La langue française

Installer

Sommaire

Définitions du mot installer

Trésor de la Langue Française informatisé

INSTALLER, verbe

I. − Emploi trans.
A. − Installer qqn
1. DR. CANON. [Le compl. d'obj. désigne un ecclésiastique, un dignitaire] Mettre solennellement en possession de sa charge (et du lieu où il est appelé à l'exercer), par une cérémonie canonique. Synon. introniser; anton. destituer.Installer (solennellement) un pape, un évêque, un curé; être installé dans une/sa cure, en son palais épiscopal. Le prince signa les dépêches nécessaires pour obtenir que Fabrice fût nommé coadjuteur avec future succession, et, moins de deux mois après, il fut installé dans cette place (Stendhal, Chartreuse,1839, p. 434):
1. Il sollicita une bonne cure en pays de vignobles. (...) MgrDuberville (...) le nomma chancelier de l'évêché : « Je suspends ma tournée, lui dit-il, pour vous installer moi-même dès demain. Vous logerez et mangerez à l'évêché en attendant un logement convenable. » Billy, Introïbo,1939, p. 59.
Installer qqn comme, pour, en qualité de.Synon. constituer (vieilli).Arras où il installa solennellement comme évêque Martin Porée, son confesseur, religieux de Saint-Dominique (Barante, Hist. ducs Bourg., t. 3, 1821-24, p. 57).Les grands vicaires (...) amenèrent M. Bail afin de l'installer comme supérieur (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 4, 1859, p. 28).
[À propos de religieuses] L'inauguration donna lieu à une fête très touchante. L'évêque en personne, avec le chapitre, vint installer les sœurs de Saint-Joseph, qui étaient autorisées à desservir l'établissement (Zola, Conquête Plassans,1874, p. 1000).
2. P. anal. [Le compl. d'obj. désigne le titulaire de certaines fonctions] Établir officiellement (dans son poste, dans son emploi). Installer un fonctionnaire, un magistrat, un officier supérieur, un préfet; être installé dans sa charge, dans sa place, dans ses fonctions, dans son nouvel emploi; installer un gouvernement. Installer le président d'un tribunal; on l'a installé dans cette dignité, dans cette charge il y a six mois; il est nommé à cet emploi mais il n'y est pas encore installé (Ac.1835-1935).Aussitôt que je serai installé dans ma préfecture, je reviendrai l'épouser clandestinement (Borel, Champavert,1833, p. 17):
2. ... ce débris de ministère, où un seul homme cumulait trois portefeuilles, était resté quelques jours en fonction pour installer Mirevault. De Vogüé, Morts,1899, p. 362.
Installer qqn (en qualité de) + attribut du compl. d'obj. dir. (nom de la fonction).On installa M. de Norvins en qualité de préfet de police (Chateaubr., Mém., t. 3, 1848, p. 356).
P. ext. Installer qqn + compl. circ. de lieu (logement ou lieu de fonction).Son Excellence [le ministre] installa Lucien [comme secrétaire] à un magnifique bureau, à vingt pas de son cabinet particulier (Stendhal, L. Leuwen, t. 2, 1835, p. 294).Je demeurai quelques jours auprès du Président du Conseil installé au Quai d'Orsay (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 25).
3. P. ext., usuel
a) Établir (quelqu'un) de façon durable dans une habitation, dans l'endroit qu'il est destiné à occuper. Synon. caser (fam.), loger, mettre.Installer qqn dans son appartement, dans son nouveau logement; installer sa famille à Paris, à la campagne; installer qqn chez soi. Maman tombe malade et il l'installe dans une belle propriété près de Meulan, au milieu d'un parc grand comme une forêt (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Champ d'oliv., 1890, p. 93).Je n'étais nullement fixé sur ce que je comptais faire de cette enfant, je n'avais pas encore entrevu, ou que très vaguement, la possibilité de l'installer à notre foyer (Gide, Symph. pastor.,1919, p. 882):
3. Voilà qui est un peu fort! Je vous installe tous deux à Marseille, où je suis obligé de résider à cause de mes affaires. Là-dessus vous déclarez après huit jours que cette ville vous est intolérable. Alors je vous installe ici, où je ne puis que passer le week-end. Et vous me reprochez de délaisser mon fils! Montherl., Fils personne,1943, I, 1, p. 277.
