La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fois »

Fois

[fwa]
Ecouter

Définitions de « fois »

Fois - Nom commun

  • Terme associé à un adjectif numéral pour marquer la répétition ou l'occurrence d'un événement.

    Le Gouvernement a renouvelé pour la dixième fois, en 1865, le grand concours biennal de composition musicale, institué par l'arrêté royal du 19 septembre 1840.
    — Bulletin de l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique
  • Mesure quantitative servant à exprimer une augmentation, une diminution ou une comparaison.

    Grâce à cette mesure protectrice, les petits cultivateurs belges sont assurés de ne pas payer leurs engrais quatre fois ce qu'ils valent, […],
    — Charles-Victor Garola, Engrais

Fois - Conjonction

  • (Mathématiques) Opération consistant à multiplier un nombre par un autre.

    Par exemple, si vous réglez les Niveaux à 2 pour une image RVB, vous obtiendrez une image en huit couleurs (deux pour le rouge fois deux pour le vert et fois deux pour le bleu).
    — Cyril Guérin, Photoshop 7 pour PC/MAC

Expressions liées

  • Accorder une foi pleine et entière à quelqu'un, à quelque chose
  • Acte de foi
    Si croire en la réalité d’une abondance planétaire et individuelle est un acte de foi, il n’en est sûrement pas moins un acte de foi de croire en la valeur des billets verts que nous utilisons tous les jours.
    Laurence G. Boldt
  • Ajouter foi, prêter foi à quelque chose (y croire.)
  • Ardeur d'une foi démocratique, patriotique
  • Article de foi
    La non-violence est mon premier article de foi. C'est aussi le dernier article de mon credo.
    — Gandhi, Ganesh
  • Avoir foi dans le témoignage de quelqu'un
  • Avoir foi dans son médecin
  • Avoir foi en l'immortalité, dans l'au-delà
  • Avoir foi en/dans quelqu'un, quelque chose
  • Avoir, perdre la foi
  • Bonne foi (qualité d'une personne qui a la conviction de se comporter loyalement.)
    Expliquons-nous donc une bonne fois, je vous prie, et rétablissons les faits!
    — Sardou, Rabagas
  • C'est mauvaise foi de votre part
  • Ce n'est pas un article de foi (c'est une chose qui ne mérite pas ou qui ne paraît pas mériter de créance)
  • Ces papiers ne peuvent faire foi contre lui
  • Cette fois-ci (à un moment plus proche, par opposition à un événement plus reculé dans le temps)
    J'aperçois Prévot et je tombe. − Ah! quand j'ai aperçu toutes ces lampes! ... − Quelles lampes? C'est exact, il est seul. Cette fois-ci je n'éprouve aucun désespoir, mais une sourde colère.
    — Saint-Exupéry, Terre des hommes
  • Cette fois-là (à un moment défini du passé.)
    Cette fois-là, il s'est découvert
    — Jean Giono, Colline
  • Cette lettre fait foi qu'il est arrivé
  • Chaque fois
    Bon. Pointez, n'est-ce pas, à chaque fois, pour être sûr de n'oublier personne
    — Romains, Hommes bonne volonté
  • Chaque fois que
    Chaque fois que la flamme des bougies bougeait, quelque chose bougeait dans sa figure
    — Ramuz, Gde peur mont.
  • Croire une chose comme un article de foi (la croire fermement.)
  • D'autres fois
    Tantôt la pompe et la trivialité de Rembrandt le préoccupaient vivement; d'autres fois on retrouvait dans ses ciels un souvenir amoureux des ciels du Lorrain
    — Baudelaire, Le Salon
