subst. masc. sing. Le chaste. Ce qui est chaste :
6. ... ce romancier original [M. de Balzac] a trouvé, je l'ai dit, une veine qui est bien à lui (...) il n'a pas prétendu faire du chaste et de l'idéal; il se pique avant tout de physiologie, il pousse à bout la réalité et il la creuse. Sainte-Beuve, Causeries du lundi,t. 1, 1851-62, p. 33.
b) Qui est très attaché à la chasteté, qui évite les pensées, les propos impurs :
7. On n'ose nommer devant de chastes oreilles ce dont les cœurs chastes ne peuvent se passer; ... Nerval, Faust,seconde part., 1840, p. 137.
Qui dénote la chasteté, qui en est le symbole (cf. ami, ie ex. 44). Ô mes douloureux et sombres bien-aimés! Dormez le chaste hymen du sépulcre! (Hugo, Les Contemplations,Charles Vacquerie, t. 2, 1856, p. 423).Un chaste nénuphar flottant (Moréas, Les Syrtes,Accalmie, 1884, p. 81):
8. ... toi, ma toute mignonne, venir te relancer jusque chez ton fiancé... Le soir où tu essaies ta chaste robe blanche... Elle est merveilleuse! Mais je finis par douter de tout, moi! Tu es certaine que tu n'avais jamais couché avec lui? Anouilh, La Sauvage,1934, III, p. 245.
2. Concret
a) Qui couvre ce qu'il est inconvenant de montrer :
9. D'un chaste vêtement votre sein se décore, Ève avant le serpent n'en avait pas encore; ... Vigny, Poèmes antiques et modernes,Éloa, chant 3, Chute, 1837, p. 57.
b) Au fig. Qui a quelque chose de contenu, de doux, de voilé. Le parfum chaste et sauvage de cette bruyère (Balzac, Le Lys dans la vallée,1836, p. 42):
10. Un grand silence tomba, la nuit chaste jetait son ombre sur l'honnêteté de la famille. Zola, Pot-Bouille,1882, p. 278.
c) Par latinisme. Sacré, saint :
11. À quelque distance du château, dans un de ces bois appelés chastes par les druides, on voyoit un arbre mort que le fer avoit dépouillé de son écorce. Chateaubriand, Les Martyrs,t. 2, 1810, p. 86.
3. Spéc., dans le domaine artistique (B.-A., litt., mus.).Qui se distingue par sa pureté, qui présente un aspect réservé. La chaste langue de Racine (Sainte-Beuve, Premiers lundis,t. 1, 1869, p. 118).Ce style si chaste et si surveillé [du poète Platen] (Green, Journal,1949, p. 248).Rien de plus tranquillement chaste que cette mélodie (V. d'Indy, César Franck,1908-21, p. 102):
12. ... l'hagiographie était la sœur de l'art barbare et charmant des enlumineurs et des verriers, de l'ardente et de la chaste peinture des primitifs? Huysmans, En route,t. 1, 1895, p. 38.
Prononc. et Orth. : [ʃast]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1130-40 chaste « pur (en parlant d'une pers.) » (Wace, Conception ND, éd. W. R. Ashford, 1244) d'apr. Brunot t. 4, p. 246 ce mot n'est guère employé dans la lang. class.; 2. fin xiie-début xiiies. caste « id. (en parlant d'un inanimé) » (Moralités sur Job, éd. W. Foerster, p. 353); a) 1552 chaste feu (Ronsard, Amours, 21); b) 1663 oreilles chastes (Molière, Critique de l'École des femmes, 3); c) av. 1676 (en parlant du style) (Costar ds Bouhours, Rem. nouvelles sur la lang. fr., Paris, 2eéd., p. 135). Terme demi-savant issu du lat. castus « exempt de, pur de », notion passée dans la lang. des aut. chrét. v. Blaise. Fréq. abs. littér. : 1 286. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 421, b) 2 572; xxes. : a) 2 007, b) 816.
DÉR.
Chastement, adv.D'une manière chaste, avec chasteté. Baisser chastement les yeux (Saint-Exupéry, Citadelle,1944, p. 973). [ʃastəmɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. 1reattest. 1130-40 (Wace, Conception ND, éd. W. R. Ashford 996); de chaste, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 79.

