La langue française

Générosité

Définitions du mot « générosité »

Trésor de la Langue Française informatisé

GÉNÉROSITÉ, subst. fém.

A. − Qualité d'une personne généreuse, d'un cœur généreux.
1. Vx, littér. Vertu d'une âme bien née qui a le sentiment de l'honneur. Ce brigand déployait soudain une générosité de gentilhomme à ne pas prononcer un mot dont fût souillée la mémoire de celle qu'il avait attirée dans un si détestable guet-apens (Bourget, Disciple,1889, p. 226).Adam de la Halle exalte en un Dit du roi de Sicile la générosité, la vaillance, les vertus seigneuriales du prince menacé (Faral, Vie temps st Louis,1942, p. 218).
2. Mod. Grandeur d'âme, oubli de soi, qualité de celui (celle) qui est enclin(e) à s'occuper des autres sans préoccupation d'intérêt personnel. Anton. égoïsme.Grande générosité, par pure générosité; générosité de cœur, de caractère, de sentiments; élan, mouvement, effort de générosité. Cette aisance à s'oublier totalement pour un autre le raccordait (...) avec cet âge d'or de la générosité qu'avait été pour lui l'époque du collège (Montherl., Songe,1922, p. 142).Car la charité de Dieu n'est que la générosité de l'être, dont la plénitude surabondante s'aime en soi-même et dans ses participations possibles (Gilson, Espr. philos. médiév.,1932, p. 71) :
1. pierre de craon. − Le don, à l'imitation de la générosité de notre Dieu, Aux autres, afin qu'il n'y ait rien de mort en nous, de soi. Celui qui donne, pour qu'il puisse donner, il est juste qu'il reçoive; Et qui se sacrifie, Violaine, il se consacre. Claudel, Violaine, 2eversion, 1901, p. 580.
En partic. Disposition à la bienveillance, à la bonté, au pardon. Manquer de générosité. Le gendarme : Je serais porté à penser qu'un acte de clémence, de générosité... (Courteline, Gend. sans pitié,1899, 3, p. 178).Par une générosité instinctive (...) elle taisait les mots prémédités qu'elle avait jugés indispensables à la pleine réalisation de son désir (Proust, Swann,1913, p. 161) :
2. Ma mère, qui estimait Mélanie, eut la générosité de n'être pas jalouse de l'amour que je donnais à ma vieille bonne et, si cet amour n'était pas aussi grand, aussi auguste que celui que je gardais à ma mère, il était plus tendre peut-être, et certes plus intime. A. France, Pt Pierre,1918, p. 195.
3. Disposition à donner largement, avec libéralité. Anton. avarice.Générosité sans bornes; générosité d'un bienfaiteur; faire appel à, abuser de la générosité de qqn. Il pleut donc des billets de cinq cents francs? (...) vous êtes un brave garçon; mais le petit Husson ne mérite pas tant de générosité (Balzac, Début vie,1842, p. 469).Sa générosité, qui est proverbiale, revêt souvent une forme si maladroite qu'elle en devient presque blessante (Martin du G., Devenir,1909, p. 39) :
3. Il avait toujours la poche pleine d'argent, et sa générosité à mon égard, quand nous sortions ensemble, me faisait souvent rougir. Lacretelle, Silbermann,1922, p. 80.
P. méton. [Surtout au pluriel] Acte de générosité; bienfait, don. Faire des générosités. Et, malgré son avarice, elle l'accable de menues générosités et de petits cadeaux (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 172).Croyez-vous donc que j'accepte ainsi votre générosité? Croyez-vous donc que j'accepte ainsi votre argent? (Claudel, Pain dur,1918, p. 470) :
4. Il salua au passage toutes les initiatives, tous les dévouements, toutes les générosités, qui se partageaient le mérite de cette œuvre presque décennale. Romains, Copains,1913, p. 257.
B. − Au fig. Qualité de ce qui est généreux.
1. Fécondité, fertilité. Générosité d'un sol, d'une terre. P. métaph. Ils s'y étaient multipliés, avec cette générosité de sève des familles d'autrefois, comme une pépinière (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 144).
2. Force et qualité. Des caves de fer et de ciment que n'échauffe jamais la générosité d'aucun vin (Bernanos, Imposture,1927, p. 378).
3. Abondance. Juste sous mes fenêtres, des matières déversées avec générosité par cette construction parasitaire (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 168).
Plénitude, rondeur. Elle (...) possédait (...) cette ampleur, cette générosité des formes, (...) apanages d'une sorte d'aristocratie des faubourgs parisiens (Arnoux, Roi,1956, p. 192).
Prononc. et Orth. : [ʒeneʀozite]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1509 « noblesse » (Lemaire de Belges, Illustrations, I, 42 ds Hug. : Combien quil sentist sa façon pastorale, neantmoins portoit il au visage une maniere de generosité royale); spéc. 1551 « noblesse morale » (Du Bellay, Deffence, II, 12 ds Hug.); 2. 1590 « qualité qui élève l'homme au-dessus de lui-même » (E. Pasquier, Lettres, XIV, 10, ibid.); 3. 1677 « disposition à donner plus qu'on n'est tenu de le faire » (Miege). Du lat. generositas « bonté de la race, en parlant des animaux », « magnanimité ». Fréq. abs. littér. : 1 550. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 910, b) 1 500; xxes. : a) 1 703, b) 2 280. Bbg. Maurens (J.). La Tragédie sans trag. Paris, 1966, 314 p. - Sekvent (K.). Ét. compar. des ch. syntaxiques de deux synon. Ét. rom. Brno. 1971, pp. 51-62.

