La langue française

Équité

Sommaire

  • Définitions du mot équité
  • Étymologie de « équité »
  • Phonétique de « équité »
  • Évolution historique de l’usage du mot « équité »
  • Citations contenant le mot « équité »
  • Traductions du mot « équité »
  • Synonymes de « équité »
  • Antonymes de « équité »

Définitions du mot équité

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉQUITÉ, subst. fém.

A.−
1. (Principe impliquant l') appréciation juste, (le) respect absolu de ce qui est dû à chacun. Le triomphe de l'équité; avoir le sens de l'équité (cf. charité ex. 13; droit3I A 1 rem. a). Cette opération (...) a été faite (...) au mépris de toute équité et dans un superbe dédain de ce qui constitue les droits les plus élémentaires d'un écrivain (Bloy, Journal,1893, p. 75).La justice proportionnelle ou, mieux encore, l'équité sont construites pour apprécier cette nature dynamique, relative, dialectique qui a nom mérite (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 154):
1. L'homme, capable de ces brutalités sanguinaires, et de les parer du nom de justice, cet homme-là, victorieux, ne retrouvera jamais sa pureté, sa dignité, son respect de l'humain, sa passion d'équité, la liberté de son esprit. Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 76.
SYNT. a) Équité + adj. Équité idéale, universelle; [l'adj. indique le domaine dans lequel s'exerce l'équité] équité civile, intellectuelle, morale, politique, sociale. b) Subst. + équité. Acte, devoir, jugement, question, souci, scrupule d'équité; les lois de l'équité. c) Verbe + équité. Léser, satisfaire l'équité.
2. En partic. [En réf. à la loi positive édictée par le législateur] Équité ou équité naturelle.
a) [En tant que fondement moral du dr. positif] Sans doute, la société et la justice humaine ont encore bien des imperfections que le temps découvre et répare; mais on peut dire qu'en général elles sont assises sur la vérité et sur l'équité naturelle (Cousin, Vrai,1836, p. 271).Déroger à (...) la rigueur du droit, en recourant derechef aux sources naturelles du droit, c'est-à-dire aux sentiments d'équité, d'honnêteté, de bien public (Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 406).C'est (...) la morale, l'éthique monothéiste de justice, d'équité et de charité, qui est à la base de tout le droit (Weill, Judaïsme,1931, p. 126):
2. Gare, si un jour les gens nerveux s'en mêlent! Lassés de n'avoir pour les défendre contre les hommes sans justice qu'une justice sans équité (...) toujours prête à immoler le bon droit en holocauste au droit légal... Courteline, Article 330,1900, p. 284.
b) [En tant que règle idéale]
[Dont les règles du droit positif peuvent s'écarter dans la pratique] − ... je crois que vous auriez tort de contester la légalité de cette vente (...) En équité, vous auriez raison; en justice, vous succomberiez (Balzac, Gobseck,1830, p. 417).La loi était pour Pompée, l'équité pour César (Michelet, Hist. romaine,t. 2, 1831, p. 256).
[Qui sert, le cas échéant, de norme pour corriger de tels écarts par voie judiciaire ou administrative] :
3. S'il arrive que la Cour de cassation substitue son appréciation à celle du juge, (...) c'est dans des matières exceptionnelles où l'on a lieu de craindre (...) la révolte du juge contre l'autorité d'une loi (...) contraire, soit au droit commun, soit à l'équité naturelle; comme aussi en matière d'impôts, où la cause du contribuable obtient généralement plus de faveur que celle du fisc. Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 441.
3. Locutions
a) Loc. adj. (Un acte) conforme, contraire à l'équité. Ce règlement ne peut être attaqué, s'il n'est évidemment contraire à l'équité (Code civil,art. 1854, 1804, p. 335).Tout cela est assez conforme à l'équité singulièrement boiteuse qui préside aux destinées de cet univers (Renan, Drames philos.,Prêtre Némi, 1885, I, 4, p. 540).
b) Loc. adv. (exprimant la conformité à l'équité). Cf. équitablement en dér. sous équitable.
Avec équité. Traiter qqn avec équité. Gouverner le peuple avec douceur et équité (Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. 125).Juger les hommes avec modération, avec équité (Duhamel, Cécile,1938, p. 168).
En (toute) équité (cf. supra Balzac, Gobseck, 1830, p. 417) Un héritage m'est en quelque sorte tombé du ciel, un héritage auquel, en toute équité, je n'ai pas droit (Farrère, Homme qui assass.,1907, p. 324).
Selon l'équité. Il parle avec mesure, selon l'équité et la raison, rendant à chacun son dû et disant ce qu'il est utile de dire (Psichari, Voy. centur.,1914, p. 127).
c) Loc. verbale. Il est de la plus stricte équité de restituer l'objet, « intact », le plus promptement possible (Bloy, Journal,1893, p. 91):
4. Il serait de la simple équité de disjoindre, une fois pour toutes, la critique juste ou injuste des actes de certains chefs militaires, et la question de savoir si « en fait » la loi a été respectée ou violée dans le procès Dreyfus. Clemenceau, Iniquité,1899, p. 302.
B.− P. méton. [Équité en tant que qualité]
1. [Équité d'une pers.] Sens de l'équité; attitude, comportement conforme à l'équité. Une personne pleine d'équité; l'équité d'un juge; une équité à toute épreuve. Je me confie à leur loyauté [de mes collègues], à leur équité bienveillante pour apprécier les plaintes dont mon cours est l'objet (Michelet, Journal,1851, p. 699).Ils sont parvenus à cette équité suprême qui légitime toutes les doctrines en excluant tous les fanatismes (Bourget, Essais psychol.,1883, p. 17).Une certaine équité naturelle et pas de vice connu (Estaunié, Ascension M. Baslèvre,1919, p. 8):
5. ... je me fais un devoir de soumettre à l'équité vigilante de votre éminence les faits qu'elle est appelée à juger dans la plénitude de son autorité et dans l'abondance de ses lumières. France, Orme,1897, p. 24.
[Équité en tant qu'attribut divin personnifié] :
6. ... cette intervention d'une équité supérieure et distributive [la Providence] ne m'apparaît constatable (...) ni dans l'histoire des nations, ni dans celle des individus. Bourget, Actes suivent,1926, p. 40.
2. [Équité d'un acte, d'une attitude, d'un fait] (Sa) conformité à l'équité. (L')équité d'un jugement. L'équité des revendications ouvrières (Jaurès, Ét. socialistes,1901, p. 101):
7. Tel collègue (...) le charmait (...) par l'étendue de ses connaissances, par la modération et l'équité de ses aperçus. Vogüé, Morts,1899, p. 190.
Prononc. et Orth. : [ekite]. Ds Ac. 1694-1932. Cf. équi-. Étymol. et Hist. 1262 (Fagniez, Doc. relatifs à l'histoire de l'industrie et du commerce, I, 258-28). Empr. au lat. class. aequitas, -atis « esprit de justice, égalité, juste proportion ». Fréq. abs. littér. : 433. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 001, b) 595; xxes. : a) 593, b) 310. Bbg. Quem. DDL t. 4.