Wiktionnaire

Adjectif

chaste \ʃast\ masculin et féminin identiques

  1. Qui s'abstient des plaisirs de la chair.
    • Jacques était resté, par goût d'une certaine esthétique morale, et par timidité aussi, très chaste. — (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
  2. Qui ne pratique pas les amours extraconjugales.
    • M. Dumas, […], dit qu'il est difficile, sinon impossible, de transporter sur la scène les rapports réels entre femmes et hommes de la vie mondaine, de peur d'effaroucher la pudeur de ces dames qui ne sont chastes que par les oreilles. — (Paul Lafargue, Sapho, paru dans Le Socialiste, 2 janvier 1886)
  3. Qui pratique la chasteté.
    • Les auteurs catholiques ne sont pas embarrassés pour si peu. Les jeunes gens demeureront chastes jusqu’au jour de leur mariage : les prêtres le demeurent bien! — (Alfred Naquet, Vers l’union libre, E. Juven, Paris, 1908)
  4. Qui est pur, éloigné de tout ce qui blesse la pudeur, la modestie.
    • Le meurtrier s'avança vers Hélène, dont la beauté, quelque chaste et recueillie qu'elle fût, était comme éclairée par une lumière intérieure …. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • L’hommage pur, spontané, désintéressé, d’une âme solitaire, à la fois instruite et chaste, est une de ces fleurs célestes dont les couleurs et le parfum consolent de tous les chagrins, de toutes les blessures, de toutes les trahisons …. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)

Nom commun

chaste \ʃast\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui s'adonne à la chasteté , qui s'abstient des plaisirs de la chair.
    • Pour les non-baiseuses, toutes les baiseuses sont des salopes, mais ce n'est pas ce genre de dénonciation qui rendra l’univers des chastes plus attrayant. — (Christian Coffinet, La jambe de mon père, Éditions Jean-Claude Lattès, 1977)

Adjectif

chaste \Prononciation ?\

  1. Chaste, continent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHASTE. adj. des deux genres
. Qui pratique la chasteté. Homme chaste. Femme chaste. Chaste épouse. Il signifie aussi Qui est pur, éloigné de tout ce qui blesse la pudeur, la modestie. Amour chaste. Un cœur chaste. De chastes attraits. Cela blesse les oreilles chastes. Il n'a que des pensées chastes.

Littré (1872-1877)

CHASTE (cha-st') adj.
  • 1Qui s'abstient de tout amour illicite. Élevé dans le sein d'une chaste héroïne, Racine, Phèd. IV, 5. C'est moi qui sur ce fils chaste et respectueux Osai lever un œil profane, incestueux, Racine, ib. V, 7. Ses discours craints du chaste lecteur, Boileau, Art p. II. Ces mines qu'elles affectèrent durant toute la pièce firent dire de tous côtés cent sottises de leur conduite qu'on n'aurait pas dites sans cela ; et quelqu'un même des laquais cria tout haut qu'elles étaient plus chastes des oreilles que de tout le reste du corps, Molière, Crit. 3. Ce Triphon, qui a tous les vices, je l'ai cru sobre, chaste, libéral, humble et même dévot, La Bruyère, VI. Sobres, chastes et purs, l'œil et l'âme attentive, Veillez ; je suis tout proche et frappe à votre cœur, Racine, à Laudes, Ales. Cette chaste épouse du Fils de Dieu [l'Église], Pascal, dans GIRAULT-DUVIVIER.

    Les chastes sœurs, les muses. Chastes nymphes du Permesse, Boileau, Namur.

  • 2En parlant des choses, qui est conforme à la chasteté. Chastes feux, Corneille, Hor. I, 1. Chaste amour, Racine, Brit. III, 1. Afin que nous commencions, malheureux pécheurs, à verser sur nous-mêmes un torrent de larmes, et que, ravis des chastes attraits de l'innocence, jamais nous ne nous lassions d'en pleurer la perte, Bossuet, Marie-Thérèse. Si, comme nos prédécesseurs, nous faisons nos chastes délices de votre Écriture, notre principal exercice de la prédication de votre parole, Bossuet, le Tellier. Serre d'une étreinte si ferme Le nœud de leurs chastes amours, Que la seule mort soit le terme Qui puisse en arrêter le cours, Malherbe, II, 4. La chaste obscurité des branches murmurantes, Hugo, Voix intér. XIX.
  • 3D'une grande pureté grammaticale. On ne peut voir une diction plus chaste ni plus correcte, Costar, dans BOUHOURS, Nouvelles remarques. Je m'étonne que votre style puisse être si chaste, étant si mâle et si fort, Costar, ib.

    Forme chaste, dans la littérature, quelque chose de réservé et que l'on compare à la chasteté, à la pudeur.

REMARQUE

Ménage (Menagiana, p. 245) a dit : " Le mot de chaste n'est plus en usage dans notre langue il y a déjà du temps, et on a repris la chaste Sylvie dans mes poésies. Le mot de sage est en usage dans la même signification. " Ménage se trompait, même pour son temps, comme le montrent les exemples de Pascal et de Corneille ; et chaste est resté pleinement en usage.

HISTORIQUE

XIIIe s. Se tu trueves chaste moillier, la Rose, 8749.

XIVe s. Les chastes ont le cuer et la conscience clers, nets et luisans, Ménagier, I, 3.

