La langue française

Fourberie

Sommaire

  • Définitions du mot fourberie
  • Étymologie de « fourberie »
  • Phonétique de « fourberie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fourberie »
  • Citations contenant le mot « fourberie »
  • Images d'illustration du mot « fourberie »
  • Traductions du mot « fourberie »
  • Synonymes de « fourberie »
  • Antonymes de « fourberie »

Définitions du mot fourberie

Trésor de la Langue Française informatisé

FOURBERIE, subst. fém.

A.− Caractère fourbe, disposition d'une personne à tromper autrui par des ruses perfides, odieuses. (Quasi-) synon. fourbe2(vieilli), hypocrisie, sournoiserie.Les jeux de mes camarades m'attristaient; leur physionomie même me repoussait. Tout respirait un air de malice, de fourberie et de corruption qui soulevait mon cœur (Lamart., Confid.,1849, p. 101).En politique, la sincérité a l'air d'une manœuvre compliquée et sournoise, d'une fourberie savante (Renard, Journal,1908, p. 1174):
1. Il est tout plein du sentiment de son innocence, mais je devine en lui aussi une gentille et inconsciente fourberie, juste ce qu'il en faut pour séduire et vivre, gagner par des sourires le pain de la journée. Guéhenno, Jean-Jacques,1948, p. 38.
P. anal. Dévoiler la fourberie de tout instinct de conservation et de survivance, c'est procurer à l'humanité et au monde le salut dans le néant (Blondel, Action,1893, p. 29).
B.− Acte, manœuvre d'une personne fourbe. (Quasi-) synon. fourbe2(vieilli).Rocambole, en robe de chambre, était étendu tout de son long sur un divan et regardait son ancien professeur en fourberies (Ponson du Terr., Rocambole,t. 4, 1859, p. 117).L'amoureux se retirait pour aller dresser ses batteries avec l'aide d'un certain valet, drôle retors, personnage fertile en fourberies, ruses et stratagèmes (Gautier, Fracasse,1863, p. 113):
2. Devant elle, devant ses sanglots, j'avais tout oublié. Mais le voilà, lui, mon fidèle, mon sauveur! Le voilà qui rapporte l'atmosphère louche, les mensonges, les petites fourberies de tous les jours. Merci, mon vieux, je vous dois une fière chandelle. Achard, J. de la Lune,1929, I, 6, p. 11.
Prononc. et Orth. : [fuʀbə ʀi]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1640 « tromperie basse et odieuse » (Oudin Ital.-Fr.); 2. 1655 « caractère du fourbe, disposition à tromper par artifice » (Molière, L'Étourdi, I, 362). Dér. de fourbe2*, suff. -erie* (aidant à lever l'ambiguïté résultant des subst. fourbe1 et 2*). Fréq. abs. littér. : 140.

Wiktionnaire

Nom commun

fourberie \fuʁ.bə.ʁi\ féminin

  1. Tromperie basse et odieuse.
    • Dans les premiers stades de la vie de groupe, la fourberie l’emporte sur la droiture (ou l’honnêteté). C’est seulement au stade supérieur de civilisation que la fourberie devient méprisée. — (Pierre Saint-Arnaud, William Graham Sumner et les débuts de la sociologie américaine, Les Presses de l’Université Laval, 1984, page 174)
    • Faire une fourberie, des fourberies.
    • Une fourberie insigne.
  2. (Par extension) Disposition à tromper avec une adresse perfide et odieuse.
    • …, mais, vu notre choix d’un acteur adolescent qui jouerait l’enthousiasme de la jeunesse d’Agnès ainsi que la fourberie propre à Dom Juan enfantin, notre interprétation nous détournait donc subrepticement du choix envisagé par l’auteur. — (Almudena Gonzalèz, Vicente Bastida, « Notes sur la lecture et sur la mise en scène de L’Apollon de Bellac », in Cahiers Jean Giraudoux 35 : L’Apollon de Bellac, Presses universitaires Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, 2007, page 167)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOURBERIE. n. f.
Tromperie basse et odieuse. Faire une fourberie, des fourberies. Une fourberie insigne. Il se dit, par extension, de la Disposition à tromper avec une adresse perfide et odieuse. Sa fourberie est bien connue. Cette femme n'est que fourberie.