b) Placer ou loger (quelqu'un) de façon déterminée dans un lieu précis. Synon. caser (fam.), mettre.Installer qqn sur un banc, dans une voiture, dans un compartiment; installer un enfant sur son siège; installer un blessé sur un brancard; installer un malade dans son fauteuil, sur son lit, dans sa voiture; installer qqn confortablement. La vieille mère avait installé l'enfant à table, dans sa haute chaise à barreaux (Ponson du Terr., Rocambole, t. 3, 1859, p. 131).Aux grandes fêtes, on installait M. Jérôme dans la sacristie surchauffée d'où il suivait, emmitouflé, la cérémonie (Mauriac, Baiser Lépreux,1922, p. 153):
4. Ayez la bonté de relever ce coussin... Ne pensez-vous pas que M. Javelinot permettra qu'on m'installe dans le fauteuil? C'est une grande peine pour moi de me montrer à mes filles ainsi étendue comme une noyée qu'on vient de tirer de l'eau, alors que j'ai si bien gardé toute ma tête... Bernanos, Dialog. Carm.,1948, 2etabl., 7, p. 1597.
B. − Installer qqc.
1. Mettre en place, disposer dans un lieu déterminé ou selon un ordre défini. Synon. accommoder, agencer, arranger, camper, établir, mettre, placer.Installer une tente (synon. dresser, monter une tente); installer ses meubles, sa bibliothèque, ses livres; installer un lit dans une pièce, une chaise devant une table, un fauteuil devant la fenêtre; installer une collection sur une étagère, dans une vitrine; commerçants qui installent leurs éventaires. M. Lepic installe la carabine sur l'épaule de Poil de Carotte (Renard, Poil Carotte,1894, p. 38).La chambre où l'on avait provisoirement installé le berceau entouré de rideaux (Alain-Fournier, Meaulnes,1913, p. 316):
5. Dans la belle saison, leur mère avait l'habitude de se laver les pieds le premier dimanche de chaque mois. Elle installait son baquet au milieu de la cuisine, choisissant le moment où la famille était réunie, afin de compenser l'ennui de cette nécessité hygiénique par l'agrément de la conversation. Aymé, Jument,1933, p. 68.
2. En partic. Mettre en place et en état de service (un appareil, un appareillage) en vue d'un usage déterminé. Synon. arranger, équiper, monter, poser.Installer un ascenseur, un poste ou une antenne de télévision, une machine à laver, un dispositif d'alarme, des sonnettes électriques, des prises de courant; installer un lavabo, une salle de bains; installer des haut-parleurs, des projecteurs. Là où on leur installe des ventilateurs, les verriers les bouchent. Parce que ça leur envoie des fluxions de poitrine (Hamp, Champagne,1909, p. 105):
6. ... pour ne rien perdre du phénomène extraordinaire que j'aurais été contempler au bout du monde, je tenais mon esprit préparé comme ces plaques sensibles que les astronomes vont installer en Afrique, aux Antilles, en vue de l'observation scrupuleuse d'une comète ou d'une éclipse... Proust, Guermantes 1,1920, p. 44.
Installer + art. déf. + subst. concr.Effectuer tous les travaux de branchement, de distribution de. Synon. monter, poser.Installer l'eau, le gaz, le chauffage central. Un monsieur au nom polonais leur a installé l'électricité, pour eux seuls (Renard, Journal,1905, p. 986).Même si le téléphone avait été installé (...), il y a longtemps que le fil serait coupé avec ce bombardement-là (Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 51).
Emploi à valeur factitive. Le George-V leur a installé des cuisines électriques et des frigidaires ravissants (Fargue, Piéton Paris,1939, p. 220).Une ferme où le propriétaire n'a pas installé l'électricité, bien que le courant se trouve à moins de deux cents mètres (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception,1945, p. 507).
3. P. ext. [Le compl. d'obj. désigne un local] Aménager, en pourvoyant de ce qui est utile à l'habitation ou à un usage déterminé. Synon. agencer, équiper, meubler, organiser.Installer un appartement, sa maison, une propriété; installer un atelier, un bureau, une boutique, des dortoirs, un magasin, un musée, une usine; appartement bien, mal installé. On changea d'appartement. Celui qu'on avait eu tant de peine et de plaisir à installer sembla étroit et laid (Rolland, J.-Chr., Amies, 1910, p. 1150).J'ai installé mon cabinet dans un bar du quartier des matelots. La clientèle des ports est diverse (Camus, Chute,1956, p. 1545):
