La langue française

Lésine

Définitions du mot « lésine »

Trésor de la Langue Française informatisé

LÉSINE, subst. fém.

Fait d'épargner sordidement jusque sur les plus petites choses. Synon. avarice, ladrerie, lésinerie, pingrerie; anton. générosité, prodigalité.Il est d'une lésine qui passe toute imagination (Ac.1935).C'était l'heure où parmi le froid et la lésine S'aggravent les douleurs des femmes en gésine (Baudel., Fl. du Mal,1857, p. 179).Fort pauvre d'esprit d'ordre et de suite, insoucieux des affaires, je passais sans cesse de la dissipation à la lésine, pensant réparer par celle-ci les fautes de celle-là (Milosz, Amour. invitation,1910, p. 33):
1. On roule pendant une heure au milieu de ses faubourgs interminables, entre des façades ouvrières, toutes pareilles à celles de la banlieue de Marseille, aussi sales, aussi tristes, aussi pauvrement édifiées par la hâte et la lésine. T'Serstevens, Itinér. esp.,1933, p. 32.
Au fig. Synon. de mesquinerie; anton. générosité, profusion.Hello était si peu artiste que d'adorables légendes déteignent dans ses doigts quand il y touche; la lésine de son style appauvrit les miracles et les rend inermes (Huysmans, En route, t. 1, 1895, p. 40).La mauvaise hygiène, cette longue retraite confinée au fond des appartements (...) les avaient rapidement réduits; mais la lésine morale avait fait plus encore (Drieu La Roch., Rêv. bourg.,1937, p. 202):
2. MlleVerne (...) régit la paroisse; et, contre la majorité du village, qu'elle hait et qui le lui rend sans lésine, elle dirige, d'un verbe impératif, le clan de résistance réactionnaire que toute église groupe dans son ombre. Martin du G., Vieille Fr.,1933, p. 1039.
Prononc. et Orth. : [lezin]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1609 Lezina « épargne sordide » (M. Régnier, Stat. XI, 338 ds Œuvres, éd. G. Raibaud, p. 146); 1610 lésine (Deimier, Acad. de l'art poét., p. 103 d'apr. Y. Le Hir ds Fr. mod. t. 23, p. 130). Empr. à l'ital.lesina, proprement « alène » (v. ce mot), attesté ds Della famosissima Compagnia della Lesina, titre d'une satire de la fin du xvies. où l'auteur, Vialardi, décrit une société d'avares qui, réparant eux-mêmes leurs chaussures, avaient pris pour emblème une alène; la trad. fr. de cette satire parut en 1604 sous le titre La Contre-Lésine. V. FEW t. 15, p. 17a; Batt., et Hope, p. 290. Fréq. abs. littér. : 24. Bbg. Hope 1971, pp. 290-291. - Kohlm. 1901, p. 48. - Sar. 1920, p. 53. - Vidos (B.E.). Archivum Romanicum. 1930, t. 14, p. 135.

Wiktionnaire

Nom commun

lésine \le.zin\ féminin (rarement au pluriel)

  1. (Vieilli) Épargne sordide et raffinée jusque dans les moindres choses.
    • Le maître donna des signes de plus en plus évidents d’avarice ; il se livra d’autant plus à cette passion, que ses cheveux grisonnaient chaque jour davantage : lésine et tête chenue font, on le sait, bon ménage. — (Nicolas Gogol, Les âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • Mlle Verne est une sœur de curé : indiscrète, infaillible, vieille et vierge. Elle régit la paroisse ; et contre la majorité du village qu’elle hait et qui le lui rend sans lésine, elle dirige, d’un verbe impératif, le clan de résistance réactionnaire que tout église groupe dans son ombre. — ( Roger Martin du Gard, Vieille France, Gallimard, 1933 ; éd. Le Livre de Poche, p. 47.)
    • Le décor ne lui apprenait rien, sinon que tout suait la lésine, et même la ladrerie. — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Mystère des sept fous, 1933)

Forme de verbe

lésine \le.zin\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de lésiner.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de lésiner.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de lésiner.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de lésiner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de lésiner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LÉSINE. n. f.
Épargne sordide et raffinée jusque dans les moindres choses. Il est d'une lésine qui passe toute imagination. Sa lésine est proverbiale. Il vieillit.

