La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « bienveillance »

Bienveillance

Variantes Singulier Pluriel
Féminin bienveillance bienveillances

Définitions de « bienveillance »

Trésor de la Langue Française informatisé

BIENVEILLANCE, subst. fém.

A.− MOR. [La bienveillance comme vertu ou comme comportement général] :
1. Selon Hutcheson, le principe de la vertu dans l'âme, est la bienveillance... Il la définit ainsi : « Une affection qui vous porte à désirer le bonheur de notre prochain ». Cousin, Cours d'hist. de la philos. mod.,t. 4, 1847, pp. 149-150.
1. Disposition généreuse à l'égard de l'humanité. Bienveillance universelle :
2. ... que ta première passion soit le mépris des traîtres et la haine des tyrans; que ta devise soit : protection, amour, bienveillance pour les malheureux, guerre éternelle aux oppresseurs! Robespierre, Discours,Sur la guerre, t. 8, 1792, p. 110.
3. Je ne suis pas indigne du jour sacré qui se lève pour moi. Je me sens le cœur plein de bienveillance, de paix, d'amour universel. Que ne puis-je de cette mer de bonheur dont je me sens inondé donner au monde une goutte! Michelet, Journal,1849, p. 15.
4. ... si l'on tient compte des difficultés sans nombre de la condition humaine, la bienveillance générale est la vraie justice. Renan, Feuilles détachées,1892, p. 19.
P. métaph. :
5. Geneviève couchait au-dessous de ma chambre; (...) les mêmes parfums, les mêmes bruits devaient l'atteindre, et peut-être avait-elle cédé à la douceur de l'abandon devant tant de tranquillité et de bienveillance qui flottaient sur les champs comme une buée matinale. Bosco, Le Mas Théotime,1945, p. 82.
2. Qualité d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. Bienveillance mutuelle :
6. ... « Vieillard, n'espère plus d'exciter aucune sympathie dans le cœur d'un homme! la coupe de la bienveillance est tarie pour toi; la tendresse, l'affection, la douce et compatissante amitié, se sont retirées devant tes rides et tes cheveux blancs. » Chênedollé, Journal,1833, p. 169.
7. La bienveillance n'est-elle pas en quelque sorte le « charme » de la bienfaisance? Entre l'acte inspiré par l'amour et l'apparence conforme il peut n'y avoir aucune différence, tant est douteux et ambigu le bon mouvement, qui est l'âme intentionnelle de la bonne action... Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien,1957, p. 66.
B.− Usuel [La bienveillance comme attitude concrète dans les relations d'une pers. avec une autre qu'elle peut favoriser ou ne pas favoriser] Disposition particulièrement favorable à l'égard de quelqu'un. Anton. dédain, hauteur, hostilité :
8. ... Monsieur le Président, (...) je rends hommage à votre bienveillance, à votre courtoisie, à votre sentiment de la gravité de la situation. R. Martin du Gard, Jean Barois,1913, p. 387.
En partic. [En parlant de l'attitude d'un supérieur à l'égard d'un inférieur] :
9. « Nous vous prions très humblement, Monseigneur, (...) de nous accorder votre bienveillance et votre protection. Nous tâcherons de ne pas nous en rendre indignes, par notre soumission à tous les ordres de Votre Grandeur. » Tocqueville, L'Ancien Régime et la Révolution,1856, p. 116.
10. « − Monsieur le Ministre, je viens solliciter de votre haute bienveillance l'accès de la magistrature. » A. France, L'Orme du mail,1897, p. 173.
Loc. Par mesure de bienveillance; par pure bienveillance :
11. Par mesure de bienveillance, les salariés dont le conjoint bénéficie soit d'une pension d'invalidité en application d'une législation de Sécurité Sociale, soit d'une rente d'accidents du travail, peuvent, (...) continuer à percevoir l'allocation de salaire unique. Le Figaro,19-20 janv. 1952, p. 4, col. 7.
SYNT. a) Bienveillance aimable, amicale, attentive, exquise, naturelle, native, souriante, sympathique; généreuse, grande, parfaite, tendre, touchante bienveillance. b) Un esprit, un mouvement de bienveillance; être rempli de bienveillance. c) Honorer qqn de sa bienveillance; marquer, montrer, témoigner de la bienveillance à qqn; réclamer la bienveillance de l'auditoire; faire appel à, mériter la bienveillance de qqn; recommander qqn à la bienveillance de qqn; accueillir, écouter, recevoir qqn avec, sans bienveillance; manquer de bienveillance.
PRONONC. : [bjε ̃vεjɑ ̃:s]. Antérieurement à DG, tous les dict. consultés, à l'exception de Land. 1834, recommandent de ,,mouiller les deux ll``.
ÉTYMOL. ET HIST. − Ca 1175 bienvoillance « disposition favorable envers qqn » (B. de Ste Maure, Troie, 24988 dans T.-L.); av. 1307 bienveillance (Guiart, Roy. lign., t. 1, v. 924 dans Gdf. Compl.); 1680 spéc. « disposition favorable d'un supérieur envers un inférieur » (Rich.). Dér. du rad. de bienveillant* (suff. -ance*), sur le modèle du lat. benevolentia (Térence, Heaut., 1, 1, 63 dans Forc.) d'où concuremment, benevolence, benivolence (xiie-xvies. dans T.-L., Gdf.).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1 130. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 461, b) 1 460; xxes. : a) 1 166, b) 1 220.
BBG. − Feugère (F.). La Volière de Marie de France. Déf. Lang. fr. 1970, no54, p. 10.