7. Pasteur travaillait alors à l'École Normale. Il avait installé son petit laboratoire à l'une des extrémités de la cour d'entrée, dans un pavillon réservé à l'architecte de l'École et à son commis; son étuve était logée dans la cage de l'escalier et l'on ne pouvait y accéder sans plier les genoux. J. Rostand, Genèse vie,1943, p. 118.
Emploi abs., passif impers. C'est bien, mal, joliment installé ici, chez vous. Il fait très froid chez vous. C'est mal installé (Saint-Exup., Pt Prince,1943, p. 434).
C. − Au fig.
1. Qqn installe
a) qqn dans + subst. abstr. (rare).Délivrer les hommes de leurs chaînes, (...) les installer dans la paix du bonheur social (Clemenceau, Iniquité,1899, p. 174).
b) qqc.Synon. établir, instaurer.Elle y installa [dans son abbaye] l'Adoration perpétuelle et y introduisit également dans toute sa pureté (...) le plain-chant (Huysmans, En route, t. 1, 1895, p. 196).
2. Qqc. installe
a) qqn dans + subst.Le disque nous installe dans une familiarité monstrueuse avec le chef-d'œuvre (Mauriac, Journal,1937, p. 129).
b) qqc. (suivi ou non d'un compl. prép. de lieu).Le diabète installe l'apathie, parfois un véritable coma intellectuel (Mounier, Traité caract.,1946, p. 221).
II. − Emploi pronom.
A. − Emploi pronom. réfl. Qqn/qqc. s'installe
1. [Correspond à I A 3 a] Se fixer durablement (dans une résidence, dans un local d'habitation, d'étude ou à usage professionnel); prendre possession d'(un nouveau logement, en y disposant le mobilier et les accessoires nécessaires ou souhaités). Synon. emménager, s'établir, se loger; anton. déménager, s'en aller, partir.Nous descendîmes d'abord à l'hôtel Nevet, avant de chercher dans un quartier voisin un appartement meublé où nous installer pour l'hiver (Gide, Si le grain,1924, p. 418).En 1816, la poste aux chevaux de Calais, dirigée par M. Meurice, s'installa dans les restes du couvent des Feuillants et s'y maintint jusqu'en 1830 (Fargue, Piéton Paris,1939, p. 202).
SYNT. S'installer dans un nouvel appartement, dans son nouveau domicile, dans son nouveau logement, dans ses meubles; s'installer chez qqn, à l'hôtel; s'installer à demeure, convenablement, confortablement, définitivement, provisoirement (dans une habitation).
[Sans compl. prép.] Ménage qui s'installe; s'installer et pendre la crémaillère. − Monsieur a-t-il vu que la pièce est munie de placards... de beaucoup de placards...? − Tant mieux : je m'en rendrai compte en m'installant (Estaunié, Ascension M. Baslèvre,1919, p. 5).Tes meubles sont arrivés, disait-il. Ils sont en place déjà. Nous t'aiderons à t'installer (Duhamel, Désert Bièvres,1937, p. 98).
En partic.
a) Se fixer durablement (dans un lieu de résidence, d'habitation, de travail). Synon. s'établir, se fixer, s'implanter.S'installer à Paris, en banlieue, en province, à la campagne, dans telle ville, dans tel quartier, rue X... Nous irons nous installer à Rome; nous y prendrons un petit logement, ce qui est plus économique et plus commode (Flaub., Corresp.,1850, p. 109).L'abbaye de Ligugé s'installerait (...) dans le Limbourg (Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 194):
8. Elle étouffait, dans ce pays étranger, où elle ne connaissait personne, où personne ne s'intéressait à elle, à part la femme d'un professeur, qui était venue s'installer depuis peu dans la ville, et qui s'y trouvait dépaysée, elle aussi. Rolland, J. Chr., Antoinette, 1908, p. 897.
b) S'établir quelque part pour y exercer une activité, un emploi. Trois mois après Dumoulin s'installait dans une usine de Bretagne. Il était aimé des employés, consulté par le patron (Jacob, Cornet dés,1923, p. 172).Si je voulais gagner de l'argent, c'est à Paris que je m'installerais, ou à New-York (Romains, Knock,1923, II, 1, p. 8).Au part. passé en emploi adj. Ferdinand, le jeune vétérinaire installé à Saint-Margelon, n'avait plus de clientèle (Aymé, Jument,1933, p. 18).Fils d'un chirurgien bordelais installé à Paris, François Magendie reçut dans son milieu familial une formation libérale et positiviste (Bariéty, Coury, Hist. méd.,1963, p. 657).
[Sans compl. prép.] Commerçant, médecin qui vient de s'installer; s'installer à son compte. Il fut répété dans tout Rancy qu'il venait de s'installer un vrai médecin en plus des autres (Céline, Voyage,1932, p. 297).
