La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « défenseur »

Défenseur

Variantes Singulier Pluriel
Masculin défenseur défenseurs

Définitions de « défenseur »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉFENSEUR, subst. masc.

A.− Usuel. [Correspond à défendre I A 1] Personne (parfois animal) qui défend quelqu'un ou quelque chose contre une agression existante ou éventuelle :
1. Pour la vieille Italie, je suis le défenseur de la religion; pour la jeune, le défenseur de la liberté; ... Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 4, 1848, p. 428.
2. Et je tins à faire appel aux héroïques défenseurs de Verdun en leur montrant le rôle joué jusqu'à ce moment par la 2earmée et qu'elle devait jouer jusqu'au bout. Joffre, Mémoires,t. 2, 1931, p. 224.
[En appos. à un subst. masc. ou fém.] Les monstrueux taureaux d'airain, défenseurs de la Toison d'or (Gautier, Fracasse,1863, p. 430).Hilaire de Poitiers, le défenseur de la foi de Nicée (Huysmans, À rebours,1884, p. 47):
3. Vous la retrouvez partout et toujours, notre France, en défenseur généreux, désintéressé, du droit et de la liberté des peuples... Michelet, Sur les chemins de l'Europe,1874, p. 249.
Emploi fig., littér. Mon pardessus est mon bouclier, mon parapluie est mon défenseur (Jacob, Carnet dés,1923, p. 10).
SP. [Dans un sp. coll., le football p. ex.] Joueur plus spécialement chargé de la défense :
4. ... leur activité [des demis] peut déborder dans toutes les zones de défense et d'attaque; décrocher pour suppléer un défenseur central ou un arrière latéral, mais surtout appuyer l'attaque par un appel de balle au centre de celle-ci, ... J. Mercier, Le Football,1966, p. 73.
SYNT. Défenseur de l'Église, de la foi, de la religion, du trône et de l'autel; défenseur de la patrie, du peuple; défenseur des droits, des libertés, de l'ordre; défenseur ardent, intrépide; grand, seul, zélé défenseur; ami et défenseur; rôle de défenseur; trouver des défenseurs.
DR. [Correspond à défendre I A 2] Avocat qui assure la défense en justice d'un accusé. Un défenseur nommé d'office (Ac.1835-1932).Défenseur de l'accusé; l'accusé et le défenseur; être constitué le défenseur :
5. L'homme admirable qu'était le substitut Granié est mort; il fut la providence des artistes nouveaux, leur défenseur, leur appui, leur conseil. Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 33.
[P. réf. à Psaumes, 68, 6] :
6. Le digne patron des avocats [Saint Yves] est né dans le Minihi de Tréguier, et sa petite église y est entourée d'une grande vénération. Ce défenseur des pauvres, des veuves, des orphelins, est devenu dans le pays le grand justicier, le redresseur de torts. Renan, Souvenirs d'enfance et de jeunesse,1883, p. 10.
[En appos.] Avocat défenseur. À ce moment l'avocat défenseur se lève (Gide, Souv. Cour d'ass.,1913, p. 637).
B.− P. ext. et au fig. Personne qui soutient une thèse, qui prend parti pour quelque chose. Synon. partisan :
7. Les événements, dans le sud, donnaient tort à Rivière, seul défenseur des vols de nuit. Ses adversaires tireraient d'un désastre en Patagonie une position morale si forte, que peut-être la foi de Rivière resterait désormais impuissante; ... Saint-Exupéry, Vol de nuit,1931, p. 115.
Prononc. et Orth. : [defɑ ̃sœ:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1213 « celui qui défend, qui protège » (Faits des Romains, éd. L. F. Flutre et S. de Vogel, 568, 19 ds Romania, t. 65, p. 488); 1588 « celui qui soutient une cause, une idée » (Montaigne, Essais, éd. A. Thibaudet, livre 3, chap. 1, p. 887); 1817 « avocat qui assure la défense d'un accusé devant la justice » (Staël, Consid. Révol. fr., p. 322 : le defenseur de l'accusé a le droit de prononcer un plaidoyer [dans les procès pour haute trahison]). Empr. au lat. class. defensor de même sens. Fréq. abs. littér. : 1 010. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 262, b) 1 039; xxes. : a) 1 512, b) 897.

