Empêcher : définition de empêcher


Empêcher : définition du Wiktionnaire

Verbe

empêcher \ɑ̃.pe.ʃe\ ou \ɑ̃.pɛ.ʃe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’empêcher)

  1. Entraver quelqu’un dans la réalisation de quelque chose.
    • Empêcher la vie des gens et leur plaisir devrait-il être permis ? De quoi se mêle un ministre ? De quel droit, avec quelle permission ? — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Je n’empêche pas qu’il ne fasse ce qu’il voudra. — Je l’empêcherai bien de faire ce qu’il dit.
    • Pour le ministre empêché… Pour le préfet empêché… : Remplacé, en cas d’empêchement quelconque, par un subordonné ou par un délégué.
  2. Rendre impossible, irréalisable ; s’opposer à ; faire obstacle.
    • Si un édifice se renverse, n’essayez pas de le maintenir debout en jetant sur les murs une couche de ciment, mais empêchez-le de s’écrouler en renforçant la base. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Devant chaque porte se trouvait une botte de paille, pour empêcher le froid de passer dessous. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • L’humanité avait-elle les moyens de prévenir ce désastre de la guerre dans les airs ? Question oiseuse, aussi oiseuse que de demander si elle aurait pu empêcher la décadence qui transforma l’Assyrie et Babylone en des déserts arides […] — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 409 de l’éd. de 1921)
    • En effet, le Marquisien se soucie peu de l’argent et, pour obtenir son copra, certains capitaines exploitent son goût pour l’alcool, ce qui est défendu par la loi mais très difficile d’empêcher. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Notre esprit d’envie, de méfiance et de dissensions nous empêchera, longtemps encore je le crains, de nous mettre d’accord […] — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  3. Gêner ou arrêter par un obstacle. — Note : Souvent à la voix passive.
    • La musique exprime les sentiments, mais elle serait bien empêchée de les définir, et, sans le commentaire des paroles, absent de la musique instrumentale, l’auditeur reste toujours dans un certain vague quant à la nature et à l’objet du sentiment dont s’est inspiré le musicien. — (Pierre Lasserre, Philosophie de Goût musical, Les Cahiers verts n° 11, Grasset, 1922, p. 50)
  4. (Vieilli) Embarrasser ; empêtrer.
    • Il a les mains empêchées.
    • Il se trouva fort empêché de lui répondre.
    • Voilà un homme bien empêché à rendre ses comptes.
    • En recevant cette proposition il fut bien empêché.
    • Être empêché de sa personne : Ne savoir comment se tenir ; (Figuré) être dans un grand embarras d’esprit.
  5. (Pronominal) Se défendre de ; s’abstenir de.
    • Et, vivement impressionné par la noblesse réelle du spectacle, je ne pus m’empêcher de mêler ma voix aux acclamations enthousiastes des croyants prosternés. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 133)
    • Le téléphone avait sonné plusieurs fois, des cons qu'elle n’avait pu s’empêcher d’envoyer aux pelotes, quelle importance puisque de toute façon, sans le moineau, l’émission était foutue. — (Janine Boissard, Loup, y es-tu?, Éditions Robert Laffont, 2009, chap. 57)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Empêcher : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMPÊCHER. v. tr.
Entraver quelqu'un dans la réalisation de quelque chose. Je n'empêche pas qu'il ne fasse ou qu'il fasse ce qu'il voudra. Je l'empêcherai bien de faire ce qu'il dit. La pluie empêche d'aller se promener, empêche qu'on n'aille se promener. En termes d'Administration,

EMPÊCHÉ se dit d'un Fonctionnaire supérieur remplacé, en cas d'empêchement quelconque, par un subordonné ou par un délégué. Pour le ministre empêché... Pour le préfet empêché...

S'EMPÊCHER DE signifie Se défendre de, s'abstenir de. Je ne puis m'empêcher de vous donner cet avis. Il ne saurait s'empêcher de jouer, de médire. Il ne put s'empêcher de rire.