S'installer + attribut (nom de profession).Ils avaient été étudiants à Paris, et puis ils étaient venus s'installer notaires ou avoués en province (Larbaud, F. Marquez,1911, p. 163).Ils s'installaient, l'un entrepreneur, l'autre filateur, l'autre métallurgiste. Ils avaient l'amitié des ministères et la considération des banques (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 466).
c) Asseoir sa domination (dans un pays, une région). Synon. s'établir, s'implanter, se fixer.Colonie qui s'installe dans un pays. Les ordres de chevalerie prennent position sur le Rhin. L'ordre Teutonique s'installe à Mayence, en vue du Taunus, tandis que, près de Trèves, en vue des Sept-Montagnes, les chevaliers de Rhodes s'établissent à Martinshof (Hugo, Rhin,1842, p. 119).Des Germains s'étaient installés pacifiquement sur notre sol au ivesiècle (L'Hist. et ses méth.,1961, p. 698).
(Être) installé (quelque part).Quand la religion chrétienne, installée à Alexandrie après le martyre de sainte Catherine, eut remonté le Nil (Du Camp, Nil,1854, p. 153).
2. [Correspond à I A 3 b]
a) Se placer (à un endroit déterminé) pour un certain temps. Synon. s'asseoir, s'établir, se loger, se mettre, prendre place.La chasse retenait Bernard jusqu'au soir. À peine rentré, il s'installait à la cuisine, dînait avec les Balion (Mauriac, Th. Desqueyroux,1927, p. 258).Mais le radio pensait que des orages s'étaient installés quelque part, comme des vers s'installent dans un fruit (Saint-Exup., Vol nuit,1931, p. 82):
9. Dès l'aube, il était réveillé par des roulements de voiture, des coups de fouet, des bruits de moteur, des jurons, des disputes : c'étaient les maraîchers qui s'installaient près des Halles. Arland, Ordre,1929, p. 122.
SYNT. S'installer à la terrasse d'un café, au balcon, au/à son bureau, au café, à côté de qqn/qqc., en face de qqn, au chevet de qqn, au comptoir, au salon, à la cuisine, à la fenêtre, à sa place, au fond d'une salle; s'installer devant le feu, près du feu; s'installer dans une voiture, dans une/sa chambre, dans un coin, dans un compartiment, sur l'herbe; marchands, forains qui s'installent sur la place.
b) Se mettre dans une position déterminée, généralement commode, pour un certain temps. Synon. s'asseoir, se carrer, s'enfoncer, se prélasser.S'installer dans un fauteuil, à une table, sur un banc, sur une banquette; s'installer en tailleur, à califourchon; s'installer carrément, confortablement, convenablement, tranquillement. Les équipes d'ouvriers arrivaient de bonne heure sur la chaussée éventrée. Ils s'installaient au pied d'un arbre, contre un tas de pierres (Daniel-Rops, Mort,1934, p. 253).On les voit toujours assis au bord de leur chaise au lieu de s'y installer commodément (Mounier, Traité caract.,1946, p. 436):
10. C'était au cirque Médrano. Une fois par an, j'avais coutume d'y emmener MmeAllégret avec ses six enfants. Nous nous installions au premier rang des fauteuils, tout contre la piste. Gide, Ainsi soit-il,1951, p. 1185.
[Sans compl. prép.] Synon. prendre ses aises.J'avais fait retenir une place dans une boutique située sur le parcours du cortége; je m'installai de bonne heure et j'attendis (Du Camp, Nil,1854, p. 57).« Installez-vous », dit-il, en lui facilitant l'accès de la banquette. « Non, asseyez-vous là, vous n'aurez pas le jour dans l'œil. » (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 397).
3. Au fig., littér. [Correspond à I C] S'établir durablement (dans une situation ou dans une vue de l'esprit que l'on adopte). Synon. s'établir, se fixer, se résigner.S'installer dans le mensonge, dans la honte, dans la mauvaise foi, dans la médiocrité, dans la pauvreté, dans une situation enviable; pays qui s'installe dans la pénurie. La vieillesse s'installe dans sa victoire, qui est sérénité et rayonnement, ou dans sa défaite qui est durcissement et avarice (Mounier, Traité caract.,1946p. 162).Les journaux et les adultes répétaient matin et soir qu'on s'installait dans la guerre et qu'elle allait durer (Sartre, Mots,1964, p. 178):
