La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « établir »

Établir

[etablir]
Ecouter

Définitions de « établir »

Établir - Verbe

  • Rendre une chose stable en un lieu déterminé.

    Quels parterres auront pu ainsi être établis artificiellement dans les bois d'agrément avec les pervenches, les primevères, les scilles, les cyclamens, les sceaux de Salomon, les galanthes, les nivéoles, le saxifrage ombreux, etc... : […].
    — G. Plaisance, Demain la forêt
  • Installer quelqu'un ou quelque chose dans un état ou une condition avantageuse et durable.

    Je ne puis voir un pauvre sans lui donner ma bourse. J’ai doté des orphelines, établi des jeunes gens méritants, nourri des vieillards, fondé des hospices.
    — Octave Mirbeau, Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882)
  • (Droit) Imposer officiellement une charge ou une règle sur personnes ou choses.

    Art. 23. — Il est établi sur l’acide stéarique, et autres matières à l'état de bougies ou de cierges, un droit de consommation intérieure fixé en principal à 25 fr. Les 100 kilogrammes.— (Séance du 30 décembre 1873 Annales de l'Assemblée nationale: Compte-rendu in extenso des séances tome28 Paris: Journal Officiel1874 page666)
  • (Fig.) Démontrer avec preuves.

    Enfin , si cet acte authentique ne fait pas foi du paiement tempestif des frais, j'offre subsidiairement d'en établir la preuve par témoins.
    — Philippe Antoine Merlin, Répertoire universel et raisonné de jurisprudence
  • (Spéc.) Constituer un compte financier sur la base de documents justificatifs.

    De par sa position, le chef de projet peut être amené à établir lui-même le chiffrage d'une prestation. En général, cette action fait suite à la remise d'une consultation sous la forme d'un cahier des charges.
    — Olivier Englender, ‎Fouad Bouchaouir & ‎Yannick Dentinger
  • (Droit) Exposer un fait avec ses justifications.

    Mais le chantage est un délit, Monsieur le juge. Il faut l’établir.
    — Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette
  • (Pronominal) Choisir son lieu permanent de résidence.

    C’est à partir de la Méditerranée que les Grecs entreprirent de coloniser la côte ouest de l’Asie Mineure, mille ans avant l’ère chrétienne, ou s’établir sur la côte de Cyrénaïque et le delta du Nil, en Sicile et en Italie du Sud (Grande-Grèce).
    — Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État
  • (Pronominal) Se marier ou adopter une situation de vie stable.

    Lolo était une belle grimelle. Elle aurait pu facilement trouver un homme pour l’épouser en dépit de sa cécité. Elle n'a jamais voulu se marier ni s’établir avec un homme.
    — Félix Morisseau-Leroy, Ravinodyab (La Ravine aux diables)
  • (Pronominal, Figuré) Acquérir la confiance ou la faveur de quelqu'un.

    En se montrant toujours disponible et à l'écoute, le nouveau directeur s'est rapidement établi auprès de ses collaborateurs.
    (Citation fictive)

Expressions liées

  • De nouveaux usages, de nouvelles doctrines s'établirent
  • S'établir comme boucher, médecin
  • S'établir à son compte (exercer une profession de manière autonome, sans dépendre d'un employeur.)
  • Établir de nouvelles opinions, de nouvelles maximes
  • Établir sa fille (la marier.)
  • Établir ses enfants (assurer leur propre statut social, en général dans les conditions les plus favorables.)
  • Établir son fils, un jeune homme (l'installer dans une bonne profession)
  • Établir un nouveau record (accomplir une performance qui constitue un nouveau record.)
  • Établir un texte (Retrouver le texte originel à partir des versions tronquées ou altérées, choisir entre les différentes formes d'un texte données par les divers manuscrits anciens celle qui semble être la plus correcte ou la plus authentique)
  • Établir une liste
  • Établir une machine (La construire et la mettre en état de servir)
  • Établir une voile (la déployer et lui donner l'orientation convenable)

Étymologie de « établir »

Du latin stabilire (« faire se tenir solidement, affermir »), de stabilis (« stable »).

Usage du mot « établir »

Évolution historique de l’usage du mot « établir » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « établir » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « établir »

Antonymes de « établir »

Citations contenant le mot « établir »

  • C'est par la violence que l'on doit établir la liberté.
    Jean-Paul Marat
  • Pour s'établir dans le monde on fait tout ce que l'on peut pour y paraître établi.
    François de La Rochefoucauld
  • Les moeurs et les manières sont des usages que les lois n'ont point établis, ou n'ont pu, ou n'ont pas voulu établir.
    Montesquieu — De l'esprit des lois
  • pour établir un lien virilprotéine de parole camarade et musclée
    Libération.fr — Lundi poésie : aujourd'hui, «pour établir un lien viril» - Culture / Next
  • On ne peut établir que des conjectures sur l’apparence du premier habitant du globe.
    J. Boucher de Perthes —  De la Création
  • Le même problème considéré en termes de générations humaines; deux douzaines de paires de mains décharnées, quelque vingt-cinq vieillards suffiraient pour établir un contact ininterrompu entre Hadrien et nous.
    Marguerite Yourcenar — Mémoires d'Hadrien
  • Lettre CLIII :Le Vicomte de Valmont à la Marquise de Merteuil.Je réponds sur-le-champ à votre Lettre, et je tâcherai d'être clair ; ce qui n'est pas facile avec vous, quand une fois vous avez pris le parti de ne pas entendre.De longs discours n'étaient pas nécessaires pour établir que chacun de nous ayant en main tout ce qu'il faut pour perdre l'autre, nous avons un égal intérêt à nous ménager mutuellement : aussi, ce n'est pas de cela dont il s'agit. Mais encore entre le parti violent de se perdre, et celui, sans doute meilleur, de rester unis comme nous l'avons été, de le devenir davantage encore en reprenant notre première liaison, entre ces deux partis, dis-je, il y en a mille autres à prendre. Il n'était donc pas ridicule de vous dire, et il ne l'est pas de vous répéter que, de ce jour même, je serai ou votre Amant ou votre ennemi. (…)Deux mots suffisent.Paris, ce 4 décembre 17**.Réponse de la Marquise de Merteuil (écrite au bas de la même Lettre).Eh bien ! la guerre.
    Pierre Choderlos de Laclos — Les Liaisons dangereuses
  • Il sera établi à Paris un tribunal criminel extraordinaire, qui connoîtra de toute entreprise contre-révolutionnaire, de tous attentats contre la liberté, l'égalité, l'unité, l'indivisibilité de la république, la sûreté intérieure et extérieure de l'État, et de tous les complots tendant à rétablir la royauté, ou à établir toute autre autorité attentatoire à la liberté, à l'égalité et à la souveraineté du peuple, soit que les accusés soient fonctionnaires civils ou militaires, ou simples citoyens.
    Article premier du décret de la Convention nationale du 10 mars 1793 — relatif à la formation d'un Tribunal criminel extraordinaire.

Traductions du mot « établir »

Langue Traduction
Anglais establish
Espagnol establecer
Italien stabilire
Allemand gründen
Chinois 建立
Arabe إنشاء
Portugais estabelecer
Russe установить
Japonais 設立する
Basque ezarri
Corse stabilisce
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.