EMPÊCHER signifie aussi Rendre une chose irréalisable, par l'opposition qu'on y apporte ou l'obstacle qu'on y met. Empêcher le jugement d'un procès. Empêcher un mariage. Empêcher la délivrance d'une somme. Cette muraille empêche la vue. Cette digue empêche les inondations. Il signifiait autrefois Embarrasser, empêtrer. Dans cette acception, il n'est plus employé qu'au participe passé. Il a les mains empêchées. Il se trouva fort empêché de lui répondre. Voilà un homme bien empêché à rendre ses comptes. En recevant cette proposition il fut bien empêché. Fam., Être empêché de sa personne, de sa contenance, Ne savoir comment se tenir; ou, figurément, Être dans un grand embarras d'esprit.

Empêcher : définition du Littré (1872-1877)

EMPÊCHER (an-pê-ché) v. a.
  • 1Mettre entrave à quelqu'un. La nuit de sa vue Ne l'empêche pas tant que la nuit de son cœur, Malherbe, I, 4. Je sais l'art d'empêcher les grands cœurs de faillir, Corneille, Sertor. IV, 2. Oui, j'ai juré sa mort, rien ne peut m'empêcher, Molière, Sgan. 21. Que votre communication ne vous empêche en aucun de vos desirs, Bossuet, Lett. Corn. 31.

    Il se dit aussi quelquefois dans un sens favorable. Ni vous-même, ni le peuple n'avez prétendu, en créant ces nouveaux magistrats, que de donner à cette loi des protecteurs et aux pauvres des avocats qui les empêchassent d'être opprimés par les grands, Vertot, Révol. rom. II, p. 163.

  • 2Être cause que quelque chose ne se fasse pas. Quoi ! madame, faut-il que mon peu de puissance Empêche les devoirs de ma reconnaissance ? Corneille, Médée, IV, 5. Dis-lui que l'amitié, l'alliance et l'amour Ne pourront empêcher que les trois Curiaces Ne servent leur pays contre les trois Horaces, Corneille, Hor. II, 2. Quand j'empêche sa mort, il m'arrache la vie, Th. Corneille, Ariane, V, 5. …il y fit des fagots dont la vente Empêcha qu'un long jeûne à la fin ne fît tant Qu'ils allassent là-bas exercer leur talent, La Fontaine, Fabl. X, 16. Le premier président a apporté un ordre pour empêcher que certains greffiers ne prissent de l'argent pour cette préférence, Pascal, Prov. 18. Ce grand Dieu, pour empêcher le progrès d'un si grand mal [l'idolâtrie], au milieu de la corruption commença à se séparer un peuple élu, Bossuet, Hist. I, 3. Il est bon d'empêcher ces emplois fastueux D'être donnés peut-être à des âmes mondaines, Boileau, Sat. X. La pluie presque continuelle empêche qu'on ne se promène dans les cours et dans les jardins, Racine, 45e lett. à Boil. Je couvrais ces matières-là d'un galimatias philosophique qui empêchait que les yeux de tout le monde ne les reconnussent pour ce qu'elles étaient, Fontenelle, Dial. de Plat. et de Marg. Les fautes considérables d'Homère n'ont jamais empêché qu'il ne fût sublime, Voltaire, Louis XIV, 32.
  • 3Gêner l'exercice de. Trop de distance et trop de proximité empêche la vue, Pascal, dans COUSIN. Trop de jeunesse et trop de vieillesse empêche l'esprit, Pascal, ib.
  • 4S'empêcher, v. réfléchi. Se défendre, s'abstenir de. Il ne put s'empêcher de parler. Mais tu ne pouvais pas t'empêcher de le faire, Mairet, Mort d'Asdr. I, 4. Je ne puis m'empêcher, si bien que je résiste, De croire à ces derniers [songes] qui n'ont rien que de triste, Mairet, Sophon. II, 3. Je m'empêcherais bien de servir de matière à la sévérité de ton humeur altière, Mairet, ib. V, 2.

    S'embarrasser. La raison en est belle, et c'est par là qu'il s'empêcherait des choses ! Molière, Fest. I, 1.

