La langue française

Accusateur, accusatrice

Définitions du mot « accusateur, accusatrice »

Trésor de la Langue Française informatisé

ACCUSATEUR, TRICE, adj. et subst.

I.− Emploi adj. Qui porte une accusation (cf. accuser) :
1. Songez qu'il y va de votre vie et de la mienne : si nous ne sommes pas assez forts pour proscrire nos ennemis, nous serons proscrits par eux. Tôt ou tard quelque voix accusatrice révèlera le secret de la mort du soleil, et au lieu de monter au pouvoir, nous serons traînés au supplice. F.-R. de Chateaubriand, Les Natchez,1826, p. 319.
2. Aussitôt je sortis du salon, mécontente envers tous de n'avoir trouvé que des visages sévères et accusateurs, lorsque le bonheur de ma vie venait d'être brisé. F. Soulié, Les Mémoires du diable,t. 1, 1837, p. 317.
3. Celui qu'il craignait le plus était le vieux M. Roux, aux palmes académiques, lui, il ne disait rien, mais il pointait vers la boîte un doigt accusateur. E. Triolet, Le Premier accroc coûte deux cents francs,1945, p. 151.
Rem. Cf. aussi inf. ex. 5 : pièce accusatrice.
II.− Emploi subst. masc. et fém. (cf. accuser1). Celui, celle qui porte une accusation devant un tribunal, dans les relations humaines :
4. Parmi les accusatrices d'Hélène, l'une des plus acharnées et des plus dangereuses fut Madame Grandfief. Elle ne l'accablait pas ouvertement, mais elle avait une façon terrible de chercher à la disculper. A. Theuriet, Le Mariage de Gérard,1875, p. 172.
5. Par bonne chance, aujourd'hui, le colonel Picquart ayant été rejeté de l'ordre militaire dans la tourbe civile, comme indigne, on ne peut pas le juger sans lui montrer la pièce accusatrice, et, comme elle est fausse, c'est lui qui prend l'offensive en accusant ses accusateurs. G. Clemenceau, L'Iniquité,1899, p. 354.
6. ... ces témoins que Maxence invoque, ils se retournent contre lui, ils portent condamnation contre lui, et eux-mêmes, plus encore que Sidia, ils le confondent. Eux-mêmes se dressent en accusateurs, et ils se tiennent devant lui avec le vivant reproche de leur visage de douleur... E. Psichari, Le Voyage du centurion,1914, pp. 142-143.
DR. Accusateur public. ,,Magistrat chargé de la fonction du ministère public près un tribunal révolutionnaire.`` (Barr. 1967) :
7. Quelques jours après, ces thermidoriens, ces girondins, ces royalistes envoyèrent à la guillotine le terrible Fouquier-Tinville, ancien accusateur public, et quinze juges du Tribunal révolutionnaire. Erckmann-Chatrian, Histoire d'un paysan,t. 2, 1870, p. 359.
PSYCHOL. [En parlant d'un complexe] :
8. La première fois qu'il s'impose à la conscience, le vieillissement y jette le désarroi et la détresse. Puis une adaptation se fait : le vieillard vit dans un présent sans propulsion, qui se fige peu à peu sur lui-même, et statufie ses souvenirs dans une sorte d'allégorie idéalisée et dressée en accusatrice maussade contre le présent qui se refuse. E. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 315.
Auto-accusateur. Cf. auto-accusation (accusation1, Psychol.) :
9. Vaniteux entre tous, aimant parler de soi (on trouve dans leurs derniers rangs la plupart des auto-accusateurs), avides de considération et d'honneurs, ils sont attentifs surtout au miroir que leur offre autrui : leur inactivité les détourne de l'esprit de domination et de la vie publique. E. Mounier, Traité du caractère,1946p. 252.
Prononc. ET ORTH. : [akyzatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Wartb. Évol. 1967, p. 138 fait la rem. suiv. : ,,L'ancien français avait le mot accuseur, qui était parfaitement clair, pourquoi l'a-t-on remplacé par le latinisme accusateur?`` Ac. Compl. 1842 enregistre la vedette accusère qui sert de renvoi à ,,accuseur s. m. (V. lang.) accusateur.`` Enq. : /akyzaø2 ʀ, akyzatʀis/.
Étymol. ET HIST. I.− Subst. masc. 1327 accusateur de « celui qui dénonce (qqn) comme coupable » dans trad. (Jean de Vignay, Mir. Hist. 8, 118 (éd. 1531) ds Quem. t. 1 1959 : Celluy qui la se tapissoit soubz figure de singe estoit l'ennemy accusateur des gens); 1351 dr. « celui qui porte accusation (en justice) » emploi abs. (Ordonn. du 30 janvier 1351 ds R. Hist. litt. Fr. 1, 487 : Et aura l'accusateur la quarte partie de l'amende). II.− Subst. fém. 1572 dr. « celle qui porte accusation (en justice) » emploi abs. (cité ds Joubert, Misères de l'Anjou aux 15eet 16es., 335 ds R. Hist. litt. Fr. 1, 487 : Demanderesse accusatrice pour l'homicide commis en la personne dudit deffunt le Paige). I empr. au lat. accusator « id. » : + génit. de pers. dep. Cicéron, Verr., 3, 113 ds TLL, 348, 60; emploi abs. dep. Varron, Menippearum frag., 337 ibid., 347, 83; fréq. en lat. médiév. jur. : cf. xiies. Otto Frising., Chron. 8, 19, p. 418, 6 ds Mittellat. W., 106, 12 : in rei causa, qua accusator impetit. II fém. de accusateur; lat. accusatrix « celle qui accuse » dep. Plaute, Asinaria, 513 ds TLL, 349, 61 non attesté en lat. jur.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 332. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 483, b) 269; xxes. : a) 932, b) 293.
BBG. − Bar 1960. − Barr. 1967. − Bénac 1956. − Bible 1912. − Bonnaire 1835. − Gougenheim (G.). La Relatinisation du vocabulaire français. A. de l'Univ. de Paris. 1959, t. 29, no1, p. 8. − Gramm. t. 1 1789. − Lacr. 1963. − Lavedan 1964. − Marcel 1938. − Pol. 1868. − St-Edme t. 1 1824.

