Contrarier : définition de contrarier


Contrarier : définition du Wiktionnaire

Verbe

contrarier \kɔ̃.tʁa.ʁje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Empêcher d’agir, d’aboutir.
    • Ce navire nous apprit que, contrarié par le temps, il devait charbonner à Seydisfjard sur la côte Est d’Islande. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Il me contrarie dans tous mes desseins, dans tout ce que je veux entreprendre.
    • Un mouvement qui en contrarie un autre.
    • Contrarier la nature.
  2. (Par extension) Chagriner, causer du dépit par des actions ou des paroles.
    • Votre conduite m’a fort contrarié.
    • Il m’a paru contrarié. Vous semblez contrarié.
  3. (Figuré) S’opposer à une ou plusieurs personnes par ses actions ou par ses paroles.
    • Il me contrarie toujours.
    • (Absolument) Il aime contrarier.
  4. (Couture)
    • Contrarier les fils. Faire passer un fil, tantôt dessus, tantôt dessous un autre fil qu’il rencontre.
    • On dit aussi, en termes de Décoration,
    • Contrarier les couleurs. Les diversifier en les mélangeant, opposer une couleur à une autre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Contrarier : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTRARIER. v. tr.
Empêcher d'agir, d'aboutir. Il me contrarie dans tous mes desseins, dans tout ce que je veux entreprendre. Un mouvement qui en contrarie un autre. Contrarier la nature. Par extension, il signifie Chagriner, causer du dépit par des actions ou des paroles. Votre conduite m'a fort contrarié. Il m'a paru contrarié. Il signifie figurément S'opposer à une ou plusieurs personnes par ses actions ou par ses paroles. Il me contrarie toujours. Absolument, Il aime contrarier. En termes de Couture, Contrarier les fils, Faire passer un fil, tantôt dessus, tantôt dessous un autre fil qu'il rencontre. On dit aussi, en termes de Décoration, Contrarier les couleurs, Les diversifier en les mélangeant, opposer une couleur à une autre.

Contrarier : définition du Littré (1872-1877)

CONTRARIER (kon-tra-ri-é), je contrariais, nous contrariions ; que je contrarie, que nous contrariions v. a.
  • 1Dire, vouloir, faire le contraire de. Il me contrarie toujours. Contrarier une opinion, la contredire. Il en vient jusque-là que de se méconnaître, De contrarier tout et de faire le maître, Molière, Tart. I, 1.

    Absolument. Il aime à contrarier.

  • 2Faire obstacle. Les conjonctures contrarièrent nos projets. Un mouvement qui en contrarie un autre. Contrarier une interprétation. Et lui du même temps, par une erreur extrême, Pour nous contrarier est contraire à lui-même, Tristan, M. de Chrispe, III, 3. On voyait ce médecin toujours suivre la nature, l'aider quelquefois et ne la contrarier jamais, Condorcet, Bourdelin.
  • 3 Familièrement. Causer du dépit. Je n'ai pas réussi, cela me contrarie.
  • 4Se contrarier, v. réfl. Se causer réciproquement de la contrariété. Ils prenaient plaisir à se contrarier.

    Se contrarier, éprouver de la contrariété. Cet homme est susceptible, il se contrarie facilement.

    Être en contradiction. Vous dites des choses qui se contrarient, Descartes, Rép. 2.

    Se faire obstacle. Ces mouvements se contrarient.

HISTORIQUE

XIe s. Li archevesques les ot [ouit] contrarier, Ch. de Rol. CXXX. Pour Deu [je] vous prie, ne vous cuntraliez, ib.

XIIe s. [Il] Oit [entend] Olivier qui si le contralie, Ronc. p. 82. Li arcivesque les ouit contrarier, ib. p. 83. Pas [il] nel salue, ainz l'a contralié, ib. p. 186. Carles, tort en a Bueves qui si vous contralie, Sax. X. Li quens Raoul ot moult le cuer irié Por les borgois qui l'ont contraloié, Raoul de C. 59.

XIIIe s. Et li remanans demourroient ici et garderoient le castiel, et contralieroient les François et lor feroient despendre les deniers le roi, Ch. de Rains, p. 66. S'il sunt esleu deus arbitre, ou quatre, ou six ou plus, mais qu'il soient per, et se le [la] moitié des persones se contrarient de l'opinion as autres à rendre lor dit, il est de nule valor, Beaumanoir, XLI, 5.

XIVe s. Les gens ont en haine ceulz qui contrarient à leur mouvement et à leur volentés, Oresme, Eth. 327. Quant un homme nuist et fait peine hors la loy à aucun qui ne li contrarioit pas ou nuisoit, il fait injuste, Oresme, ib. 167. Li chastelains estoit dessus la tour antie, Et voit le roi Henri qui ainsi contralie, Guesclin. 14484. Non pourquant se commenche moult fort à courrechier, Et li sergans se painne de lui contralier, Baud. de Seb. VII, 417.

XVe s. Il sentoit encore plusieurs villes et chasteaux qui contrarioient grandement le pays, Froissart, II, II, 1. D'Arras, Noyon et des païs divers Vont les princes pour lui contrarier [s'opposer à lui], Deschamps, Conseils des François.