Wiktionnaire

Nom commun - français

défenseur \de.fɑ̃.sœʁ\ masculin (pour une femme, on peut dire : défenseuse, défenseure)

  1. Celui qui défend quelqu’un ou quelque chose qui est attaqué.
    • Les défenseurs, après avoir perdu les faubourgs, manquant d’eau, furent obligés de capituler. Le siège entrepris par l’armée des croisés ne dura que du 1er au 15 août, jour de la reddition de la place. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Chaque semaine, sur quatre pages, le journal se fera le défenseur des industriels. Hebdomadaire conçu par des patrons pour des patrons, il se veut un véritable outil de décision. — (Thibaut de Jeagher, L'Usine nouvelle a 120 ans, dans L'Usine nouvelle, no 3266, 15 décembre 2011, page 8)
    • Si certains de leurs membres sont en prison, comme on l’a vu à Okacha à Casablanca, aussitôt des conférences de presse sont organisées et il est fait appel aux défenseurs des Droits de l’Homme et aux démocrates. Ceux-ci sont cependant mal à l’aise. — (Ahmed Chaarani, La mouvance islamiste au Maroc : du 11 septembre 2001 aux attentats de Casablanca du 16 mai 2003, Karthala, 2004, page 355)
  2. Celui qui est chargé de la défense un accusé en justice.
    • Ces sortes d’affaires s’instruisent sans huissiers ni défenseurs. Le ministère de ceux-ci est déclaré n’être pas obligatoire, et le surcroît de frais qu’il eût occasionné être irrépétible. — (Revue pratique de droit français : jurisprudence, doctrine, législation, dirigée par A. Marescq & E. Dujardin, tome 28, 1880, page 208)
    • À la différence peut-être de l’avocat civiliste ou commercialiste, qui fait essentiellement du droit et de la procédure, l’avocat pénaliste, défenseur de délinquants usagers de drogues, se doit d’être en quelque sorte pluridisciplinaire. — (Les délinquants usagers de drogues et le système pénal, Séminaire du groupe de coopération en matière de lutte contre l'abus et le trafic illicite des stupéfiants (Groupe Pompidou) ; Strasbourg, 12-14 octobre 1998, éd. du Conseil de l'Europe (Strasbourg), page 95)
  3. (Sport) Dans différents sports collectifs, poste arrière dont l’affectation revient à empêcher l’équipe adverse de marquer.
    • Quand les attaquants jouent le ballon dans la zone de danger, le défenseur a 50 pour cent de chances de pouvoir le dégager - ce qui signifie envoyer le ballon haut et loin des buts. — (« L'enseignement des techniques et tactiques défensives », chap. 8 de Entraîner les jeunes footballeurs, ASEP, traduit de l'américain & révisé par Alexandre Dellal, Marion Derand & Pierre Barrieu, Éditions De Boeck, 2009, p. 105)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉFENSEUR. n. m.
Celui qui défend quelqu'un ou quelque chose qui est attaqué. Les défenseurs de la patrie, du peuple, des opprimés. Défenseur de la foi, de la justice. Vous avez en lui un bon défenseur. Il se dit spécialement de Celui qui est chargé de défendre un accusé en justice. Donner un défenseur à un accusé. Un défenseur nommé d'office.

Littré (1872-1877)

DÉFENSEUR (dé-fan-seur) s. m.
  • 1Celui qui défend, qui protége. Il est le défenseur de l'orphelin timide, Racine, Ath. II, 7. De puissants défenseurs prendront notre querelle, Racine, Phèd. V, 1. Rhodes, des Ottomans ce redoutable écueil, De tous ses défenseurs devenu le cercueil…, Racine, Baj. II, 1. Venez, cher rejeton d'une vaillante race, Remplir vos défenseurs d'une nouvelle audace ; Venez du diadème à leurs yeux vous couvrir, Racine, Athal. IV, 5.

    Défenseur de la foi, titre d'honneur porté par les rois d'Angleterre, depuis Henri VIII, à qui il fut accordé par le pape Léon X, pour avoir écrit contre Luther, en faveur de l'Église romaine.

    Défenseur de la patrie, nom donné pendant la Révolution au citoyen appelé sous les drapeaux.

