Chagriner : définition de chagriner


Chagriner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CHAGRINER, verbe trans.

A.− Causer de la peine, du chagrin; rendre triste, chagrin. Synon. affliger, attrister, désoler, navrer, peiner.Anton. réjouir.Auriez-vous des peines?... Parle, ma fille, quelque chose te chagrinerait-il? (Restif de La Bretonne, M. Nicolas,1796, p. 18).Ma règle est d'essayer de ne rien dire qui puisse nuire, chagriner ou simplement agacer (Green, Journal,1948, p. 225).
Rem. On rencontre ds la docum. un adj. dér. chagrineur, euse. Qui cause du chagrin (cf. chagrinant). Si je rapporte à Zizi les propos chagrineurs glanés à droite et à gauche, si je dis que ça ne va pas très fort (...), je sais que sa colère va cliqueter (A. Sarrazin, La Cavale, 1962, p. 397 cité ds Rob. Suppl. 1970).
Se chagriner
1. Éprouver du chagrin, synon. s'affliger, ou du tourment, synon. s'inquiéter.
Rem. On trouve dans le même sens un emploi intrans. vieilli. Après la mort de son fils, elle n'avait pas chagriné longtemps (Céline, Voyage au bout de la nuit, 1932, p. 484).
2. S'assombrir, devenir triste :
1. Le jeune comte se jeta dans une bergère au coin du feu, prit les pincettes et fouilla le foyer par un mouvement si violent, si grimaud, que le beau visage d'Anastasie se chagrina soudain. Balzac, Le Père Goriot,1835, p. 71.
B.− P. ext. [Le suj. est un inanimé concr. ou abstr.] Faire du souci, du tracas, déplaire, agacer. Synon. contrarier, ennuyer, importuner, soucier, chiffonner (fam.), défriser (vulg.).Il y a quelque chose qui me chagrine. Ce bruit de cavalerie qui... chagrinait sans cesse mes oreilles (O. Feuillet, La Petite Comtesse,1856, pp. 31-32).Mon âme, quels ennuis vous donnent de l'humeur? Le vivre vous chagrine et le mourir vous fâche (A. de Noailles, Le Cœur innombrable,1901, p. 129):
2. La pluie, qui tombait à Troyes lorsque j'y fis mon entrée, chagrinait Marcel Grégoire commissaire de la République et les citadins réunis pour crier leur joie, mais, comme d'usage, enchantait les ruraux. De Gaulle, Mémoires de guerre,1959, p. 19.
Prononc. et Orth. : [ʃagʀine] (je) chagrine [ʃagʀin]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1424 se chagriner « éprouver du chagrin » (A. N. JJ 172, pièce 430 ds Gdf. Compl.); 1539 trans. (Est. : Cette chose me chagrine). Composé de grigner* au sens de « grincer des dents, faire la grimace, être maussade » attesté à la fin du xiies. (E. de Fougères, Manières, 854 ds T.-L.), cf. les formes du type chagrigner au xvies. ds Hug.; la syllabe initiale est d'orig. obsc. : elle représente peut-être le fr. chat* pour exprimer l'idée de « se lamenter comme les chats » (v. FEW t. 16, pp. 68b-69a et 72a), cf. all. katzenjammer « malaise, état de détresse », katzbalgen « se bagarrer ». Fréq. abs. littér. : 186. Bbg. Goug. Mots t. 2, 1966, p. 31.

Chagriner, verbe trans. dir.Préparer une peau d'âne, de chèvre ou de mulet pour la rendre grenue, la transformer en chagrin. Chagriner une peau. Ces livres à fermoirs, dont le carton est de bois, dont le maroquin est chagriné (Balzac, Œuvres diverses,t. 2, 1850, p. 23). [ʃagʀine]; (je) chagrine [ʃagʀin]. 1resattest. a) 1692 adj. chagriné (Tournefort, Mém. de l'Ac. des Sc., p. 124 cité par Delb. ds Quem.); b) 1784 verbe chagriner (Bernardin de Saint-Pierre, Ét. de la nature, Paris, Beaujouan, t. 2, p. 12); a de chagrin1, suff. *; b de chagrin1, dés. -er. Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé, adj. chagriné, ée, p. anal. Grenu comme le chagrin. Papier chagriné. Qui a l'aspect grenu du chagrin (cf. Moreau-Vauthier, La Peint., 1933, p. 109). Touffes de germandrée au feuillage chagriné (G. Sand, Impressions et souvenirs, 1873, p. 358). De ces volumes que l'on ne se figure reliés qu'en basane racine ou en basane chagrinée, noire (Huysmans, Là-bas, t. 1, 1891, p. 167). La peau chagrinée de nos tantes (S. de Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 162). Emploi subst. rare. Et là-dessus [sur le bronze] une dorure mate imitant le chagriné de la feuille (E. de Goncourt, La Maison d'un artiste, 1881, p. 17). Fréq. abs. littér : 4.

