Déserteur : définition de déserteur


Déserteur : définition du Wiktionnaire

Adjectif

déserteur \de.zɛʁ.tœʁ\

  1. Qualifie celui ou celle qui déserte.
    • […] ils prétendent que Tyndare oublia Vénus dans un sacrifice qu’il offrit à tous les dieux, et qu’en punition de ce mépris, Vénus fit en sorte que les filles de ce prince fussent bigames, trigames, et désertrices de leurs maris. — (Pierre Bayle, Dictionnaire historique et critique, t. 7 (G-Hem), Desoer, Paris, 1820, page 546)

Nom commun

déserteur \de.zɛʁ.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : déserteuse)

  1. (Militaire) Celui qui déserte ou qui a déserté, au propre et au figuré.
    • — […], je me tais sur ce point comme sur beaucoup d’autres. Il n’appartient pas à un déserteur de faire fi des innombrables courages qui luttent, là même où il n’a pas su demeurer. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 238)
    • Dans une cave, une patrouille égarée du ***, que les compagnies se passent, que le capitaine Fontange félicite, que le capitaine Perret veut fusiller comme déserteurs. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • […], il ne manqua pas de déserteurs en Lozère comme dans les autres départements. Pour les réduire au devoir, l'autorité employa d'abord les gendarmes, mais ceux-ci attrapèrent plus de coups que de soldats ; puis elle eut recourt aux garnisaires : on mettait des soldats en pension forcée chez les parents des conscrits réfractaires jusqu'à reddition de leur fils. — (J.-B. Delon, Histoire de Gévaudan-Lozère, Mende : Imprimerie Saint-Privat, 1941, page 121)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Déserteur : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉSERTEUR. n. m.
Celui qui déserte ou qui a déserté, au propre et au figuré. Poursuivre, punir un déserteur. Lois contre les déserteurs. Déserteur de la foi de ses pères.

Déserteur : définition du Littré (1872-1877)

DÉSERTEUR (dé-zèr-teur) s. m.
  • 1Celui qui délaisse, abandonne, avec une idée de réprobation. Il donne de la terreur aux déserteurs d'une si sainte société, Patru, Plaidoyer 15e, dans RICHELET. Un homme… qui, sans se déclarer ouvertement, mais par la malheureuse possession où il s'est établi d'agir selon son gré et en libertin [esprit fort], est devenu, si j'ose m'exprimer ainsi, un déserteur, ou, si vous voulez, un apostat de la Providence de Dieu, Bourdaloue, Car. Sur la Providence. Je ne puis admirer ces dangereux auteurs Qui, de l'honneur en vers infâmes déserteurs, Trahissent la vertu sur un papier coupable, Boileau, Art p. IV. Mathan de nos autels infâme déserteur, Racine, Athal. I, 1. Moi seul, donnant l'exemple aux timides Hébreux, Déserteur de leur loi, j'approuvai l'entreprise, Racine, ib. III, 3. Ces murs sont encor pleins de tes premiers exploits, Déserteur de nos Dieux, déserteur de nos lois, Voltaire, Mahom. I, 4. [Un sénat] Qui, lâche déserteur de son autorité, N'en a plus que l'orgueil pour toute dignité, Voltaire, Catil. IV, 2.
  • 2Particulièrement, militaire qui déserte. Poursuivre, arrêter un déserteur.

    Fig. et familièrement. Je vous ramène notre déserteur, l'ami qui nous avait quittés. Je veux le faire saisir où je le trouverai comme déserteur de la médecine, Molière, Pourc. II, 1.

    Il se dit souvent des écoliers qui se sauvent du collége, des enfants qui se sauvent de la maison paternelle.

    Par abus, celui qui ne se rend pas à un appel, qui ne se fait pas inscrire sur un rôle. Exempt d'impôt, déserteur de phalange [non inscrit dans la garde nationale], Je suis pourtant assez bon citoyen, Béranger, Nouv. Diog.

SYNONYME

DÉSERTEUR, TRANSFUGE. Celui qui déserte, abandonne son drapeau ; mais le mot ne dit pas par soi-même où le déserteur va ; au lieu que transfuge signifie que le déserteur va de l'autre côté et passe à l'ennemi.

HISTORIQUE

XIVe s. Deserteurs de leurs banieres, Bercheure, f° 49, recto.

