La langue française

Duplicité

Sommaire

  • Définitions du mot duplicité
  • Étymologie de « duplicité »
  • Phonétique de « duplicité »
  • Évolution historique de l’usage du mot « duplicité »
  • Citations contenant le mot « duplicité »
  • Images d'illustration du mot « duplicité »
  • Traductions du mot « duplicité »
  • Synonymes de « duplicité »
  • Antonymes de « duplicité »

Définitions du mot duplicité

Trésor de la Langue Française informatisé

DUPLICITÉ, subst. fém.

A.− Rare. [À propos d'une chose] Fait d'être double, caractère de ce qui est double. Duplicité d'aspect, duplicité d'action d'une tragédie. La duplicité fonctionnelle des nerfs, dont l'un dilate et l'autre contracte (C. Bernard, Notes,1860, p. 116):
1. Deux attitudes sont (...) possibles devant la totalité ouverte, l'une qui correspond à la logique fine et à l'analyse infinie de Leibniz, l'autre qui correspond à l'irrationalisme de Pascal. Cette duplicité s'explique elle-même par l'amphibolie de l'infini : ... Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien,1957, p. 40.
ANAT. Dédoublement d'un organe. Synon. duplication.Duplicité urétérale (Méd. Flamm.1975).Anomalies totales, telles que l'absence et la duplicité du cœur, qui ne se trouvent que chez le fœtus (Cadet de Gassicourt, Mal. enf.,t. 2, 1880-84, p. 7).
B.− Usuel et gén. péj. [À propos de pers.]
1. Fait d'avoir un comportement double, variant selon les circonstances. La duplicité des hommes politiques. Un individu prudent (...) jusqu'à la duplicité et à l'intrigue (Léautaud, Journal littér.,1, 1893-1906, p. 353):
2. C'est toujours le même vice moderne de duplicité. Ils veulent jouer deux fois. Ils veulent jouer deux jeux étrangers et à volonté contraires. Ils veulent jouer sur deux tables. Ils veulent jouer des deux mains. Péguy, L'Argent,1913, p. 1292.
Rare (en bonne part). Synon. de habileté, de ruse.Les remarquables qualités de souplesse et peut-être même de duplicité paysanne qui brillent chez Jaurès (Sorel, Réflex. violence,1908, p. 108).
2. Caractère de l'être qui adopte un comportement différent de ses pensées profondes en vue de tromper par dissimulation. Duplicité naturelle. Synon. partiels fausseté, hypocrisie.M'a bien trompé avec ses airs de franchise! Quelle duplicité! (Martin du G., Taciturne,1932, III, 9, p. 1343).Il y avait bien de la duplicité dans mes larmes; je ne crois pourtant pas qu'elles aient été une simple comédie (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 243).
Rem. On rencontre chez S. de Beauvoir l'adj. duplice au sens a) « Double » (cf. duplicité A). Il y a chez l'amant la même duplice et impossible exigence que chez le mari; il veut sa maîtresse absolument sienne et pourtant étrangère (Deux. sexe, t. 2, 1949, p. 502). b) [Correspond à duplicité B 2] Je me reprochais d'être duplice, hypocrite (Mém. j. fille, 1958, p. 308).
Prononc. et Orth. : [dyplisite]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1269-78 « fourberie » (J. de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 12116); 1572 quelque duplicité [double nature] et meslange en l'ame mesme (Amyot, De la vertu morale, 3 ds Littré). Empr. au b. lat.duplicitas, -atis « état de ce qui est double; duplicité ». Fréq. abs. littér. : 171. Bbg. Guiraud (P.). Le Ch. morpho-sém. du mot tromper. B. Soc. Ling. 1968, t. 63, no1, p. 100.

Wiktionnaire

Nom commun

duplicité \dy.pli.si.te\ féminin

  1. (Rare) État de ce qui est double.
    • Il y a duplicité d’action dans cette tragédie.
  2. Disposition mauvaise qui porte à manifester des sentiments, des intentions autres que celles qu’on a réellement, en vue de tromper les autres, tout comme si l’on était un double personnage.
    • Mon Dieu, en quelle martyre vous m'avez condamnée à vivre, enveloppée de duplicités, environnée d'embûches, cernée de chausses-trapes. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954)
  3. (Anatomie) Duplication (d’un organe).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DUPLICITÉ. n. f.
Disposition mauvaise qui porte à manifester des sentiments, des intentions autres que celles qu'on a réellement, en vue de tromper les autres, tout comme si l'on était un double personnage. La duplicité de sa conduite a été révoltante. L'événement a révélé la duplicité de ce dangereux personnage. Il signifie quelquefois, d'une façon plus générale, État de ce qui est double. Il y a duplicité d'action dans cette tragédie.

Littré (1872-1877)

DUPLICITÉ (du-pli-si-té) s. f.
  • 1État de ce qui est double. Certains verres donnent une duplicité d'images du même objet. Il s'y rencontre [dans cette pièce] une duplicité de lieu particulier, Corneille, Ex. de Cinna.
  • 2 Terme d'anatomie pathologique. Duplicité par inclusion, synonyme d'inclusion monstrueuse, c'est-à-dire de la monstruosité où un corps vivant en renferme un autre.
  • 3 Fig. Caractère d'une âme qui est double, qui présente une apparence trompeuse et contraire à ce qui est au fond ; mauvaise foi. Puisque votre probabilité rend les bons sentiments de quelques-uns de vos auteurs inutiles à l'Église et utiles seulement à votre politique, ils ne servent qu'à nous montrer la duplicité de votre cœur, Pascal, Prov. 13. Sa société [de M. de Turenne] communiquait une horreur pour la friponnerie et pour la duplicité, qui mettait tous ses amis au-dessus des autres hommes, Sévigné, Lett. 28 août 1675.