bienveillance « qualité de celui qui est bienveillant »

Wiktionnaire

Nom commun - français

bienveillance \bjɛ̃.vɛ.jɑ̃s\ féminin

  1. Motivation à respecter autrui et agir pour son bien.
    • La bienveillance consiste, résume Catherine Gueguen, « à porter sur autrui un regard aimant, compréhensif, sans jugement, en souhaitant qu’il se sente bien, et en y veillant ».— (Christine Legrand, Pour une éducation bienveillante - Journal La Croix, page 13-14, 16 septembre 2015)
    • Il se comportait avec autant de bienveillance à l’égard des hommes  ; il était donc peu surprenant qu’on aimât généralement l’étranger, et chacun s’empressait de venir à son aide […] — (E. T. A. Hoffmann, Le Diable à Berlin, 1820, traduit par Henry Egmont)
    • Pendant un moment, la morgue germanique lutta en lui avec la simplicité anglaise, et aussi avec sa bienveillance naturelle et sa loquacité, et elle eut le dessous. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 174 de l’édition de 1921)
    • Nous avons tous entendu parler de l’omniprésent moulin à prière au Tibet. Il suffit de le faire tourner en récitant le mantra (une prière) approprié pour attirer la bienveillance de divinités sur soi, purifier son karma (ses actions) et accumuler du mérite pour une future réincarnation heureuse. — (Louis Dubé, La sagesse du dalaï-lama : Préceptes et pratique du bouddhisme tibétain, dans Le Québec sceptique, nº 66, p. 5, été 2008)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BIENVEILLANCE. n. f.
Disposition favorable envers quelqu'un. Se sentir de la bienveillance pour quelqu'un. Gagner, captiver, se concilier la bienveillance de quelqu'un. Son chef l'honore de sa bienveillance. Il a reçu des marques non équivoques de sa bienveillance. Un sourire de bienveillance. Elle lui a montré beaucoup de bienveillance. Il se dit surtout du supérieur à l'égard de l'inférieur.

Littré (1872-1877)

BIENVEILLANCE (biin-vè-llan-s' ; ll mouillées, et non biin-vè-yan-s') s. f.
  • Disposition favorable de la volonté. La bienveillance avec laquelle vous m'écoutez. Avoir de la bienveillance pour quelqu'un. Gagner, se concilier ou s'attirer la bienveillance de quelqu'un. Reçu avec bienveillance par le ministre. Homme sans bienveillance. De Vinius par là gagnant la bienveillance, Corneille, Othon, III, 1. Ma franchise surtout gagna sa bienveillance, Boileau, Poés. diverses, XXIII. Il n'en est pas de même des grands d'Europe, à qui la disgrâce n'ôte rien que la bienveillance et la faveur, Montesquieu, Lett. pers. 102.

REMARQUE

Malherbe disait bienveuillance (II, 4) : Qui ne sait point qu'à sa vaillance Il ne se peut rien ajouter ? Qu'on reçoit de sa bienveuillance Tout ce qu'on en doit souhaiter ?

HISTORIQUE

XIIIe s. Amitié est nommée l'une : C'est bonne volenté commune De gens entr'eus sans descordance Selon la Dieu benivoillance, la Rose, 4704. Por ce amoit moult l'acointance De Richece et la bien-voillance, ib. 1126.

