Ensemble : définition de ensemble


Ensemble : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ENSEMBLE1, adv.

A.− [L'accent est mis sur l'idée de coexistence dans l'espace suggéré ou postulé par le verbe ou tel autre élément de cont.]
1. L'un avec l'autre, les uns avec les autres, de manière à former une unité enveloppante ou groupante (les éléments composants étant des personnes, des objets ou des valeurs). Synon. de compagnie, de concert, de conserve, en commun, conjointement; anton. individuellement, isolément, séparément.
a) [Déterminant un verbe ou un syntagme verbal] Bavarder, jouer, voyager ensemble; être ensemble. Minos les [deux rois, un grand ministre, un héros, trois savants] fait peser ensemble (Florian, Fables,1792, p. 121).Après n'avoir pas déjeuné en commun, on ne dînait pas ensemble (Murger, Scènes vie boh.,1851, p. 173).Réunir et faire travailler ensemble des troupes en apparence dispersées (Foch, Princ. guerre,1911, p. 53):
1. Pour penser que les hommes vivent ensemble parce qu'ils vivent côte à côte, il faut n'avoir jamais regardé à la portée de leur œil. Gracq, Le Rivage des Syrtes,1951, p. 271.
[Avec un mot suggérant l'idée de groupe, en partic. tous, toutes] Coalisez-vous avec mes amis (...) et destinez-vous à entrer tous ensemble dans le ministère (Staël, Lettres jeun.,1790, p. 395).Chaque variable et la combinaison qu'elles [toutes les variables] forment toutes ensemble (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 612).
SYNT. Aller (quelque part), arranger, boire, causer, combattre, communiquer, concourir à, constituer, contracter, coucher, déjeuner, délibérer, demeurer, discuter, s'entendre, étudier, examiner, faire (qqc.), fixer, fondre, goûter, habiter, lire, loger, lutter, manger, marcher, s'occuper de, partir, passer (un certain temps), pleurer, se promener, rentrer, rester, retourner, se retrouver, rêver, rire, se sauver, sortir, souper, se trouver, visiter ensemble.
Vivre, être, se mettre ensemble (fam., vulg.). Vivre en concubinage, hors mariage. Vous ne pouvez continuer à vivre ensemble, vous offensez Dieu et les hommes... Il faut vous marier (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 359).L'auteur et l'interprète, comme c'est encore souvent l'usage, « étaient ensemble » (Mauriac, Vie Racine,1928, p. 95).
Mettre ensemble. Assembler, réunir, unir. La prétention de forcer à croire, si on peut mettre ces deux mots ensemble (Guizot, His. civilisation,Leçon 5, 1828, p. 23).Il a beaucoup de peine à mettre ensemble ses pauvres idées (Bloy, Journal,1899, p. 332).
Tenir ensemble [Le suj. désigne un ou des obj.] Être solidement assemblé, former un tout dont les parties sont solidement assemblées. Ça ne tient pas ensemble. Ils [les testicules de certains poissons] tiennent ensemble par des filamens très-forts, et par la membrane extrêmement délicate qui les enveloppe (Cuvier, Leçons d'anat. comp., t. 5, 1805, p. 27).[La division du travail] qui fait tenir ensemble les agrégats sociaux des types supérieurs (Durkheim, Division trav.,1893, p. 148).Une brioche dont les morceaux tiennent ensemble, mais sont déjà découpés (Proust, Swann,1913, p. 106).
[Avec un verbe évoquant par lui-même, de manière claire, l'idée de coexistence, d'union ou de groupe : combiner, comparer, (se) confondre, joindre, lier, mêler, réunir] Les citoyens se voyant joués par Agésilas (...) se liguèrent ensemble (Chateaubr., Essai Révol.,t. 2, 1797, p. 176).Promettre de marier ensemble vos enfants nés à la même date (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 513).Nous ne nous unissons pas ensemble pour faire un corps brillant (Bremond, Hist. sent. relig.,t. 3, 1921, p. 189).
Rem. Dans ce cas, l'emploi de l'adv. tend à être logiquement redondant, ce qui est particulièrement sensible avec (se) marier; cet emploi se révèle cependant relativement fréq. et constitue en fait un moyen expressif, souvent fam., de souligner le résultat visé ou obtenu, comme si le groupement était menacé de fragilité.
b) [Déterminant un subst.]
[Subst. exprimant une action, un état] Nos rapports, nos relations ensemble. « Sa conduite envers vous rompt votre liaison ensemble » (Staël, Lettres L. de Narbonne,1794, p. 253).C'était leur seule sortie ensemble (Dabit, Hôtel Nord,1929, p. 163).
[P. ell. du verbe] Comme si l'homme et tous les hommes ensemble avoient sur l'homme un pouvoir dont la raison fût en eux-mêmes (Bonald, Essai anal.,1800, p. 104).Car toutes ses vanités ensemble n'eussent pas fait une seule ambition digne de ce nom (Bernanos, Mauv. rêve,1948, p. 896).
[Subst. désignant un groupe] Et quant à votre fameuse MmeAlfieri, (...) peut-être qu'elle vaut mieux que toute la maison ensemble (Bernanos, Mauv. rêve,1948p. 885).
2. En partic.
a) [Avec une idée d'addition] Au total. Faire, représenter ensemble (+ nom de nombre). Quatre-vingt-dix ballots pesant ensemble neuf mille cinq cent quarante livres (Bern. de St-P., Chaum. ind.,1791, p. 69).Toutes ses forces [de don Pèdre] s'élevaient ensemble à trois mille cavaliers (...) chrétiens, et quinze cents chevau-légers de Grenade (Mérimée, Don Pèdre 1er,1848, p. 522).Ces deux enfants qui avaient ensemble trente-cinq ans (Maurois, Ariel,1923, p. 72).
b) Vieilli. [Avec une idée de masse] Globalement. Il s'y trouve, dans la composition prise ensemble des beautés admirables (Delecluze, Journal,1828, p. 493).
c) [Avec une idée d'harmonie]
[L'idée d'harm. est exprimée par le verbe simple] S'accorder ensemble. Les capitaines se concertent ensemble (Claudel, Tête d'Or,1901, p. 149).
[L'idée d'harm. (en tant que principe d'unité esthétique ou mor.) est exprimée par une loc. formée de ensemble et d'un verbe générique] .
Aller ensemble. S'accorder, s'assortir/être assorti, s'harmoniser. Ces couleurs ne vont pas ensemble. Les courtisans et les lettres ne vont pas bien ensemble (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 1, 1823, p. 615).Le droit des gens et la musique ne sont pas plus faits pour aller ensemble que le sang et la pisse (Audiberti, Mal court,1947, II, p. 159).
Vocab. d'atelier. (Être) ensemble. [Surtout en parlant du corps] Composer un tout harmonieux. Ni les étages ni les fenêtres ne sont ensemble, pour emprunter à la peinture un de ses termes les plus pittoresques (Balzac, Ferragus,1833, p. 103).Un grand, plutôt rouquin, (...) et qui n'a pas les yeux ensemble (Carco, Équipe,1919, p. 21).Cf. être d'ensemble (s.v. ensemble2I A 1 spéc.).
B.− [L'accent est mis sur l'idée de coexistence dans le temps ou de simultanéité] .
L'un en même temps que l'autre, les uns en même temps que les autres. Éclater de rire, s'écrier, s'élancer ensemble. Synon. en chœur, à la fois, en même temps, simultanément; anton. alternativement, successivement.On tirerait ensemble à un signal convenu (Jouy, Hermite, t. 3, 1813, p. 255).Vous versez tour à tour, presque ensemble, le poison et le remède (Montherl., J. filles,1936, p. 1047):
2. Soudain, au dernier virage, deux coups de cloche. Les voici qui démarrent tous ensemble. Le moment est surprenant; c'est un bruit infernal; sous leurs semelles, des flammes sortent du double tuyau d'échappement, les roues avant se soulèvent, les machines se cabrent, les moteurs vibrent à casser. Si les coureurs ont bien passé ensemble la ligne de départ, vingt mètres plus loin, un coup de fusil annonce que l'épreuve est commencée. Morand, Londres,1933, p. 146.
[En liaison avec tous, toutes] Ce groupe d'hommes à cheval parlant tous ensemble (Mérimée, Colomba,1840, p. 66).Deux cents pendules chantaient, toutes ensemble, mais pas avec ensemble (Renard, Journal,1892, p. 122).Cf. ex. 2.
C.− [L'accent est mis sur l'idée de liaison étroite, d'interdépendance existentielle]
1. [En liaison avec et]
a) Ensemble + et.Vx. ou arch. voulu
Ensemble ... et ... Le ton était ensemble cordial et autoritaire (Genevoix, Raboliot,1925, p. 34).Malgré tout je reste toujours sur le même plan que vous, ensemble votre sujette et votre égale (Montherl., J. filles,1936, p. 1016).
Plus rare
... et ... ensemble. Une liste de noms (...) Laisse voir un complot et les preuves ensemble (Laya, Ami loix,1793, V, 3, p. 108).De la chair blanche ou noire, dense et onctueuse ensemble (Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 98).
Ensemble et ... et ... La nymphe aux pieds d'argent a sous de longs berceaux fait serpenter ensemble et mes pas et ses eaux (Chénier, Élégies,1794, p. 154).
... ensemble et ... Elle m'était le soleil ensemble et la lune (Aragon, Rom. inach.,1956, p. 90).
Rem. Chez les aut. mod., ensemble + et est un arch., employé à la place de tout ensemble + et par désir de brachylogie.
b) Tout ensemble + et
... et ... tout ensemble/tout ensemble ... et ... Un travail dont la vanité, frivole et factieuse tout ensemble (Staël, Consid. Révol. fr.,t. 1, 1817, p. 218).D'autres problèmes (...) qui sont tout ensemble du ressort de la critique et de celui de l'observation (Renouvier, Essais crit. gén. 3eessai,1864, p. 128).Le message qu'il porte intéresse toute l'âme d'un peuple et réveille et apaise tout ensemble ses inquiétudes et ses contradictions (Guéhenno, Jean-Jacques,1948, p. 304):
3. N'est-ce pas une contradiction bien étrange que les hommes puissent tout ensemble croire en Dieu, et le prier si peu et si mal? Ils ne lui font guère que l'honneur de le craindre. Bernanos, Dialogues des Carmélites,1948, 2etabl., 1, p. 1586.
Plus rare
Tout ensemble et ... et ... En offrant au grand Arnauld le moyen d'être tout ensemble et révolté et soumis (Bremond, Hist. sent. relig.,t. 4, 1920, p. 426).
... tout ensemble et ... Le masque incertain, inachevé, du saint-cyrien de jadis, s'était virilisé tout ensemble et apaisé (Bourget, Sens mort,1915, p. 42).
... et tout ensemble ... C'est ainsi qu'ils désignèrent la puissance et tout ensemble la bienfaisance du dieu qui allume les feux de la foudre (Dupuis, Orig. cultes,1796, p. 15).
2. Arch., rare. Ensemble avec/que.Votre ami aussi le sait, ensemble avec vous, puisqu'il est votre ami (Péguy, V.-M., comte Hugo,1910, p. 823).Une mer frauduleuse ensemble que profonde (Péguy, Tapisserie N.-D.,1913, p. 843).
Rem. La forme anc. ensemblement (except. ensemblément), au sens de « en même temps, à la fois », apparaît chez Richepin, Bombarde, 1899, p. 115, pour faire rime : De son père alors bonnement Il prenait la défense, (...) À sa marâtre ensemblement, (...) Il pardonnait l'offense.
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃sɑ ̃:bl̥]. Enq. /ãsɑ ̃bl/. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1050 adv. « l'un avec l'autre » (St Alexis, éd. Storey, 21). Du lat. vulg. *insĕmul (postulé par l'ital. insieme et l'a. esp. ensiemo, REW3), réfection du lat. impérial insimul « à la fois, en même temps » d'apr. semul forme arch. de simul ayant survécu en lat. vulgaire. Bbg. Lew. 1960, p. 256 (s.v. ensemblement).