XVIe s. Ils ne purent trouver en ce courage nerf qui tendit à estre deserteur de ses amis, D'Aubigné, Hist. II, 233. Deserteurs de l'honneur de Dieu et du bien de son eglise, Condé, Mémoires, p. 668. Aultrement [si nous nous donnons la mort], comme deserteurs de nostre charge, nous sommes punis et en celuy-cy et en l'aultre monde, Montaigne, II, 26.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Déserteur : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « déserteur » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « déserteur »

Étymologie de déserteur - Littré

Lat. desertor, de deserere (voy. DÉSERT 1).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de déserteur - Wiktionnaire

(1253) De déserter avec le suffixe -eur. Le sens initial est « celui qui part » ; le sens de « soldat qui déserte » apparaît au XVIIe siècle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déserteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déserteur desɛrtœr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « déserteur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déserteur »

  • Parmi eux, Wael El Khaldy, qui clame avoir participé activement à l’exfiltration du déserteur hors de Syrie. Activiste et journaliste syrien désormais basé à Paris, ce quadragénaire affirme avoir aidé des dizaines de déserteurs à franchir la frontière jordanienne en 2011 et 2012, avec l’aide de rebelles basés dans la Ghouta orientale, en périphérie de Damas. Dont Anwar Raslan. Mais à en croire Wael El Khaldy, le colonel n’était pas exactement volontaire. « À l’époque, tous les activistes savaient que s’ils voulaient exfiltrer quelqu’un, ils pouvaient se tourner vers moi, explique-t-il dans son bureau parisien. Mais ce n’est pas Anwar Raslan qui a pris contact avec mon groupe. C’est sa femme. » Un beau jour de décembre 2012, celle-ci a débarqué dans la Ghouta orientale avec ses deux enfants, dans la zone rebelle alors inaccessible au régime. « Après nous avoir trouvés, elle a appelé son mari et lui a dit où elle était, lui demandant de les rejoindre et de partir avec eux, raconte l’activiste. Les Jours, Le colonel Raslan, déserteur mais faux repenti
  • Mais dans la région de Caroline du Nord d’où est originaire Moses Triplett, une partie de la population soutient les abolitionnistes et héberge des déserteurs de l’armée confédérée. Il réapparaît le 1er août 1864, à Knoxville, dans le Tennessee, où il rejoint le 3e régiment d’infanterie à cheval de Caroline du Nord (armée de l’Union). Les « Kirk’s Raiders », du nom du colonel George Washington Kirk qui les menait, s’illustrent dans des actions de guérilla contre les troupes confédérées. Plus tard George Washington Kirk fera la chasse au Ku Klux Klan. Le Monde.fr, Irene Triplett, morte à 90 ans, était la dernière personne à recevoir une pension liée à la guerre de Sécession
  • Son frère Salam, 26 ans et père de deux enfants, avait fait défection pour intégrer la rébellion. Il s’est résigné à régulariser son statut de déserteur directement auprès du régime. The Times of Israël, Syrie : derrière les "réconciliations", les représailles silencieuses de Damas | The Times of Israël
  • Ce n’est qu’après la fin de la guerre d’Algérie, en 1962 et la levée de la censure que le public français découvre le déserteur et ses connotations pacifistes, maintenant vantées partout dans l'hexagone. Le message antimilitariste de Vian est repris par de nombreux artistes, tels que Serge Reggiani, Juliette Greco, puis plus tard par Johnny Hallyday et Renaud : France Musique, Antimilitariste puis pacifiste, l'histoire du Déserteur de Boris Vian
  • « C’est une déclaration qui tend à semer le trouble au sein de l’armée », commente un proche du Président Alassane Ouattara. Un autre pointe directement du doigt Guillaume Soro, dans cette campagne de presse, destinée, selon lui, à créer la psychose au sein de la population. « Abdoulaye Fofana a été radiée de l’armée, il y a près d’un an. Il n’a plus aucune qualité, ni légitimité militaire. C’est un déserteur », commente-t-il. Afriksoir, La vidéo d’un officier supérieur déserteur qui parle à Ouattara et à Hamed Bakayoko, sème le trouble – Afriksoir
  • Selon les informations de France 2, confirmées par le ministère de l’Education, 4 à 5% des professeurs du public auraient “décroché” durant le confinement. Ce qui représenterait environ 40.000 enseignants. Contacté par nos confrères, l’entourage de Jean-Michel Blanquer, pointe du doigt ces “tire-au-flanc qui abusent du système”, bien qu’aucune sanction n’ait (pour l’instant ?) été prononcée contre des professeurs “déserteurs”. Cet absentéisme se serait poursuivi malgré la reprise des cours, certains professeurs ne souhaitant pas reprendre le travail. Capital.fr, Ces milliers de profs qui n’ont pas travaillé pendant le confinement - Capital.fr
  • Je suis un libertin mais j'ai sauvé un déserteur de la mort, abandonné par tout son régiment et par son colonel. De Marquis de Sade / Lettre à sa femme du 20 février 1781
  • Je m'excuse d'avoir parlé de George W. Bush comme d'un "déserteur". Je voulais dire qu'il est un déserteur, un voleur d'élections, un alcoolique au volant, un menteur au sujet des armes de destruction massive et un illettré. De Michael Moore / Communiqué sur MichaelMoore.com, 27 janvier 2004

Traductions du mot « déserteur »

Langue Traduction
Corse desertore
Basque deserter
Japonais 脱走兵
Russe дезертир
Portugais desertor
Arabe الهارب
Chinois 逃兵
Allemand deserteur
Italien disertore
Espagnol desertor
Anglais deserter
Source : Google Translate API

Synonymes de « déserteur »

Source : synonymes de déserteur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déserteur »


Mots similaires