XIVe s. Benivolence a similitude à chose amable et semble estre amisté, mes ce n'est pas amisté, Oresme, Eth. 269. Amisté est begnivolence entre ceulz qui veulent l'un à l'autre bien contre bien, Oresme, ib. 232.

XVe s. Or ne souffrez que je mendie ; Mais de vostre begnivolence, Me laissiez mes gaiges à vie, Deschamps, Supplication.

XVIe s. Il ne sçait pas, pour avant jeu, capter la benevolence du candide lecteur, Montaigne, I, 188. La jalousie de nos femmes pour nous empescher de l'amitié et bienveuillance d'autres femmes, Montaigne, I, 245. Ceste victoire ne luy apporta pas moins de bienvueillance, d'honneur et de gloire, qu'avoient fait les deux autres premieres, Amyot, Cam. Toutefois ilz ne continuerent pas ceste benevolence quand ilz furent instalez en leur estat, ains eurent tousjours desbat ensemble, Amyot, Crassus, 23.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bienveillance »

Calqué sur le latin benevolentia sous la forme bienvoillance (V. 1175). Doublon de bénévolence. Voir aussi bienveillant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bienveillant ; provenç. benvolensa, bevolensa ; catal. benevolensa ; espagn. benevolencia ; ital. benevolenza. La langue a longtemps hésité entre benivoillance, bienvoillance, benivolence et bienveuillance.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bienveillance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bienveillance bjɛ̃vɛjɑ̃s

Fréquence d'apparition du mot « bienveillance » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « bienveillance »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bienveillance »

  • La non-violence, sous sa forme active, consiste en une bienveillance envers tout ce qui existe. C'est l'amour pur.
    Gandhi — La jeune Inde
  • La bienveillance est sur le chemin du devoir.
    Mencius — Livre des livres
  • Jamais la haine ne cesse par la haine ; c'est la bienveillance qui réconcilie.
    Bouddha
  • Chacun de nous se promène avec bienveillance dans cette galerie de portraits de lui-même qu'est sa mémoire.
    Jean Guéhenno — Changer la vie
  • « La bienveillance... c’est quand tout va bien ! Là, avec cette crise, il faut bosser ! Manager et bienveillant ? Il faut surtout être exigeant, on verra quand ça ira mieux ! » Il est clair que le contexte lié au Covid est particulier et qu’il semble plus facile de parler d’exigence que de bienveillance en ce moment. Mais est-ce que justement, cette crise n’incite pas à se montrer plus empathique, plus à l’écoute, bref, proche de ses collaborateurs ?
    Managers : 4 clés pour équilibrer bienveillance et exigence ! | Psychologies.com
  • La véritable politesse consiste à marquer de la bienveillance aux hommes ; elle se montre sans peine quand on en a.
    Jean-Jacques Rousseau — Emile ou de l’éducation
  • La bienveillance est, par excellence, la vertu d'un ami. Seul, il connaît notre véritable personnalité et nous aide à la conquérir.
    Francesco Alberoni — L’amitié
  • Massimo assure l’accueil avec professionnalisme et bienveillance. On se sent tout de suite chez soi. Les familles avec enfants sont nombreuses ce qui donne à la situation un air fellinien sans pour autant que cela impacte la tranquillité des autres clients.
    La Rosa… pas d’épines dans l’assiette | Italieaparis.net
  • Si vous saviez comme la bienveillance est douce à ceux qui n'ont jamais été aimés !
    Laure Conan — Angéline de Montbrun
  • Lancé par Pascal Praud, Patrick Sébastien s'est lancé dans une très longue tirade, saluant à la fin la bienveillance de groupe vue pendant le confinement : "Quand on s'est confinés, c'était pour éviter de contaminer les autres, nous-même. On a été bienveillants en groupe. À la fin du bouquin, je disais que j'aimerais bien que ça continue, cette bienveillance de groupe". 
    Télé 7 Jours — “La bienveillance, c’est laisser parler les autres” : la petite pique de Pascal Praud à Patrick Sébastien (VIDEO)
Voir toutes les citations du mot « bienveillance » →

Traductions du mot « bienveillance »

Langue Traduction
Anglais benevolence
Espagnol benevolencia
Italien benevolenza
Allemand wohlwollen
Portugais benevolência
Source : Google Translate API

Synonymes de « bienveillance »

Source : synonymes de bienveillance sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bienveillance »

Combien de points fait le mot bienveillance au Scrabble ?

Nombre de points du mot bienveillance au scrabble : 20 points

Bienveillance

Retour au sommaire ➦