La langue française

Impartialité

Sommaire

  • Définitions du mot impartialité
  • Étymologie de « impartialité »
  • Phonétique de « impartialité »
  • Citations contenant le mot « impartialité »
  • Traductions du mot « impartialité »
  • Synonymes de « impartialité »
  • Antonymes de « impartialité »

Définitions du mot « impartialité »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPARTIALITÉ, subst. fém.

A. − Caractère de celui qui est impartial. Synon. droiture, justice; anton. partialité, parti-pris.Impartialité d'un magistrat, d'un savant; critiquer, juger avec impartialité; faire preuve d'une scrupuleuse, d'une stricte impartialité; donner son avis en toute impartialité. Son impartialité comme juge est si bien établie, que jamais nul individu, riche ou pauvre, n'a même essayé d'exercer sur ses décisions la moindre influence (Mussetds Revue des Deux Mondes,1832, p. 777).Cette enfance que je veux évoquer (...) avec l'impartialité d'un historien désintéressé (Bourget, Disciple,1889, p. 66) :
... il te manque une certaine impartialité, une certaine largeur ou tolérance qui fait à toute chose sa part, qui ne s'attache à rien exclusivement, qui n'est d'aucun parti, mais qui voit dans chacun une part de vérité à côté d'une part d'erreur... Massis, Jugements,1923, p. 102.
B. − Caractère de ce qui est impartial. Synon. objectivité.L'impartialité d'un arbitrage. Est-ce qu'il n'est pas temps de faire entrer la justice dans l'art? L'impartialité de la peinture atteindrait alors à la majesté de la loi, − et à la précision de la science! (Flaub., Corresp.,1868, p. 397).Ses rapports sont un modèle de clarté et d'érudition, jointes à une impartialité de jugement (Jolly, Blanchissement, teint. text.,1900, p. 21).
Prononc. et Orth. : [ε ̃paʀsjalite]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. [1576 (Sasbout, Dict. Flameng-Françoys d'apr. FEW t. 7, p. 675 a)]; 1618, v. impartial. Dér. de impartial*; suff. -(i)té*. Fréq. abs. littér. : 276. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 647, b) 381; xxes. : a) 268, b) 255.

Wiktionnaire

Nom commun

impartialité \ɛ̃.paʁ.sja.li.te\ féminin

  1. Qualité, caractère de celui, de celle, qui est impartial; absence de parti pris.
    • Le tribunal, qui se souciait peu d'impartialité, ne fit pas droit à sa requête. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Dans l'exercice de ses missions, le commissaire aux comptes conserve en toutes circonstances une attitude impartiale. Il fonde ses conclusions et ses jugements sur une analyse objective de l'ensemble des données dont il a connaissance, sans préjugé ni parti pris. Il évite toute situation qui l'exposerait à des influences susceptibles de porter atteinte à son impartialité. — (Article 4, Code de déontologie de la profession de commissaire aux comptes, France, Version consolidée au 12 décembre 2006)
    • Nous remercions sincèrement l'arbitre pour son impartialité vis-à-vis des joueurs. — (Le Rappel catalan (Perpignan) du 1er février 1912)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPARTIALITÉ. n. f.
Qualité, caractère de celui qui est impartial. L'impartialité est une qualité essentielle à un historien. Juger une opinion avec impartialité.

Littré (1872-1877)

IMPARTIALITÉ (in-par-si-a-li-té) s. f.
  • Qualité, caractère de celui qui est impartial. L'impartialité du juge, de l'historien. S'il était possible que je leur fusse de quelque utilité, je ne pourrais y parvenir que par l'impartialité la plus exacte, Voltaire, Lett. Damilaville, 17 nov. 1765.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « impartialité »

De impartial avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Impartial.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « impartialité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impartialité ɛ̃partjalite

Citations contenant le mot « impartialité »

  • Objectivité ne signifie pas impartialité mais universalité. De Raymond Aron / Introduction à la philosophie de l'histoire
  • Ce qu’on désigne sous le nom d’impartialité n’est souvent qu’une mixture d’apathie, d’intérêt et de distraction. De Alfred Capus / Les Pensées
  • Après plus de sept mois d'audience, le procès fleuve a pris fin ce lundi. Les avocats de la défense des laboratoires tout en disant « avoir entendu » les victimes ont plaidé la relaxe. Ils ont demandé aux juges de « l'impartialité » et d'aller au-delà des « accusations injustes » opposées à « la réalité du dossier ». Le jugement a été mis en délibéré au 29 mars 2021. Les Echos, Mediator : les avocats de la défense de Servier demandent « l'impartialité » du tribunal | Les Echos
  • La Plateforme civique (PO), dont le candidat Rafal Trzaskowski a perdu de peu ce scrutin, a mis en cause des irrégularités et l'impartialité présumée de la télévision publique.  LExpress.fr, Pologne : l'opposition conteste en justice le résultat de l'élection présidentielle - L'Express
  • Nouveau abonné , j 'attend davantage d 'impartialité , moins de partie pris . Club de Mediapart, VALENTINE OBERTI ET LES LIMITES DE L 'IMPARTIALITÉ | Le Club de Mediapart

Traductions du mot « impartialité »

Langue Traduction
Anglais impartiality
Espagnol imparcialidad
Italien imparzialità
Allemand unparteilichkeit
Chinois 公正的
Arabe الحياد
Portugais imparcialidade
Russe беспристрастность
Japonais 公平
Basque inpartzialtasuna
Corse imparzialità
Source : Google Translate API

Synonymes de « impartialité »

Source : synonymes de impartialité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « impartialité »

Partager