La langue française

Impudence

Sommaire

  • Définitions du mot impudence
  • Étymologie de « impudence »
  • Phonétique de « impudence »
  • Citations contenant le mot « impudence »
  • Traductions du mot « impudence »
  • Synonymes de « impudence »
  • Antonymes de « impudence »

Définitions du mot impudence

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPUDENCE, subst. fém.

A. − Attitude d'une personne qui agit volontairement d'une manière jugée offensante, effrontée, ou contraire à la bienséance. Synon. culot, toupet (fam.).Répondre, se comporter avec impudence; air d'impudence. Quelle impudence! (Ac.). À Paris j'ai lu (...) l'abominable livre de Douglas : Oscar Wilde et moi. L'hypocrisie ne saurait être poussée plus loin, ni le mensonge avec plus d'impudence (Gide, Journal,1918, p. 655).Le succès du groupe de Médan a été celui de la vulgarité, du cynisme, de l'impudence (Carco, Nostalgie Paris,1941, p. 172).V. aplomb ex. 14 :
1. ... en quittant l'agent du duc de Vallombreuse, Lampourde faisait sonner de l'or dans ses poches avec une impudence qui montrait combien il était redouté sur le Pont-Neuf. Gautier, Fracasse,1863, p. 309.
[Avec un compl. indiquant ce qui constitue l'impudence] Il a eu l'impudence de nier sa signature; il y a de l'impudence à soutenir quelque chose qu'on sait être faux (Ac.). Je le savais en mesure de me rendre facilement le service que je réclamais (...). Ce refus m'a été très-pénible; cette impudence d'ingratitude a choqué tous mes instincts (Du Camp, Mém. suic.,1853, p. 113) :
2. Un autre, lorsqu'il se trouvait de faction nocturne à la porte cadenassée qui séparait le bataillon soviétique des bataillons français, l'ouvrait toute grande pour éviter aux Russes le passage difficile des barbelés : il est vrai qu'au retour il avait l'impudence de percevoir sa dîme sur le chocolat et les cigarettes. Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 180.
B. − Rare. Acte impudent. Il a mérité d'être châtié pour ses impudences (Ac.).
Prononc. et Orth. : [ε ̃pydɑ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1511 (Bl.-W.1-5); 1539 (Est. ds Gdf. Compl.); 1680 « action impudente » (Rich.). Empr. au lat.impudentia « impudence, effronterie ». Fréq. abs. littér. : 202. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 353, b) 341; xxes. : a) 360, b) 157.

Wiktionnaire

Nom commun

impudence \ɛ̃.py.dɑ̃s\ féminin

  1. Manque de pudeur, effronterie extrême.
    • Ces rustres n’eussent pas osé agir avec une impudence aussi inconcevable s’ils ne se sentaient appuyés par quelque forte bande. — (Walter Scott, Ivanhoé, ch. XXV, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le Truculentus représente la vie et les gestes d'une gueuse, qui, par sa rapacité, ses éhontements et l’impudence de sa mauvaise foi, révolterait même les blasés de nos petits théâtres. — (Edelestand Pontas Du Méril, Histoire de la comédie ancienne, Paris : chez Didier & Cie, 1869, vol. 2, p. 285)
    • Ce mouvement était inimitable; il avait la canaillerie, l’impudence, la persuasion d’un dresseur, d’un tombeur de femmes. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • En effet, je n'en ai pas, et cela m'est égal, mais je ne désire pas supporter une nouvelle impudence de votre part ! — (Jean Ray, Harry Dickson, La Chambre 113, 1933)
  2. (Par extension) Action et parole impudentes.
    • Il mérite d’être châtié pour ses impudences.

Nom commun

impudence (singulier)

  1. Impudence.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPUDENCE. n. f.
Manque de pudeur, effronterie. Cela est de la dernière impudence. Il a l'impudence de soutenir une chose qu'il sait être fausse. Il a eu l'impudence de nier sa signature. Quelle impudence! Il signifie, par extension, Action et parole impudentes. Il mérite d'être châtié pour ses impudences.