Wiktionnaire

Adjectif

accusateur \a.ky.za.tœʁ\ masculin

  1. Qui accuse.
    • Un langage accusateur.
    • Des traces accusatrices.
    • Il me lança un regard accusateur.
    • Avant de devenir à son tour triomphateur et souverain, il doit subir le regard accusateur et impersonnel d'un œil étranger et omniprésent. — (Maurice Émond, La femme à la fenêtre, 1984)

Nom commun

accusateur \a.ky.za.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : accusatrice)

  1. Personne qui accuse.
    • Se rendre accusateur.
    • Se porter, se constituer accusateur.
    • Elle s’est rendue accusatrice.
    • Si l'acquittement était prononcé, l'accusateur pouvait encourir une peine. — (Claude Mossé, Le procès de Socrate, 1987)

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.
    • […] la milice étoit, sous ce rapport, accusatrice et partie — (Mirabeau, Mirabeau peint par lui-même, F. Buisson imprimeur, 1791, p. 439 → lire en ligne)

Forme d’adjectif

accusatrice \a.ky.za.tʁis\

  1. Féminin singulier de accusateur.
    • […] qu’une pensée accusatrice appelle aujourd’hui le parti de la violence, en opposition au parti de la légalité, objet de toutes les prédilections de la royauté nouvelle. — (Bernard Alexis Sarrans, Louis-Philippe et la contre-révolution de 1830, Imprimerie de Cosson, 1834, p.241)

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.
    • […] la milice étoit, sous ce rapport, accusatrice et partie — (Mirabeau, Mirabeau peint par lui-même, F. Buisson imprimeur, 1791, p. 439 → lire en ligne)

Forme d’adjectif

accusatrice \a.ky.za.tʁis\

  1. Féminin singulier de accusateur.
    • […] qu’une pensée accusatrice appelle aujourd’hui le parti de la violence, en opposition au parti de la légalité, objet de toutes les prédilections de la royauté nouvelle. — (Bernard Alexis Sarrans, Louis-Philippe et la contre-révolution de 1830, Imprimerie de Cosson, 1834, p.241)

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.
    • […] la milice étoit, sous ce rapport, accusatrice et partie — (Mirabeau, Mirabeau peint par lui-même, F. Buisson imprimeur, 1791, p. 439 → lire en ligne)