  • 2 Par extentension, celui qui soutient la cause de quelqu'un ou d'une doctrine. Le philosophe Thémistius et Symmaque même, ce grand défenseur du paganisme, avouent que les vertus de ce prince [Théodose] sont au-dessus de toutes les louanges qu'on lui a données, Fléchier, Hist. de Théod. IV, 80. Les Indiens trouvèrent en 1561 dans Las Casas un défenseur plus vif, plus intrépide et plus actif que ceux qui l'avaient précédé, Raynal, Hist. phil. VIII, 23.
  • 3Avocat. Il a choisi un bon défenseur.

    Défenseur officieux, nom substitué à celui d'avocat pendant la Révolution.

    Défenseur officieux, celui qui défend un accusé devant les conseils de guerre.

    Défenseur d'office, celui que le président désigne pour défendre un accusé qui n'a pas fait choix d'un défenseur.

HISTORIQUE

XVIe s. Car tu es mon tres seur Bouclier et defenseur, Marot, IV, 230. Les reitres devroyent plus que nuls autres estre defenseurs de ceci, pource que leur reputation y consiste, Lanoue, 308. La cause des loix et deffense de l'ancien estat a tousjours cela que ceulx mesme qui pour leur desseing particulier le troublent, en excusent les deffenseurs, s'ils ne les honorent, Montaigne, III, 240.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « défenseur »

Provenç. et espagn. defensor ; ital. difensore ; du latin defensorem, du supin defensum, de defendere, défendre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin defensor.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « défenseur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
défenseur defɑ̃sœr

Fréquence d'apparition du mot « défenseur » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « défenseur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « défenseur »

  • Je suis un ardent défenseur du droit à la paresse. Pour moi, la raison du plumard est toujours la meilleure !.
    Bruno Masure — Le petit livre de Bruno Masure
  • Grattez la surface d’un pessimiste et vous trouverez souvent un défenseur des privilèges.
    William Beveridge
  • Il n'est pas de vice qui ne trouve de défenseur.
    Sénèque en latin Lucius Annaeus Seneca, dit Sénèque le Philosophe — Lettres à Lucilius, CXVI
  • C'est un des problèmes les plus poignants d'une guerre, de choisir par avance lesquels de ses défenseurs-nés une nation doit offrir les premiers au sacrifice.
    Albert-Jean Després — Paroles de Poilus - Lettres et carnets du front
  • Un traître en nous quittant Nous affaiblit bien moins qu'un lâche défenseur.
    Jean Racine — Alexandre
  • L'ordre règne dans les gènes pendant que les défenseurs des sciences cognitives s'efforcent de découvrir dans le cerveau l'ordinateur de leurs rêves.
    Jean-Didier Vincent — Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • Le défenseur de 34 ans s’est mis d’accord avec le club breton pour une extension d’un an et est donc lié avec le Stade Brestois jusqu’en 2021.
    OneFootball — Un défenseur brestois prolonge - OneFootball
  • Il n'y a guère de cause dont on souhaiterait le succès si l'on voyait tout ce qui fermente dans le coeur de ses défenseurs.
    Jean Rostand — Inquiétudes d'un biologiste
  • Sergio Ramos est sans aucun doute le défenseur qui a marqué le plus buts cette saison en Espagne. Il fait mieux que David Lopez, défenseur de l'Espanyol Barcelone.
    BeSoccer — Le défenseur le plus buteur d'Espagne en 2020 - BeSoccer
  • Fin de l'aventure dans le Nord pour Junior Alonso. Le LOSC a annoncé le transfert définitif du défenseur paraguayen à l'Atletico Mineiro. Le joueur de 27 ans était arrivé en Janvier 2017 chez les Dogues en provenance de Cerro Porteno. 
    Foot National — Lille : Un défenseur définitivement transféré au Brésil (off)
Voir toutes les citations du mot « défenseur » →

Traductions du mot « défenseur »

Langue Traduction
Anglais defender
Espagnol defensor
Italien difensore
Allemand verteidiger
Chinois 后卫
Arabe مدافع
Portugais defensor
Russe защитник
Japonais 擁護者
Basque defender
Corse difensore
Source : Google Translate API

Synonymes de « défenseur »

Source : synonymes de défenseur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « défenseur »

Combien de points fait le mot défenseur au Scrabble ?

Nombre de points du mot défenseur au scrabble : 12 points

Défenseur

Retour au sommaire ➦

Partager