Wiktionnaire

Nom commun

générosité \ʒe.ne.ʁɔ.zi.te\ féminin

  1. Disposition à donner plus qu’on n’est tenu de donner et à recevoir moins qu’on pourrait réclamer.
    • Sa générosité n'est pas faiblesse ; son obligeance ne dépasse pas les obligations normales et naturelles ; aucune arrière-pensée en son comportement. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Par extension) Noblesse, élévation de sentiments.
    • Au début de son pontificat, il s'était, il est vrai, montré bienveillant, moins par générosité naturelle, que dans le dessein de favoriser la conversion des juifs. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  3. (Par extension) Actes de générosité.
    • Faire des générosités.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GÉNÉROSITÉ. n. f.
Noblesse, élévation de sentiments. Par extension, La générosité de son caractère. Il agit ainsi par pure générosité. Exercer sa générosité. Montrer sa générosité. Ce fut entre eux un combat de générosité. Il signifie aussi Disposition à donner plus qu'on n'est tenu de donner et à recevoir moins qu'on pourrait réclamer. Il a montré une grande générosité dans ce partage de famille. Par extension, il se dit des Actes de générosité. Faire des générosités.

Littré (1872-1877)

GÉNÉROSITÉ (jé-né-ro-zi-té) s. f.
  • 1Caractère de celui qui est généreux, qui a un grand cœur. Ma générosité doit répondre à la tienne, Corneille, Cid, III, 4. Il s'arme, en ce besoin, de générosité, Et du bonheur public fait sa félicité, Corneille, Hor. III, 5. La générosité suit la belle naissance, Corneille, Héracl. v, 2. Ah ! c'est porter trop loin la générosité, Corneille, Perth. v, 5. Lorsque la Providence l'a séparée du monde, elle a quitté les honneurs avec autant de générosité que vous [religieuses] en avez eu à les fuir, Fléchier, Mme de Mont. Par cet esprit de générosité si ordinaire parmi les Romains, de ne marquer jamais plus d'éloignement de la paix que dans les mauvais succès, Vertot, Révol. rom. II, p. 200. …Son orgueil se serait-il flatté D'effacer Orosmane en générosité ? Voltaire, Zaïre, I, 4. Et réellement il y allait de la vie de s'arrêter un instant ; dans ce naufrage universel, tendre la main à son compagnon, à son chef mourant, était un acte admirable de générosité ; le moindre mouvement d'humanité devenait une action sublime, Ségur, Hist. de Nap. XII, 2.
  • 2Disposition à donner d'une main libérale. Des actes de générosité. Je serais trop ingrat, si, pour une personne [une dame] qui fait des choses si extraordinaires pour moi, je n'avais qu'une amitié ordinaire, et tout au moins je dois être amoureux de sa générosité, Voiture, Lett. 32. L'abbé est ravi de vous voir appliquée à vos affaires… il n'est pas question de suivre toujours les beaux sentiments, il faut avoir pitié de soi, et avoir de la générosité pour soi-même comme on en a pour les autres, Sévigné, 51. Ce grand nombre de domestiques pouvait être à charge à sa dépense, mais non à sa générosité, Fléchier, M. de Mont. Il n'est pas rare de trouver, dans les codes des lois des barbares, des compositions pour les actions involontaires ; la loi des Lombards est presque toujours sensée ; elle voulait que, dans ce cas, on composât suivant sa générosité, et que les parents ne pussent plus poursuivre la vengeance, Montesquieu, Espr. XXX, 19.