11. Les philosophes qui sont confortables estiment que le progrès humain est arrivé à son terme ou est en bon chemin. Ils se croisent les bras et ils s'installent dans la paix du dimanche. Plus de travail sur la planche. Ils méditent dans le repos du septième jour. Tout n'est-il pas fait? Nizan, Chiens garde,1932, p. 84.
Au part. passé en emploi adj. Club bien installé en tête du championnat. Solidement installé à l'intérieur de ses positions doctrinales, le philosophe jette un regard sur la galerie de ses grands prédécesseurs (Marrou, Connaiss. hist.,1954, p. 257).
B. − Emploi pronom. au fig., littér. Qqc. s'installe.S'imposer durablement. Synon. s'ancrer, s'établir, se fixer, se loger.Idée, image, pensée, sentiment, souvenir qui s'installe en qqn, dans l'esprit, dans la mémoire de qqn; silence qui s'installe entre deux, entre plusieurs personnes; s'installer définitivement, graduellement, progressivement au centre de, au cœur de, au milieu de. Cependant la discorde s'installa chez eux comme une maladie (Saint-Exup., Citad.,1944, p. 550).Avec la neige définitive un apaisement s'installa dans la maison. Chacun vaqua à ses occupations avec plus d'empressement (Guèvremont, Survenant,1945, p. 97).
[Sans compl. prép.] Jamais je n'ai vu relever le « pour ne pas que » qui tend à s'installer et commence à être à ce point admis que je renonce à le trouver déplorable (Gide, Journal,1923, p. 759).Cependant le silence s'installait − victorieux, consenti, oppressant (Martin du G., Thib., Sorell., 1928, p. 1210).
III. − Emploi intrans., pop. (En) installer. Se vanter, se faire valoir. Synon. bluffer (fam.), crâner (fam.), poser, plastronner, faire le fanfaron, faire l'important.Oui je vois ce que vous pensez : que je me vante, que j'installe (Genevoix, Mains vides,1928, p. 64).Il plastronnait. Il installait devant tout le monde... Des bobards elle se rendait bien compte... (Céline, Mort à crédit,1936, p. 96).
Rem. ,,On dit plus souvent en installer (sold. 1917)`` (Esn. 1965).
REM. 1.
Installage, subst. masc.,domaine milit. ,,Exposition d'objets du fourniment sur le lit. Une revue d'installage`` (Lexis 1975). Synon. rare et vieilli de revue de détail.Parfois, en train de passer une revue d'installage, il [le capitaine] s'arrêtait (Proust, Guermantes 1,1920, p. 131).
2.
Installeur, adj. et subst. masc.,pop. (Celui) qui (en) installe, qui fait l'important. Synon. crâneur (fam.), vantard (fam.), fanfaron.Flourette me dégoûte; installeur et purotin (Arnoux, Cabaret, 177 ds Esnault, Notes compl. Poilu, 1956).Pas même le petit freluquet, l'installeur (Arnoux, Solde,1958, p. 65).
Prononc. et Orth. : [ε ̃stale], (il) installe [ε ̃stal]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Installer qqn. 1. [1349 (ms. du xviies.) « établir officiellement dans son emploi (le titulaire de certaines fonctions) » (Stat. de l'ord. de S.-George, ms. B.N., Dupuy 110, fo8 vods Gdf. Compl.)] 1403 (Nicolas de Baye, Journal, éd. A. Tuetey, t. 1, p. 64); 2. a) 1690 pronom., péj. « s'établir chez quelqu'un » (Fur.); b) 1770 trans. « établir quelqu'un dans un lieu, dans une habitation, d'une manière durable » (J.-J. Rousseau, Confessions, XII ds Œuvres complètes, éd. B. Gagnebin et M. Raymond, t. 1, p. 593); c) 1790 « mettre quelqu'un à la place qu'il est appelé à occuper » (Marat, Pamphlets, Appel à la nation, p. 150); 3. 1936 installé « qui est parvenu à une situation stable, qui vit dans l'aisance, le confort » (Martin du G., Thib., Été 14, p. 166). B. Installer qqc. 1. 1596 « mettre, disposer quelque chose à une place déterminée » (Hulsius); 2. 1857 « mettre en place, en faisant les travaux nécessaires, un objet ou un appareil destiné à un usage déterminé » (Goncourt, Journal, p. 338); 3. 1867 « aménager un local » (Littré : installer sa maison). C. 1888 intrans. « avoir une attitude prétentieuse » (Esn.); 1917 en installer « id. » (ibid.). Empr. au lat. médiév.installare « établir dans sa charge (un dignitaire ecclésiastique) » (xiiies. ds Nierm.; Blaise Latin. Med. Aev.), dér. de stallum, v. stalle. Le sens C est peut-être issu de installer qqc. « faire valoir qqc. (en l'installant d'une certaine façon) » (v. Esn.). Fréq. abs. littér. : 2 620. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 532, b) 2 571; xxes. : a) 4 997, b) 6 304. Bbg. Chautard (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 652.