ENSEMBLE2, subst. masc.

I.− Au sing. [Terme abstr. servant à désigner le groupement d'éléments divers envisagés sous un point de vue commun en raison de leur coexistence dans un même espace, ou à un même moment, ou en vue d'une même finalité]
A.− [Avec art. déf. ou indéf. et, éventuellement, un qualificatif] Unité, cohésion.
1. Vieilli. Cohésion résultant d'un équilibre ou d'une ordonnance harmonieuse des éléments qui constituent un tout. [Le] ridicule qui naît du défaut d'accord et d'ensemble dans les choses (Jouy, Hermite,t. 4, 1813, p. 256).Il a fallu lui [à un travail d'histoire] donner de l'ensemble et de l'unité (Barante, Hist. ducs Bourg.,t. 1, 1821-24, p. 44):
1. Une lettre, un morceau de prose ou de poésie présente une déduction, un ensemble qui ressortent du développement des idées naissant les unes des autres... Delacroix, Journal,1853, p. 154.
D'ensemble, loc. adv. Dans l'Ancien Régime, tout se tient : il y a un gouvernement légendaire, un droit divin, des nobles de sang noble, tout cela était d'ensemble (Goncourt, Journal,1862, p. 1101).Ce système avait un mérite : il se tenait d'ensemble (Clemenceau, Iniquité,1899, p. 465).
Spéc., vocab. d'atelier. Harmonie générale du corps, d'une partie du corps, de l'attitude. Ribes n'a pas le même ensemble [que les autres acteurs] : il est laid, disgracieux, pas cabotin du tout (Sand, Corresp.,t. 5, 1864, p. 19).
Être (ou ne pas être) d'ensemble. Il n'avait pas d'infirmité. Et nonobstant il n'était pas d'ensemble, non seulement au regard des peintres, mais pour n'importe qui (Richepin, Truandailles,1891, p. 99).La tête n'est pas d'ensemble : la tête n'est pas symétrique (Hugues, Expr. atelier,s.d.).
2. Cohésion résultant de la simultanéité de mouvements ou d'actes opérés par les éléments d'un groupe. Pour donner plus d'ensemble à leurs actions (Vigny, Vérité art,1829, p. VI).Les collégiens firent des évolutions avec autant d'ensemble que la fameuse compagnie de voltigeurs commandée par le capitaine Maillefer (Champfl., Souffr. profess. Delteil,1855, p. 18).La première condition requise pour bien chanter en chœur, [est] (...) l'ensemble (Pothier, Mélod. grégor.,1890, p. 297):
2. Au cours de la revue, je saluai, selon l'usage russe, chaque bataillon en arrivant à sa hauteur. Les hommes répondaient en chœur à mon salut par un salut réglementaire; pendant le défilé qui suivit, les hommes tournaient la tête avec un ensemble parfait. Joffre, Mémoires,t. 2, 1931, p. 302.
Avec (ou sans) ensemble, d'ensemble, loc. adv. Le maniement du fusil s'exécutait sans ensemble, sans précision (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 173).Que les forces d'opposition, supposées gardiennes d'idéal, se soient d'ensemble retournées contre le droit humain, contre la justice (Clemenceau, Iniquité,1899, p. 345).Les autres [élèves], avec ensemble et franchise, ont répondu : « no » (Green, Journal,1941, p. 92).
B.− [Seulement avec art. déf. et sans qualificatif] Aspect général d'un tout composite considéré du point de vue de la cohésion de ses parties constitutives.
1. [Sans déterminant] :
3. J'en inférai sur-le-champ que, dans tous ces êtres, le degré de l'ensemble est nécessairement plus élevé que le degré des détails; ou plutôt qu'il peut être égal, ou plus élevé que celui-ci, mais jamais inférieur à lui. Valéry, Eupalinos,1923, p. 106.
Spéc., vocab. d'atelier. ,,Modèle d'ensemble. Qui pose pour l'académie, pour tout le corps`` (Delvau 1867). Ça vous fait peur de poser pour l'« ensemble », n'est-ce pas? (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 50).
2. [Avec déterminant subst. prép. de; périphrase nom. dont le noyau sém. reste le subst. déterminé]
a) [Le subst. déterminant au sing. constitue un coll. ou désigne un tout formé de parties] Globalité d'un tout (l'ensemble de + subst. sing. = tout le/un, toute la/une + subst. sing.). L'ensemble de l'économie, de l'organisme, d'une population. Effort prématuré pour régler l'ensemble de notre existence (Comte, Catéch. posit.,1852, p. 350).Comme aucune force, même révolutionnaire, ne prévaut contre l'opinion de l'ensemble du pays... (Jaurès, Ét. soc.,1901, p. 102).Ce qu'il y a de poésie dans l'ensemble d'un après-midi où il a joué au ballon (Montherl., Olymp.,1924, p. 228).
SYNT. L'ensemble de l'activité, du champ visuel, d'une composition, du dispositif, de l'éducation, de l'esprit humain, du front, de l'occident, de son œuvre, du régime, de ce spectacle, du système, du territoire, de l'univers.
P. ell. du déterminant et p. méton., dans le vocab. parlementaire et admin. Projet de loi dans sa globalité. Et vingt voix s'étaient aussitôt élevées : − le renvoi de l'ensemble à la commission! (Vogüé, Morts,1899, p. 5).
b) [Le subst. déterminant au plur. désigne les parties constitutives du tout] Totalité des éléments qui composent un groupe cohérent (l'ensemble des + subst. plur. = tous/toutes les + subst. plur.)
[Le déterminant désigne des choses] L'ensemble des faits, des sciences. Et par le mot de « mœurs », j'entends toujours l'ensemble des habitudes (Say, Écon. pol.,1832, p. 493).Le succès de la directrice est jugé par l'ensemble des bonnes influences auxquelles l'enfant est soumis (Frapié, Maternelle,1904, p. 106):
4. Si les créations humaines forment un système cohérent et harmonieux, c'est en vertu de la même loi qui fait qu'un chaos devient un cosmos. Le hasard des trouvailles particulières se fond harmonieusement avec l'ensemble des idées humaines, de même que dans l'histoire d'un peuple, les plus grands hasards historiques viennent se placer dans une évolution en elle-même organique. Ruyer, Esquisse d'une philos. de la struct.,1930, p. 181.
SYNT. L'ensemble des connaissances humaines, des croyances, des doctrines, des dommages de guerre, des firmes, des forces, des images, de vos indications, des institutions, des opérations, des phénomènes, des problèmes, des rapports, des ressources, des styles, des théories, des valeurs.
[Le déterminant désigne des pers.] L'ensemble des citoyens, des votants. La principale propriété de l'ensemble des êtres vivants consiste dans l'aptitude de chacun d'eux à reproduire son semblable (Comte, Catéch. posit.,1852, p. 131).Le Tiers état, qui a rempli les assemblées à l'époque révolutionnaire, (...) n'était point l'ensemble des agriculteurs et des chefs d'industrie (Sorel, Réflex. violence,1908, p. 145).
3. [Dans des loc. prép.]
a) [Prép. dans]
Dans (ou en) son ensemble. Dans sa globalité. Le Koenigsstuhl, pris dans son ensemble (Hugo, Rhin,1842, p. 273).C'est un auteur en son ensemble qu'il [le critique littéraire] interroge (Du Bos, Journal,1922, p. 139).La véritable poésie peut avoir, tout au plus, un sens allégorique dans son ensemble (Béguin, Âme romant.,1939, p. 209).
