La langue française

Désinvolture

Sommaire

Définitions du mot désinvolture

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉSINVOLTURE, subst. fém.

A.− Manière quelque peu inhabituelle d'être dégagé, libre et élégant. Surpris par l'esprit d'à-propos, par la finesse avec laquelle ces hommes formulaient leurs réponses, Lucien était étourdi par ce qu'on nomme le trait, le mot, surtout par la désinvolture de la parole et l'aisance des manières (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 36).Il [mon père] appréciait les gestes élégants, les jolis sentiments, la désinvolture, l'allure, le panache, la frivolité, l'ironie (Beauvoir, Mém. fille,1958, p. 36).
B.− Péj. Manière de se comporter avec une liberté excessive voire inconvenante. Jupien le [Maurice] mit dehors avec la plus grande désinvolture (Proust, Temps retr.,1922, p. 815).Celui-ci [Riquet] parlait des femmes avec une désinvolture qui me froissait (Beauvoir, Mém. fille,1958, p. 293).
Prononc. et Orth. : [dezε ̃vɔlty:ʀ]. Ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1619 desenvoltura [mot esp. cité] (Essais de Bacon, trad. fr., p. 98 d'apr. F. Baldensperger ds R. Philol. fr., t. 27, p. 95); 1761 disinvoltura [mot ital. cité] (Rousseau, Nouvelle Héloïse, t. 2, 2epart., p. 363); 1836 désinvolture (Musset, Confes. enf. s., p. 107) [c'est disinvoltura et non désinvolture qui est attesté ds Stendhal, Rouge Noir, p. 318]. Empr. à l'ital. disinvoltura (dep. av. 1508, Calmeta ds Batt.), lui-même empr. à l'esp. desenvoltura (d'où la forme citée supra 1619), attesté dep. 1492 (Nebrija d'apr. Al.) et dér. de desenvuelto (désinvolte*). Fréq. abs. littér. : 158. Bbg. Hope 1971, p. 445. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 248. − Ritter (E.). Les Quatre dict. fr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 400.

Wiktionnaire

Nom commun

désinvolture \de.zɛ̃.vɔl.tyʁ\ féminin

  1. Tournure ou tenue pleine d’aisance et de laisser-aller.
    • Il est venu, voilà tout. Il m’a tiré des mains de M. Vampa, où, malgré mes apparences pleines de désinvolture, comme vous dites, je faisais fort mauvaise figure, je l’avoue. — (Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, édition de G. Sigaux, 1981 (date de l’édition), vol. 1, page 482)
    • Quand elle fut assise dans sa loge, elle se cambra la taille avec une désinvolture de duchesse. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Le tribunal était comme un théâtre. Les avocats s’animaient comme s’ils jouaient une pièce de Shakespeare. Ils parlaient haut et fort avec une désinvolture qui caractérise les acteurs de théâtre. Je n'aimais pas du tout la façon dont ces avocats parlaient. — (Frédéric Hoebeeck, « Cette blessure: Souvenirs d'un enfant de l'assistance publique », Watermael-Boitsfort : Éditions Checopa & Paris : BoD/Books on Demand, 2017, p. 287)
  2. Manière trop libre d’agir, de se comporter à l’égard de quelqu’un.
    • Ce jeune homme est d’une désinvolture qui confine à l’impertinence.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉSINVOLTURE. n. f.
Tournure, tenue pleine d'aisance et de laisser-aller. Il ne s'emploie guère qu'au sens figuré et signifie Manière trop libre d'agir, de se comporter à l'égard de quelqu'un. Il a des manières pleines de désinvolture. Ce jeune homme est d'une désinvolture qui confine à l'impertinence.

Littré (1872-1877)

DÉSINVOLTURE (dé-zin-vol-tu-r') s. f.
  • Tournure désinvolte, pleine de laisser-aller. La désinvolture de ce cavalier.

    Il se dit aussi des choses. Selon le privilége des hommes maigres, il avait conservé toute la désinvolture de sa taille, Ch. de Bernard, la Chasse aux amants, § 1.

    Fig. Ce style a de la désinvolture.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « désinvolture »

→ voir désinvolte
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. disinvoltura, de disinvolto, désinvolte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « désinvolture »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désinvolture desɛ̃vɔltyr

Évolution historique de l’usage du mot « désinvolture »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désinvolture »

  • La désinvolture joue un grand rôle dans l’abandon sur la voie publique ou dans la nature (un acte qui relève du délit pénal). Cela provient de l’idée reçue qu’il n’est pas grave d’abandonner son animal sur une aire d’autoroute, par exemple, car il y aura bien quelqu’un pour le recueillir. Au contraire, l’animal abandonné doit vivre un parcours du combattant: tout animal trouvé sur la voie publique est confié à la fourrière, par le maire ou la gendarmerie. Le propriétaire n’aura que 8 jours pour se manifester. Passé ce délai, il sera confié à la SPA pour une possible adoption. Réel facteur de souffrance, cette épreuve est traumatisante pour un chien ou un chat, qui en gardera des séquelles psychologiques. Le Huffington Post, Faisons de cet été post Covid-19 le premier sans abandon d’animaux sur nos autoroutes - BLOG | Le Huffington Post LIFE
  • D’un côté, la méfiance obsédante, l’appréhension de tout contact à moins de 2 mètres de distance (la longueur exacte de mon lit – à mémoriser, désormais, en toutes circonstances), le rappel litanique des gestes barrières. De l’autre, la désinvolture de la dernière chance («après moi, le déluge») ou le relativisme – genre flegme britannique: «Quand une bombe de cent mille mégatonnes tombe dans sa tasse de thé, l’Anglais reste plongé dans son journal et dit: «Hum, ça se couvre» (Pierre Desproges) –, deux variantes d’une légèreté assez inconvenante à l’heure qu’il est, laissant l’incendie se propager et les pompiers seuls à bord. Le Temps, Les écrivains face au virus: «Du fonds du puits», de José-Flore Tappy - Le Temps
  • Or, depuis le printemps misérable, finie, la récré ! Vous-savez-quoi a mis un terme à la désinvolture vacancière, alors même que changements climatiques et surtourisme commandaient une approche plus réfléchie de nos échappées. Le coronavirus a aussi remis à l’ordre du jour le « pourquoi » de nos partances — la question du « où » étant d’ailleurs présentement bien secondaire puisqu’on ne veut de nous nulle part ou presque hors de nos frontières, pour le moment. Le Devoir, Redevenir d’humbles voyageurs | Le Devoir

Traductions du mot « désinvolture »

Langue Traduction
Anglais casually
Espagnol por casualidad
Italien casualmente
Allemand beiläufig
Chinois 随便
Arabe بإهمال
Portugais casualmente
Russe вскользь
Japonais 何気なく
Basque kasualitatez
Corse casualmente
Source : Google Translate API

Synonymes de « désinvolture »

Source : synonymes de désinvolture sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « désinvolture »

Partager