Wiktionnaire

Verbe

installer \ɛ̃s.ta.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’installer)

  1. Mettre solennellement en possession d’une place, d’un emploi, d’une dignité.
    • Quelques jours après, Lucien Bonaparte, ministre de l'intérieur, installait le nouveau préfet de la Seine, et Frochot lui répondait : « […]. » — (Louis-Paulin Passy, Frochot, préfet de la Seine, Évreux : à l’imprimerie d'Auguste Hérissey, 1867, p. 225)
    • En septembre 2010, les ministres de l’Intérieur, Brice Hortefeux, et de l’Éducation, Luc Chatel, se rendent ensemble dans un lycée de Seine-et-Marne, à Moissy-Cramayel. Ils doivent y installer le premier des cinquante-trois « policiers référents » chargés d'assurer la sécurité dans les établissements difficiles. — (Sophie Coignard, Le Pacte immoral, éd. Albin Michel, 2011, chap. 4)
    • (Pronominal)Paris n'avait jamais cessé, même aux époques que vous vous plaisez à intituler les plus mauvais jours de notre histoire, d'être le siège de la représentation nationale. L'ordre voulait que les récents élus de la France s'installassent au poste qui depuis quatre-vingts ans n'avait jamais été déserté. — (Les dernières causeries de H. Rochefort annotées, commentées et réfutées par Wilfrid de Fonvielle, Bruxelles : à l'Office de publicité & au bureau du Petit Journal, 1871, p. 34)
  2. Placer, disposer quelqu’un ou quelque chose à un endroit.
    • A Massy-Palaiseau, un appareil spécial, dit sauterelle, a été installé par dessus la voie d'accès aux marchandises, pour permettre aux trains de ballast et de matériel venant de Juvisy, de continuer leur marche sur la deuxième voie posée. — (Revue générale des chemins de fer, vol. 18, part. 1, Paris : chez P. Vicq-Dunod, 1895, p. 332)
    • Il se servit une tasse de café, s'installa dans son fauteuil, le fit pivoter vers la fenêtre et consacra quelques instants à observer le fourmillement dense de la circulation. — (Rafaël Aalos, Gotico, traduit de l'espagnol, Albin Michel, 2012, part.1)
    • Devant le Docteur et Amy, des forces de police lourdement armées étaient rassemblées autour d'un module de commandement mobile, tandis que les policiers de la ville installaient des barrières devant l'entrée du muséum. — (Brian Minchin, Doctor Who, vol. 2: L'Armée oubliée , éd. Milady, 2012, , chap. 2)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INSTALLER. v. tr.
Mettre solennellement en possession d'une place, d'un emploi, d'une dignité. Installer le président d'un tribunal. Il est nommé à cet emploi, mais il n'est pas encore installé. Il signifie quelquefois simplement Placer, établir quelqu'un en quelque endroit. Installer un commis à son bureau. On les a installés dans leur nouveau logement. Êtes-vous tout à fait installé? S'installer dans un fauteuil. Fam., Il s'est si bien installé dans cette maison qu'on l'en croirait le maître. Il se dit aussi des Choses. Installer sa bibliothèque. Installer ses meubles.

