La langue française

Conspirer

Sommaire

  • Définitions du mot conspirer
  • Étymologie de « conspirer »
  • Phonétique de « conspirer »
  • Évolution historique de l’usage du mot « conspirer »
  • Citations contenant le mot « conspirer »
  • Traductions du mot « conspirer »
  • Synonymes de « conspirer »
  • Antonymes de « conspirer »

Définitions du mot conspirer

Trésor de la Langue Française informatisé

CONSPIRER, verbe.

I.− [Le suj. désigne une pers. ou une chose personnifiée]
A.− Emploi trans., vx ou littér. Préparer secrètement (un acte violent et préjudiciable). Conspirer la mort, la perte de qqn, la chute de la République. Synon. tramer, ourdir.L'Église, dont ils conspirent l'abaissement (Mérimée, Hist. de Don Pèdre Ier, roi de Castille,1848, p. 136):
1. Le sort s'unit aux passions de mille monstres pour conspirer la perte de ces hommes innocents. E. Delacroix, Journal,1856, p. 10.
Rare, au part. passé. Un chêne altier, auguste, et par tous conspiré, L'homme y mettant son souffle et l'océan sa rive (Hugo, Les Quatre vents de l'esprit,1881, p. 232).
B.− Emploi intrans. (prép. contre).
1. Agir en secret, avec une ou plusieurs personnes pour préparer le renversement du pouvoir établi et de ses représentants. Conspirer pour renverser le gouvernement, pour le rétablissement de la République, pour le retour de l'Empereur; conspirer contre l'État, contre le Roi; conspirer avec l'étranger contre la sûreté de l'État. Synon. partiel comploter.Le clergé, tantôt gouvernant les empereurs, tantôt conspirant contre eux, soutenait le despotisme (Condorcet, Esquisse d'un tableau hist. des progrès de l'esprit hum.,1794, p. 93):
2. Le Comité de Salut public avait fait arrêter les Dantonistes, soi-disant pour avoir conspiré contre le peuple français en voulant rétablir la monarchie... Erckmann-Chatrian, Histoire d'un paysan,t. 2, 1870, p. 308.
Emploi abs. Nous conspirons. Je ne sais si vous comprenez ce qu'il y a de danger à conspirer dans un temps comme le nôtre (Mérimée, Mosaïque,1833, p. 186).
Rem. En ce sens, le verbe est surtout utilisé dans un cont. hist. ou ironiquement (cf. conspiration, conspirateur).
2. P. ext.
a) Littér. Œuvrer en secret pour ou (plus souvent) contre quelqu'un ou quelque chose. Conspirer contre, pour qqn, pour le bonheur de qqn; conspirer (avec qqn) pour faire qqc.; conspirer contre la liberté, la paix, les riches. Depuis longtemps, la philosophie conspire contre la superstition (S. Mercier, Néologie,1801, p. 125):
3. ... déjà dans tous les groupes, on m'appelle un conspirateur. Cela est vrai, citoyens, voilà cinq ans que je conspire pour rendre la France républicaine, heureuse et puissante. C. Desmoulins, Le Vieux Cordelier,1793-94, p. 136.
4. Stendhal conspire avec Stendhal sous des noms variés (...) parfois contre Stendhal, toujours contre les sots, les importants, les insensibles. Valéry, Variété II,1929, p. 100.
b) Région. (Canada). Agir en complicité et en secret avec quelqu'un contre quelqu'un ou quelque chose. Avoir conspiré pour frauder des créanciers (Canada 1930, Bél. 1957).
II.− [Le suj., désignant plusieurs choses ou plus rarement plusieurs pers., est souvent déterminé ou repris par tous ou par tout] Concourir par une action d'ensemble, hostile ou non, à un même effet.
A.− [Avec une idée d'hostilité; prép. contre] :
5. Les cris de l'enfant, le repos nécessaire à la mère (...), la présence de madame Pièdefer, tout conspirait si bien contre les travaux littéraires... Balzac, La Muse du département,1844, p. 220.
B.− [Avec ou sans idée d'hostilité; prép. à + subst. abstr. ou inf.] Les événements conspirent tous à ce but (Verlaine, Souvenirs et fantaisies,1896, p. 278).Tout conspire à nous la cacher [l'idée de la mort] (Green, Journal,1950-54, p. 118):
6. Oui, c'était par un soir joyeux de cabaret Un de ces rares soirs plutôt trop chauds où l'on dirait Que le gaz du plafond conspire à notre perte Avec le vin du zinc, saveur naïve et verte Verlaine, Œuvres complètes,t. 3, Élégies, 1893, p. 43.
Rem. 1. La constr. II A est proche des constr. intrans. recensées sous I B; la constr. II B glisse vers un emploi trans. indir., où l'emploi abs. ne semble pas possible. 2. On rencontre ds les dict. les dér. a) Conspirance, subst. fém. État d'éléments qui conspirent (cf II) au même effet. Mot créé par Mirabeau, attesté ds Besch. 1845, Lav. Diffic. 1846, Lar. 19e-20e, Guérin 1892, Quillet 1965, sans autre attest. que l'ex. de Mirabeau. b) Conspiroter, verbe intrans., fam. Se livrer à de petites intrigues (pour ou contre). Nous les avons vu conspiroter entre eux (Du Camp ds Guérin 1892).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃spiʀe], (je) conspire [kɔ ̃spi:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin xiies. intrans. « s'entendre, préparer secrètement une action, le plus souvent mauvaise » (Dialogue Grégoire, éd. W. Foerster, 62, 8); 1213 (Li Fet des Romains, éd. L.-F. Flutre et K. Sneyders de Vogel, p. 99, 3 : .II. paire de genz conspirees [prob. trad. du lat. conspirati]); encore au xvies. ds Hug.; 1390 trans. (Choix de pièces relatives au règne de Charles VI, éd. L. Douët d'Arcq, 1, 102 ds IGLF); 1694 absol. (Ac.); 2. 1580 « s'accorder, contribuer à » (Montaigne, Essais, livre II, chap. 12, éd. A. Thibaubet, p. 491); 1753 part. passé adjective mécan. puissances conspirantes (Encyclop. t. 3, p. 767b, s.v. composé). Empr. au lat. class. conspirare « s'accorder » et en mauvaise part « se liguer, comploter ». Fréq. abs. littér. : 401. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 911, b) 563; xxes. : a) 451, b) 352. Bbg. Gir. t. 2 Nouv. Rem. 1834, pp. 23-24.

