La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « irrévérence »

Irrévérence

Variantes Singulier Pluriel
Féminin irrévérence irrévérences

Définitions de « irrévérence »

Trésor de la Langue Française informatisé

IRRÉVÉRENCE, subst. fém.

A. − Manque de révérence. Synon. impertinence, insolence, irrespect.L'irrévérence est parallèle à l'esprit de critique, la ruse à la circonspection (Flaub., Bouvard, t. 2, 1880, p. 158):
Il est utile peut-être au fond que les enfants soient malheureux et méconnus de leurs parents! La contradiction leur enseigne l'irrévérence. Et l'irrévérence est la condition du développement de toute intelligence. Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1906, p. 396.
Parler avec irrévérence. Parler de façon irrespectueuse. On trouve naturel de bannir un artiste qui a parlé avec irrévérence de l'orthodoxie de Le Brun (Faure, Espr., formes,1927, p. 258).
B. − P. méton. Action, geste, parole marquée d'irrévérence. Je réponds « oui » de la tête, en secouant mes cheveux sans parler, irrévérence qui fait froncer les sourcils touffus de MlleSergent... Ça m'est bien égal (Colette, Cl. école,1900, p. 82).
Prononc. et Orth. : [iʀ(ʀ)eveʀ ɑ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. xiiies. [ms.] irreverence « manque de respect, insolence » (Bible, BN 901, fol. 43b ds Gdf. Compl. [Eccli. 25, 29 : mulieris ira et irreverentia et confusio magna]); 2. 1429, 28 déc. inreverence « parole irrévérencieuse » (doc. A. Tournai, ibid.). Empr. au lat.irreverentia « manque de respect, licence ». Fréq. abs. littér. : 49.

Wiktionnaire

Nom commun - français

irrévérence \i.ʁe.ve.ʁɑ̃s\ féminin

  1. Manque de révérence, de respect.
    • Tel s’est ému de l’irrévérence de ce jeune homme qui vient traiter de grotesque la candidature de M. Labiche à l’Académie candidature patronnée par MM. Augier et Legouvé, des gens si sérieux, qui, rentré chez lui et désétourdi du bruit fait par des amis complaisants, s’avouera que l’idée était bouffonne et que l’auteur du Chapeau de paille d’Italie n’a pas exactement le genre de talent qui mène au fauteuil. — (Revue bleue, volume 17, n° 1, 1880, page 787)
    • Les irrévérences de Modeste envers son père, les libertés excessives qu’elle prenait avec lui ; […], semblaient être l’effet d’un caractère fantasque et d’une gaîté tolérée dès l’enfance. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IRRÉVÉRENCE. n. f.
Manque de révérence, de respect. Extrême irrévérence. Affecter l'irrévérence. Par extension, Se rendre coupable d'irrévérences. Quelle irrévérence!

Littré (1872-1877)

IRRÉVÉRENCE (i-rré-vé-ran-s') s. f.
  • 1Manque de révérence. Mais tous deux s'emportant à plus d'irrévérence, Corneille, Poly. III, 2. Comme avec irrévérence Parle des dieux ce maraud ! Mon bras saura bien tantôt Châtier cette insolence, Molière, Amph. I, 2. La grâce ouvre les yeux de cet incrédule ; il reconnaît son orgueil, son irrévérence, son obstination, Fléchier, II, 168.
  • 2Actions, paroles irrévérentes. J'aurais cru d'un devoir faire une irrévérence, Rotrou, Bélis. IV, 2. Si bien que les fêtes ne diffèrent des autres jours, sinon en ce que les profanations et les irrévérences y sont plus publiques, plus scandaleuses, plus universelles, Bossuet, Sermons, Fond. veng. div. 1. Vous forcez le Seigneur d'en [des prières] détourner ses oreilles et ses yeux, par les irrévérences dont vous les accompagnez, Massillon, Carême, Temples. Les suites funestes des profanations et des irrévérences de nos pères, Massillon, ib.

HISTORIQUE

XIVe s. Ce a fait leur inobedience et irreverence qu'elles ont envers leurs maris, Ménagier, I, 6.

XVe s. Sur toute chose avoir en grande irreverence les gens d'eglise et principalement l'université de Paris, Juvénal Des Ursins, Charles VI, 1381.

XVIe s. Respandre le privilege de cette privauté à plusieurs, engendreroit une nuisible irreverence, Montaigne, IV, 252.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « irrévérence »

Provenç. et espagn. irreverencia ; ital. irreverenza ; du lat. irreverentia, de irreverens, irrévérent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de révérence, avec le préfixe ir-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « irrévérence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
irrévérence ireverɑ̃s

Fréquence d'apparition du mot « irrévérence » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « irrévérence »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « irrévérence »

  • L’irrévérence est parallèle à l’esprit de critique, la ruse à la circonspection.
    Gustave Flaubert — Bouvard et Pécuchet
  • Comme avec irrévérence Parle des Dieux ce maraud !
    Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière — Amphitryon, I, 2, Mercure
  • La véritable irrévérence aujourd’hui, c’est faire du lien dans une époque qui sépare les êtres.
    Abd al Malik — Télérama, 18 février 2015
  • L’irrévérence va de pair avec la culture, l’intelligence, la morale. Seule, elle devient gratuite.
    Abd al Malik — Télérama, 18 février 2015
  • Reconnu par le public dès 2007 pour son fameux « Jambon Beur », c’est à partir de 2015 qu’il se lance dans la quête du côté sombre de l’être humain, puis dans « Les Confidences de Dieu » et enfin en 2017 dans « Farid est heureux », spectacle qui aborde l’irrévérence et les travers psychologiques de « Monsieur tout le monde », et où il s’essaye à l’humour noir.
    SudOuest.fr — Dax (40) : le diable s’invite sur scène
  • Puis, quelques mois plus tard, l’irrévérence chansonnière caractéristique de son style le conduisit à défroquer devant les caméras le Premier ministre en place, Laurent Fabius, toujours en prime time à la télé. Sous le règne de Mitterrand, Le Luron menait sa guerre des roses à lui :
    Causeur — Le Luron, Coluche et Desproges: l'irrévérence des «trois mousquetaires» - Causeur
  • Impiété. Votre irrévérence envers mon dieu.
    Ambrose Bierce — Le dictionnaire du Diable

Traductions du mot « irrévérence »

Langue Traduction
Anglais irreverence
Espagnol irreverencia
Italien irriverenza
Allemand respektlosigkeit
Chinois 无礼
Arabe عدم الاحترام
Portugais irreverência
Russe непочтительность
Japonais 不誠実
Basque lotsagabekeria
Corse irreverenza
Source : Google Translate API

Antonymes de « irrévérence »

Combien de points fait le mot irrévérence au Scrabble ?

Nombre de points du mot irrévérence au scrabble : 14 points

Irrévérence

Retour au sommaire ➦