Littré (1872-1877)

INSTALLER (in-sta-lé) v. a.
  • 1Faire l'installation d'un dignitaire ecclésiastique. Théodora et Marozie gouvernèrent Rome ; on installa des papes de douze ans, de dix-huit ans, Voltaire, Ann. Emp. Doutes sur l'hist. 5.

    Par extension, faire l'installation de tout autre dignitaire ou fonctionnaire. Vous pourriez partager vos soins avec un gendre, L'installer dans le trône et le nommer César, Corneille, Pulchérie, II, 2. Il [Louis XIV] installait lui-même ces colonels à la tête du régiment, en leur donnant de sa main un hausse-col doré avec une pique, Voltaire, Louis XIV, 29.

  • 2Placer, établir quelqu'un en quelque endroit. Installer un commis à son bureau. Le colonel Roguin voulut absolument passer avec moi la montagne et m'installer à Motiers, Rousseau, Conf. XI.
  • 3 Terme de marine. Disposer chaque objet à la place qui lui convient.

    Par extension, installer sa maison, y faire les dispositions nécessaires pour y être à son aise.

  • 4S'installer, v. réfl. Se donner à soi-même l'installation. Nota que M. le premier président s'installe lui-même ; le plus ancien président se recule, et le premier président prend la place, Arch. des finances, mss. Instruct. sur la Cour des comptes, 1701, p. 87.

    Se mettre, se caser. Il s'est installé dans un fauteuil. Je m'installerai bientôt dans mon nouveau logement.

HISTORIQUE

XVIe s. La premiere chose qu'il fist après estre installé en l'estat, fut qu'il nomma prince du senat L. Valerius Flaccus, Amyot, Caton, 34. Il n'estoit aucun besoing d'y en installer un plus chevaleureux, n'estant plus la ville de Lyon frontiere, Carloix, II, 17. Cosme de Medicis se fit et installa chef de la republique de Florence, Brantôme, Medicis.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « installer »

Wallon, estaler, placer ; du bas-lat. installare, de in, en, dans, et le bas-lat. stallus, stalle (voy. STALLE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin médiéval installare (« établir un ecclésiastique dans sa fonction »).
Note : Pour le radical : → voir étal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « installer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
installer ɛ̃stale

Citations contenant le mot « installer »