Dans leur ensemble. Dans leur totalité. Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur les aliments considérés dans leur ensemble. (Brillat-Sav., Physiol. goût,1825, p. 73).À Salonique, le général de Castelnau approuva dans leur ensemble les dispositions arrêtées par le général Sarrail pour la mise en état de défense de la place (Joffre, Mém.,t. 2, 1931, p. 183).
Dans l'ensemble. En général, d'une façon générale. Sa personne offrait dans l'ensemble un modèle parfait des lignes aristocratiques (Balzac, Langeais,1834, p. 318).D'ailleurs dans l'ensemble le grand défaut c'est l'obscurité (Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1908, p. 66).
b) [Prép. de; avec valeur d'adj. déterminatif] Synon. de général(e).Action, conception, coup d'œil, étude, impression, jugement, signification d'ensemble. Guider ses jugemens par les considérations d'ensemble que les observations et les autres faits recueillis peuvent lui offrir (Lamarck, Philos. zool.,t. 1, 1809, p. 48).L'effet d'ensemble de son salon eût été détruit (Proust, Swann,1913, p. 22).Réaliser la concordance des offensives d'ensemble sur les divers fronts (Joffre, Mém.,t. 2, 1931, p. 165).
II.− Au sing. ou au plur. Ce qui résulte d'un assemblage ou d'un groupement, caractérisé par la cohésion.
A.− [Les éléments assemblés sont des inanimés concr. ou abstr.]
1. [Au sing. et au plur., avec ou sans article]
a) Groupe d'éléments (quelconques) assemblés, tout résultant de l'assemblage d'éléments. Car le monde, (...) forme un ensemble dont toutes les parties influent les unes sur les autres, comme les organes d'un seul corps (Flaub., Tentation,1874, p. 10):
5. La région-relais qui nous intéresse pour les produits de base est l'ensemble formé par les centres de l'industrie lourde de l'Europe continentale et par les productions primaires en Afrique francophone. Perroux, L'Écon. du XXes.,1964, p. 579.
α) [Avec déterminant subst.]
[Le déterminant subst. désigne les éléments assemblés]
[Déterminant subst. unique au plur.] Ensemble de bâtisses, d'impressions, de mécanismes. Il y aura un ensemble de doctrines qui comprendra le mal d'abord, puis le mal en lutte ou en rapport avec le bien, enfin le bien lui-même (Ozanam, Philos. Dante,1838, p. 100).D'après ces deux ensembles de documents, qui s'éclairent l'un par l'autre (J. Rostand, Genèse vie,1943, p. 170):
6. Qu'est-ce, en effet, que la France? Une collection d'individus? Un territoire? Non pas, mais un ensemble d'idées. Barrès, Les Déracinés,1897, p. 301.
SYNT. Ensemble de causes, de choses, de conditions, d'éléments, d'entreprises, d'habitudes, de lois, de mouvements, de particules, de réflexions, de règles, de réponses, de rites.
[Déterminant subst. double] Cet ensemble doucereux d'hypocrisie et de mensonge qu'on appelle gouvernement représentatif (Stendhal, L. Leuwen,t. 1, 1835, p. 11).L'ensemble terre-lune tourne d'un seul bloc à la façon d'un corps solide (H. Poincaré, Hyp. cosmogon.,1911, p. 138).Les déplacements de la main dans le manche [du violoncelle] seront faits par l'ensemble : main, avant-bras, sans déranger la position des doigts (Lallement, Dyn. instrum. archet,1925, p. 17).
[Le déterminant subst. au sing. désigne une caractéristique essentielle du tout] Des gardes de sabre, trente gardes qu'il [Bing] a rapportées du Japon et qui sont peut-être le plus merveilleux ensemble de ferronnerie que l'humanité ait produit depuis le commencement du monde (Goncourt, Journal,1881, p. 113).
β) [Avec adj. épithète]
[L'adj. désigne la nature ou une caractéristique essentielle du tout]
[Identité du tout] L'ensemble cosmique (Hugo, Travaill. mer, 1866, p. 301). L'ensemble que forme le cosmos (différent de l'ensemble du cosmos = tout le cosmos, cf. supra B 1).
[Nature du tout] Ensemble économique, géologique, mélodique, régional, verbal. Ensemble documentaire important (Martin du G., Thib.,Épil., 1940, p. 954).Les « formes » (sonate, symphonie etc.) (...) qui ne sont que les usages de conditionnement des ensembles sonores (Schaeffer, Rech. mus. concr.,1952, p. 144).Mobiliser l'ensemble équatorial français (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 111).
[Fonction du tout] Tout le riche ensemble décoratif qu'était le beau déroulement des vierges, à la fois dorées et roses (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 878).
[L'adj. exprime une qualification] Ensemble cohérent, complet, harmonieux; l'immense ensemble des formes. Le mystérieux ensemble de fibrilles auquel sont dues les différentes puissances incomplétement observées de la pensée, de la volonté (Balzac, Lambert,1832, p. 92).L'ensemble indissoluble cerveau et symbole (Ruyer, Esq. philos. struct.,1930, p. 265):
7. Elle [Levana] m'a plu. Gaieté, honnêteté, tendresse filiale, fraîcheur de sentiment, (...). Ajoutons-y un bon timbre de voix, une taille bien prise, et je ne sais quoi de virginal. Tout cela fait un ensemble attrayant, quand on sait qu'il y a l'instruction, l'expérience pratique de la vie, ... Amiel, Journal intime,1866, p. 420.
b) Spéc. [Avec tantôt une simple idée de groupement, ou une connotation de cohérence, d'harmonie, de perfection]
AMEUBLEMENT
[Avec une idée d'harmonie] Groupe de meubles d'un même style, décorant une pièce d'habitation. Ensemble Empire, Louis XVI. La salle à manger est un de ces ensembles Renaissance (Romains, Hommes bonne vol.,1932, p. 39).Ensemble de style, plaqué bois de rose, traité en ébénisterie (Monde,19 janv. 1952, p. 6, col. 5).
[Avec une idée de cohésion dans la fonction] Meubles de caractère utilitaire qui composent l'équipement d'une cuisine, d'une salle de bain, etc. Inventez pour votre salle de bains un ensemble coordonné Allibert (Art et Décoration,juill.-août 1977, no200, pp. 56-57).
ARCHITECTURE
Corps de constructions, de monuments civils. Ensemble architectural, immobilier. Les pyramides de Giseh font partie d'un ensemble, d'un colossal ensemble qui était Memphis (Barrès, Cahiers,t. 6, 1907-08, p. 176).Ces beaux ensembles comme la Place Vendôme, la Place de la Concorde (Proust, Temps retr.,1922, p. 803).Grand ensemble. Corps de bâtiments d'habitation couvrant une grande superficie et comportant les services commerciaux nécessaires à la vie quotidienne des résidents. Grand ensemble de Sarcelles (architectes : Labourdette et Boileau) (Lambertie, Industr. pierre marbre,1962, p. 113):