  • De bonne foi
    S'il y a au contraire conspiration et péril, je pourrai faire ouvrir les yeux aux hommes de bonne foi
    — Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe
  • De fois à autre (de temps en temps, parfois.)
    Mais quoi! de fois à autre ne faut-il pas déblayer un peu toute cette racaille où nous commet la vie active!
    — Barrès, Jardins de Bérénice
  • Des fois
    Il y a des fois, on dirait qu'elle va parler
    — Aymé, Jument
  • Des fois que (marque l'éventualité.)
    − Très bien! v'là que la lourde est bouclée, à présent! hohé là, machin, chose, monsieur! c'est-y-des fois que ces gaillards-là vont avoir le toupet de nous laisser ici et nous lâcher l'train sous le nez? 1888, 2epart.
    — Georges Courteline, Train de 8 heures 47
  • Des fois à autre
    Des fois à autre, l'une d'elles se levait pour aller prendre un plat sur le feu et pour remplir un pot de vin qu'elle versait dans les verres
    — Barrès, Colline inspirée
  • Deux fois deux font quatre
  • Deux fois par an
  • En bonne foi, en toute bonne foi
  • En foi de quoi (en se fondant sur ce qui vient d'être lu.)
    En foi de quoi j'ai signé le présent certificat
  • Encore une fois (en répétant, en insistant.)
    Il est tout naturel que la vie, cause de formes, forme des formes vivantes. Encore une fois, pour de telles rêveries, la forme est l'habitation de la vie
    — Bachelard, La Poétique de l'espace
  • Faire foi (porter témoignage.)
  • Faire, jurer foi et hommage
  • Foi conjugale (promesse de fidélité que le mari et la femme se font mutuellement au moment du mariage.)
    J'ai trahi la foi conjugale, que j'avais jurée à don José, mon mari
    — Mérimée, Jacquerie
  • Foi du charbonnier (foi d'un homme simple, qui exclut tout raisonnement.)
    C'est impossible de penser ce qu'on ne pense pas, de vouloir ce qu'on ne veut pas; pour faire un bon militant, il faut la foi du charbonnier, je ne l'ai pas
    — Beauvoir, Mandarins
  • Foi et hommage (Acte symbolique par lequel le vassal promettait fidélité à son suzerain.)
    Notre grand-mère achète, avec tous ses droits féodaux, la seigneurie de Goncourt; prête, pour cette seigneurie, foi et hommage à Louis XVI
    — Goncourt, Journal
  • Foi fervente, robuste
  • Homme de foi (Le vassal qui doit, qui a rendu foi et hommage au seigneur dont il relève.)
  • Il a mis une parfaite bonne foi dans toute cette affaire
  • Il n'y a que la foi qui sauve
  • Il y a des fois (à certains moments.)
    Il y a des fois, on dirait qu'elle va parler
    — Aymé, Jument
  • Il était une fois, il y avait une fois (dans un passé indéterminé.)
  • Ils sont deux fois plus nombreux, deux fois moins que nous
  • La foi est un don de dieu
  • La fois où
  • Les ennemis de la foi
  • Les fois que
    Toutes les fois que je me suis livré à l'action, il m'en a cuit
    — Flaubert, Correspondance
  • Les soldats avaient foi en leur général
  • Ligne de foi (ligne qui sert de repère visuel dans un instrument.)
    «Le commandement et la ligne de foi»
    — LEFIGARO, «Le commandement et la ligne de foi»
  • Ma foi
    Cléopâtre fut moins aimée, oui, sur ma foi!
    — Verlaine, Œuvres complètes, Fêtes galantes
  • Ma foi oui! ma foi non! ma foi! je n'en sais rien