Chagriner : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

chagriner \ʃa.ɡʁi.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se chagriner)

  1. Attrister, rendre triste.
    • Cette nouvelle l’a beaucoup chagriné.
  2. (Figuré) Importuner, tracasser, tourmenter, irriter, contrarier.
    • Je ne veux plus de vin de Suresnes. Il me chagrine le gosier. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
    • Et c’était vrai, ma vieille logeuse ne savait quoi faire pour me rendre service, quoiqu’une chose la chagrinât, c’était de me voir monter ma bicyclette dans ma chambre au lieu de la mettre à la cave, mais comme rien ne fermait à clef, j’avais peur qu’elle me soit volée. — (André Courvoisier, Le Réseau Heckler : De Lyon à Londres, France-Empire, Paris, 1984, page 174)
    • Les soucis immobiliers du nouveau ministre et secrétaire général d’En marche ! sont pourtant loin d’avoir chagriné tous ses petits camarades. — (Hervé Liffran, Les beaux sermons du père Ferrand, Le Canard enchaîné, 7 juin 2017, page 8)
  3. (Pronominal) Se tourmenter, se tracasser.
    • C’est se chagriner inutilement.

Verbe 2

chagriner \ʃa.ɡʁi.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Préparer une peau en façon de chagrin.
    • Chagriner une peau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Chagriner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHAGRINER. v. tr.
Rendre chagrin. Sa maladie le chagrine. Quel plaisir prenez-vous à le chagriner? Je n'ai pas eu intention de vous chagriner. Il se chagrine de tout. Il ne faut pas se chagriner.

Chagriner : définition du Littré (1872-1877)

CHAGRINER (cha-gri-né) v. a.
  • Préparer une peau de manière à la rendre grenue, à en faire du chagrin.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chagriner »

Étymologie de chagriner - Littré

Chagrin 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de chagriner - Wiktionnaire

(Verbe 1) (1424)[1] Dérivé de grigner avec le préfixe cha-[1]. Le patois génois[2] a sagrinà, « ronger », et sagrinâse, « se ronger de colère » ; Mistral[3] fait dériver l’occitan chagrin du grec καρκίνος, karkínos (« chancre, ce qui ronge »).
(Verbe 2) (1784)[1] Dénominal de chagrin (« peau »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chagriner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chagriner ʃagrine play_arrow

Conjugaison du verbe « chagriner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe chagriner

Évolution historique de l’usage du mot « chagriner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chagriner »

  • Une initiative qui devrait chagriner Romain Vidal, le fils que l’artiste a eu avec Michèle Torr. Privé de cérémonie d’enterrement par Véronique Bevilacqua, le quinquagénaire n’a jamais caché son désir de posséder quelques objets ayant appartenu à son père. StarMag.com, Mort de Christophe : sa femme assure "n’avoir jamais voulu cacher le covid" ⋆ StarMag.com
  • Malgré cette annonce qui devrait chagriner les amateurs de blues, une petite lumière jaillit. L’association se réserve en effet la possibilité d’organiser un après-midi festif, le samedi 22 ou dimanche 23 août, « entre bénévoles et sympathisants et dans le strict respect des règles sanitaires imposées à cette date ». Une réflexion collective sur le sujet sera organisée. « Ce sera l’occasion de nous revoir puisqu’aucune réunion formelle élargie, comme nous les pratiquons toujours, ne s’est déroulée depuis plusieurs mois ». Le Telegramme, Le festival Blues au Château reporté en 2021 - Loudéac - Le Télégramme
  • LeBron avait certes la possibilité de dire non et de ne pas chagriner les fans de Cleveland et les autres éconduits (les Knicks notamment). Mais il n'a pas sciemment et dès le début décidé de mettre en scène le choix le plus important de sa carrière. C'est une donnée qui change un peu la donne sur la perception qu'ont pu avoir tous ceux qui se sont estimés complètement trahis par ce choix. BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses, LeBron James : l'idée de "The Decision" ne venait pas de lui
  • L'avantage d'être célibataire, c'est que, lorsqu'on se trouve devant une très jolie femme, on n'a pas à se chagriner d'en avoir une laide chez soi. De Paul Léautaud / Amour

Traductions du mot « chagriner »

Langue Traduction
Portugais entristecer
Allemand jdm kummer machen
Espagnol afligir
Anglais grieve
Source : Google Translate API

Synonymes de « chagriner »

Source : synonymes de chagriner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « chagriner »



mots du mois

Mots similaires