HISTORIQUE

XIIIe s. Tous jors i troverés sophime, Qui la consequence envenime, Se vous avés sotilité D'entendre la duplicité, la Rose, 12347.

XVe s. Ne fumée de haine, ne tache quelconque de mensonge ou duplicité, Gerson, Harengue au roi Charles VI, p. 15.

XVIe s. Toutefois qu'il y ait encore quelque duplicité [double nature] et meslange en l'ame mesme, et quelque diversité de nature et difference entre la partie raisonnable et l'irraisonnable, Amyot, De la vertu morale, 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* DUPLICITÉ, s. f. (Morale.) c’est le vice propre de l’homme double ; & l’homme double est un méchant qui a toutes les démonstrations de l’homme de bien, c’est-à-dire belle apparence, & mauvais jeu. La duplicité de caractere suppose, ce me semble, un mépris décidé de la vertu. L’homme double s’est dit à lui-même qu’il faut toûjours être assez adroit pour se montrer honnête homme, mais qu’il ne faut jamais faire la sotise de l’être. Je croirois volontiers qu’il y a deux sortes de duplicité ; l’une systématique & raisonnée, l’autre naturelle & pour ainsi dire animale : on ne revient guere de la premiere ; on ne revient jamais de la seconde. Je doute qu’il y ait eu un homme d’une duplicité assez consommée pour ne s’être point décelé. Il y a des circonstances où la finesse est bien voisine de la duplicité. L’homme double vous trompe ; & l’homme fin, au contraire, fait que vous vous trompez vous-même. Il faudroit quelquefois avoir égard au ton, au geste, au visage, à l’expression, pour savoir si un homme a mis de la duplicité dans une action, ou s’il n’y a mis que de la finesse. Quoi que l’on puisse dire en faveur de la finesse, elle sera toûjours une des nuances de la duplicité.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « duplicité »

Emprunté au bas latin duplicitas, de même sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. duplicitas, de duplex (voy. DOUBLE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « duplicité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
duplicité dyplisite

Évolution historique de l’usage du mot « duplicité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « duplicité »

  • Jamais la simple vérité n’a rien fait par duplicité. De Saint Grégoire Le Grand
  • On l'emporte souvent sur la duplicité, En allant son chemin avec simplicité. De Jean-Louis Baptiste Gresset / Le Méchant
  • La vertu n'est récompensée que quand elle prend ses armes à la duplicité. De Robert Hollier / Marche ou crève Carignan
  • La politique ne réussit que par la duplicité. De Ahmadou Kourouma / En attendant le vote des bêtes sauvages
  • La duplicité du marketing de Starbucks et HMSHost ayant trait, à la fois, au message adressé à la clientèle et à la composition des salarié·e·s à bas salaires – en partie d’origine afro-américaine –ressort bien à l’occasion de la campagne «Black Lives Matter». C’est ce que décrivent les deux articles publiés ci-dessous. (Réd. A l’Encontre) , Etats-Unis. Starbucks, un emblème de duplicité | A l'encontre
  • La typologie des personnages, l’intrication savante de fils dramatiques, les ramifications sourdes de l’Etat islamique au Royaume-Uni, la duplicité de la police et son acceptation de vérités trop commodes pour être crédibles, les rapports avec les services de renseignement et de contre-espionnage nationaux et internationaux : tout ceci a un air de déjà-vu. Le Monde.fr, La chaîne C8 diffuse « Fearless », pépite inédite en France
  • Qui est Marion Steiner, qui n'a pas toujours été la comédienne chic qui joue du théâtre scandinave? Quel mystère cache-t-elle dans le Paris de l'Occupation? Femme de tête, dirigeant un théâtre à la place de son mari juif, qui se cache, elle doit vivre dans la duplicité, ce dont elle fait une qualité France Culture, Marion Steiner ou la Duplicité vertueuse
  • Sans tenir compte de la duplicité du roi des Belges Léopold II, le lieutenant Dhanis, chargé de faire régner l'ordre et de lever une armée au Congo Belge, est un homme violent, brutal, refusant toute humanité aux Africains. Il correspond tout à fait à l'image des Américains sudistes du Ku Klux Klan et des colons exploiteurs. leparisien.fr, "Il est à toi ce beau pays" de Jennifer Richard - Le Parisien

Images d'illustration du mot « duplicité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « duplicité »

Langue Traduction
Anglais duplicity
Espagnol duplicidad
Italien duplicità
Allemand duplizität
Chinois 表里不一
Arabe الازدواجية
Portugais duplicidade
Russe двуличность
Japonais 二枚舌
Basque bikoiztasun
Corse duplicità
Source : Google Translate API

Synonymes de « duplicité »

Source : synonymes de duplicité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « duplicité »

Partager