Entraîner : définition de entraîner


Entraîner : définition du Wiktionnaire

Verbe

entraîner \ɑ̃.tʁe.ne\ ou \ɑ̃.tʁɛ.ne\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (orthographe traditionnelle) (pronominal : s’entraîner)

  1. Traîner avec soi, après soi.
    • Les torrents entraînent ce qui s’oppose à leur passage.
    • Le dégel est venu tout à coup, et la débâcle a entraîné les bateaux.
  2. (En particulier) Emmener, conduire avec une sorte de violence.
    • Les sablières actuelles sont à vapeur, une tuyauterie munie d'un éjecteur entraîne le sable avec un jet de vapeur et le projette devant les roues., — (Serge Breval, La locomotive à vapeur, sa description, son fonctionnement , 1932, chap. B)
    • C'est bon ! c'est bon ! se décida soudain à balbutier le second pochard en entraînant son compagnon. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Je le pris par le bras et l’entraînai hors de la chambre.
  3. (Figuré) Porter quelqu’un à quelque chose avec force, et comme malgré lui.
    • J'ai beau savoir qu'au fond de ce regard, tout est calcul et complaisance, où qu'il m’entraîne, je le suivrai. — (Francis Carco, L’Amour vénal, Éditions Albin Michel, Paris, 1927, page 16)
    • Elle tenta d’entraîner François et, comme celui-ci l'envoyait paître, elle l’abandonna, ouvrit la porte et la referma violemment. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 49)
    • Le premier correspond à l’intrigue, dans laquelle on se laisse entraîner d'autant plus facilement que la feuilletonisation du récit est parfaitement maîtrisée grâce à un découpage et un rythme qui ménagent suspense, dévoilements et rebondissements. — (Bernard Leconte & Érika Thomas, Écrans et politique, L'Harmattan, 2004, page 106)
    • Il a été si éloquent qu’il a entraîné tout le monde.
  4. (Figuré) Avoir pour effet, pour résultat, pour conséquence nécessaire, inévitable. — Note : Cela se dit surtout en parlant des choses fâcheuses.
    • Le succès des hommes de Cro-Magnon a entraîné directement ou indirectement la disparition des Néanderthaliens. — (L’insoutenable légèreté du darwinisme, dans Le Québec sceptique, n°60, pp.40-47, été 2006)
    • Ses dents en or et sa claudication laissaient entendre, avant qu'il ne se fût livré à la moindre confidence, que son ancien métier entraînait certains risques. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • L’effondrement de la civilisation scientifique était inconcevable pour ceux qui vécurent à cette époque, qui furent entraînés par la débâcle. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 393 de l’éd. de 1921)
    • Le phosphure de zinc employé comme rodenticide puissant produit en général des lésions nécrotiques ou rénales et entraîne la mort par défaillance cardiaque. — (Rodenticides: analyses, normes, préparations utilisées en santé publique et en agriculture, FAO, 1985, page 25)
    • L'opération a donc pris quatre jours. Elle a entraîné la perte de nombreuses vies humaines et d'une quantité de bêtes et de bagages. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 143)
    • (Droit criminel) Cette peine entraîne, par voie de conséquence, telle autre peine.
  5. Préparer un cheval pour la course au moyen de l’entraînement, ou, d’une façon plus générale, préparer une personne à quelque exercice physique ou intellectuel.
    • Il avait appartenu, en qualité de porteur, à une troupe d'acrobates de cirque, puis s'était entraîné au tapis, en vue d'un numéro de « flic-flac » avec rattrape sur les épaules. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Le directeur sportif s’était réjoui de découvrir en Kimball un joueur de lacrosse prêt à entraîner l’équipe. Il était rapidement devenu l'entraîneur en chef de l’équipe féminine. — (Mary Higgins Clark, Dernière Danse, traduit de l'anglais (États-Unis) par Anne Damour, Éditions Albin Michel, 2018, chap. 23)
    • Une sorte de taylorisme dématérialisé, dans lequel les travailleurs entraînent les algorithmes qui, demain, renforcés par cet apprentissage, les remplaceront. — (Olivier Tesquet, Les « micro-tâcherons du Web » : Les nouveaux Temps Modernes, Télérama n° 3513, mai 2017)
    • (Figuré) Cet orateur s’est entraîné à la discussion.
  6. (Cirque) (Élevage) Dresser toute espèce de bêtes.
    • 90 % du temps se déroule à l'extérieur à s'occuper des bêtes, à les entraîner, à les nourrir, à les soigner. — (Hans Ludwig Suppmeir, dresseur de tigres, « Établir la confiance jour après jour », p. 53, dans Philosophie Magazine, Dossier Pourquoi aimons-nous les animaux ?, N°77, Mars 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Entraîner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENTRAÎNER. v. tr.
Traîner avec soi, après soi. Les torrents entraînent ce qui s'oppose à leur passage. Le dégel est venu tout à coup, et la débâcle a entraîné les bateaux. Il signifie particulièrement Emmener, conduire avec une sorte de violence. Je le pris par le bras et l'entraînai hors de la chambre. Il se laissa entraîner dans une maison de jeu. Il signifie figurément Porter quelqu'un à quelque chose avec force, et comme malgré lui. Il a été si éloquent qu'il a entraîné tout le monde. Entraîner les cœurs. La passion l'a entraîné. L'exemple m'entraîna. L'occasion nous entraîne souvent malgré nous. Fig., Entraîner avec soi, après soi, ou simplement Entraîner, Avoir pour effet, pour résultat, pour conséquence nécessaire, inévitable. Cela se dit surtout en parlant des Choses fâcheuses. La guerre entraîne avec elle, après elle bien des maux. Les suites fâcheuses que cette affaire peut entraîner après elle. Cela peut entraîner de longs retards. En termes de Droit criminel, Cette peine entraîne, par voie de conséquence, telle autre peine. Il signifie, en termes de Courses, Préparer un cheval pour la course au moyen de l'entraînement, ou, d'une façon plus générale, Préparer une personne à quelque exercice physique ou intellectuel. Il s'entraîne à la marche. Fig., Cet orateur s'est entraîné à la discussion.