    Donner, laisser des marques de sa générosité, faire des dons, et, en parlant des souverains, accorder des grâces.

    Fig. Un second effet de l'élévation affectée de ces nouveaux mystiques est de marquer envers Dieu comme une fausse générosité et une espèce de désintéressement qui fait qu'on ne veut plus lui demander rien pour soi-même, pas même la rémission de ses péchés, Bossuet, Ordonnance sur les états d'oraison.

    Au plur. Dons, bienfaits. Faire des générosités à ses amis.

    Il se dit quelquefois au singulier en ce sens : Voilà une belle générosité qu'il vous a faite !

HISTORIQUE

XVIe s. Sa generosité [de Henri IV] et sa debonnaireté sont si celebres, qu'il est à croire qu'il n'aura rien fait de mediocre, Sully, dans le Dict. de DOCHEZ.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GÉNÉROSITÉ. Ajoutez :
3Qualité d'un vin généreux. Certains vins… ne pouvant souffrir le transport sans perdre leur principale saveur et générosité, La Mothe le Vayer, Dial. d'Orat. Tubero, t. II, Lettre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « générosité »

Du latin generositas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. generositatem, de generosus, généreux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « générosité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
générosité ʒenerɔsite

Évolution historique de l’usage du mot « générosité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « générosité »

