Continuer : définition de continuer


Continuer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CONTINUER, verbe.

I.− Emploi trans.
A.− [Le suj. désigne un animé considéré comme agent de l'action de continuer; l'obj. désigne toujours un entier décomposable en phases successives]
1. [Le compl. d'obj. est un subst. ou un de ses équivalents] Assurer la suite d'une opération unique et continue ou d'une série continue d'opérations distinctes.
a) [Le compl. d'obj. désigne une chose dont le traitement se développe dans le temps] J'aurais voulu continuer ce journal sur des cahiers de même format que le premier (Gide, Journal,1914, p. 435).Peut-être valait-il mieux continuer sa route vers la grande avenue, mais une fois-là, que faire (Green, Moïra,1950, p. 240):
1. ... l'on a fait de Philadelphie à Lancaster une grande route qui va être continuée jusqu'aux montagnes... Crèvecœur, Voyage dans la Haute Pensylvanie,t. 2, 1801, p. 43.
2. ... cette basilique inachevée sera continuée, (...) ce tronçon de clocher et ce tronçon d'église, séparés à cette heure par un si vaste espace, se rejoindront un jour et vivront d'une vie commune... Hugo, Le Rhin,1842, p. 83.
En partic. [Le compl. désigne une chose qui vient à expiration ou qui en est susceptible] Donner une suite, une nouvelle existence. Synon. usuel renouveler.Cérizet n'a pas voulu continuer le bail de l'exploitation de mon imprimerie (Balzac, Les Illusions perdues,1843, p. 600).Au renouvellement il a écrit à chaque abonné, pour l'engager à continuer son abonnement (J. Rivière, Correspondance[avec Alain-Fournier], 1906, p. 348).
P. méton., rare, vx. [Le compl. d'obj. désigne une pers. et est suivi d'un déterm. qui indique sa fonction] Maintenir plus longtemps (dans une fonction). M. de Staël était continué dans son ambassade (Mmede Staël, Lettres inédites à L. de Narbonne,1792, p. 69).Elle fut continuée abbesse après son premier triennat (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 4, 1859, p. 158).
[Le compl. d'obj. désigne une pers. ou un ensemble de pers., une manifestation de l'activité hum.] Donner une suite à l'œuvre, à l'activité de quelqu'un; agir de la même façon que quelqu'un. Ses parents moururent. Elle continua leur métier (Maupassant, Contes et nouvelles, t. 1, La Rempailleuse, 1882, p. 653).La fiancée choisie, celle qui devait continuer la race (Zola, Le Rêve,1888, p. 186).Des fils dignement nés et dressés continuent et répètent leurs pères (Barrès, Les Amitiés françaises,1903, p. 35).Michel ne serait, ni physiquement, ni moralement, le soldat qui continuerait la tradition de la race (R. Bazin, Le Blé qui lève,1907, p. 35):
3. Les rares savants et penseurs, qui, à cette époque, ont cherché par la vraie méthode, alors inaperçus ou persécutés, sont à nos yeux sur le premier plan; car seuls, ils ont été continués; seuls ils ont eu de la postérité. Renan, L'Avenir de la sc.,1890, p. 214.
4. Louis IX continua l'œuvre des légistes, − il en avait pour amis, − en l'adoucissant de christianisme et d'humanité. Bainville, Histoire de France,t. 1, 1924, p. 72.
P. ext. [Le compl. d'obj. désigne une chose finie que le suj. a déjà précédemment faite] Faire encore, répéter :
5. ... j'ai bonne confiance que, lorsque les pièces auront été produites, il sera difficile aux plus menteurs de continuer leurs mensonges. Clemenceau, Vers la réparation,1899, p. 147.
6. Christophe se reprochait, le dimanche, de continuer ses parties de campagne avec Ada, tandis que son frère restait à la maison. R. Rolland, Jean Christophe,L'Adolescent, 1905, p. 354.