Entraîner : définition du Littré (1872-1877)

ENTRAÎNER (an-trê-né) v. a.
  • 1Traîner avec soi, après soi. Le torrent entraînait des arbres. Vous laisserez-vous entraîner à l'autel sans vous plaindre ? Lesage, Diable boit. ch. 5. Que tout chargé de fers à mes yeux on l'entraîne, Voltaire, Zaïre, v, 8. Elle l'entraîne dans la chambre voisine, Genlis, Veillées du chât. t. I, p. 197, dans POUGENS. Par mon ordre arrêté devant vous on l'entraîne, Delavigne, Vêpres sicil. III, 3.

    Fig. L'âme est donc toute esclave ; une loi souveraine Vers le bien ou le mal incessamment l'entraîne, Corneille, Œd. III, 1. Peu s'en fallut qu'elle n'entraînât Juda dans sa ruine, Bossuet, Hist. I, 6. Et sans cesse veiller à retenir mes pas Que vers vous à toute heure entraînent vos appas, Racine, Bérén. IV, 5. Mais les rois en tombant entraînent leurs flatteurs, Racine, Théb. v, 3. Si le destin entraîne celui qui résiste, il ne fait que guider celui qui veut, Condillac, Hist. anc. III, 22.

  • 2Agir sur les sentiments. Cet orateur entraîne tous les esprits. Il a entraîné tout le monde dans son sentiment. Le mauvais exemple nous entraîne. Madame sait appuyer le sien [avis] par des raisons si convaincantes, qu'elle m'a entraînée de son côté, Molière, Critique, sc. 6. Comme ils ne gagnaient rien avec leurs doctes ouvrages, et que l'éloquence d'Osiandre entraînait le monde, Bossuet, Var. VIII, § 35. Et l'on craint, s'il paraît dans ce nouvel orage, Qu'il n'entraîne après lui tout un peuple volage, Racine, Phèdre, I, 4. Je me livre en aveugle au transport qui m'entraîne, Racine, Andr. I, 1. L'amour le retient quand la crainte l'entraîne, Racine, Alex. I, 3. Dans ces occasions, c'est le public qui entraîne ses maîtres, et les force à se joindre à lui, Fontenelle, Boerhaave. Ces paroles douces et flatteuses qui se glissent comme un serpent sous les fleurs, loin de déplaire aux princes, les charment et les entraînent, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. III, p. 173, dans POUGENS. Je cède à la pitié dont je suis déchirée ; Je n'y puis résister, elle entraîne mes sens, Voltaire, Fanat. IV, 1. Il fallut dérober cette tendre victime Au fatal ascendant qui l'entraînait au crime, Voltaire, Œdipe, IV, 1. Elle ne jugeait pas, elle se laissait entraîner, Genlis, Veillées du chât. t. III, p. 125, dans POUGENS. Vous m'avez entraîné dans ce complot funeste, Delavigne, Vêpres sicil. V, 5.

    Absolument. Le charme de cette lecture entraîne. La voix publique entraîne ; Même en s'en défiant on lui résiste à peine, Voltaire, Tancr. IV, 5.

  • 3Être la cause, avoir pour conséquence. La guerre entraîne avec elle ou après elle bien des maux. Elle a cru que ma perte entraînait sa ruine, Racine, Brit. V, 1. …Tant de prudence entraîne trop de soin, Racine, Andr. I, 2. Mais trop de vers entraînent trop d'ennui, Gresset, Vert-Vert, I.

