Immaculé : définition de immaculé


Immaculé : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

IMMACULÉ, -ÉE, adj.

A. − THÉOL. Qui est sans tache de péché. L'Agneau immaculé, Jésus-Christ (Ac.1935).
Dogme de l'Immaculée-Conception. L'immaculée conception de la Vierge (Ac.1935) :
1. Tandis qu'à l'école les docteurs dissertent et disputent sur le thème de l'Immaculée Conception et que la division règne à ce sujet parmi les théologiens, le peuple a résolu le problème par l'octroi de sa croyance, dans le sens le plus merveilleux. Faral, Vie temps st Louis,1942, p. 223.
B. − P. anal. Qui est pur, exempt de toute souillure morale. Un passé immaculé; candeur, gloire, vie immaculée. C'était un esprit pur, un cœur pieux et fervent, une âme immaculée (Sandeau, Mllede La Seiglière,1848, p. 286).La réputation immaculée du vertueux Saint-Just, du vertueux Robespierre (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 5, 1851-62, p. 551).Dieu ne veut pas pour son paradis de cette perfection immaculée, irréprochable, impubère, de cette insipide candeur (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 151).
Emploi subst., rare. Un peuple n'est jamais composé d'immaculés, et le simple fidèle a besoin d'être admis à se repentir plus d'une fois (Renan, Marc-Aurèle,1881, p. 240).
C. − P. ext.
1. Sans la moindre tache. Cristal immaculé; limpidité immaculée; un ciel d'un bleu immaculé. Chaque fois la vieille lui jetait un regard irrité, craignant pour la splendeur immaculée de son plancher (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 228).
P. anal. Seul l'adjectif immaculé peut rendre la fraîcheur de l'air, la limpidité de l'eau, la jeunesse de ces verdures où il n'y a pas une poussière (Barrès, Cahiers, t. 6, 1907, p. 87).Les petits enfants de chœur, en aube d'une blancheur immaculée (Le Figaro,19-20 janv. 1952, p. 10, col. 6).
2. Blanc, d'une blancheur parfaite. Marbre immaculé; neige immaculée. Seules plus près du ciel, les neiges éternelles Couvrent de leurs plis blancs les pics immaculés (Leconte de Lisle, Poèmes ant.,1852, p. 301).
REM. 1.
Immaculable, adj.Qui ne peut être entaché. Au milieu du sans-gêne impudique des soldats, elle allait [la sœur Saint-Apollinaire], cuirassée de candeur, sourde et aveugle, forte de son âme immaculable (Courteline, Gaîtés Esc., Souv. de l'esc., 1893, p. 131).
2.
Immaculation, subst. fém.État de pureté. Aspirons, dans le même jour, à l'immaculation des anges et résignons-nous à la grossièreté des animaux (Sand, Lélia,1833, p. 235).
Prononc. et Orth. : [im(m)akyle]. Valeur du préf. négatif in-, devant [-m] : [i(m)-]. V. cependant l'hésitation [i(m)/ε ̃] dans le cas de immangeable, immanquable, qui, à la différence de immobile, immodéré, etc. ,,sont formés directement sur des mots français`` (Mart. Comment prononce 1913, p. 276). V. aussi immaniable, immariable, immettable. Mart., loc. cit., donne immense, immobile, immoler, immortel comme moins sujets à gémination que les autres. Les dépouillements relatifs à ces mots ne révèlent cependant aucune particularité. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1410 [ms. 1450-1480] (E. Marcadé, Myst. de la Passion, éd. J. M. Richard, 13293 : Oblacion divine et pure Immaculée sans ordure); 1497 conception immaculee (Gibreuil, Vie de la Vierge, I, 146 ds FEW t. 6, p. 17a); ca 1525 l'Immaculée Conception (Palinods, chants royaux..., ibid.); 2. 1537 [éd.] « sans souillure morale » immaculée justice (Act. des apost., vol. I, fo54a ds Gdf. Compl.); 3. 1839 « sans la moindre tache, d'une blancheur absolue » (Balzac, Béatrix, p. 22 : ... pensées nettes... immaculées comme l'hermine). Empr. au lat. imp. et surtout chrét.immaculatus « sans tache » composé de maculatus, part. passé de maculare « tacher, souiller » (dér. de macula « tache, souillure ») et de in- préf. négatif. Fréq. abs. littér. : 273. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 79, b) 492; xxes. : a) 742, b) 382. Bbg. Jourjon (A.). Rem. lexicogr. R. Philol. fr. 1917-18, t. 30, p. 62 (s.v. immaculation).

Immaculé : définition du Wiktionnaire

Adjectif

immaculé \i.ma.ky.le\

  1. Qui est sans tache.
    • Puis, soudain, je me souviens que c'est aujourd'hui la veille de Noël ! Quel contraste ! Là-bas, en Alsace, la neige tombe en silence et recouvre tout de sa blancheur immaculée. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 33)
    • Sans doute que la serpillère est humide, car une fois l'opération de dépoussiérage terminée, l'homme la rhabille d'un chiffon blanc immaculé et achève le polissage de l'inox. — (Metin Arditi, Dictionnaire amoureux de la Suisse, éd. Plon, 2017)
    • Une gloire immaculée.
  2. (Spécialement) (Christianisme) Qui est sans tache de péché.
    • Elle était en effet l’obligée de nos fautes, car sans le péché de l’homme, Jésus ne serait point né sous l’aspect peccamineux de notre ressemblance et Elle n’aurait pu dès lors être la génitrice immaculée d’un Dieu. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  3. (Figuré) Dépourvu de.
    • En tant que psychanalyste, je ne cherche jamais à rendre mon patient immaculé d’angoisse, mais si possible à réduire la souffrance qui perturbe sa vie. — (Alain Houziaux, La psychanalyse peut-elle guérir ?, L’Atelier, 2005, page 89)