Wiktionnaire

Verbe

conspirer \kɔ̃s.pi.ʁe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Poursuivre en commun avec plusieurs personnes quelque dessein bon ou mauvais.
    • Une faction puissante conspire avec les tyrans de l’Europe pour nous donner un roi, avec une espèce de constitution aristocratique.— (Maximilien de Robespierre, Discours contre Brissot & les girondins, 10 avril 1793)
    • Le pays de Vaud , de tout temps français par ses habitudes, ses mœurs, son caractère, son commerce, ses besoins, son langage, conspirait, à la faveur du voisinage de la révolution, pour s'affranchir de l’oligarchie bernoise. — (« Mémoires de Napoléon, chap. 2 : Politique du Directoire », dans les Mémoires pour servir à l'histoire de France sous Napoléon, écrits à Sainte-Hélène par les généraux qui ont partagé sa captivité, vol. 6, écrit par le général comte de Monthelon, Paris : chez Firmin Didot père et fils & Bossange frères , Berlin : chez G. Beimer, 1825, p. 48)
  2. On dit aussi transitivement, mais seulement en mauvaise part.
    • Conspirer la ruine de l’état, la perte, la mort de quelqu’un.
    • (Absolument) Le gouvernement fut avisé que l’on conspirait dans la ville.
  3. (Usage impersonnel) Contribuer au même effet.
    • Tout conspirait à la gloire du roi, à la prospérité de l’état.
    • Tout conspire à sa perte.
    • Tout conspirait à me nuire.
    • Tout conspire contre lui, contre ses intérêts.
    • Tout conspire en sa faveur, tout conspire pour lui.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONSPIRER. v. intr.
Poursuivre en commun avec plusieurs personnes quelque dessein bon ou mauvais. Ils conspirent tous à la même fin. Conspirer au bien public. Ils conspirent ensemble pour rétablir l'ordre et la justice. Ils ont conspiré contre l'État. On dit aussi transitivement, mais seulement en mauvaise part. Conspirer la ruine de l'État, la perte, la mort de quelqu'un. Absolument, Le gouvernement fut avisé que l'on conspirait dans la ville. Il signifie figurément, en parlant des Choses, Contribuer au même effet. Tout conspirait à la gloire du roi, à la prospérité de l'État. Tout conspire à sa perte. Tout conspirait à me nuire. Tout conspire contre lui, contre ses intérêts. Tout conspire en sa faveur, tout conspire pour lui.