Littré (1872-1877)

FOURBERIE (four-be-rie) s. f.
  • 1Action de fourber. Je ne trouve partout que lâche flatterie, Qu'injustice, intérêt, trahison, fourberie, Molière, Mis. I, 1. Nous plumons une coquette ; la coquette mange un homme d'affaires ; l'homme d'affaires en pille d'autres ; cela fait un ricochet de fourberies le plus plaisant du monde, Lesage, Turcaret, I, 12. Ne faut-il pas aux peuples quelque chose de plus ? n'ont-ils pas besoin, je ne dis pas des fourberies de vos bonzes, mais de quelques illusions respectables ? Voltaire, Dial. XXVIII, 1.
  • 2 Par extension, penchant à fourber. Vive la fourberie et les fourbes aussi ! Molière, l'Ét. I, 9. La finesse est l'occasion prochaine de la fourberie ; de l'une à l'autre le pas est glissant ; le mensonge seul en fait la différence ; si on l'ajoute à la finesse, c'est fourberie, La Bruyère, VIII.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FOURBERIE, s. f. (Iconol.) on la représente sous la figure d’une femme, tenant un masque dans une de ses mains, & ayant un renard à côté d’elle.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fourberie »

Ital. furberia, de furbo, fourbe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) De fourbe, avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fourberie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fourberie furbœri

Évolution historique de l’usage du mot « fourberie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fourberie »

  • Il y a chez les femmes une certaine dose de fourberie […] Une fois qu'on l'a mise en route, rien ne l'arrête. Marcel Achard, Domino, III, 2, Lorette , Gallimard
  • Les imbéciles ont dans la fourberie des grâces inimitables. Anatole François Thibault, dit Anatole France, L'Île des pingouins, Calmann-Lévy
  • Un jeune homme méfiant est en danger d'être un jour fourbe. Joseph Joubert, Carnets
  • A quelques-uns l’arrogance tient lieu de grandeur ; l’inhumanité de fermeté ; et la fourberie, d’esprit. De Jean de La Bruyère / Caractères
  • L'homme n'est qu'un animal à demi dompté, qui pendant des générations a gouverné les autres par la fourberie, la cruauté et la violence. De Charlie Chaplin / Ma vie
  • Qui dans cet appartement aura eu l'audace de subtiliser un mètre de ficelle pendant que je regardais une recette de fricassée de saumon? Qui dans sa fourberie naturelle l'aura ravi sans même que je m'en aperçoive? Qui d'autre que ce sournois de chat dont je ne compte plus les coups d'éclats, de la fuite inopinée dans l'escalier au chapardage d'une pléiade de Flaubert retrouvée en charpie au bas de mon lit en passant par l'allumage en pleine nuit de la minuterie du four? Le chat qui continue à se lécher les babines comme si de rien n'était. Le chat. Les babines. La ficelle. Les babines. Le chat. Slate.fr, Mon chat a-t-il vraiment mangé cette ficelle qui l'a envoyé aux urgences? | Slate.fr
  • L’Amérindien qui marche insouciant dans un jardin d’éden tropical vierge est une construction mentale occidentale tenace. Elle n’a aucune réalité scientifique. Bien plus que cela, elle est l’héritière de l’opinion subjective très orientée de colonisateurs avides d’occuper de nouvelles terres sous le fallacieux prétexte qu’elles n’avaient pas été mises en valeur par les indigènes. On s’octroyait ainsi une propriété facile du sol par la fourberie et l’« escobarderie ». La relation des autochtones avec leur milieu est en fait beaucoup plus complexe et ancienne que le laisse supposer l’apparent capharnaüm chlorophyllien de cet environnement. Le cas de l’Amazonie est à ce titre exemplaire. Sciences Humaines, Sont-ils sans impact sur la nature ?
  • La victoire de l'honnêteté face à la fourberie, l'hypocrisie et le mensonge. midilibre.fr, Municipales dans le Gard : Jean-Michel Perret vainqueur du match de Saint-Hilaire - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « fourberie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fourberie »

Langue Traduction
Anglais deceit
Espagnol engaño
Italien inganno
Allemand betrug
Chinois 欺骗
Arabe خداع
Portugais engano
Russe обман
Japonais 欺く
Basque iruzur
Corse ingannà
Source : Google Translate API

Synonymes de « fourberie »

Source : synonymes de fourberie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fourberie »

Partager