8. ... un second cercle de 12 km de rayon environ peut délimiter la zone d'influence du Geh situé à moins d'une demi-heure de trajet du centre. Dans cette zone, les habitants du grand ensemble peuvent être desservis en partie par les équipements généraux du grand ensemble. Les Gds ensembles d'habitation,1963, p. 22.
Ouvrage construit en dur, de grande superficie, et comportant à l'intérieur de son enceinte un corps de pièces techniques et de services. Ensemble cylindrique (cf. cartouche2ex. 5).
Corps d'ouvrages militaires solidaires couvrant une certaine étendue, servant à la protection d'une ville ou d'un secteur. Ensemble défensif. On admettait que les ensembles fortifiés de Toulon et de Marseille ne pourraient être pris qu'après plusieurs semaines d'efforts (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 24).
HABILL. Groupe de deux ou plusieurs pièces de vêtement féminin, harmonisées, destinées à être portées ensemble (robe, manteau; corsage, jupe; etc.). Ensembles pour la mer. Elle lui montrerait un magasin où il y avait des « ensembles » pour 390 francs, incroyables, à croire qu'ils sortaient de chez le grand couturier (Montherl., J. filles,1936, p. 978):
9. ... l'ensemble, c'est la tenue typiquement printanière,... Ils jouent un jeu extrêmement varié, ces ensembles, dans des scènes où, autour du personnage principal, la robe, évoluent tous ses comparses : le boléro... la cape... la marinière... le paletot, enfin, ... Le Figaro,10 avr. 1952, p. 10, col. 8.
INFORMATIQUE
Ensemble de données. ,,Unité représentée par le plus grand groupe de données qui peut être enregistré et recherché par un système d'exploitation`` (Informat. 1972).
Ensemble terminal. ,,Terminaux sous la dépendance de la même unité de contrôle`` (Informat. 1972).
Ensemble de traitement de l'information. ,,Groupe organisé de machines de traitement de l'information`` (Informat. 1972).
MATH. ,,Collection d'éléments de nature quelconque qui satisfait à la condition qu'il existe un critère permettant de distinguer si un élément donné appartient ou non à l'ensemble`` (Sumpf-Hug., 1973). Ensemble fini, ordonné; théorie des ensembles. Il est clair que toute partie d'un ensemble dénombrable est dénombrable et que tout ensemble dénombrable d'ensembles dénombrables est dénombrable (Gds cour. pensée math.,1948, p. 87).Les principales formules de l'algèbre des ensembles (Warusfel, Math. mod.,1969, p. 64).
Rem. La docum. et quelques dict. gén. du xxes. attestent l'adj. ensembliste. Relatif aux ensembles. Théorie ensembliste. Mais les premiers aperçus ensemblistes n'en semblent pas moins gros de germes de discorde pour le commun des mortels (Gds cour. pensée math., 1948, p. 468).
PEINT. Sujet, partie d'un tableau traité par masse, au moyen de lignes dessinant des contours généraux, sans fignoler le détail. J'ai de suite fait quelques ensembles pour mon tableau (Delacroix, Journal,1824, p. 44).
2. [Au plur., sans article, dans une loc. prép. par] Produit d'un assemblage pris comme unité de mesure ou de point de vue. Par ensembles. Par grandes surfaces et au fig. par vastes conceptions. Penser par larges ensembles (cf. concevoir ex. 1).Il ne voyait que par masses, que par ensembles (Romains, Copains,1913, p. 222).Masaccio, peut-être le plus diversement doué de tous, peint les volumes par grands ensembles et dans leur communion avec l'espace (Gilles de La Tourette, L. de Vinci,1932, p. 11).
B.− [Les éléments groupés sont des pers.] Ensemble de créatures. Ce sont toujours des lois, rien que des lois, qui font du monde cet ensemble d'êtres qu'il est (Renouvier, Essais crit. gén.3eessai, 1864, p. 47).
Spécialement
1. MUS. Groupe d'interprètes instrumentistes ou chanteurs formant un orchestre ou un chœur de dimensions restreintes. Ensemble vocal. [L'alto] est par essence un instrument d'ensemble (Gevaert, Instrument.,1885, p. 50).Dans l'Opus 12, une voix de soprano répond au piano, mais dans les Opus 13 à 19, un ensemble instrumental différent assume l'accompagnement (Samuel, Art mus. contemp.,1962, p. 225):
10. Dans les ensembles, la petite flûte est généralement destinée à doubler le chant à l'octave supérieure et contribue ainsi à donner à l'orchestre d'Harmonie une sonorité plus brillante; ... Parès, Traité d'instrumentation et d'orchestration,s.d. p. 26.
Musique d'ensemble. Musique destinée à être exécutée par une formation d'instrumentistes (ou de chanteurs). Synon. musique de chambre.Les pupitres à musique d'ensemble qu'on roulait au milieu du salon (A. Daudet, Contes lundi,1873, p. 66).Dès sa sortie du Conservatoire, Capet, invinciblement attiré vers la musique d'ensemble, se hâte de former un quatuor (Capet, Techn. sup. archet,1916, p. 5).
P. ell. du déterminé et p. méton. Pièce musicale ou passage d'une œuvre musicale destinée à être exécutée par un groupe d'interprètes. Le grand Duo du 2eacte [de Tristan] (...) donne lieu à quatre ensembles tous admirables (Lavignac, Voy. artist. Bayreuth,1897, p. 265).Pour pouvoir écrire des ensembles avec des harmonies pleines, il est (...) nécessaire de disposer d'un nombre suffisant d'instruments mélodiques (Panassié, Jazz hot,1934, p. 36).P. métaph. Jaurès, un orchestre complet, toujours prêt à nous prodiguer les soli et les ensembles (Barrès, Pitié églises,1914, p. 237).
2. SPECTACLE, THÉÂTRE. Formation d'artistes (acteurs, danseurs, etc.) travaillant de concert à des représentations. Ensemble chorégraphique :
11. L'ensemble national de Pologne « Slask » fut créé par Stanislas Hadyna et Elvira Kaminska, en 1953. (...) ce sont plus de 14 millions de spectateurs qui sont déjà venus applaudir ce merveilleux ensemble folklorique qui sera à Metz le mardi 23 octobre, à 20 h 30, au Palais des Sports. Républicain lorrain,15 oct. 1973.
CIN. Les artistes d'ensemble ou les ensembles. ,,Tous les interprètes qui se meuvent ensemble dans un cadrage`` (Giraud 1956).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃sɑ ̃:bl̥] Ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1669 un Tout-ensemble (Molière, Val-de-grâce, éd. M. AD. Régnier, IX, 80); 1694 subst. (Corneille, p. 373). Substantivation de ensemble1*.
STAT. − Ensemble1 et 2. Fréq. abs. littér. : 16 480. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 20 471, b) 21 695; xxes. : a) 23 479, b) 26 874.
BBG. − Archit. 1972, p. 28. − Chronique des mots nouv. Actual. terminol. 1973, t. 6, no6, p. 4. − Gentilhomme (Y.). Interférences de vocab. entre deux sc., ling. et math. Lang. fr. 1973, no17, pp. 47-48. − Wandruszka (M.). Nos Lang. : struct. instrumentales, struct. mentales. In : Colloque International de Linguistique et de Traduction. 1970. Montréal. Meta. 1971, t. 16, p. 9.

