La langue française

Forcir

Définitions du mot « forcir »

Trésor de la Langue Française informatisé

FORCIR, verbe intrans.

A.− [En parlant du vent, d'un flux] Devenir plus intense. Le vent forcit et siffla dans les agrès (Charcot, Mer Groënland,1929, p. 156).
B.− [En parlant d'une pers.] Devenir plus vigoureux, plus gros. Tous la contemplaient, hésitaient à la reconnaître, tellement elle avait forci et embelli (Zola, Terre,1887, p. 350).Il grossissait, il forcissait. Il avait toujours été très gourmand de viande (Giono, Bonh. fou,1957, p. 14).
En emploi adj. Si je n'avais pas toujours pensé à toi, je ne t'aurais pas reconnu; es-tu changé, grandi, forci! (Malot, Sans fam.,1878, p. 214).Durant ce quart de siècle il a bien profité, il [Montherlant] est bien « forci » comme on dit à la campagne (Mauriac, Nouv. Bloc-notes,1961, p. 341).
Prononc. : [fɔ ʀsi:ʀ], (il) forcit [fɔ ʀsi]. Étymol. et Hist. 1865 (Littré). Dér. de fort* d'apr. force et forcer; dés. -ir. Fréq. abs. littér. : 15. Bbg. Pauli 1921, p. 15.

Wiktionnaire

Verbe

forcir \fɔʁ.siʁ\ intransitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Devenir plus fort, plus gros, en parlant d’une personne.
    • La mère Lefrançois, en le voyant, fit de grandes exclamations, et elle le trouva « grandi et minci », tandis qu'Arthémise, au contraire, le trouva « forci et bruni ». — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1857)
    • Ils ne seraient sauvés que vers douze quinze ans, après avoir traversé la coqueluche, la rougeole et la varicelle, les oreillons et les otites, la bronchite de tous les hivers, échappé à la tuberculose et à la méningite, et qu’on dirait ils ont forci. — (Annie Ernaux, Les années, Gallimard, 2008, collection Folio, page 41.)
  2. Engraisser, prendre de l’embonpoint.
    • Dites-moi, comtesse, me trouvez-vous changé depuis la Grèce ? Répondez-moi franchement.
      — Vous avez peut-être un peu forci.
      — C’est à cause de la cuisine irlandaise, surtout après la cuisine grecque.
      — (Ronald Firbank, Œuvres romanesques, Volume 1, traduit de l’anglais par Gérard Joulié, L’Âge d’homme, Lausanne, 1991)
  3. Devenir plus fort, en parlant du vent.
    • Le vent forcit et siffla dans les agrès ; toute la voilure établie, nous marchâmes grand train. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

FORCIR (for-sir) v. n.
  • Terme provincial. Devenir plus fort, surtout en parlant des enfants. Cet enfant a beaucoup forci.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « forcir »

(Date à préciser) De fort d’après force avec la désinence verbale -ir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fort. Ce mot, bien qu'usité seulement en certaines provinces, est fait comme grossir, grandir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « forcir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
forcir fɔrsir

Évolution historique de l’usage du mot « forcir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « forcir »

  • Après un départ sous la grisaille devant les Sables d’Olonne, avec 20 nœuds de sud-ouest, la flotte a entamé la longue montée vers l’Islande. Ce dimanche, le vent va forcir à 25-30 nœuds et soulever une mer de face de 4 mètres. « Ça va taper, taper, taper encore jusqu’en mer d’Irlande », a annoncé Samantha Davies. Oui, ça va planter des pieux, ça va secouer, être humide. Bref, d’entrée de jeu, ça sera très inconfortable. Le Telegramme, Voile. Vendée Arctique. Foil tribord cassé sur « Arkéa Paprec » - Voile - Le Télégramme
  • Tom Laperche (Bretagne – CMB Espoir) : « On va avoir un début de course jusqu’à l’île de Ré un petit peu incertain. On va surtout devoir gérer de grosses variations du vent, en force et en direction. Il faudra être réactif pour atteindre au plus vite l’île de Ré. Lorsque l’on va repasser devant les Sables, la situation restera un peu la même mais ensuite le vent va forcir un peu sur la route de Belle-Ile. Une fois l’île contournée, on fera sûrement du code 0 vers Rochebonne avec du vent qui forcira gentiment. Lors de la dernière boucle entre Les Sables et un way-point dans le sud, ça risque même d’être un peu musclé, avec entre 20 et 25 nœuds de vent. Ça va être une belle étape. Je pars pour bien faire. Je pense que je suis capable de naviguer dans le bon paquet, devant. Après, ça va durer deux jours et il va se passer plein de choses… ». Course au Large, Solo Maître CoQ. Départ dans des conditions légères pour les 30 skippers - Course au Large
  • La journée débutera sous un ciel assez éclairci, en une matinée où les séquences plus bleues que grises sauront se faire apprécier.  Le temps sera sec, mais le vent de Sud-Est dominant commencera à forcir, annonçant déjà la fin de l'embellie. Après une entame prometteuse, les nuages se feront de plus en plus nombreux puis menaçants, et l'horizon se chargera très sensiblement, annonçant des conditions qui deviendront de plus en plus instables. Les températures minimales seront orientées à la douceur : 10 à 13° sont prévus à l'aube, des terres vers la mer. France 3 Normandie, Météo en Normandie pour le samedi 13 juin et les jours suivants : le printemps en roue libre
  • Après pratiquement 8 jours de mer juste au moment de rentrer dans le port de Papeete le vent s’est mis un peu à forcir m’obligeant à tirer des longs bords dans le port de commerce parmi les ferries, les cargos et les remorqueurs qui me faisaient tous des coucous amicaux, même les gendarmes maritimes m’ont croisé en me saluant, ça change bien du port de Saint-Brieuc avec son contingent de chefaillons toujours prêt à dégainer le bazooka juste parce qu’un misérable bateau de 4 mètres serait en mesure de gêner je ne sais qui (le règlement c’est le règlement !). voilesetvoiliers.ouest-france.fr, EXPLOIT. Après les Antilles, Panama et les Marquises sur son voilier de 4 m, il arrive à Tahiti !
  • En sortie de courbe je réaccélère. Et la boite confirme qu’elle est un peu fatiguée. Parce que les petits accoups qu’elle nous renvoie ne sont pas normaux. Loin d’être désagréable, ils sont du même acabit que ceux qu’on retrouverait dans une américaine au gros moteur avec laquelle on voudrait forcir l’allure. Une intersection suivante me permet de me rendre compte que le moteur peut aussi arracher la voiture de façon plus énergique (je n’irais pas jusque dire sportive). La puissance suffisante de la Benltey S1 est bien là et peut se montrer quand on la sollicite. News d'Anciennes, Essai d'une Bentley S1, suffisante à tous points de vue - News d'Anciennes

Images d'illustration du mot « forcir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « forcir »

Langue Traduction
Anglais to force
Espagnol para forzar
Italien forzare
Allemand zwingen
Chinois 强迫
Arabe لأجبار
Portugais forçar
Russe заставить
Japonais 力に
Basque behartu
Corse forzà
Source : Google Translate API

Synonymes de « forcir »

Source : synonymes de forcir sur lebonsynonyme.fr

Forcir

Retour au sommaire ➦

Partager