Littré (1872-1877)

LÉSINE (lé-zi-n') s. f.
  • Épargne sordide jusque dans les moindres choses. Mon père a l'honneur d'avoir le premier retenu son haleine, en se faisant prendre mesure d'un habit, afin qu'il y entrât moins d'étoffe ; je vous pourrais bien apprendre cent autres traits de lésine, qui lui ont acquis à bon titre la réputation d'être homme d'esprit et d'invention, Scarron, Rom. com. I, 13. La famélique et honteuse lésine, Boileau, Sat. X. Si cela est, il était digne de présider à la confrérie de la lésine établie depuis peu en Italie, Voltaire, l'H. aux quarante écus, un bon souper. Une lésine honteuse et des rapines fiscales ternirent sa gloire [Édouard IV], Voltaire, Mœurs, 117. C'est un si brave homme que ce dom Joseph ; que de lésine, que d'usure il va inventer ! Courier, Lett. II, 283.

REMARQUE

Du temps de Régnier, le mot était encore nouveau et gardait sa forme italienne : Or durant ce festin damoiselle famine, Avec son nez étique et sa mourante mine, Faisait un beau discours dessus la lesina, Sat. X.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « lésine »

De l’italien lesina (« alène »), car un groupe d’Italiens très avares, au point de ressemeler eux même leurs chaussures avaient de ce fait pris le nom de Compagnia della lesina. [1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. lesina, alène de cordonnier. Il y a un livre italien intitulé : Della famosissima compagnia della lesina dialogo, capitoli e ragionamenti, Vicenza, 1589, dont un passage nous apprend que la lesina était une compagnie d'avares qui raccommodaient eux-mêmes leurs souliers et savates, et, comme il faut pour cela une alène, ils en prirent le nom (ital. lesina, alène). C'est de la sorte qu'un mot signifiant proprement alène en est venu à signifier épargne sordide.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « lésine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lésine lesin

Citations contenant le mot « lésine »

  • Depuis le 18 juillet dernier et jusqu'au 30 août prochain, c'est le grand retour de Paris Plages sur le Parc Rives de Seine et le bassin de la Villette. Sport individuel, transats espacés d'un mètre minimum...  Cette 19e édition ne lésine pas niveau mesures sanitaires. Mais surtout, la grande nouveauté instaurée par la Maire de Paris Anne Hidalgo, ce sont ces deux villages-santé permettant de se faire dépister gratuitement, tous les jours, de 14h à 19h. Inutile de vous dire qu'ils ont été pris d'assaut !   Time Out Paris, Tous les jours, des tests de dépistage gratuits sont proposés à Paris Plages
  • Avec des hébergements quasi complets entre le 14 juillet et le 15 août, la saison touristique s’annonce plutôt bien en Coeur de Béarn. Et pour séduire les touristes sur le reste de l’été, l’office de tourisme de la zone ne lésine pas sur les moyens, tant en communication qu’en animation. "La situation sanitaire a fait progresser la réservation en… SudOuest.fr, Tourisme : les fermes du Coeur de Béarn cultivent l’accueil des touristes cet été

Traductions du mot « lésine »

Langue Traduction
Anglais skimp
Espagnol escatimar
Italien lesinare
Allemand knausern
Chinois mp
Arabe بخيل
Portugais poupar
Russe скупиться
Japonais けちる
Basque skimp
Corse skimp
Source : Google Translate API

Synonymes de « lésine »

Source : synonymes de lésine sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « lésine »

Lésine

Retour au sommaire ➦

Partager