Ensemble : définition du Wiktionnaire

Adverbe

ensemble \ɑ̃.sɑ̃bl\

  1. L’un avec l’autre, les uns avec les autres, conjointement.
    • […], et nous avons été ensemble boire une petite goutte au débit d’à côté ; le pauvre vieux ne déteste pas ça, quoi qu’il n’en ait jamais abusé. — (Émile Thirion, La Politique au village, p. 133, Fischbacher, 1896)
    • Nous étions ensemble dans un sympathique café du quartier Villeray.
      Ensemble. Mot magique, mot unique, mot sur lequel on ne peut que fantasmer, mot qu’on a envie d’étreindre, de masser, de décortiquer, de démonter, de faire revivre sous tous les anagrammes possibles pour en faire ressortir tous les potentiels. En. Semble.
      Semble… Oui, on craint qu’il n’y ait là qu’illusion, et pourtant, le mot d’un seul bloc, « ensemble », paraît si solide, si complet, si suffisant.
      — (François Lavallée, L'homme qui fuyait, Guy Saint-Jean éditeur, Montréal, 2013, p. 132)
    • Un soir, attendant l'heure du dîner, Claire et Marcelle, cédant je suppose à une prière générale, jouèrent quelques morceaux ensemble, la pianiste accompagnant sa sœur violoniste. — (André Roussin, La Boîte à couleurs, Éditions Albin Michel, 2013, p. 2008)
  2. En même temps, concomitamment, simultanément.
    • Les deux trains sont arrivés ensemble.

Nom commun

ensemble \ɑ̃.sɑ̃bl\ masculin

  1. Réunion d’éléments qui forment un tout, une totalité.
    • La profusion de détails gracieux ne nuit en rien à l’ensemble qui conserve toute sa majesté. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895)
    • […] on pourrait dire que le soldat était convaincu que la moindre défaillance du moindre des troupiers pouvait compromettre le succès de l’ensemble et la vie de tous ses camarades - et que le soldat agissait en conséquence. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.351)
    • Or il se trouve que très fréquemment de nombreux arbres sont les uns à côté des autres. Ils peuvent être d’espèces différentes, chacun luttant avec le voisin pour la lumière ; l’ensemble forme un groupement homogène appelé forêt. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.101)
    • Celui-ci repose en grande partie sur la cotisation de l’ensemble de la communauté vigneronne. — (Sylvaine Boulanger, Le vignoble du Jura, page 252, Presses Univ de Bordeaux, 1984)
  2. Unité résultant du concours harmonieux des diverses parties d’un tout ; accord.
    • […] un goût malsain me retenait parmi ces êtres dont j’écoutais de loin les appels, les gémissements. […] ils me parvenaient sans ensemble mais souvent si fervents qu’ils réveillaient en moi d’inavouables appétits. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Dès l'automne, la Fougère Aigle aux frondes desséchées attriste de sa teinte rouille la tonalité déjà grise de l’ensemble. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 132)
  3. Collection d’éléments harmonisés, assortis.
    • Ensemble mobilier.
  4. Costume féminin composé de deux ou trois pièces, équivalent du complet masculin.
    • Le 22 novembre 1963, Jackie Kennedy porte son ensemble rose devenu culte. […]. Un tailleur jupe en laine rose gansé de noir, assorti joli­ment avec son chapeau tambou­rin, sorte de bibi aux bords rigides qu’elle a large­ment démo­cra­tisé. — (Pauline Gallard, Fashion flash-back – Jackie Kennedy, sur le site de Gala (www.gala.fr), vendredi 22 novembre 2013)
  5. (Mathématiques) Collection d’éléments ou de nombres ayant en commun une ou plusieurs propriétés qui les caractérisent.
    • L’ensemble ne contenant aucun élément est appelé l’ensemble vide.
  6. (Habitat) Groupe plus ou moins important d’habitations bénéficiant de certains équipements collectifs.
    • Inclus dans ce site, les puits ne sont qu’un élément d'un vaste ensemble fortifié qui s’étend au plateau latéritique situé au sud du village de Diamon. — (George Dupré & Dominique Guillaud, Archéologie et tradition orale du pays d’Aribinda (Burkina-Faso), dans Empreintes du passé, ORSTOM, 1997)
    • Grands ensembles, ensembles immobiliers.
  7. Groupe de musiciens, de chanteurs ; formation musicale, orchestre, chorale.
    • En 1973, quand le centre d'activités culturelles et de loisirs de Sully organisait son « florilège musical » en présentant un récital de guitare, un récital d'orgue et un concert de l’Ensemble instrumental Andrée Colson, tu n'étais pas intéressé encore ; […]. — (Colette Bissonnier, Chroniques du festival, Éditions Publibook, 2011, page 21)
  8. (Programmation informatique) Type abstrait de données non ordonnées et sans doublon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ensemble : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENSEMBLE. adv.
L'un avec l'autre, les uns avec les autres. Voyager ensemble. Vivre ensemble. Chantons, dansons ensemble. Mettre ensemble. Il a acheté ces objets ensemble. Ils sont bien ensemble, Ils ont entre eux de bons rapports. Il signifie aussi L'un en même temps que l'autre, les uns en même temps que les autres. Les deux adversaires tirèrent ensemble. Il était ensemble hardi et prudent. On dit, dans le même sens, Tout ensemble. En termes de Peinture, Cette figure, cette tête est bien d'ensemble, n'est pas d'ensemble, Les différentes parties y sont, n'y sont pas dans leurs justes proportions, dans le rapport convenable. Mettre une figure d'ensemble.