Littré (1872-1877)

IMPUDENCE (in-pu-dan-s') s. f.
  • 1Manque de ce qui fait la bonne honte. Ton impudence, Téméraire vieillard, aura sa récompense, Corneille, Cid, I, 7. Du nom de fierté noble on orna l'impudence, Et la fourbe passa pour exquise prudence, Boileau, Sat. XI. Ah ! Que ton impudence excite mon courroux ! Racine, Phèd. IV, 2. Il ne faut rien de moins dans le monde qu'une vraie et naïve impudence pour réussir, La Bruyère, VIII. L'impudence brutale donne de l'indignation, Fénelon, Tél. VII. À quoi bon tout cet appareil, je ne dis pas seulement de faste et de vanité, mais d'immodestie et d'impudence avec lequel vous venez paraître dans cette maison de larmes et de prières ? Massillon, Carême, Temple. Et qui n'a pour tout bien qu'un grand fonds d'impudence, Boissy, Impatient, III, 3.
  • 2Action ou paroles impudentes. Il mérite d'être châtié pour ses impudences. … mais voyez l'impudence ! Qui, moi, j'épouserais un homme sans naissance ! Destouches, Phil. mar. V, 6.

HISTORIQUE

XVIe s. Qu'elles [nos femmes] apprennent l'impudence, au moins d'une aultre main, Montaigne, I, 216.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

IMPUDENCE, s. f. (Morale.) manque de pudeur pour soi-même, & de respect pour les autres. Je la définis une hardiesse insolente à commettre de gaieté de cœur des actions dont les lois, soit naturelles, soit morales, soit civiles, ordonnent qu’on rougisse ; car on n’est point blâmable, de n’avoir pas honte d’une chose, qu’aucune loi ne défend ; mais il est honteux d’être insensible aux choses qui sont deshonnêtes en elles-mêmes.

Ce vice a différens degrés, & des nuances différentes, selon le caractere des peuples. Il semble que l’impudence d’un françois brave tout, avec des traits qui font rire, en même tems que la réflexion porte à en être indigné : l’impudence d’un italien est affectueuse & grimaciere ; celle d’un anglois est fiere & chagrine ; celle d’un écossois est avide ; celle d’un irlandois est flatteuse, légere, & grotesque. J’ai connu, dit Adisson dans le spectateur, un de ces impudens irlandois, qui trois mois après avoir quitté le manche de la charrue, prit librement la main d’une demoiselle de la premiere qualité, qu’un de nos anglois n’auroit pas osé regarder entre les deux yeux, après avoir étudié quatre années à Oxford, & deux ans au Temple.

Mais sous quelque aspect que l’impudence se manifeste, c’est toûjours un vice qui part d’une mauvaise éducation, & plus encore d’un caractere sans pudeur, en sorte que tout impudent est une espece de proscrit naturellement par les lois de la société. Voyez Effronté.

Impudence, (Antiq. greq.) l’Impudence, ainsi que l’Injure ou l’Outrage, eurent dans la ville d’Athènes un temple commun, dont voici l’histoire en peu de mots. Il y avoit à l’Aréopage deux especes de masses d’argent taillées en siéges, sur lesquelles on faisoit asseoir l’accusateur & l’accusé. L’une de ces deux masses étoit consacrée à l’Injure, & l’autre à l’Impudence. Cette ébauche de culte fut perfectionnée par Epiménides, qui commença par élever à ces deux especes de divinités allégoriques, des autels dans les formes ; & bien-tôt après, il leur bâtit un temple, dont Ciceron parle ainsi dans son II. livre des lois : illud vitiosum Athenis, quòd Cylonis scelere expiato, Epimenide Cretensi suadente, fecerunt contumeliæ fanum & impudentiae. Virtutes, ajoute l’orateur romain, non vitia consecrare decet. Sans doute qu’il faut consacrer les vertus & non pas les vices : mais, quoi qu’en dise Ciceron, ce que les Athéniens firent ici, ne s’écartoit point de son principe ; ils en remplissoient parfaitement l’idée ; leur temple à l’Outrage & à l’Impudence, n’indiquoit point qu’ils honorassent ces deux vices ; il désignoit tout au contraire, qu’ils les détestoient. C’est ainsi que les Grecs & les Romains sacrifierent à la peur, à la fiévre, à la tempête, aux dieux des enfers ; ils n’invoquoient en un mot toutes les divinités nuisibles, & ne leur rendoient un culte, que pour les détourner de nuire. Au reste, le temple dont il s’agit présentement, répondoit à celui qu’Oreste avoit consacré aux Furies, qui en l’amenant à Athènes, lui procurerent la protection de Minerve, comme nous l’apprenons de Pausanias, in Attic. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « impudence »