XVIe s. Il faut dire que l'Escriture se contrarie, ou que Dieu regarde les merites de ceux qu'il elit, Calvin, Instit. 766. Les promesses de salut ne contrarient nullement à la predestination des reprouvez, Calvin, ib. 788. Nous ne pourrons autrement discerner entre les conciles qui se contrarient l'un à l'autre, Calvin, ib. 939. Celui qui ne se soucie de lui [Dieu] contrarier, mal-aisement se pourra-il accorder avec les hommes, Lanoue, 42. Il le feit bannir comme contrariant au bien et à l'authorité du peuple, Amyot, Péric. 18. Ilz luy persuaderent que, chassant de la ville ceulx qui luy voudroient contrarier, il meist…, Amyot, Pélop. 10.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CONTRARIER. Ajoutez :
5Deux cheminées sont dites se contrarier, quand on ne peut allumer du feu en même temps dans toutes les deux.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Contrarier : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « contrarier » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « contrarier »

Étymologie de contrarier - Littré

Berry, contralier ; provenç. et espagn. contrariar ; ital. contrariare ; du latin contrarius, contraire. Contralier se trouve, dans l'ancien français, concurremment avec contrarier ; est-ce le même mot, avec changement de l'r en l ? ou bien faut-il voir, dans contralier, un autre mot dérivé de contra alium ? contraloier n'est qu'une autre forme du même mot, comme loier pour lier, proier pour prier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de contrarier - Wiktionnaire

→ voir contrariété
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « contrarier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contrarier kɔ̃trarje play_arrow

Conjugaison du verbe « contrarier »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe contrarier

Évolution historique de l’usage du mot « contrarier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contrarier »

  • Pisté depuis de nombreuses semaines par Leonardo qui souhaite renforcer l’entrejeu du PSG, Tiémoué Bakayoko figure désormais sur les tablettes de l’OL qui pourrait donc venir contrarier le club de la capitale. Le 10 Sport, Mercato | Mercato - PSG : Aulas pourrait faire très mal à Leonardo !
  • Seulement, un élément pourrait venir contrarier l’avancée des opérations : la relation entre le Bayern et le PSG pourrait en effet avoir subi un très gros coup avec l’épisode du transfert du jeune Kouassi à Munich. L’affaire aurait été très mal vécu en interne à Paris. Selon RMC, les tensions seraient désormais maximum entre les deux clubs. Le média cite une source interne affirmant que Leonardo était « agacé par cette situation. Nous n’avons pas aimé apprendre, au moment de l’annonce du départ de Tanguy (Kouassi), que le joueur allait au Bayern. Il aurait été apprécié que le Bayern nous contacte pour nous dire qu’ils négociaient avec notre joueur ». Tout cela pourrait bien avoir une grande incidence sur les négociations à venir pour le transfert de Lucas Hernandez. Il n’est pas certain que le PSG soit autant disposé désormais à donner 80 millions d’euros à Munich… Le 10 Sport, Mercato | Mercato - PSG : Cet élément qui pourrait contrarier l'opération Lucas Hernandez...
  • Après trois siècles d’esclavagisme et de traite transatlantique, les puissances européennes, alors en pleine industrialisation, entreprennent, au XIXe siècle, la conquête du continent africain. Les sociétés locales sont alors organisées suivant des modèles plus ou moins centralisés. Selon Honoré Kabongo Mbiye, docteur en histoire de l’université de Lubumbashi, leur résistance à la colonisation fut notamment entravée par leur incapacité à coordonner une riposte. Toutefois, quelques grands chefs africains s’efforcèrent de regrouper des forces et parvinrent à contrarier et à ralentir l’avancée européenne. Ce fut le cas du Soudan à la Somalie, en passant par l’Éthiopie, l’Afrique du Nord ou encore le Sénégal, le Dahomey et le Ghana, marqué par des heurts violents entre Britanniques et Ashantis pendant des décennies. Avec force détails, l’auteur revient, dans ce court traité documenté, sur les grands moments de ces résistances entre 1850 et 1935, et pendant les indépendances (1950-1960), qui, pour la plupart, restent méconnues des jeunes générations. Le Monde diplomatique, Les résistances africaines à la conquête et à l’occupation coloniales de leur continent (XIXe- XXe siècles) (Le Monde diplomatique, juillet 2020)
  • INSOLITE. Après un premier report pour cause de coronavirus, c’est un fantôme surgi du passé qui vient contrarier la résurrection d’un mythe américain. Ford Bronco, le SUV qui n’en finit pas d’arriver. Challenges, Ford Bronco 2020 retardé par une affaire judiciaire de 1994 - Challenges
  • Le monde n'a peut-être été créé que pour réaliser le mal. Si, au lieu de contrarier le mouvement, nous le suivions, on obtiendrait un bon résultat. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Pour ne pas avoir d'emmerdes dans la vie, il faut : hurler avec les loups, baiser avec sa femme et ne pas contrarier son patron. De Pierre Perret / Les Pensées
  • C'est contrarier les desseins du maître que d'arracher à la branche le fruit qu'elle veut nourrir encore. De Proverbe persan
  • Ne nous épuisons pas à contrarier nos instincts, ils sont plus forts que nous. De Tristan Bernard / Deux amateurs de femmes
  • Il est défendu aux enfants de contrarier le monde créé par les adultes. De Dominique Blondeau / Les Errantes

Images d'illustration du mot « contrarier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « contrarier »

Langue Traduction
Corse arrabbiatu
Basque apurtutzat
Japonais 動揺
Russe рассториться
Portugais chateado
Arabe مضطراب
Chinois 烦恼
Allemand verärgert
Italien irritato
Espagnol trastornado
Anglais upset
Source : Google Translate API

Synonymes de « contrarier »

Source : synonymes de contrarier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « contrarier »


Mots similaires