Ensemble : définition du Littré (1872-1877)

ENSEMBLE (an-san-bl') adv.
  • 1L'un avec l'autre, les uns avec les autres. Ils sont sortis ensemble. Chantons, dansons ensemble. Ensemble vous vivrez dans vos ardeurs fidèles, Comme deux vrais enfants, comme deux tourterelles, Molière, Tart. II, 2. Quand l'amour et l'ambition se rencontrent ensemble, Pascal, Passions de l'amour. Voyez si vous romprez ces dards liés ensemble ; Je vous expliquerai le nœud qui les rassemble, La Fontaine, Fabl. IV, 18. Hélas ! dit Philémon, si votre main puissante Voulait favoriser jusqu'au bout deux mortels, Ensemble nous mourrions en servant vos autels, La Fontaine, Phil. et Baucis. Puissent la Mecque ensemble et Médine et l'Asie Punir tant de fureur et tant de perfidie ! Voltaire, Fanat. v, 2. Plus il y a d'hommes ensemble, plus ils sont vains, et sentent naître en eux l'envie de se signaler par de petites choses, Montesquieu, Esp. VII, 1. Rien ne lie tant les cœurs que de pleurer ensemble, Rousseau, Confess. X. L'habitude de vivre ensemble fit naître les plus doux sentiments qui soient parmi les hommes, l'amour conjugal et l'amour fraternel, Rousseau, Inégal. 2e partie, p. 122, dans POUGENS. Notre courtisan philosophe, si ces deux mots peuvent aller ensemble, aimait à raconter cette histoire, D'Alembert, Éloges, Rose. Depuis longtemps on soupçonnait que l'Amazone et l'Orénoque communiquaient ensemble par la rivière Noire, où la cour de Lisbonne a plusieurs établissements, Raynal, Hist. phil. IX, 11. Le silence même prouve que les âmes peuvent être heureuses par la présence l'une de l'autre ; car ce silence n'opère ni le dégoût ni l'ennui ; on ne dit rien, mais on est ensemble, Barthélemy, Anach. ch. 78. Allez, et, bénissant le Dieu qui vous rassemble, Chantez, priez, pleurez, consolez-vous ensemble, Delille, Pitié, IV.

    Être bien ensemble, se dit de gens qui ont de bons rapports entre eux. Nous sommes très bien ensemble, Sévigné, 44.

  • 2A la fois, en même temps, simultanément. Il fut convenu que les deux adversaires tireraient ensemble. Je ne suis pas ensemble aveugle et téméraire, Malherbe, V, 30. Il en est de même des discours que des corps qui doivent ordinairement leur principale excellence à l'assemblage et à la juste proportion de leurs membres ; de sorte même qu'encore qu'un membre séparé de l'autre n'ait rien en soi de remarquable, tous ensemble ne laissent pas de faire un corps parfait, Boileau, Longin, Sublime, ch. 32. Vous me haïssez plus que tous les Grecs ensemble, Racine, Andr. III, 6. J'ai votre fille ensemble et ma gloire à défendre, Racine, Iph. IV, 6. Il eût été trop heureux s'il eût pu se livrer entièrement à son goût soit pour la poésie, soit pour la philosophie, soit pour toutes les deux ensemble, Fontenelle, Manfredi. Sous le vain nom de bienfaiteurs Ces grands semaient ensemble et les dons et l'offense, Gilbert, le Jug. dernier. Ce sentiment confus de tendresse et d'effroi Qui la rapproche ensemble et l'éloigne de moi, Ducis, Oscar, I, 5.

    Tout ensemble, même sens. Je mourrai tout ensemble heureux et malheureux, Heureux pour vous servir de perdre ainsi la vie, Malheureux de mourir sans vous avoir servie, Corneille, Cinna, I, 4. J'ai peu d'heures de loisir et de santé tout ensemble, Pascal, dans COUSIN. Quand on a l'un et l'autre esprit [l'esprit géométrique et l'esprit de finesse] tout ensemble, Pascal, Passions de l'amour. Les fidèles apprennent que le vrai Dieu, le Dieu d'Israël, le Dieu un et indivisible auquel ils sont consacrés par le baptême, est tout ensemble Père, Fils et Saint-Esprit, Bossuet, Hist. II, 6. Il instruit les empereurs et tout ensemble fait rendre l'obéissance qui leur est due, Bossuet, ib. I, 11. On l'approche tout ensemble avec liberté et avec retenue, La Bruyère, II. C'est ainsi qu'un célèbre écrivain qui n'est ni spinosiste ni déiste, s'est vu accuser dans une gazette sans aveu d'être l'un et l'autre, quoi qu'il soit aussi impossible d'être tous les deux à la fois que d'être tout ensemble idolâtre et juif, D'Alembert, Préface, 3e vol. Encycl. Œuvres, t. 1, p. 395, dans POUGENS.

  • 3Ensemble, en corps, en masse. Vendre le tout ensemble. Pendant qu'Annibal resta avec son armée ensemble, il battit les Romains, Montesquieu, Rom. IV. Il s'agissait de surprendre l'armée russe, ensemble ou dispersée, de faire un coup de main avec quatre cent mille hommes, Ségur, Hist. de Napol. III, 2.

    Le tout ensemble, le tout pris à la fois et sans avoir égard aux détails. Cette comédie a des défauts, mais le tout ensemble attache les spectateurs.

  • 4 Terme de peinture. Cette figure est bien ensemble, elle a de justes proportions. Mettre une figure ensemble, en ensemble ou d'ensemble.
  • 5 S. m. L'union des parties dans un tout ; l'effet qui en résulte. Tout cela forme un assez bel ensemble. Ce n'est pas assez que d'avoir bien établi l'ensemble, il s'agit d'y introduire les détails sans détruire la masse, Diderot, Essai sur la peint. ch. I. Il y a dans le discours deux choses, la liaison et l'ensemble, Condillac, Gramm. I, 27. Pour juger du génie de Lycurgue, c'est l'ensemble de sa législation qu'il faut considérer, Barthélemy, Anach. ch. 51. En poésie, rien n'est beau que par les rapports des détails avec l'ensemble et de l'ensemble avec nous-mêmes, Marmontel, Élém. litt. Œuvres, t. VIII, p. 222, dans POUGENS. Le charme des détails, les beautés de l'ensemble, Delille, Imagin. III.
  • 6 Terme de musique. Accord. Exécuter des chœurs avec beaucoup d'ensemble.

    Morceau d'ensemble, morceau composé de plusieurs parties exécutées par plusieurs instruments ou plusieurs voix. Musique d'ensemble.

    Absolument. Le finale se termine par un bel ensemble.

  • 7 Terme militaire. Cohésion qui est entre les parties d'un corps de troupe. Son combat de la veille et sa marche nocturne avaient achevé son corps d'armée ; ses divisions avaient encore quelque ensemble, mais pour se traîner, pour mourir et non pour combattre, Ségur, Hist. de Napol. x, 5.

    Ces soldats commencent à mettre de l'ensemble dans leurs mouvements, c'est-à-dire ils manœuvrent, ils manient leurs armes avec accord.

    Terme de marine. Mouvement d'ensemble, manœuvre générale d'une flotte ou d'une escadre.

  • 8 Terme de manége. Un cheval a de l'ensemble, lorsque ses proportions sont bonnes et régulières ; ses allures, ses mouvements ont de l'ensemble, lorsqu'ils sont réguliers et uniformes.

    Mettre son cheval ensemble, l'obliger à rassembler et à bien distribuer ses forces. Mettre bien ensemble, mettre un cheval sur les hanches.

    Effets d'ensemble, l'action combinée de la main et des jambes ayant pour but de ramener à la position d'équilibre, sans produire de mouvement en avant ni en arrière, toutes les parties du cheval.

  • 9La totalité. L'ensemble des hommes qui peuplent la terre. L'ensemble des nations européennes. L'ensemble des ordonnances des anciens rois de France.

HISTORIQUE

XIe s. Ensemble od lui Roland et Olivier, Ch. de Rol. VIII. Qui quel compert [quel que soit celui qui le payera, qui sera vaincu], venuz en sont ensemble [aux mains], ib. CXXII.

XIIe s. Si lui a dit : ensanble n'irons plus, Ronc. p. 90. Ensemble convient remanoir Moi et amor par estouvoir [par devoir], Couci, XVIII. Mainte bataille [ils] en firent et mainte occision, Et si murent ansamble meslée et contençon, Sax. III. Tant se sunt d'ambes parz de l'acorde pené Li bons reis Loewis e evesque e abé, Qu'ensemble sunt li reis e saint Thomas alé, Si tost cum s'entrevirent, Th. le mart. 113.