  • Mauvaise foi (absence de sincérité, de franchise, de loyauté dans les intentions, dans la manière d'agir.)
    La bonne foi est toujours présumée, et c'est à celui qui allègue la mauvaise foi à la prouver
  • Mettre toute sa foi en/dans quelque chose
  • Mourir pour la foi
  • N'avoir ni foi ni loi (être sans religion et sans morale.)
  • On ne meurt qu'une fois
  • Plutôt deux fois qu'une (avec empressement, sans se faire prier.)
    Ma visite au Saint-Sacrement tous les jours; plutôt deux fois qu'une
    — Dupanloup, Journal intime
  • Possesseur de bonne foi
  • Possesseur de mauvaise foi, plaideur de mauvaise foi
  • Pour une fois que, où (exprime l'idée que le procès de la sub. a lieu par exception.)
  • Pour une fois, pour cette fois (marque le caractère d'exception du procès.)
  • Profession de foi (Exposition des dogmes ou principes que l'on tient pour orthodoxes)
    Il avait écrit une profession de foi républicaine d'un style superbe
    — Émile Zola, Les Rougon-Macquart
  • Promettre quelque chose sous la foi du serment
  • Protester de sa bonne foi, s'en remettre à la bonne foi de quelqu'un
  • Prédication, propagation de la foi
  • Péchés contre la foi
  • Quand, lorsque une fois
  • S'en remettre à la foi de quelqu'un
  • Si une fois
  • Souventes fois (souvent.)
    Souventes fois, elle laissait tomber un gros soupir
    — Borel, Champavert
  • Sur la foi de (en se fiant, en croyant à.)
    Il vint donc ce Maurice, que j'admirais en aveugle sur la foi de l'amitié que lui portait mon frère
    — Colette, Mais. Cl.
  • Tout homme de bonne foi conviendra que
  • Toutes les fois que
    Toutes les fois que je me suis livré à l'action, il m'en a cuit
    — Flaubert, Correspondance
  • Toutes les fois, les autres fois
  • Un homme, un témoignage digne de foi
  • Une belle fois (un beau jour.)
    La pauvrette amasse longtemps des larmes intérieures, puis une belle fois la digue se rompt
    — Amiel, Journal
  • Une fois que (marque l'antécédence en insistant sur le caractère accompli ou perfectif du procès.)
    Le diable soit de vous, cher ami! Pour une fois que vous manquez de respect à un gendarme, vous n'avez pas la main heureuse
    — Georges Courteline, Gendarmes sans pitié
  • Une histoire altérée par l'ignorance ou la mauvaise foi
  • Violer, trahir sa foi
  • À cette fois
    On y rencontrerait à coup sûr l'occasion de l'applaudir, non pas de main morte, à cette fois
    — Cladel, Ompdrailles
  • À chaque fois
    Bon. Pointez, n'est-ce pas, à chaque fois, pour être sûr de n'oublier personne
    — Romains, Hommes bonne volonté
  • À chaque fois que
    À chaque fois que j'arrive à son prix, il témoigne une si grande douleur de se détacher de son cheval, que nous allons nous coucher sans conclure
    — Lamartine, Voyage en Orient
  • À deux fois (au fig) (en recommençant, parce que cela n'est pas évident, parce que l'on doute.)
  • À différentes, diverses fois (vieilli)
  • À la fois (marque la simultanéité de deux procès ou de deux états.)
    Un homme jeune dont le cou trop long semblait annoncer déjà par lui-même le caractère à la fois lâche et rouspéteur du personnage
    — Queneau, Exercices de style
  • À la première fois (rare) (du premier coup.)
  • Être de mauvaise foi
  • Être fidèle à la foi donnée
  • Être, agir de bonne foi