Forme d’adjectif

accusatrice \a.ky.za.tʁis\

  1. Féminin singulier de accusateur.
    • […] qu’une pensée accusatrice appelle aujourd’hui le parti de la violence, en opposition au parti de la légalité, objet de toutes les prédilections de la royauté nouvelle. — (Bernard Alexis Sarrans, Louis-Philippe et la contre-révolution de 1830, Imprimerie de Cosson, 1834, p.241)

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.
    • […] la milice étoit, sous ce rapport, accusatrice et partie — (Mirabeau, Mirabeau peint par lui-même, F. Buisson imprimeur, 1791, p. 439 → lire en ligne)

Forme d’adjectif

accusatrice \a.ky.za.tʁis\

  1. Féminin singulier de accusateur.
    • […] qu’une pensée accusatrice appelle aujourd’hui le parti de la violence, en opposition au parti de la légalité, objet de toutes les prédilections de la royauté nouvelle. — (Bernard Alexis Sarrans, Louis-Philippe et la contre-révolution de 1830, Imprimerie de Cosson, 1834, p.241)

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.
    • […] la milice étoit, sous ce rapport, accusatrice et partie — (Mirabeau, Mirabeau peint par lui-même, F. Buisson imprimeur, 1791, p. 439 → lire en ligne)

Forme d’adjectif

accusatrice \a.ky.za.tʁis\

  1. Féminin singulier de accusateur.
    • […] qu’une pensée accusatrice appelle aujourd’hui le parti de la violence, en opposition au parti de la légalité, objet de toutes les prédilections de la royauté nouvelle. — (Bernard Alexis Sarrans, Louis-Philippe et la contre-révolution de 1830, Imprimerie de Cosson, 1834, p.241)

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.
    • […] la milice étoit, sous ce rapport, accusatrice et partie — (Mirabeau, Mirabeau peint par lui-même, F. Buisson imprimeur, 1791, p. 439 → lire en ligne)

Forme d’adjectif

accusatrice \a.ky.za.tʁis\

  1. Féminin singulier de accusateur.
    • […] qu’une pensée accusatrice appelle aujourd’hui le parti de la violence, en opposition au parti de la légalité, objet de toutes les prédilections de la royauté nouvelle. — (Bernard Alexis Sarrans, Louis-Philippe et la contre-révolution de 1830, Imprimerie de Cosson, 1834, p.241)

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.
    • […] la milice étoit, sous ce rapport, accusatrice et partie — (Mirabeau, Mirabeau peint par lui-même, F. Buisson imprimeur, 1791, p. 439 → lire en ligne)

Forme d’adjectif

accusatrice \a.ky.za.tʁis\

  1. Féminin singulier de accusateur.
    • […] qu’une pensée accusatrice appelle aujourd’hui le parti de la violence, en opposition au parti de la légalité, objet de toutes les prédilections de la royauté nouvelle. — (Bernard Alexis Sarrans, Louis-Philippe et la contre-révolution de 1830, Imprimerie de Cosson, 1834, p.241)

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.
    • […] la milice étoit, sous ce rapport, accusatrice et partie — (Mirabeau, Mirabeau peint par lui-même, F. Buisson imprimeur, 1791, p. 439 → lire en ligne)

Forme d’adjectif

accusatrice \a.ky.za.tʁis\

  1. Féminin singulier de accusateur.
    • […] qu’une pensée accusatrice appelle aujourd’hui le parti de la violence, en opposition au parti de la légalité, objet de toutes les prédilections de la royauté nouvelle. — (Bernard Alexis Sarrans, Louis-Philippe et la contre-révolution de 1830, Imprimerie de Cosson, 1834, p.241)

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.
    • […] la milice étoit, sous ce rapport, accusatrice et partie — (Mirabeau, Mirabeau peint par lui-même, F. Buisson imprimeur, 1791, p. 439 → lire en ligne)

Forme d’adjectif

accusatrice \a.ky.za.tʁis\

  1. Féminin singulier de accusateur.
    • […] qu’une pensée accusatrice appelle aujourd’hui le parti de la violence, en opposition au parti de la légalité, objet de toutes les prédilections de la royauté nouvelle. — (Bernard Alexis Sarrans, Louis-Philippe et la contre-révolution de 1830, Imprimerie de Cosson, 1834, p.241)

Nom commun

accusatrice \a.ky.za.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : accusateur)

  1. Celle qui accuse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACCUSATEUR, TRICE. n.
Celui, celle qui accuse quelqu'un en justice. Se rendre accusateur. Se porter, se constituer accusateur. Elle s'est rendue accusatrice. Il s'emploie aussi comme adjectif. Un langage accusateur. Des traces accusatrices.