REMARQUE

1.D'après Voltaire (Remarq. sur Corn.) et d'après certains grammairiens, empêcher demande toujours un régime direct de la personne, et c'est une faute de dire : on nous empêche l'accès de cette maison. Cependant cette locution a été employée par bien des écrivains très autorisés : par Malherbe : La seule raison qui m'empêche la mort, Malherbe, V. 13. ; par Corneille : Cet orgueilleux esprit, enflé de ses succès, Pense bien de ton cœur nous empêcher l'accès, Corneille, Nicom II, 45. ; par Racan : L'excès de la douleur m'empêche la parole, Racine, Berger. IV, 5. ; par Bossuet : Pour lui en empêcher les approches, Bossuet, II, Fr. de P. 1. ; La jeunesse à qui la violence de ses passions empêche de connaître ce qu'elle fait, Bossuet, Serm. quinq. 2. ; par Saint-Simon : Tallard compta pouvoir empêcher aux ennemis le passage de la rivière, Saint-Simon, 134, 233. ; par Chateaubriand : Philippe aperçut l'échauffourée, et, toujours poursuivi de l'idée de trahison, il s'écrie : tuez, tuez cette ribaudaille qui nous empêche le chemin, Chateaubriand, Hist. de France, dans GODEFROY, Lex. de Corneille.

2. Empêcher veut de avant l'infinitif.

3. Avec que, la proposition subordonnée prend ne. J'empêche qu'il ne vienne. Cette règle peut être négligée dans les vers : Si son cœur m'est volé par ce blondin funeste, J'empêcherai du moins qu'on s'empare du reste, Molière, Éc. des f. IV, 7. Mais en prose, elle ne doit pas l'être, ou du moins elle ne l'est pas d'ordinaire ; cependant on trouve des phrases comme les suivantes, qui, à le bien prendre, n'ont rien de fautif en soi, le ne étant purement explétif : Vingt-cinq grenadiers posés à sa porte [de Gyllembourg] eurent ordre d'empêcher que personne pût lui parler, Saint-Simon, 457, 187. Vous savez tempérer le feu qui vous anime, et empêcher qu'il vous dévore, Voltaire, Roi de Prusse, 225.

4. Si empêcher est accompagné de la négation ou est dans une phrase interrogative, la proposition subordonnée peut prendre ou ne pas prendre ne : Je n'empêche pas qu'il ne sorte ou qu'il sorte. Si l'on ne veut pas faire le bien, il ne faut pas empêcher que les autres le fassent. Empêchez-vous qu'on vienne ou qu'on ne vienne ? Cela n'empêchera pas que je ne conserve pour vous les sentiments d'estime et de vénération où votre personne m'oblige, Molière, Pourc. III, 9. Vous n'empêcherez pas que ma gloire offensée N'en punisse aussitôt la coupable pensée, Racine, Mithr. II, 6.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li juges seroit empeciés par la multitude des paroles, et seroient li plet trop lonc, Beaumanoir, V, 8. Et à tort li empeequieriemes [nous l'empêcherions], Beaumanoir, XII, 10. Je vous conteroie bien, se je ne dotoie à empeschier ma matiere, Joinville, 205.

XIVe s. S'il [l'ongle] fust par dedens, il empeechast le touchement, H. de Mondeville, f° 11, verso.

XVe s. [Le pape Grégoire] s'estoit si fort empeché des besognes de France et tant travaillé du roi, que à peine pouvoit-il à lui entendre, Froissart, II, II, 20. Et si y adjoustez autre cause qui t'esmeut, c'est à sçavoir le exemple de moy, qui me empesche de servir en la cour royal, Chartier, le Curial. Mais après lui monterent tant d'autres, desireux semblablement d'avoir honneur à la journée, que l'un empeschoit l'autre, Boucic. I, 14. Mais le duc Charles et le comte d'Angouleme furent depuis fort empeschez de prison, Fenin, 1408. Disoit que ledit duc lui empeschoit Sainct Vallery et autres terres, Commines, III, 1. Ilz ne furent point veuz, pour ce que chascun estoit empesché à se loger, Commines, III, 10. Les fruitz de la terre qui les empeschoyent à aller, Commines, I, 3. De quoy si petits personnages s'empeschoient de si grant matiere, Commines, I, 12.