Wiktionnaire

Nom commun

équité \e.ki.te\ féminin

  1. Sentiment naturel, spontané, du juste et de l’injuste.
    • Il fut absous, parce qu’on eut plus d’égard à l’équité qu’à la justice rigoureuse.
    • Les arbitres jugent plutôt selon les règles de l’équité que suivant les termes de la loi.
    • Il juge avec équité.
    • Contre toute équité.
    • En toute équité.
    • Selon l’équité.
  2. Traitement de chacun selon ce qui lui revient de droit, selon son mérite.
    • Cartouche, le pistolet à la main, aurait pu faire à Hobbes une pareille leçon : « La bourse ou la vie ; nous sommes seuls, je suis le plus fort, et il n’est pas question entre nous d’équité. » — (Denis Diderot, Pensées philosophiques, texte établi par J. Assézat, Garnier, 1875-77)
    • Sous l'Ancien Régime, l’équité souffrit des accusations jetées sur les Parlements dont la jurisprudence, immotivée et secrète, servit souvent les ambitions politiques des gens de robe. Cet arbitraire judiciaire était dissimulé derrière une équité de façade, l'« équité cérébrine », qui inspira une vive méfiance au roi et au peuple, comme en témoigne le brocard. — (Philippe Malaurie & Patrick Morvan, Introduction au droit, éditions LGDJ, 6e éd., 2016, §.43)
  3. La juste répartition de la richesse collective.