XVe s. Et lui portoient renommée ceux du pays qui le connaissoient [le roi de Portugal] que encore estoit-il caste et n'avoit oncques eu compagnie charnellement avec une femme, Froissart, II, III, 56. Saige Cassandre, bele Echo, Digne Judith, caste Lucresse, Orléans, Bal. 102.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CHASTE. Ajoutez :
4Il se dit aussi de la pureté morale. La question est si… on peut s'empêcher de nourrir dans son cœur le chaste amour de la récompense, Bossuet, Rem. sur la réponse (de Fénelon) à la Relation sur le quiétisme.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chaste »

Du latin castus (« pur »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l’ancien français chaste, du latin castus (« pur »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. cast ; espagn. et ital. casto ; du latin castus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « chaste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chaste ʃast

Évolution historique de l’usage du mot « chaste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chaste »

  • La femme chaste est celle que nul n'a sollicitée. Ovide en latin Publius Ovidius Naso, Les Amours, I, 8, 43
  • A la femme chaste, Dieu suffit. De Proverbe espagnol
  • Le thé est une boisson chaste. De Claire Gallois / L'Homme de peine
  • Pisser, c'est la jouissance du chaste. De Louis Jouvet
  • Celui qui reste chaste et meurt d'amour meurt martyr. De Mahomet
  • Entre hommes, la prétention du plus chaste bourgeois est de paraître égrillard. De Honoré de Balzac
  • La femme la plus vertueuse a en elle quelque chose qui n'est pas chaste. De Honoré de Balzac / La physiologie du mariage
  • L'amour chaste agrandit les âmes, Et qui sait aimer sait mourir. De Victor Hugo / Odes et ballades
  • On dit communément que le nu est toujours chaste pourvu qu'il soit beau ; mais il vaut mieux dire que le nu est beau pourvu qu'il soit chaste. De Alain
  • Serais-tu aussi chaste que la glace et aussi pure que la neige, tu n'échapperais pas à la calomnie. De William Shakespeare / Hamlet
  • Les sentiments les plus merveilleux sont ceux qui nous agitent un peu confusément : la pudeur, l'amour chaste, l'amitié vertueuse, sont pleines de secrets. De François René de Chateaubriand / Le Génie du christianisme
  • L’art n’est pas chaste, on devrait l’interdire aux ignorants innocents, ne jamais mettre en contact avec lui ceux qui y sont insuffisamment préparés. Oui, l’art est dangereux. Ou s’il est chaste, ce n’est pas de l’art. De Pablo Picasso
  • L’homme qui serait chaste ne serait plus un homme, mais un dieu tant il dominerait les autres par sa force musculaire et par le rayonnement de son intelligence. De Docteur Sapience / Ce que nos fils doivent savoir à dix-huit ans
  • La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. De Anatole France
  • Même si cette pratique tend à disparaître, Ngoné Mbaye tient à cette tradition. Après sa lune de miel, l’actrice en présence de sa famille et de ses proches a montré sa chasteté. Senego.com - Actualité au Sénégal, toute l'actualité du jour, Chaste, l'actrice Ngoné Mbaye honore ses parents. Revivez en émotion son "Labane" ,[Photos+Vidéo] - Senego.com
  • Mondiale chaste miel marché Taille 2020 fournit une analyse en profondeur par le statut historique et actuel du marché / industries pour lindustrie mondiale chaste miel. En outre, le rapport de recherche catégorise le marché dans le monde entier chaste miel par segment par le joueur, le type, lapplication, Channel Marketing, et de la région. chaste miel rapport sur le marché suit également les plus récentes dynamique du marché, comme facteurs à lorigine, limitant les facteurs, et nouvelles de lindustrie comme les fusions, les acquisitions et les investissements. la recherche marketing chaste miel rapport fournit la taille du marché (valeur et volume), la part de marché, le taux de croissance par types, applications et combine à la fois des méthodes qualitatives et quantitatives pour former les prévisions micro et macro. , Taille du marché mondial chaste miel 2020: lindustrie Taille, partager, les défis de demain, les revenus, la demande, lindustrie et la croissance Top Joueurs Analyse à 2026 – Derrière-l'Entente.com
  • Après plusieurs années de restauration, la Maison des chastes amants, la Maison du verger et la Maison du bateau Europe, trois domus de Pompéi aussi exceptionnelles les unes que les autres, ont rouvert leur portes au public. Connaissance des Arts, À Pompéi, la Maison des chastes amants et deux autres domus romaines de nouveau ouvertes au public | Connaissance des Arts
  • "Depuis quelque temps, je suis devenu très chaste car je manque de temps pour sortir et rencontrer l'âme-soeur", amomama.fr, Pierre-Jean Chalençon, bisexuel et célibataire : "Je suis devenu très chaste"

Images d'illustration du mot « chaste »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « chaste »

Langue Traduction
Anglais chaste
Espagnol casto
Italien casto
Allemand keusch
Portugais casto
Source : Google Translate API

Synonymes de « chaste »

Source : synonymes de chaste sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « chaste »

Chaste

Retour au sommaire ➦

Partager