XIIIe s. Jamais certes ne nous verrons, Ne ensanle ne parlerons, Poésies mss. avant 1300, t. IV, p. 1354, dans LACURNE. Et lors commencierent à aporter le gaaing et à metre ensemble, Villehardouin, CVIII. Ensi fu li consaus [conseil] acordés, et alerent tout ensemble en une valée où il tenoient leur parlement, Villehardouin, LIX. Grant temps [Pepin et Berte] furent ensemble ; car ainsi plut à Dieu, Berte, III.

XIVe s. Et ne sont pas ces trois choses divisées d'ensemble, Oresme, Eth. 19.

XVe s. D'Artevelle mit plusieurs fois le conseil des bonnes villes ensemble, pour parler de…, Froissart, I, I, 66. Et quand les seigneurs barons s'aprocherent, et qu'ils purent des lances et des espées venir ensemble, adonc y eut dure bataille, Froissart, I, I, 195.

XVIe s. Estes vous ceulx qui avez ce grand different ensemble ? Rabelais, Pant. II, 10. Et nous sembloyt à l'ouyr que ce feussent cloches grosses, petites et mediocres, ensemble sonnantes, Rabelais, ib. v, 1. Pourquoy se diviseroyent-elles d'ensemble ? Calvin, Instit. 822. Ils couchent en des licts dix ou douze ensemble avec leurs femmes, Montaigne, I, 131. Grands conseillers aux affaires d'estat, et ensemble très sçavants, Montaigne, I, 140. Ils n'ont rien à diviser et partir ensemble, Montaigne, I, 215. La leçture qui plaist et profite, qui delecte et instruit ensemble, a tout ce que l'on sçauroit desirer, Amyot, Préf. I, 25. Tant de fois s'appointer, tant de fois se fascher, Tant de fois rompre ensemble, et puis se renouer, Ronsard, 233. C'estoit au point du jour… Quand tout ensemble on veille, et tout ensemble on dort D'un œil entre-surpris du frere de la mort, Ronsard, 706.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Ensemble : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ENSEMBLE, (Peint.) Voici un mot dont la signification vague en apparence, renferme une multitude de lois particulieres imposées aux Artistes ; premierement par la nature, ou, ce qui revient au même, par la vérité ; & ensuite par le raisonnement, qui doit être l’interprete de la nature & de la vérité.

L’ensemble est l’union des parties d’un tout.

L’ensemble de l’univers est cette chaîne presque entierement cachée à nos yeux, de laquelle résulte l’existence harmonieuse de tout ce dont nos sens joüissent. L’ensemble d’un tableau est l’union de toutes les parties de l’art d’imiter les objets ; enchaînement connu des artistes créateurs, qui le font servir de base à leurs productions ; tissu mystérieux, invisible à la plûpart des spectateurs, destinés à joüir seulement des beautés qui en résultent.

L’ensemble de la composition dans un tableau d’histoire est de deux especes, comme la composition elle-même, & peut se diviser par conséquent en ensemble pittoresque, & en ensemble poétique.

Les acteurs d’une scene historique peuvent sans doute être fixés dans les ouvrages des auteurs qui nous l’ont transmise. La forme du lieu où elle se passe, peut aussi se trouver très-exactement déterminée par leur récit : mais il n’en restera pas moins au choix de l’artiste un nombre infini de combinaisons que peuvent éprouver entre eux les personnages essentiels & les objets décrits. C’est au peintre à créer cet ensemble pittoresque ; & je crois qu’on doit moins craindre de voir s’épuiser la variété dans les compositions, que le talent d’embrasser toutes les combinaisons qui peuvent la produire.

Celle des combinaisons possibles à laquelle on s’arrête, est donc dans un tableau son ensemble pittoresque ; il est plus ou moins parfait, selon que l’on a plus ou moins réussi à rendre les grouppes vraissemblables, les attitudes justes, les fonds agréables, les draperies naturelles, les accessoires bien choisis & bien disposés.

L’ensemble poétique exige à son tour cet intérêt général, mais nuancé, que doivent prendre à un évenement tous ceux qui y participent. L’esprit, l’ame des spectateurs veulent être satisfaits, ainsi que leurs yeux ; ils veulent que les sentimens dont l’artiste a prétendu leur faire passer l’idée, ayent dans les figures qu’il représente une liaison, une conformité, une dépendance, enfin un ensemble qui existe dans la nature. Car dans un évenement qui occasionne un concours de personnes de différens âges, de différentes conditions, de différens sexes ; le sentiment qui résulte du spectacle présent, semblable à un fluide qui tourbillonne, perd de son action en s’étendant loin de son centre : outre cela, il emprunte ses apparences différentes de la force, de la foiblesse, de la sensibilité, de l’éducation, qui sont comme différens milieux par lesquels il circule.

Dans cette multitude d’obligations qu’imposent les lois de l’ensemble, on juge bien que la couleur révendique ses droits.

Son union, son accord, sa dégradation insensible, forment son ensemble ; le clair-obscur compose le sien des grouppes de lumiere & d’ombre, & de l’enchaînement de ses masses : mais ce sujet mérite bien que l’on consulte les articles qui sont plus particulierement destinés à les approfondir ; ainsi je renverrai entre autres, pour l’explication plus étendue de ce genre d’ensemble, au mot Harmonie, qui l’exprime.

La couleur a des tons, des proportions, des intervalles ; il n’est pas étonnant que la Peinture emprunte de la Musique le mot harmonie, qui exprime si bien l’effet que produisent ces différens rapports : & la Musique à son tour peut adopter le mot coloris ; en nommant ainsi cette variété de style qui peut l’affranchir d’une monotonie, à laquelle il semble qu’elle s’abandonne parmi nous.

Si je ne me suis arrêté qu’à des réflexions générales sur le mot ensemble, on doit sentir que je l’ai fait pour me conformer à l’idée que présente ce terme : cependant il devient d’une signification moins vague & plus connue, lorsqu’il s’applique au dessein. Il est plus communément employé par les artistes ; & de cet usage plus fréquent doit naturellement résulter une idée plus nette & plus précise : aussi n’est-il pas d’éleve qui ne sache ce qu’on entend par l’ensemble d’une figure, tandis que peut-être se trouveroit-il des artistes qui auroient peine à rendre compte de ce que signifie ensemble poétique & ensemble pittoresque.

Cet usage plus ou moins fréquent des termes de Sciences & d’Arts, est un des obstacles les plus difficiles à vaincre pour parvenir à fixer les idées des hommes sur leurs différentes connoissances. Les mots sont-ils peu usités ? on ne connoît pas assez leur signification. Le deviennent-ils ? bien-tôt ils le sont trop ; on les détourne, on en abuse au point qu’on ne sauroit plus en faire l’usage méthodique auquel ils sont destinés.

Mais sans m’arrêter à citer des exemples trop faciles à rencontrer, je reviens au mot ensemble. Lorsqu’il s’agit d’une figure, c’est l’union des parties du corps & leur correspondance réciproque. On dit un bon ou un mauvais ensemble ; par conséquent le mot ensemble ne signifie pas précisément la perfection dans le dessein d’une figure, mais seulement l’assemblage vraissemblable des parties qui la composent.

L’ensemble d’une figure est commun & à la figure, & à l’imitation qu’on en fait. Il y a des hommes dont on peut dire qu’ils sont mal ensemble ; parce que disgraciés dès leur naissance, leurs membres sont effectivement mal assemblés. Mais n’est-il pas étonnant que l’extravagance des modes & l’aveuglement des prétentions ayent souvent engagé plusieurs de ces êtres indéfinissables qu’on nomme petits-maîtres, à défigurer un ensemble quelquefois très-parfait, on au moins passable, dont ils étoient doüés, pour y substituer une figure décomposée qui contredit desagréablement la nature ?