Forme de verbe

équité \e.ki.te\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe équiter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉQUITÉ. n. f.
Sentiment naturel, spontané, du juste et de l'injuste. Il fut absous, parce qu'on eut plus d'égard à l'équité qu'à la justice rigoureuse. Les arbitres jugent plutôt selon les règles de l'équité que suivant les termes de la loi. Il juge avec équité. Contre toute équité. En toute équité. Selon l'équité.

Littré (1872-1877)

ÉQUITÉ (é-ki-té) s. f.
  • 1Disposition à faire à chacun part égale, à reconnaître impartialement le droit de chacun. La timide équité détruit l'art de régner, Corneille, Pomp. I, 1. Dans le monde il n'est rien de beau que l'équité ; Sans elle la valeur, la force, la bonté, Et toutes les vertus dont s'éblouit la terre, Ne sont que faux brillants et que morceaux de verre, Boileau, Sat. X. Sur l'équité des dieux osons nous confier, Racine, Phèdre, v, 1. De votre cœur, Abner, je connais l'équité, Racine, Athal. v, 2. Il est vrai qu'il ne fallait que de l'équité de part et d'autre ; mais la pratique de l'équité est si opposée à la nature humaine qu'elle fait les plus grands héros en morale, Fontenelle, Renau. L'intérêt est ton dieu, le mien est l'équité, Voltaire, Fanat. II, 5.
  • 2La justice naturelle, par opposition à la justice légale. Les arbitres jugent plutôt selon l'équité que selon es textes. La force tenait lieu de droit et d'équité, Boileau, Art p. IV.

    En équité, loc. adv. Conformément à l'équité, indépendamment de toute loi, de toute convention.

HISTORIQUE

XIIIe s. Vraie fois de necessité, Non tant seulement d'equité, Nous fait de Dieu sept choses croire, J. de Meung, Tr. 58.

XVe s. D'entour lui [il] doit touz menteurs rebouter, Justice avoir, equité et raison, Deschamps, Des vertus nécess. au prince.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « équité »

Provenç. equitat ; espagn. equidad ; ital. equità ; du latin aequitatem, de aequus, proprement égal, d'où équitable. Palsgrave, p. 61, remarque qu'on prononçait é-ki-té, ce qui est notre prononciation.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1262) Du latin aequitas (« égalité »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « équité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
équité ekite

Évolution historique de l’usage du mot « équité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « équité »