XVIe s. Les grans geants qui s'empeschent d'attaindre Jusques aux cieux pour nuire à Jupiter, Marot, III, 133. L'appetit enragé de mesdire qui incite ces vilains, les empesche qu'ils ne peuvent considerer ce que tout le monde voit, Calvin, Instit. 790. Fuir les passions qui empeschent la tranquillité du corps et de l'ame, Montaigne, I, 284. Si je n'en faisois du tout tant que j'en dis, au moins il m'en coustoit à m'empescher de le faire, Montaigne, I, 315. Ce preservatif empeschera que la contagion de ce venin n'offensera ny vous ny vostre assistance, Montaigne, II, 314. Pour loger la valeur de cent escus de cette monnoye, il falloit en empescher tout un grand celier en la maison, Amyot, Lyc. 13. Adonc les femmes se retirerent en leurs maisons, faisans leur compte qu'il n'estoit plus besoing qu'elles s'empeschassent des affaires de la guerre, Amyot, Pyrrhus, 68.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

EMPÊCHER.
4S'empêcher, v. réfl. Ajoutez : C'est cela qui a été cause que vous n'avez pas eu plus souvent de ses lettres ; et elle s'en est empêchée pour ne vous pas mentir plus d'une fois, Voiture, Lett. 135.
5Neutralement, empêcher à quelqu'un, le gêner, lui créer des obstacles (emploi vieilli). Il croyait que l'archiduc était de ses amis, et qu'il ne lui empêcherait pas, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.

REMARQUE

Ajoutez :

5. Vaugelas dans ses Remarques note ceci : " Un de nos meilleurs auteurs a dit que quelqu'un avait fait rompre un pont, pour s'empêcher d'être suivi. À la prendre au pied de la lettre, cette expression s'empêcher d'être suivi, ne peut guère se concevoir ; cependant beaucoup l'approuvent. " Rien dans la grammaire ne fait obstacle à cette tournure, peu usitée sans doute. On dit : s'empêcher de faire ; et il faudra la prendre, si l'on veut après s'empêcher mettre un infinitif passif. Il s'empêcha d'être aimé, vaut certainement mieux que il empêcha qu'on l'aimât. Au Dictionnaire, voyez l'exemple de Mairet : Je m'empêcherais bien de servir de matière à la sévérité… Servir de matière est l'équivalent d'un verbe passif, et on pourrait le remplacer par être traité sévèrement. S'empêcher de signifiant se défendre peut être suivi d'un infinitif passif.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Empêcher : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

EMPÊCHER, v. (Grammaire.) c’est en général former des obstacles. On dit, empêchez-le de commettre cette action : elle ne peut s’empêcher de pleurer : le vent nous empêchoit de respirer.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Empêcher : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « empêcher » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « empêcher »

Étymologie de empêcher - Littré

Bourguig. empoché, empêcher, ampigé, embarrassé ; wallon, épêchi, empêcher ; provenç. empedegar, et aussi empaichar, empaitar, enpazar, empechar. La forme provençale empaichar, etc. et la forme française empacher qui se trouve aussi (Assises de Jérus. p. 34, dans LACURNE), viennent, comme l'a montré Diez, d'une forme non latine, impactiare, pour impactare, dérivé du latin impactum, lancer contre. Mais le provençal empedegar et le français empeechier viennent de impedicare (de in, en, et pedica, piége ; voy. PIÉGE). Impedicare a donné empeechier, comme praedicare, preechier ; d'où la contraction consécutive empêcher ; on voit que l's qui se trouve dans les anciens textes est purement adventice.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de empêcher - Wiktionnaire

De l’ancien français empeechier[1][2], issu du latin impedicare, composé de in et de pedica « lien aux pieds, piège ». Pour une métaphore similaire, voir mettre des bâtons dans les roues.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « empêcher »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
empêcher ɑ̃pɛʃe play_arrow

