La langue française

Embêter

Sommaire

Définitions du mot embêter

Trésor de la Langue Française informatisé

EMBÊTER, verbe trans.

Fam. Causer des ennuis, du souci ou du désagrément. Synon. contrarier, ennuyer, importuner.
A.− [Le suj. désigne une pers.] Les jeunes filles m'embêtent. Les jeunes filles m'assomment. Elles nous embêtent tous (Bernanos, Mauv. rêve,1948, p. 881):
1. ... il [M. Mouret] était toujours à criailler, à faire l'homme terrible. Il nous embêtait tous d'une jolie manière, sans cesse sur notre dos, ne trouvant rien de bien, fourrant son nez partout... Zola, La Conquête de Plassans,1874, p. 1087.
En partic. Dire des choses dépourvues d'intérêt. Synon. fam. raser.Ces derniers jours j'avais l'idée d'un traité, que j'aurais appelé : le traité de l'insuffisance. (...) J'y aurais dit... mais je t'embête (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1162).
Embêter qqn avec, de (+ subst. désignant l'obj. du désagrément)Avez-vous vu beaucoup de gens assez poilus pour, quand un camarade dit : « allons enterrer un corps! », y aller sans souffler mot ni l'embêter de morale? (Balzac, Goriot,1835, p. 181).Tu nous embêtes avec tes questions (Romains, Copains,1913, p. 146).
Emploi pronom. Éprouver un ennui profond, trouver le temps long. Synon. s'ennuyer; synon. vulg. s'emmerder.Je m'embête, mon bon Laporte! Je m'e... au delà de toute expression (Flaub.Corresp.,1874, p. 135).Je ne m'embête nulle part, car je trouve que, de s'embêter, c'est s'insulter soi-même (Renard, Journal,1893, p. 171).
Pour litote, iron. Ne pas s'en faire, passer du bon temps. Il ne s'embête pas, le chanoine (Huysmans, Là-bas,t. 2, 1891, p. 173).Ce garçon ne devait pas s'embêter les samedis soir! (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 22).
B.− [Le suj. désigne un inanimé] Les orages, la brume, la neige, quelquefois ça t'embêtera (Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 144):
2. On dit que la vérité embête l'homme et il est juste qu'elle l'embête, parce qu'elle n'est pas gaie. Le mensonge, le mythe, la religion sont bien plus consolants. Il est plus agréable de se figurer le génie sous la forme d'une langue de feu que de le voir une névrose. Goncourt, Journal,1864, p. 10.
En partic. Manquer d'intérêt pour quelqu'un. Le latin m'amusait encore un peu, (...) mais l'histoire (des dates!), la géographie (des noms!) m'embêtaient ferme (Verlaine, Œuvres complètes,t. 5, Confessions, 1895, p. 61).
Rem. On rencontre ds la docum. embêté, ée. adj. [En parlant d'une pers. ou de son expression]. Qui est ennuyé, gêné. Air embêté. Ils étaient contents de me voir et embêtés de m'voir embêté dans leur compagnie (Barbusse, Feu, 1916, p. 113). Il était dans le pétrin, salement embêté (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 210). Emploi subst. rare. Un embêté, un décavé, qui avait eu des différences énormes au baccara (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Endorm. 1889, p. 1174).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃bε(e)te]. Durée de la voyelle radicale [ε/e] comme pour embêtant. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1794, janv. « causer une vive contrariété à quelqu'un » ceux qui les ont « embetté » (Arch. mun. de Passy, Délibération ds Brunot, t. 10, p. 225, note 6); 1794, 20 juin Frederic-Guillaume est... embêté par cette ridicule secte (Bull. Conv. Nat., ibid.); 1831 embêté part. passé adj. (Sue, Atar Gull, p. 22); 1842 embêtant part. prés. adj. (Flaub., Corresp., p. 91); 1876 embêtant part. prés. subst. (Goncourt, Ch. Demailly, p. 113 : l'embêtant est que ça revient toujours); 2. 1820, 19 avr. « causer de l'ennui » (Stendhal, Corresp., t. 2, p. 188 : M. Taglioni et sa femme nous ont embêté ici d'un ballet à la française); 1840 embêtant part. prés. adj. (Matelots et Matelottes, ii, in Répertoire dram., IV ds Quem. Fichier); 1842 embêté part. passé adj. (Flaub., Corresp., p. 93); 1874 pronom. (Id., ibid., p. 135). Dér. de bête1*; préf. en-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 1 162. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 218, b) 2 761; xxes. : a) 3 285, b) 1 297.
DÉR.
Embêteur, euse, subst.Personne qui embête. Synon. fâcheux, importun; usuel vulg. emmerdeur.− C'est un em...bêteur, dit Hervieu (Renard, Journal,1901, p. 702).Ma maison est pleine de raseurs, de fricoteurs et de resquilleurs. Je suis prisonnier chez moi à cause de tous ces emm... embêteurs (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 24). 1reattest. 1901 (Renard, loc. cit.); du rad de embêter, suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Baldensperger (F.). Notes lexicol. Fr. mod. 1938, t. 6, p. 254. − Gottsch. Redens. 1930, p. 185. − Quem. 2es. t. 2 1971 (s.v. embêteur).Sain. Lang. par. 1920, p. 34, 104.