Forme de verbe

immaculé \i.ma.ky.le\

  1. Participe passé masculin singulier de immaculer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Immaculé : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMMACULÉ, ÉE. (Dans ce mot et dans les suivants qui commencent par IMM, l'I conserve le son qui lui est propre et les deux M se prononcent.) adj.
T. de Théologie. Qui est sans tache de péché. L'Agneau immaculé, JÉSUS-CHRIST. L'Immaculée Conception de la Vierge, Privilège unique par lequel la Sainte Vierge a été exempte du péché originel. Le dogme de l'Immaculée Conception a été promulgué par Pie IX. Il signifie aussi, par extension dans le langage ordinaire, Qui est sans tache. Une blancheur immaculée. Une gloire immaculée.

Immaculé : définition du Littré (1872-1877)

IMMACULÉ (i-mma-ku-lé, lée) adj.
  • 1 Terme de théologie. Qui est sans tache de péché. Leur intention n'était pas de comprendre l'immaculée et bienheureuse mère de Dieu (car ainsi l'appellent-ils) dans le décret où il s'agissait du péché d'origine, Bourdaloue, Myst. concept. de la Vierge, t. II, p. 3.

    L'Agneau immaculé, Jésus-Christ.

    L'immaculée conception de la Vierge, ou, simplement, la conception immaculée, voy. CONCEPTION.

  • 2Dans le langage général, pur, sans tache. Honneur immaculé. Probité immaculée.
  • 3 Terme d'histoire naturelle. Qui n'a point de taches sur le corps (sens propre qui n'est usité que là et qui n'est venu que tardivement en usage).

HISTORIQUE

XVIe s. Quant à la temperance et continence, Aristide l'a toujours gardée nette et immaculée, Amyot, Arist. et Caton. comp. 12.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Immaculé : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

IMMACULÉ, adj. (Théolog.) qui est sans tache ou sans péché.

Les Catholiques se servent de ce terme en parlant de la conception de la Vierge qu’ils appellent immaculée, pour signifier qu’elle est née sans péché originel. Voyez Pêché originel.

Quand on donne le bonnet à un docteur de sorbonne, on lui fait jurer qu’il soutiendra l’immaculée conception de la Vierge. La sorbonne fit ce decret dans le 14e siecle, & quatre-vingt autres universités l’ont fait depuis à son imitation. Voyez Sorbonne.

Au reste il faut observer que dans cette savante faculté on ne regarde pas ce point comme un article de foi, mais comme une opinion pieuse & catholique, & c’est en ce sens-là que ses candidats la soutiennent tous les jours dans leurs theses : mais il leur est défendu aussi bien qu’aux professeurs de tenir l’opinion contraire.

Les ordres militaires d’Espagne se sont obligés à soutenir cette prérogative de la Vierge. Voyez Conception.

Il y a aussi une congrégation de l’immaculée conception dans la plûpart des couvents, de laquelle il y a une société de filles séculieres qui ont pour fin d’honorer l’immaculée conception de la Vierge. Elles en font tous les ans une protestation en public, & tous les jours en particulier. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « immaculé »

Étymologie de immaculé - Littré

Lat. immaculatus, de in négatif, et macula, tache.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de immaculé - Wiktionnaire

Du latin immaculatus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « immaculé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
immaculé imakyle play_arrow

Citations contenant le mot « immaculé »

  • Depuis sa terrasse située à 1600 mètres d'altitude à Sallanches (Haute-Savoie), Michel Maniglier a une vue plongeante sur l'A40, cette fameuse « autoroute blanche » qui porte si mal son nom. Car dans ce fond de vallée encaissée qui donne accès aux sommets mythiques de la chaîne du Mont-Blanc, l'air que l'on respire est loin d'être aussi immaculé que la poudreuse qui recouvre le toit de l'Europe. leparisien.fr, A l’assaut du mont Blanc déconfiné : ici aussi, c’est pollué - Le Parisien
  • Pour upgrader le bob en velours côtelé, rien de mieux que d'enfiler un bustier blanc immaculé, un cardigan fluide et un jean taille basse. Marie France, magazine féminin, Porter le bob : comment rendre ce chapeau nineties sexy ? 
  • « Un cœur immaculé est d’abord un cœur qui ne murmure pas, un cœur exempt de défiance mais qui garde l’espérance parce qu’il sait que Dieu est un Père sage, attentif et aimant. » Aleteia, Le Cœur de Marie, un cœur à l’écoute de Dieu

Traductions du mot « immaculé »

Langue Traduction
Corse immaculatu
Basque inmaculada
Japonais 真っ白な
Russe безукоризненный
Portugais imaculado
Arabe طاهر، نظيف جدا، منظم جدا
Chinois 完美无瑕
Allemand makellos
Italien immacolato
Espagnol inmaculado
Anglais immaculate
Source : Google Translate API

Synonymes de « immaculé »

Source : synonymes de immaculé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « immaculé »


Mots similaires