Continuer qqc. à qqn.Elle (...) ne laissa rien voir à Jean Valjean, que sa pâleur. Elle lui continua son doux visage (Hugo, Les Misérables,t. 2, 1862, p. 100).Ma bourse ne m'est, (...) pas continuée à Lakanal (Alain-Fournier, Correspondance[avec J. Rivière], 1906, p. 177).Sans tendresse pour la veuve Bargouiller, je résolus cependant de lui continuer mes bienfaits (A. France, La Vie en fleur,1922, p. 302).
b) [Le compl. d'obj. est un subst. d'action qui désigne une opération se développant dans le temps] Faire la paix ou (...) continuer la guerre (Constant, Wallstein,Notes historiques, 1809, p. 190).Monsieur le maire (...), je continuerai le service jusqu'à ce que je sois remplacé (Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 260).Toute l'île était silencieuse (...). Seules, les grenouilles continuaient leurs coassements sonores sur les rives (Maupassant, Contes et nouvelles, t. 2, Yvette, 1884, p. 505):
7. ... cet officier et sa jeune amie continuaient sur un ton plus libre la conversation commencée avec tant d'éclat. J. Bousquet, Traduit du silence,1935-36, p. 143.
2. [Le compl. d'obj. est un verbe à l'inf. précédé d'une prép.] Continuer à/de.Nous avons commencé à reconstruire la république, vous continuerez de le faire (De Gaulle, Mémoires de guerre,1959, p. 643):
8. ... il vit par hasard, dans la loge en face de lui, Madame De Kerich et sa fille qui le regardaient. Il s'y attendait si peu qu'il en fut étourdi et qu'il faillit manquer sa réponse à l'orchestre. Il continua de jouer d'une façon mécanique, jusqu'à la fin du concerto. R. Rolland, Jean Christophe,Le Matin, 1904, p. 178.
9. Il attendait, espérait qu'elle parlerait. Mais elle continuait à se frotter les paupières, doucement, parce qu'elle avait les yeux las de pleurer. Van der Meersch, L'Empreinte du dieu,1936, p. 164.
P. ext. [Le compl. d'obj. désigne une action que le suj. a déjà faite précédemment] Faire encore. [Le] « delirium tremens » ton seul ami, si tu continues à boire (Malraux, La Condition humaine,1933, p. 373).
Rem. Ds la docum., continuer à est un peu plus fréq. que continuer de (environ 60 % contre 40 %).
3. Littér. et p. ell. de dire. [Le compl. d'obj. est un propos rapporté au discours direct] Continuer par dire :
10. Puis il continua : « Je voulais dire d'abord (...) ». Du Bos, Journal,1923, p. 344.
[En incise] − Vous savez, continua-t-il... (R. Rolland, Jean Christophe,L'Aube, 1904, p. 106).
Emploi abs. Au lieu de prendre la ruelle, continué sur le coteau et revenu par le petit chemin habituel (E. Delacroix, Journal,1853, p. 62).Je redoute de commencer une correspondance. Pas assez sûr de pouvoir continuer (R. Martin du Gard, Les Thibault,Épilogue, 1940, p. 952):
11. Tous les hommes ont une douceur dans la vie. Cela les aide à continuer. C'est vers elle qu'ils se retournent quand ils se sentent trop usés. Camus, Caligula,1944, II, 14, p. 60.
En partic. [Le compl. d'obj. sous-entendu est un verbe signifiant « dire »] C'est bien, continuez. Ne vous occupez pas de moi. Parlez, parlez (G. Duhamel, Journal de Salavin,1927, p. 164).
Rare. [Le verbe est précisé par un compl. circ. de moy., de manière (prép. par) indiquant la suite de la première d'une série d'opérations] :
12. ... nous nous entendons mal. Sur beaucoup de points, à commencer par votre création d'ailleurs, et à continuer par votre habillement, je n'ai pas du tout vos idées. Giraudoux, Amphitryon 38,1929, III, 5, p. 210.