  • Douter, ce n'est pas s'installer dans l'incertitude; c'est nourrir, l'une après l'autre, deux certitudes contradictoires. De Robert Merle / Madrapour
  • Rien ne rappelle mieux à une femme les multiples travaux de bricolage à accomplir dans la maison que la vue de son mari en train de s’installer pour une petite sieste. De Anonyme
  • Le gérant de l’entreprise Le Rucher des Trois Frontières souhaitait y installer un rucher spécialisé dans la production de gelée royale bio. , Le Rucher des Trois Frontières renonce à s'installer à Grazay | Le Courrier de la Mayenne
  • Une action du mouvement "Climat action Brive" a eu lieu ce samedi 18 juillet à Brive. Des militants déguisés en animaux ont distribué des carottes dans le centre-ville. Une manière de protester contre la décision de la mairie de laisser s'installer un fast-food près du cinéma CGR. France Bleu, Brive-la-Gaillarde : des carottes distribuées contre l'installation d'un Burger King
  • Après, New-York, Bordeaux, ou Toulouse, place au département du Cher. Les éditions Héliopoles sortent un guide " S'installer dans le Cher ". C'est seulement le deuxième département à entrer dans cette collection, après le Calvados. Il sera dans le commerce début août. France Bleu, Bourges : un guide pour venir s'installer dans le Cher
  • Les mots peuvent être mortels. Un mot peut tuer quelque chose en vous ou installer dans votre coeur une lèpre que rien ne pourra plus guérir. De Jean Chalon / Journal de Paris
  • Mieux vaut maintenir en place un adversaire docile qu'installer un ami indocile. De François Mitterrand
  • Je voudrais le marbre de la certitude pour y installer mes doutes. De Jean Rostand
  • On a beau s'éloigner des cimetières, on finit toujours par s'y installer. De Michel Clément / Confidences d'une prune
  • Comment réussit-on à installer une pancarte Défense de marcher sur le gazon ? De Jean-Loup Chiflet / Réflexions faites... et autres libres pensées
  • Il faut laisser le doute s’installer, c’est lui qui nous fait travailler même s’il nous fait peur. De Elric Covarel Garcia / Evene.fr - Octobre 2005
  • S'il suffisait de s'installer en position du lotus pour accéder à l'illumination, toutes les grenouilles seraient des bouddhas. De Louis Pauwels / Les dernières chaînes
  • Un peuple est pacifique aussi longtemps qu'il se croit assez riche et redouté pour installer sournoisement sa dictature économique. De Georges Bernanos / Courrier
  • La ville écrase la forêt pour y installer son décor sans songer au bruit que ferait le chant de tous les oiseaux morts De Francis Blanche / Mon oursin et moi
  • Boire, c'est croire qu'on vient de fermer sa porte à l'ennemi alors qu'on vient de l'installer chez soi, de façon définitive, derrière les verrous du silence. De Eric-Emmanuel Schmitt
  • Quel système d’exploitation correspond le mieux à vos besoins personnels ? Réponse : celui qui est déjà sur votre ordinateur. Croyez-moi, personne n’a vraiment envie d’en installer un nouveau. De Dave Barry / Chroniques déjantées d’internet
  • C'est le pays qui engendre ses enfants et non l'inverse. Chaque fois que dans l'histoire un homme a voulu dépasser le pouvoir de son pays, il n'a réussi qu'à installer le chaos et la catastrophe. De Michel Conte / Nu... comme dans nuage
  • Il y a des parents qui veulent, à tout prix, maintenir le prestige de l’autorité et qui ne réussissent qu’à installer, dans leur foyer, le spectre hideux de la tyrannie. Ils font, de leurs enfants, des esclaves ou de sauvages petits rebelles. De Tristan Bernard / Les Parents paresseux
  • Le maire de Calonne-sur-la-Lys, Dominique Queste, espère faire enfin revenir des médecins dans le village en rénovant le bâtiment du foyer Devos, qui sert actuellement de salle d’accueil pour les associations, afin d’y installer deux cabinets médicaux. Ils y seraient dispensés de loyers. La Voix du Nord, Calonne-sur-la-Lys cherche médecins pour installer une maison médicale au foyer Devos
  • Minecraft regorge de mod divers et variés pour améliorer le jeu, parmi ceux-ci, on retrouve Sodium. Retrouvez dans ce guide comment le télécharger et l'installer. Breakflip, Minecraft : Sodium, comment installer ce mod ? - Breakflip - Actualité, Guides et Astuces - eSport et Jeu Vidéo
  • C'est avec un peu retard, du fait des restrictions liées à la pandémie de Covid-19, que la 4e édition de notre guide pratique S'installer à Madrid a été publié, en ce mois de juillet. , Le Guide pratique "S'installer à Madrid" 2020 est enfin disponible ! | lepetitjournal.com

Images d'illustration du mot « installer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « installer »

Langue Traduction
Anglais install
Espagnol instalar en pc
Italien installare
Allemand installieren
Chinois 安装
Arabe تثبيت
Portugais instalar
Russe устанавливать
Japonais インストール
Basque instalatu
Corse stallà
Source : Google Translate API

Synonymes de « installer »

Source : synonymes de installer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « installer »

Partager