Littré (1872-1877)

ACCUSATEUR (a-ku-za-teur, tri-s')
  • 1 S. m. et f. Celui, celle qui accuse en justice. L'accusateur public. Se porter pour accusateur. Susciter un accusateur. Le père le plus tendre est son accusateur, Voltaire, Tancr. IV, 2. Les deux accusateurs que lui-même a produits…, Corneille, Nic. III, 8. A votre accusateur que pourrai-je répondre ? Racine, Ph. III, 3. Pourquoi, par quel caprice Laissez-vous le champ libre à votre accusatrice ? Racine, Phèd. V, 1. … on cabale, on suscite Accusateurs et gens grevés par ses arrêts. De nos biens, disent-ils, il s'est fait un palais, La Fontaine, Fab. X, 10.
  • 2 Adj. Tout peut se réparer : qu'un peuple accusateur Du forfait qu'il condamne ose nommer l'auteur, Lancival, Hect. IV, 6.

SYNONYME

ACCUSATEUR, DÉNONCIATEUR, DÉLATEUR. Celui qui informe l'autorité qu'un tel a commis une action coupable. L'accusateur non-seulement dénonce, mais poursuit celui qu'il accuse. Le dénonciateur révèle un fait, le rend public, le défère à l'autorité : il ne se cache pas. Dans les troubles publics, les voisins sont souvent les dénonciateurs les uns des autres. Le dénonciateur est, suivant les motifs qui l'animent, à louer ou à blâmer. Le délateur fait toujours un métier odieux ; il se cache ; ses rapports sont secrets ; il cherche d'ordinaire ou à nuire à l'objet de ses délations, ou à flatter les passions de celui à qui il les fait.

HISTORIQUE

XIIIe s. Comme accuseür contre celi à qui on met sus le cas de crieme, Beaumanoir, VI, 12.

XIVe s. Et li accuseur aura cinq sols, Ordonn. des R. de Fr. 1313, t. I, p. 521.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ACCUSATEUR, s. m. en Droit, est celui qui poursuit quelqu’un en Justice pour la réparation d’un crime qu’il lui impute. Chez les Romains l’accusation étoit publique ; & tout citoyen se pouvoit porter accusateur. En France un particulier ne se peut porter accusateur qu’entant que le crime lui a apporté personnellement du dommage, & il ne peut conclurre qu’à des réparations civiles : mais il n’appartient qu’au Ministere public, c’est-à-dire, au Procureur Général ou son Substitut, de conclurre à des réparations pénales : c’est lui seul qui est chargé de la vindicte publique. Et le particulier qui révele en Justice un crime où il n’est point intéressé, n’est point accusateur, mais simple dénonciateur, attendu qu’il n’entre pour rien dans la procédure, & n’est point poursuivant concurremment avec le Procureur Général, comme l’est l’accusateur intéressé.

Dans le cas où l’accusé se trouveroit innocent par l’évenement du Procès, l’accusateur privé doit être condamné à des dommages & intérêts, à l’exception d’un petit nombre de cas ; au contraire du Procureur Général, contre lequel l’accusé absous ne peut prétendre de recours pour raison de dommages & intérêts ; parce que l’usage de ce recours nuiroit à la recherche des crimes, attendu que les Procureurs du Roi ne l’entreprendroient qu’en tremblant, s’ils étoient responsables en leur nom de l’évenement du Procès. Seulement, si au défaut de partie civile il y a un dénonciateur, l’accusé absous pourra s’en prendre à lui pour ses dommages & intérêts.

Accusateur differe de dénonciateur, en ce qu’on suppose que le premier est intéressé à la recherche du crime qu’il révele, au contraire du dénonciateur.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « accusateur »

(1351) Du latin accusator.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Accusator, de accusare, accuser.