Wiktionnaire

Verbe

embêter \ɑ̃.be.te\ ou \ɑ̃.bɛ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’embêter)

  1. (Familier)
    1. Causer un tort, un gros ennui.
    2. Énerver, importuner quelqu’un.
      • J’embête mon cousin.
  2. (Pronominal) (Familier) Éprouver un ennui, s’ennuyer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBÊTER. v. tr.
Causer un fort, un gros ennui. On dit aussi

S'EMBÊTER, Éprouver un ennui morne et accablant, trouver le temps long. Il est très familier.

Littré (1872-1877)

EMBÊTER (an-bê-té) v. a.
  • Terme très trivial. Rendre stupide ; aveugler.

    Ennuyer.

    S'embêter, v. réfl. S'ennuyer, avoir de l'ennui.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « embêter »

Dérivé de bête avec le préfixe en- et le suffixe -er utilisé pour former les verbes du premier groupe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

En 1, et bête.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « embêter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embêter ɑ̃bɛte

Évolution historique de l’usage du mot « embêter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « embêter »

  • Je ne m'embête nulle part, car je trouve que, s'embêter, c'est s'insulter soi-même. De Jules Renard / Journal
  • Pourquoi s'embêter à faire cuire les plateaux-télé ? Je les suce congelés. De Woody Allen
  • Je n'aimerais guère vivre dans la Lune. Ca m'embêterait de changer de quartier, tous les neuf jours. De Francis Blanche
  • Les voyages, ça sert surtout à embêter les autres une fois qu'on est revenu ! De Sacha Guitry / Le petit Carnet rouge
  • Combien se tuent qui n'ont rien d'autre sous la main pour embêter leur famille. De Maurice Chapelan / Main Courante
  • L'homme est un pauvre être mis sur cette terre pour embêter les autres hommes. De Erik Satie
  • Cette mesure, viendra en diminution des sommes restant dues au titre des cotisations 2020, sans pour autant affecter les droits à retraite pour les cotisants actifs non retraités. Pour en bénéficier, pas besoin de s’embêter avec de la paperasse. Elle figurera simplement sur l’appel du solde des cotisations 2020 qui sera adressé fin août (pour les médecins ne s’acquittant pas de leurs cotisations par prélèvements mensuels). Rappelons que la date de limite de paiement est exceptionnellement repoussée d’un mois, et fixée au 30 septembre 2020.  What's Up Doc, Covid19 : nouveau coup de pouce de la Carmf pour les médecins libéraux | What's Up Doc
  • « Le mec était ivre et n’arrêtait pas d’embêter le boulanger. D’ailleurs, il vient toutes les nuits l’embêter, ce boulanger. Vous n’avez qu’à lui demander. Il voulait de la bière et il n’y en avait pas. Je lui ai proposé de lui payer à manger et un truc à boire. Il a refusé et je suis donc rentré chez moi ». À la barre, Bryan, 26 ans. Qui rentre donc chez lui, ce vendredi, au petit matin, à Nancy, après avoir fait la fête. « Il m’a suivi et à un moment, j’ai vu qu’il faisait n’importe quoi dans les escaliers de mon immeuble. Il est connu, le gars, dans le quartier. Il est fou, schizophrène. J’ai été pris de panique ». Bryan entre dans son appartement, en ressort avec un fusil à pompe et menace : « Dégage ou cela va mal se finir ! ». , Faits-divers - Justice | Il braque un homme avec un fusil à pompe : 2 mois ferme avec incarcération

Traductions du mot « embêter »

Langue Traduction
Anglais bother
Espagnol molestia
Italien preoccuparsi
Allemand mühe
Chinois
Arabe يزعج
Portugais incomodar
Russe беспокоить
Japonais わずらわしい
Basque traba
Corse infurmi
Source : Google Translate API

Synonymes de « embêter »

Source : synonymes de embêter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « embêter »

Partager