Conjugaison du verbe « empêcher »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe empêcher

Évolution historique de l’usage du mot « empêcher »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « empêcher »

  • “Tout le monde passera des examens préalables, mais nous avons été assurés par la ligue que personne ne sera déconseillé d’aller à Orlando juste en se basant sur  son âge. C’était très positif pour nous d’entendre ça, mais comme je l’ai dit, tout le monde dans les 22 marchés – tout le personnel, tous les joueurs, tout le monde – passe des examens importants. Nous verrons qui finira par partir, ne pas partir, etc. Mais nous avons été très encouragés d’apprendre que l’âge seul ne serait pas quelque chose qui vous empêcherait d’aller à Orlando.” Rick Carlisle, président du syndicat des coachs. Basket Infos, L'âge ne sera pas un critère pour empêcher certains coachs d'aller dans la bulle
  • Un rassemblement est organisé ce jeudi devant la direction académique pour empêcher la fermeture d'une classe de 6e à la rentrée au collège Stalingrad à Saint-Pierre-des-Corps. Un établissement pourtant classé en REP. Ce serait la 2e classe fermée en 2 ans. France Bleu, Saint-Pierre-des-Corps : mobilisation pour empêcher la fermeture d'une classe de 6e au collège Stalingrad
  • Airbus a créé une onde de choc mardi soir en annonçant un plan de 15.000 suppressions de postes, dont 5.000 en France. Si le gouvernement français ne peut pas empêcher ce plan de restructuration, il dispose de plusieurs outils pour limiter la casse sociale. lejdd.fr, Airbus : l'Etat peut-il empêcher les 15.000 suppressions de poste?
  • La FIDH condamne la décision d’Israël, qui a reçu le soutien explicite des États-Unis, de poursuivre ses efforts en vue de l’annexion illégale des territoires palestiniens occupés. Nous exhortons la communauté internationale à intervenir immédiatement, en prenant toutes les mesures nécessaires qui sont à sa disposition pour empêcher la poursuite du projet illégal d’Israël. Fédération internationale pour les droits humains, La communauté internationale doit agir rapidement pour empêcher l'annexion de la vallée du Jourdain
  • Selon ce qu'a rapporté Bob McKenzie lors du segment « Insider Trading » sur les ondes de TSN que la LNH pourrait empêcher certains joueurs de jouer si les risques pour leur santé dans un cas éventuel de contagion sont trop importants. « Les joueurs qui sont à un risque substantiel de développer des symptômes importants s’ils sont exposés au nouveau coronavirus devront être déclarés inaptes à jouer et ne devront pas être admis aux Phases 3 et 4 », peut-on lire dans une clause rédigée par la LNH. RDS.ca, LNH - Hockey : La LNH pourrait empêcher des joueurs avec des problèmes de santé de jouer | RDS.ca
  • Il faut vouloir ce qu'on ne peut empêcher. De Proverbe français
  • Vous ne pouvez pas empêcher les oiseaux de la tristesse de voler au-dessus de vos têtes, mais vous pouvez les empêcher de faire leurs nids dans vos cheveux. De Proverbe chinois
  • En France, les gouvernements ne peuvent pas s’empêcher d’empêcher les choses de s’arranger toutes seules. De André Frossard / Les Pensées
  • On ne peut empêcher les oiseaux noirs de voler au-dessus de nos têtes, mais on peut les empêcher d'y faire leur nid. De Proverbe chinois
  • On ne peut s'empêcher de vieillir, mais on peut s'empêcher de devenir vieux. De Henri Matisse

Images d'illustration du mot « empêcher »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Vidéos relatives au mot « empêcher »

Traductions du mot « empêcher »

Langue Traduction
Corse evità
Basque saihesteko
Japonais 避ける
Russe избегать
Portugais evitar
Arabe تجنب
Chinois 避免
Allemand vermeiden
Italien evitare
Espagnol evitar
Anglais avoid
Source : Google Translate API

Synonymes de « empêcher »

Source : synonymes de empêcher sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « empêcher »


Mots similaires