Lat. impudentia, de impudens, impudent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin impudentia (même sens).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin impudentia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « impudence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impudence ɛ̃pydɑ̃s

Citations contenant le mot « impudence »

  • Des courgettes, des salades, des fèves, un chou, un céleri… Quand Nancy Duchatel a constaté que quelqu’un avait l’impudence de venir se servir dans le potager de ses élèves, elle a traversé un sale moment de découragement. sudinfo.be, Le potager des élèves de l’école du Bois de Mons cible de vols à répétition: à bord d’un gros 4x4 noir, une femme venait régulièrement s’y servir!
  • « Sanaa Seif et sa famille font depuis des années l’objet de manœuvres de harcèlement et d’intimidation en raison de leurs activités militantes de défense des droits humains, mais les événements de ces derniers jours marquent un nouveau tournant très préoccupant. Le fait que Sanaa Seif a été appréhendée alors qu’elle se trouvait devant le bureau du procureur témoigne de l’impudence actuelle des forces de sécurité égyptiennes, a déclaré Philip Luther, directeur de la recherche et du travail de plaidoyer pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient à Amnesty International. , Égypte. Une militante des droits humains arrêtée devant le Bureau du procureur général | Amnesty International
  • Et ça, en France, cela s’appelle profiter du malheur des autres : si c’est parfaitement autorisé et même conseillé chez les socialistes, c’est en revanche parfaitement interdit pour le reste de la société et formellement combattu par toute l’administration qui s’est donc chargée de remettre un peu d’ordre dans tout ça en lançant une vaste campagne de contrôles serrés auprès de toutes les entreprises qui ont eu l’impudence de sortir bénéficiaires de cet épisode douloureux. Contrepoints, Et maintenant, chômage et extorsion fiscale pour tous | Contrepoints
  • Mais au-delà de l’évolution de l’arsenal législatif, il est urgent d’enrayer le délétère processus engagé, encore plus fortement depuis quelques mois : le désarmement physique et moral de nos forces de l’ordre. Alors qu’ils sont les principales cibles des terroristes, ils deviennent celles aussi de certains individus animés par des responsables politiques dont l’impudence n’a d’égal que l’indignité. Ces multiples attaques à leur égard, ces violences, quelles qu’en soit leur forme doivent prendre fin et ne plus jouir d’une certaine tolérance de l’état . La reconnaissance de la Nation qui leur est dû ne doit pas attendre le prochain hommage qui sera fait à celui d’entre eux qui aura laissé sa vie pour sauver un innocent.  Atlantico.fr, Lutte contre le terrorisme : un étrange parfum de renoncement | Atlantico.fr
  • La renonciation à la candidature à la mairie de Paris de Benjamin Griveaux, après la publication de vidéos intimes à caractère sexuel, n’a pas suffi à éteindre l’affaire. Car celle-ci, cette "bombe Griveaux" comme nous le titrions à notre Une samedi, est une bombe à fragmentation qui entraîne de multiples conséquences dépassant très largement la seule personne de l’ancien ministre. Au-delà des débats sans fin sur l’imprudence ou l’impudence de Benjamin Griveaux d’avoir partagé, comme le premier adolescent venu, des vidéos très personnelles sans imaginer ce qu’elles pourraient devenir un jour, au-delà des suites judiciaires, l’affaire touche deux points majeurs. ladepeche.fr, Bombe à fragmentation - ladepeche.fr

Traductions du mot « impudence »

Langue Traduction
Anglais impudence
Espagnol descaro
Italien impudenza
Allemand frechheit
Chinois 无礼
Arabe صفاقة
Portugais atrevimento
Russe наглость
Japonais 厚かましい
Basque impudence
Corse impudenza
Source : Google Translate API

Synonymes de « impudence »

Source : synonymes de impudence sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « impudence »

Partager