ÉTYMOLOGIE

Provenç. acuzaire, acusador ; ital. accusatore ; de accusator, de accusare (voy. ACCUSER). Accusator, acc. accusatorem, a donné au nominatif, avec l'accent sur l'a, en provençal acuzaire, et dans l'ancien français aurait donné acusere, toutefois ici sans exemple ; et au régime, avec l'accent sur l'o, en provençal acusador, et en français acuseor, acuseür et les formes italiennes et espagnoles. Accuseür au sujet, comme dans l'exemple de l'historique, serait une faute, si le XIVe siècle ne commençait pas à perdre la distinction du cas sujet et du cas régime. Quant à accusateur, il a été refait directement sur le latin : la forme française d'origine serait accuseur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « accusateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
accusateur akyzatœr

Évolution historique de l’usage du mot « accusateur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « accusateur »

  • Quand les hommes s'abandonnent à de vaines présomptions, leur langage est contre eux un accusateur véridique. De Eschyle / Les Sept contre Thèbes
  • En cause, des propos qu'il a tenus récemment dans plusieurs médias, en pleine promotion de son livre accusateur sur la gestion de la crise du Covid-19, Y a-t-il une erreur qu'ILS n'ont pas commise. Libération.fr, Le Pr Perronne, pro-chloroquine, visé par l'Ordre des médecins et l'AP-HP - Libération
  • Visé par l’Ordre des médecins et par l’AP-HP, le Pr Perronne a suscité l’indignation de nombreux soignants après la tenue de propos accusateurs. Il assure que l’hydroxychloroquine aurait pu sauver de la mort 25 000 personnes, dont son beau-frère. SudOuest.fr, Visé par le Conseil de l’Ordre des médecins, le Pr Perronne et ses propos virulents font tiquer
  • Rappelons que le « Président honoraire » fait déjà l’objet d’une plainte devant la Cour de cassation de Kinshasa pour dix cas de meurtre et de massacre perpétrés sous son autorité. Son accusateur a très vite été incarcéré et mis en jugement pour une ténébreuse affaire de viol mais on n’a aucune nouvelle de l’avancement du dossier contre Joseph Kabila. La Libre Afrique, RDC : Seconde plainte contre Joseph Kabila — La Libre Afrique
  • Le nom de Matt Riddle a été incorporé dans le mouvement #SpeakingOut. Il nie ouvertement les accusations portées contre lui. En fait, votre accusateur devra peut-être s’inquiéter d’obtenir un avocat. Breakingnews.fr, Matt Riddle nie les abus et affirme que lui et la WWE ont déposé des accusations contre leur accusateur.
  • Cette démarche faisait suite au classement sans suite par le parquet, décidé au terme d’une enquête préliminaire lors de laquelle le ministre avait été auditionné, sans être confronté à son accusatrice. En août 2018, la magistrate avait rendu « une ordonnance de non-lieu à informer », estimant qu’au vu de ces investigations, les faits reprochés n’étaient pas constitués et qu’il n’y avait pas lieu d’ouvrir une information judiciaire. , Accusation de viol contre Gérald Darmanin : La justice ordonne la reprise des investigations
  • Le chanteur démontre également qu’il n’a jamais logé au Four Seasons, comme l’affirme son accusatrice. Et il a partagé les échanges de courriels et les reçus des deux endroits où il a séjourné pour asseoir ses dires.  Le Journal de Montréal, Accusé de viol, Justin Bieber répond aux allégations | JDM
  • Son accusatrice affirme être la partenaire filmée – sauf le visage – avec l’évêque évangélique, dont le visage est reconnaissable, lors d’ébats sexuels dans un véhicule; la vidéo avait été largement diffusée sur les réseaux sociaux congolais, au tout début mai, alors que Pascal Mukuna, en tant que président d’une plateforme de la société civile, Eveil patriotique, faisait savoir qu’il allait déposer la plainte contre Joseph Kabila. Malgré l’humiliation de la publication de la vidéo, il avait déposé sa plainte. La Libre Afrique, RDCongo: plainte contre Kabila: 20 ans requis contre son accusateur — La Libre Afrique
  • Baratunde Thurston, humoriste, militant et écrivain revient sur la vidéo de l'accusatrice de Central Park et explique ce qu'elle révèle. Franceinfo, VIDEO. Vidéo de l'accusatrice de Central Park : "Même si la police n'est pas là, elle est dans notre tête", confie un militant américain

Traductions du mot « accusateur »

Langue Traduction
Anglais accuser
Espagnol acusador
Italien accusatore
Allemand ankläger
Portugais acusador
Source : Google Translate API

Synonymes de « accusateur »

Source : synonymes de accusateur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « accusateur »

Accusateur

Retour au sommaire ➦

Partager