  • Le dédain est la générosité du mépris. De Victor Hugo / Philosophie prose
  • La générosité jouit des félicités d'autrui, comme si elle en était responsable. Isidore Ducasse, dit le comte de Lautréamont, Poésies, II
  • Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. Charles Maurice de Talleyrand-Périgord,
  • La générosité souffre des maux d'autrui, comme si elle en était responsable. Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues, Réflexions et Maximes
  • La générosité incite à la jalousie. Plus les cadeaux sont acceptés avec plaisir, plus on regrette de les avoir faits. Ils vous éclipsent. De Henri Fauconnier / Malaisie
  • La femme est plus généreuse que l'homme, et elle ne s'attache pas seulement, comme celui-ci, à la beauté extérieure. Luigi Pirandello, Feu Mathias Pascal, XI Il Fu Mattia Pascal, XI
  • La générosité masque nos imperfections. De Hazrat Ali
  • La générosité croit toujours devoir ce qu'elle donne. De Anne Sophie Swetchine
  • La générosité ne tient pas toujours lieu de solution. De René Carbonneau / Le Destin de frère Thomas
  • La générosité a souvent des épines. L’hospitalité a ses limites. De Ardashir Vakil / Beach boy
  • […] La générosité n'est souvent que l'aspect intérieur que prennent nos sentiments égoïstes quand nous ne les avons pas encore nommés et classés. Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, À l'ombre des jeunes filles en fleurs , Gallimard
  • […] La lâcheté ne sait pas profiter des leçons que la générosité lui donne. Marcel Proust, Jean Santeuil, Gallimard
  • Il y a beaucoup moins d'ingrats qu'on ne croit ; car il y a bien moins de généreux qu'on ne pense. Charles de Marguetel de Saint-Denis de Saint-Évremond, Sur les ingrats
  • Toute générosité se paie, c'est même par là qu'elle vaut. De Natalie Clifford Barney / Pensées d'une Amazone
  • Celui qui cache sa générosité est doublement généreux. De José Narosky
  • L'optimisme semble une générosité faite à Dieu en toute gratuité. De Ernest Renan / Qu’est-ce qu'une nation
  • La générosité n'est qu'une indifférence qui se donne des airs. De Claude Aveline / Les Réflexions de Monsieur F.A.T.
  • L'amitié suppose plus de générosité et l'amour plus de sollicitude. De Thérèse Tardif / Désespoir de vieille fille
  • Pour connaître la valeur de la générosité, il faut avoir souffert de la froide indifférence des autres... De Eugène Cloutier / Les Témoins
  • Alors que la nouvelle équipe municipale a définitivement annulé l’édition 2020 de l’Été en fête, le cirque Longuenesse générosité, lui, devrait bel et bien avoir lieu du vendredi 13 au dimanche 15 novembre. Les places sont désormais disponibles à la réservation. La Voix du Nord, Les billets sont en vente pour le cirque Longuenesse générosité
  • Il n'y a que les pauvres de généreux. Honoré de Balzac, Le Bal de Sceaux
  • Les gens généreux font de mauvais commerçants. Honoré de Balzac, Illusions perdues
  • La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent. Albert Camus, L'Homme révolté, Gallimard
  • La générosité n'est que la pitié des âmes nobles. Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort, Maximes et pensées
  • Il faut être juste avant d'être généreux, comme on a des chemises avant d'avoir des dentelles. Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort, Maximes et pensées
  • Il n'y a pas d'enthousiasme sans sagesse, ni de sagesse sans générosité. Eugène Grindel, dit Paul Eluard, Picasso, dessins, Éditions Braun
  • Il y a autant de générosité à recevoir qu'à donner. Julien Green, Moïra, Plon
  • La philanthropie des Français est de nouveau sur la bonne voie si l'on en croit le Baromètre de la générosité 2019 que nous dévoilons en exclusivité. Les dons ont, en effet, augmenté l'année dernière de 3,5 % alors qu' ils avaient chuté, de manière surprenante, de 4,8 % en 2018. Cette enquête, rendue publique ce mardi, a été menée par France générosités, syndicat représentant le secteur caritatif, auprès d'un panel de 46 associations et fondations aussi diverses que Secours populaire, Greenpeace, Handicap international, Action contre la faim ou l'Institut Pasteur. leparisien.fr, Générosité : les dons des Français sont repartis à la hausse en 2019 - Le Parisien
  • Il ne s'agit pas de découvrir subitement une émotion nommée " générosité " mais de répondre à une question : liberté et générosité sont-elles compatibles ? On serait tenté de répondre " Bien entendu ! Chacun a la liberté de se montrer généreux s'il le souhaite ". Or, c'est là tout le problème : la liberté individuelle serait d'essence égoïste. Site-LeVif-FR, Pour une morale de la générosité (carte blanche) - Belgique - LeVif
  • Cette générosité, anonyme de surcroit, mérite bien d'être saluée. Surtout quand on connait le montant de ce généreux don, 78 € , Un acte de générosité envers l'État qui doit être salué | ESS, Emploi, Formation, Insertion et bien d'autres choses. | Michel Abhervé | Les blogs d'Alternatives Économiques

Images d'illustration du mot « générosité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « générosité »

Langue Traduction
Anglais generosity
Espagnol generosidad
Italien generosità
Allemand großzügigkeit
Chinois 慷慨大方
Arabe سخاء
Portugais generosidade
Russe щедрость
Japonais 寛大さ
Basque eskuzabaltasuna
Corse generosità
Source : Google Translate API

Synonymes de « générosité »

Source : synonymes de générosité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « générosité »

Générosité

Retour au sommaire ➦

Partager