Littré (1872-1877)

CONSPIRER (kon-spi-ré) v. n.
  • 1Concourir, contribuer à, tendre au même but et comme de concert. Mes vœux avec les siens conspirent aujourd'hui, Corneille, Hor. V, 2. C'est à cela que doit conspirer toute la religion des fidèles, Fléchier, III, 438. Tous de concert nous conspirerons à le soutenir, à le perfectionner, à le consommer, Bourdaloue, Carême, I, Cendres, 51. Citoyen qui conspire avec les lois au bien public, Bossuet, HIST. III, 5. Les deux partis conspiraient à repousser l'ennemi commun, Bossuet, HIST. Bonté, 2. Tout m'afflige et me nuit, et conspire à me nuire, Racine, Phèd. I, 3. À mes nobles projets je vois tout conspirer, Racine, Mithrid. III, 1. Tout ce que vous voyez conspire à vos désirs ; Vos jours toujours sereins coulent dans les plaisirs, Racine, Brit. II, 3. Tout conspirait pour lui : Ma famille vengée, et les Grecs dans la joie, Nos vaisseaux tous chargés des dépouilles de Troie, Racine, Andr. II, 1. Avec ma volonté ton sentiment conspire, Racine, Esth. II, 5. Toutes les parties de ce corps politique, à mesure qu'elles conspiraient au bien public, y trouvaient le leur, Rollin, Hist. anc. œuvres, t. II, p. 615, dans POUGENS. Toute la nature Conspire à t'avertir par un sinistre augure, Voltaire, Mort de Cés. III, 5. La nature et la fortune semblaient avoir conspiré au bonheur d'Alcibiade, Marmontel, Contes moraux, Alcib.

    Terme didactique. Être lié par une solidarité intime. Tout dans le corps humain concourt et conspire.

  • 2Faire une conspiration. C'est contre mon pouvoir que les traîtres conspirent, Corneille, Pomp. IV, 4. Pour m'arracher le jour l'un et l'autre conspire, Corneille, Cinna, IV, 1. Seigneur, ou je me trompe ou Messala conspire, Pour changer ses destins plus que ceux de l'empire, Voltaire, Brut. I, 3. Et qui sait conspirer sait se taire et mourir, Voltaire, ib. V, 1.
  • 3 V. a. Projeter, tramer quelque chose par voie de conspiration. Celle qui nous oblige à conspirer sa mort [d'Auguste], Corneille, Cinna, III, 1. Voilà contre un ingrat tout ce que je conspire, Corneille, Suréna, III, 3. Qui croirait en effet… Qu'un peuple tout entier, tant de fois triomphant, N'eût daigné conspirer que la mort d'un enfant ? Racine, Andr. I, 2.

HISTORIQUE

XVe s. Ils ont conspiré et machiné de bailler et mectre es mains d'aucuns nos ennemys aucunes de nos terres et seigneuries, Lettre de CHARLES VIII, Bulletin du comité de la langue, t. III, p. 594.

XVIe s. Chacun conspire là en une charité, et a-on horreur de la violer, autant que Dieu, Calvin, Instit. 1015. L'univers consent à nostre creance : le ciel, la terre, toutes choses y conspirent, Montaigne, II, 148. Elle, craignant sa desloyauté et haïssant sa cruaulté, conspira sa mort avec ses freres, et executa sa conspiration en ceste maniere, Amyot, Pélop. 65. Darius se laissa aller à conspirer contre la personne de son pere avec Tiribazus, Amyot, Artax. 42. Voilà la vraye cause qui l'incita à conspirer et machiner la mort de la royne, Amyot, ib. 23. Le plus grand nombre, et des plus belliqueux Gaulois qui furent de ceste conspirée rebellion, estoit conduit par Ambiorix, Amyot, César, 32. L'accusant faussement d'avoir conspiré à sa mort, avec la princesse Marie sa fille, Carloix, II, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « conspirer »