Étymologie de « fois »

Du wallon fèie, namurois fîe, Hainaut fos, fau, dauphinois veï, provençal vetz, vegada, voguada, fetz, espagnol et portugais vez, italien vece. Le provençal et l'ancien français présentent deux formes, fois, vetz et feiede, foïée, fiée, fie, vegada. La première forme vient du latin vices (fois), avec changement du v en f, dans le français et pour une seule forme, dans le provençal. La seconde forme en est dérivée, comme si le latin vices avait donné vicata. De l'ancien français feiz, issu du latin vĭces (tours, successions, alternatives). Le f est malaisé à expliquer. Peut-être le v s'est-il assourdi au contact du s le précédant, dans des expressions très fréquentes comme duas vices, tres vices, numerosas vices, tantas vices, etc.

Usage du mot « fois »

Évolution historique de l’usage du mot « fois » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « fois » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « fois »

Antonymes de « fois »

Citations contenant le mot « fois »

  • Je dois m’attendre à tout – ayant été l’homme le plus haï et le plus adoré du XVIIIe siècle !… Avec de la gaieté – et même de la bonhomie, j’ai eu des ennemis sans nombre – et n’ai pourtant croisé la route de personne. Or, j’ai trouvé la cause de tant d’inimitiés. Dès ma folle jeunesse, j’ai joué de tous les instruments, mais je n’appartenais à aucun corps de musiciens – les musiciens m’ont détesté. J’ai inventé quelques bonnes machines, mais je n’étais pas du corps des mécaniciens – et l’on a dit du mal de moi. Je faisais des vers et des chansons, mais qui m’eût reconnu pour poète ? – j’étais le fils d’un horloger ! N’aimant pas le jeu de loto, j’ai fait des pièces de théâtre, mais on disait : “De quoi se mêle-t-il ? Ce n’est pas un auteur, car il fait d’immenses affaires”. Faute de rencontrer qui voulût me défendre, j’ai imprimé de grands mémoires pour gagner des procès qu’on m’avait intentés. Les avocats se sont écriés : “Peut-on souffrir qu’un pareil homme prouve sans nous qu’il a raison !” J’ai traité avec les ministres de grands points de réformation dont nos finances avaient besoin, mais l’on disait encore : “De quoi se mêle-t-il, puisqu’il n’est point financier ?” Luttant contre tous les pouvoirs, j’ai relevé l’art de l’imprimerie française par les superbes éditions de Voltaire – mais je n’étais pas imprimeur et j’ai eu tous les marchands pour adversaires. J’ai fait le haut commerce dans les quatre parties du monde – mais je ne m’étais point déclaré négociant. J’ai eu quarante navires à la fois sur la mer – mais, n’étant pas un armateur, on m’a dénigré dans nos ports. Un vaisseau de guerre à moi de cinquante-deux canons a eu l’honneur de combattre en ligne avec ceux de Sa Majesté, mais regardé comme un intrus, j’y ai gagné de perdre ma flottille ! De tous les Français, quels qu’ils soient, je suis celui qui a fait le plus pour la liberté de l’Amérique – mais je n’étais point classé parmi les négociateurs…
    Sacha Guitry — Beaumarchais
  • L’huître, de la grosseur d’un galet moyen, est d’une apparence plus rugueuse, d’une couleur moins unie, brillamment blanchâtre. C’est un monde opiniâtrement clos. Pourtant on peut l’ouvrir : il faut alors la tenir au creux d’un torchon, se servir d’un couteau ébréché et peu franc, s’y reprendre à plusieurs fois. Les doigts curieux s’y coupent, s’y cassent les ongles : c’est un travail grossier. Les coups qu’on lui porte marquent son enveloppe de ronds blancs, d’une sorte de halos.À l’intérieur l’on trouve tout un monde, à boire et à manger : sous un firmament (à proprement parler) de nacre, les cieux d’en dessus s’affaissent sur les cieux d’en dessous, pour ne plus former qu’une mare, un sachet visqueux et verdâtre, qui flue et reflue à l’odeur et à la vue, frangé d’une dentelle noirâtre sur les bords.Parfois très rare une formule perle à leur gosier de nacre, d’où l’on trouve aussitôt à s’orner.
    Francis Ponge —  Le parti pris des choses 
  • Lorsque sa mère dormit en ville une fois par semaine, elle se sentit plus libre.
    Cécile Coulon — Trois saisons d’orage
  • Il l’entendit enfin, sonore, vibrante de larmes et de défi à la fois : « Me voilà sur le chemin de Damas comme saint Paul, maître Pierre ! Ne m’oubliez pas, maître Pierre ! Auberi ! Adieu ! Auberi ! » Puis la voix se perdit parmi les autres. Toutes, elles s’éloignèrent peu à peu ; ceux qui étaient restés suivaient des yeux le cortège, qui avançait sur la route pierreuse, le long des rochers.
    Zoé Oldenbourg — La Pierre angulaire
  • Regardez à deux fois avant de sauter.
    Charlotte Brontë
  • Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrantD’une femme inconnue, et que j’aime, et qui m’aime,Et qui n’est, chaque fois, ni tout à fait la mêmeNi tout à fait une autre, et m’aime et me comprend.Car elle me comprend, et mon coeur transparentPour elle seule, hélas ! cesse d’être un problèmePour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.Est-elle brune, blonde ou rousse ? Je l’ignore.Son nom ? Je me souviens qu’il est doux et sonore,Comme ceux des aimés que la vie exila.Son regard est pareil au regard des statues,Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle aL’inflexion des voix chères qui se sont tues.
    Paul Verlaine —  Poèmes saturniens
  • Mordu une fois, timide deux fois.
    Proverbe australien
  • Sept fois à terre, huit fois debout.
    Proverbe japonais

Traductions du mot « fois »

Langue Traduction
Anglais time
Espagnol hora
Italien ora
Allemand zeit
Chinois 时间
Arabe مرة
Portugais tempo
Russe время
Japonais 時間
Basque denbora
Corse tempu
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.