Les graces sont plus respectées par la Peinture ; & si on ne leur sacrifie pas toûjours, au moins a-ton toûjours pour objet d’obtenir leur aveu par la perfection de l’ensemble. Les Grecs qui entre autres avantages ont sur nous celui de nous avoir précédés, ont fait une étude particuliere de ce qui doit constituer la perfection de l’ensemble d’une figure.

Ils ont trouvé dans leur goût pour les Arts, dans leur émulation, dans les ressources de leur esprit, & dans les usages qu’ils pratiquoient, des facilités & des moyens qui les ont menés à des succès que nous admirons. Je reprendrai ce fil, qui me conduiroit insensiblement à parler des proportions, & de la grace, aux mots Proportion, Grace ; voyez aussi Beau ; & je me contenterai de dire que la justesse de l’ensemble dépend beaucoup de la connoissance de l’Anatomie, puisqu’il est l’effet extérieur des membres mis en mouvement par les muscles & les nerfs, & soûtenus dans ce mouvement par les os qui sont la charpente du corps.

L’effet du tout ensemble est, comme on le sent bien, le résultat des ensembles dont je viens de parler, comme le mot effet général est le résultat des effets particuliers de chacune des parties de l’art de peindre, dont on fait usage dans un tableau. Voyez Effet. Cet article est de M. Watelet.

Ensemble, s. m. en Architecture, se dit de toutes les parties d’un bâtiment, qui étant proportionnées les unes avec les autres, forment un beau tout, ce qu’on entend quelquefois aussi par masse ; on dit, la masse d’un tel édifice, ou bâtiment, fait un bel ensemble. (P)

Ensemble, (Art militaire.) L’ensemble dans la tactique, c’est l’exacte exécution des mêmes mouvemens, de la même maniere, & dans le même tems.

Ainsi l’ensemble dans la marche d’une troupe, ou d’un bataillon, c’est l’union de tous les hommes du bataillon, qui doivent agir comme s’ils étoient mûs par une seule & même cause qui agiroit également sur chacun d’eux. Une troupe dont tous les soldats marchent bien ensemble, garde toûjours son même arrangement : ses rangs & ses files sont toûjours en ligne droite, & aucune des parties ne va ni plus vîte, ni plus lentement que l’autre.

Cet ensemble est d’une grande utilité dans les mouvemens des troupes ; mais les soldats ne peuvent l’acquérir que par un exercice fréquent. (Q)

Ensemble, (Manége.) L’ensemble n’est autre chose que la situation d’un cheval exactement contre-balancé sur ses quatre membres. Mettre un cheval ensemble, c’est l’obliger à rassembler les parties de son corps & ses forces, en les distribuant également sur ses quatre jambes, & en les réunissant pour ainsi dire. On prononce sans cesse le mot d’ensemble dans nos manéges ; peu d’écuyers sont en état de le définir. On verra toute l’étendue de sa signification à l’article Union. (e)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ensemble »

Étymologie de ensemble - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin insimul (« en même temps ») → voir in- et simul. Avec une évolution phonétique identique à celle qui de similare donne sembler. Comparer avec l’italien insieme ou l’occitan ensem issus de ce même adverbe latin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de ensemble - Littré

Picard, ensane, insiane ; bourguig. ansanne ; wallon, èsône ; namurois, èchône ; rouchi, enchen, ensanne ; provenc. ensems, ensemps, essemps ; anc. catal. ensems ; anc. espagn. ensemble ; anc. port. ensembra ; ital. insieme, insembre, insembra ; du latin in, en, et simul, ensemble (comp. SEMBLABLE). À côté d'ensemble, la vieille langue avait l'adverbe ensemblement.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ensemble »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ensemble ɑ̃sɑ̃bl play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « ensemble »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ensemble »

  • Le trafic est fortement ralenti sur l'ensemble de la ligne. Ceci est la conséquence de travaux qui ont duré plus longtemps que prévu dans le secteur de Saint-Denis.Je me tiens à votre disposition pour vous aider dans vos trajets. , SNCF. Le trafic est fortement ralenti sur l'ensemble de la ligne H du Transilien | Actu Seine-Saint-Denis
  • En lançant la Freebox Pop, l’opérateur simplifie également l’ensemble de ses offres, sans oublier ses abonnés actuels qui bénéficieront de quelques nouveautés. Journal du Geek, Free simplifie l’ensemble de ses offres Freebox | Journal du Geek
  • Nous avons surmonté ensemble cette crise aiguë, mais la véritable épreuve décisive reste à venir : l’Europe connaît la pire récession depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le fondement économique de notre prospérité est le marché intérieur européen, et le fondement politique de ce marché intérieur réside dans le fait que tous les États membres en sont les gagnants. Afin que cela demeure ainsi, les États membres les plus touchés par la pandémie devront eux aussi surmonter la crise économique. Une fracture économique durable aurait également des conséquences sur la cohésion politique de l’Europe. Le Soir Plus, «Tous ensemble pour relancer l’Europe» - Le Soir Plus
  • Sophie Rochas se défend de n’être que « la fille de » (Marcel Rochas, couturier et parfumeur, NDLR). « C’est très réducteur, je suis depuis très longtemps engagée dans de justes causes, et celle que défend Faire face ensemble, me touche personnellement », explique-t-elle. Le Telegramme, Sophie Rochas, marraine de l’association Faire face ensemble - Vannes - Le Télégramme
  • Ce combat doit être porté par tout le monde, car si la violence policière s’abat particulièrement sur les jeunes hommes noirs et arabes qui vivent dans les quartiers populaires, elle vise aujourd’hui l’ensemble des mouvements sociaux, les Gilets jaunes, le mouvement climat, le mouvement lycéen, les soignants, etc. Elle vise tous ceux et celles qui sont considérés comme une menace pour l’ordre établi. Reporterre, le quotidien de l'écologie, Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
  • Guide Auvergne-Rhône-Alpes : ensemble en vacances Handicap.fr, Auvergne-Rhône-Alpes : ensemble en vacances
  • "Dès cette semaine, je recevrai l'ensemble des partenaires sociaux, qui seront avant le 20 juillet réunis de façon collective dans une conférence de méthode", a déclaré M. Castex, interrogé lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. ABC Bourse, Retraites: Castex réunira les partenaires sociaux ensemble avant le 20 juillet
  • Espoir, Déception : deux ennemis qui s’entendent très bien ensemble. De Eugène Vivier / Suite à quelques paragraphes
  • L'amour et la patience vont obligatoirement ensemble. De André Pronovost / Les Marins d'eau douce
  • L'amour consiste à être bête ensemble. De Paul Valéry / La Soirée avec monsieur Teste
  • L'amour et la pauvreté font ensemble mauvais ménage. De Proverbe français
  • C'est ensemble que les singes ramassent les fruits. De Proverbe libérien
  • Ça soulage le coeur de couler tous ensemble. De Publius Syrus / Sentences
  • Jeunesse et bon sens Ne peuvent aller ensemble. De Proverbe français
  • Marié : n'être ni seul ni ensemble. De Natalie Clifford Barney
  • N’attelle pas ensemble l’âne et le cheval. De Proverbe français
  • Tout individu collabore à l'ensemble du cosmos. De Friedrich Nietzsche
  • Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite. De Henry Ford
  • On boit ensemble, mais on souffre seul. De Christian Authier / Une si douce fureur
  • Le mieux : rire ensemble des mêmes choses. De Gloria Vanderbilt
  • Vite et bien ne vont jamais ensemble. De Proverbe italien
  • Le langage est un ensemble de citations. De Jorge Luis Borges / Le livre de sable
  • La plus grande vertu politique est de ne pas perdre le sens des ensembles. Emmanuel Mounier, Suite française, in revue Esprit décembre 1944

Images d'illustration du mot « ensemble »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ensemble »

Langue Traduction
Corse inseme
Basque elkarrekin
Japonais 一緒
Russe все вместе
Portugais juntos
Arabe سويا
Chinois 一起
Allemand zusammen
Italien insieme
Espagnol juntos
Anglais together
Source : Google Translate API

Synonymes de « ensemble »

Source : synonymes de ensemble sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ensemble »



mots du mois

Mots similaires