    Terme de jurisprudence. Avoir pour effet nécessaire. Toute peine afflictive et infamante entraîne la perte des droits civils.

  • 4S'entraîner, v. réfl. S'entraîner l'un l'autre. Ils se sont entraînés de faute en faute.

HISTORIQUE

XIIe s. Et Renoarz son tinel entraïne, Bat. d'Aleschans, V. 4707.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Entraîner : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « entraîner » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « entraîner »

Étymologie de entraîner - Littré

En 2, et traîner. On trouve dans Calvin Inst. 22 : atrainer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de entraîner - Wiktionnaire

 Dérivé de traîner avec le préfixe en-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « entraîner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
entraîner ɑ̃traine play_arrow

Conjugaison du verbe « entraîner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe entraîner

Évolution historique de l’usage du mot « entraîner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « entraîner »

  • Le problème n’est pas avec le corps, mais avec l’esprit qui n’est pas prêt à quitter l’ego. Plusieurs mères déclarent fièrement que leurs fils n’ont jamais fait de travaux ménagers. Il n’est jamais trop tard cependant. Commencez à entraîner vos enfants maintenant. News 24, Pleine conscience: commencez à entraîner vos fils maintenant - News 24
  • Du 13 au 18 juillet, l’aéroclub du Barsuraubois accueillera des pointures de la voltige aérienne. Les pilotes s’entraîneront pour les championnats de France. Journal L'Est Éclair abonné, Des champions du monde de voltige viennent s’entraîner à l’aérodrome de Juvancourt
  • L'ancien niçois Marama Vahirua qui fit les beaux jours de l'attaque du gym entre 2004 et 2007 revient au club. Il entraînera les moins de 19 ans. France Bleu, L'ancien aiglon Marama Vahirua revient à l'OGNice entraîner les U19
  • Après la perte de l’odorat et du goût, le coronavirus pourrait également entraîner des érections douloureuses et persistantes, ont révélé en juin dernier des médecins dans la revue «The American Journal of Emergency Medicine». CNEWS, Le coronavirus pourrait entraîner des érections douloureuses et interminables | CNEWS
  • Nous aimons tous gagner, mais combien aiment s'entraîner ? De Mark Spitz
  • Tout le monde peut rester jeune, à condition de s'y entraîner de bonne heure. De Paul Fort

Images d'illustration du mot « entraîner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « entraîner »

Langue Traduction
Corse trenà
Basque trena
Japonais 列車
Russe поезд
Portugais trem
Arabe يدرب
Chinois 培养
Allemand zug
Italien formare, educare, esercitare
Espagnol entrenar
Anglais train
Source : Google Translate API

Synonymes de « entraîner »

Source : synonymes de entraîner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « entraîner »


Mots similaires