Du latin conspirare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. cospirar ; espagn. conspirar ; ital. conspirare ; du latin conspirare, de cum, et spirare, souffler (voy. ESPRIT) : souffler avec, s'entendre, comploter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « conspirer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
conspirer kɔ̃spire

Évolution historique de l’usage du mot « conspirer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « conspirer »

  • Concernant le cas de Leopoldo López, réfugié depuis plus d’un an dans la légation espagnole, il a assuré que le chef de la Volonté populaire « continue de conspirer », par exemple pour « mener à bien » l’opération Gédéon «  », en référence à la incursion armée désarmée en mai. Ces mouvements présumés, a-t-il ajouté, représentent des « violations graves » du droit international. Breakingnews.fr, Venezuela.- Le gouvernement de Maduro suggère que Guaidó est un réfugié à l'ambassade de France
  • La tête sous l'eau, oui, mais le nez dans le gazon, pas encore. Becker débreake, rebreake à 5-4 puis s'empare à nouveau du service de Lendl en début de 5e set. C'est plié. Il survole cette fin de match. Pour Lendl, un rêve passe, encore. Le numéro un mondial est sorti de son match depuis un moment, trop occupé à s'énerver après l'arbitre et les juges de ligne, coupables selon lui de conspirer contre son aspiration londonienne. Lorsqu'il ramasse son sac et attend l'Allemand pour sortir du court, il ne cesse de secouer la tête. Eurosport, Mahut "vengé" par Tsonga, derby allemand et marathon : Le Top 100 des matches de Wimbledon (80-71) - Wimbledon 2019 - Tennis - Eurosport
  • « Ce projet entre deux mondes puise aux années prospères et à l’âge d’or les ingrédients d’une ère nouvelle. Il pose les jalons d’une mode autonome et d’une créativité libérée. Il s’inspire de l’infatigable résilience mentale et spirituelle de l’être humain. Quand nous sommes confrontés à la répression de la créativité, nous apprenons à rêver seuls. Quand nous sommes confrontés à la répression économique, nous apprenons à trouver les outils pour nous battre, créant nos propres univers, souvent dans l’obscurité. Les soulèvements libanais ont révélé une lueur d’espoir dans une communauté capable de partager les moyens de conspirer en vue d’un meilleur avenir pour tous », ajoute la créatrice. L'Orient-Le Jour, Survivre, selon Lara Khoury - L'Orient-Le Jour
  • Puis en octobre, le FT a publié un nouveau rapport affirmant que les employés de Wirecard semblaient conspirer pour gonfler frauduleusement les ventes et les bénéfices. Le même mois, Wirecard avait fait appel à KPMG pour effectuer un audit indépendant des comptes de l’entreprise. News 24, L'investissement de 1 milliard de dollars dans la Wirecard de SoftBank est à l'étude - News 24
  • ‘Est-ce parce que tu connais l’appellation d’une écorce qu’elle ne peut plus te soigner ?’, s’interroge le Pdg de L’Anecdote, paraphrasant un proverbe bed, une tribu dont beaucoup, sans maîtriser le fond du problème, l’accusent aujourd’hui de vouloir châtier un collaborateur qui, selon des sources proches du dossier, a commis des forfaits allant bien au-delà de la déloyauté. Et de se demander pourquoi certains veulent le mettre sur la balance avec un gamin qu’il a accueilli comme sa propre progéniture, ‘et qui du jour au lendemain s’est mis à conspirer contre son bienfaiteur. EBENE MAGAZINE, CAMEROUN: Arrestation d'Ernest Obama, Amougou Belinga parle enfin! - EBENE MAGAZINE
  • Une autre histoire de FT en octobre affirmait que le personnel de l’équipe financière de Wirecard semblait conspirer pour gonfler frauduleusement les ventes et les bénéfices des filiales de Dubaï et de Dublin et potentiellement induire en erreur EY. News 24, L'avenir de Wirecard est mis en doute alors que le scandale comptable s'aggrave - News 24

Traductions du mot « conspirer »

Langue Traduction
Anglais conspire
Espagnol conspirar
Italien cospirare
Allemand verschwören
Chinois 合谋
Arabe تآمر
Portugais conspirar
Russe заговора
Japonais 陰謀する
Basque konspiratzen
Corse conspirà
Source : Google Translate API

Synonymes de « conspirer »

Source : synonymes de conspirer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « conspirer »

Partager