  • Cessez de juger sur l'apparence. Jugez avec équité. , Évangile selon saint Jean, VII, 24
  • La loi et l'équité sont deux choses que Dieu a unies, mais que l'homme a séparées. Charles Caleb Colton, Lacon
  • Prenez et donnez avec équité. De Proverbe oriental
  • L’équité vient du coeur ; la justice de la raison. De A. Chavanne
  • La première égalité, c'est l'équité. De Victor Hugo / Les Misérables
  • La loi et l’équité sont deux choses que l’homme a unies, mais que l’homme a séparées. De Charles Caleb Colton / Lacon
  • Devant la mort, il n'y a pas d'égalité ni d’équité. De Léon Schwartzenberg et Pierre Viansson-Ponté / Changer la mort
  • La justice, l'équité, la hiérarchie, voilà qui donne du poids à l'homme. De Andrée Maillet / Profil de l'original
  • C’est pourtant un point commun des grèves des femmes et des manifestations antiracistes: l’exigence de plus d’équité, et vite. Il faut plus de femmes aux plus hauts postes, il faut plus d’enfants d’immigrés dans les universités, et les plafonds de verre doivent disparaître. La discrimination positive, les quotas pourraient-ils accélérer les transitions? Cette approche volontariste a déjà donné des résultats: il n’y a plus guère d’opposition aux listes électorales paritaires qui se sont imposées dans une majorité de pays, par exemple. Mais ces pratiques, qui font passer les équilibres de groupe avant les mérites individuels, créent une forme d’arbitraire, selon leurs adversaires. Gros plan sur quatre situations très différentes. Le Temps, Des quotas pour plus d’équité? - Le Temps
  • Mais, en parallèle de la cohésion gagnée pour prendre des décisions, des tensions naissaient sur les questions d’équité. « Là où il existe une culture du dialogue, les tensions liées aux inégalités se sont exprimées dès le confinement », rapporte M. Pavageau. « L’égalité de traitement a été fortement percutée, confirme Jérôme Friteau, le DRH de la Caisse nationale d’assurance-vieillesse (CNAV). Certains salariés étaient équipés, d’autres non, certains travaillaient en présence de leurs enfants, d’autres non, certains avaient de la place, d’autres non. » Le Monde.fr, Après la crise due au coronavirus, plus de télétravail, l’équité mieux maîtrisée et l’emploi en pointillé
  • « Je pense que notre génération de célébrités est toujours en faveur d’un monde plus inclusif. Au début de ma carrière, j’ai reçu une offre pour faire partie d’une campagne publicitaire de crème de l’équité qui aurait pu me donner une grande visibilité, suivi d’une entrée dans le monde du cinéma. Issu d’une famille non-cinématographique qui a été une opportunité pour moi de saisir, mais je ne l’ai pas fait « , a déclaré Aditi, en parlant à IANS. News 24, Aditi Rao Hydari a reçu une publicité pour une crème d'équité, mais n'a pas réussi malgré le fait d'être issu d'une famille autre que le film - News 24
  • Les systèmes de prise de décision automatisés se déploient à une échelle sans précédent. L'IA étant appelée à prendre ou à influencer de plus en plus de décisions qui influencent nos opportunités sociales et économiques, la notion d'équité (fairness) est vivement débattue dans le microcosme de l'intelligence artificielle. Entravera-t-elle votre entrée ou votre retour sur le marché du travail parce que vous êtes une femme ou parce que vous êtes issu(e) de l'immigration ? Cette question suscite une grande inquiétude, et c'est bien légitime. Site-Trends-FR, Si nous voulons promouvoir l'équité dans l'intelligence artificielle, nous devrons faire des choix difficiles - High-tech - Trends-Tendances
  • Le fait que la FFT soit aujourd’hui la représentante du padel, c’est je pense une bonne chose si il y a une parfaite équité dans la politique de la FFT. Et pour l’instant, beaucoup de joueurs, de clubs privés et différents acteurs estiment que ce n’est pas le cas. Padel Magazine, Nicolas Hervé de Beaulieu : "L'équité nécessaire au padel" | Padel Magazine
  • Le député, âgé de 47 ans, venu du Modem puis d’EELV, voudrait aujourd’hui mettre en place un outil de mesure d’équité territoriale. « Quels sont les moyens mis dans les quartiers, mais aussi en outre-mer ? les problèmes de santé touchent autant les quartiers nord que le monde rural. Il faut objectiver les chiffres pour savoir ou va l’argent dédié à ces territoires »Celui qui souffre encore aujourd’hui d’un déficit de notoriété nationale, se verrait bien investi de hautes responsabilités à Paris pour porter ses combats autour de l’écologie et de l’égalité des chances. FranceSoir, Saïd Ahamada, le député qui voulait l’équité pour tous les territoires défavorisés de France.

Traductions du mot « équité »

Langue Traduction
Anglais equity
Espagnol capital
Italien equità
Allemand eigenkapital
Chinois 公平
Arabe القيمة المالية
Portugais capital próprio
Russe капитал
Japonais 公平
Basque ekitatea
Corse equità
Source : Google Translate API

Synonymes de « équité »

Source : synonymes de équité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « équité »

Partager