B.− [Le suj. désigne un inanimé susceptible d'action ou de développement, en vertu de sa nature propre ou de sa finalité]
1. [Le compl. d'obj. est un subst. ou un de ses équivalents] Faire ou constituer la suite d'une opération unique et continue ou d'une série continue d'opérations distinctes. Le poli de ses ongles continuait la finesse des pierres qui chargeaient ses doigts (Flaubert, Salammbô, t. 2, 1863, p. 39).Le jet d'eau continuait son grésillement léger (Loti, Le Roman d'un enfant,1890, p. 79).Le ciel continue l'ardoise du toit (Renard, Journal,1896, p. 329).La cour sablée qui continue le jardin (Gide, La Porte étroite,1909, p. 581).Le navire continua sa route, aborda à Livourne (Artaud, Le Théâtre et son double,1939, p. 20):
13. Moi, (...) je ne considère pas ce jour (...) comme un jour passé. Il est continué sans intervalle, sans fissure, par le jour que voici. Romains, Les Copains,1913, p. 136.
2. [Le compl. d'obj. est un verbe à l'inf. précédé d'une prép.] Continuer à/de.Accomplir ou éprouver la suite d'une opération unique et continue ou d'une série continue d'opérations distinctes. Des idées qu'on appelait nouvelles et dont la vogue continuait à se répandre (Bainville, Histoire de France,t. 1, 1924, p. 282):
14. ... son esprit continuait de travailler, et cette occupation, toute mécanique, n'empêchait pas qu'une image, en particulier, ne continuât de l'obséder. P. Bourget, Nos actes nous suivent,1926, p. 58.
Loc. impers. [Le suj. réel désigne un phénomène naturel] Il a plu beaucoup depuis une heure, et (...) il continue de pleuvoir (Lautréamont, Les Chants de Maldoror,1869, p. 165).
II.− Emploi intrans. [Le suj. désigne un inanimé] Avoir une suite.
A.− [Le suj. désigne un inanimé ayant un développement spatial] Un jardin qui n'en finissait pas, (...) une rue qui continuait à l'infini et qui menait droit hors du monde (Green, Journal,1931, p. 48):
15. ... un carrefour où la route se bifurque, l'une continuant vers Chambéry, l'autre prenant à droite pour se diriger sous les montagnes vers la sombre vallée de Maurienne. Lamartine, Les Confidences,1849, p. 391.
B.− [Le suj. désigne un inanimé ayant un développement temporel] La pluie continuait avec son roulement monotone (Zola, La Terre,1887, p. 424).La vente continuait par des lots de vêtements turcs (Farrère, L'Homme qui assassina,1907, p. 276):
16. Les ovations continuèrent, plusieurs minutes. Les auditeurs restaient là, debout à battre des mains, à crier, pour rappeler l'orateur. R. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 498.
Rem. On rencontre ds la docum. qq. ex. du part. passé adjectivé. L'entretien continué d'une langue (Sainte-Beuve, Volupté, t. 2, 1834, p. 227). Le jet d'eau ne reste le même que par la poussée continuée de l'eau (Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception, 1945, p. 484).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tinɥe], (je) continue [kɔ ̃tiny]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1154-73 « poursuivre ce qui est entrepris » (B. de Ste-Maure, Troie, 16501 ds T.-L.); 1370 neutre « durer » (J. Le Fèvre, Lamentations Matheolus, I, 1190, ibid.); spéc. 1690 « reprendre ce qui a été commencé par un autre (ici un écrit, un récit) » (Fur. : Un tel Auteur a continué Pharamond, en a donné la suite); 2. 1467 « laisser quelqu'un en fonction » (Archives législatives de Reims, 2, 1, 996 ds Bartzsch, p. 45), qualifié de ,,class.`` par Lar. Lang. fr.; 3. 1611 « prolonger dans l'espace » (Cotgr.); cf. 1690 (Fur. : Il faut continuer cette ligne, cette muraille jusqu'à un tel point). Empr. au lat. class. continuare « prolonger dans l'espace, joindre de manière à former un tout sans interruption »; « faire succéder dans le temps sans interruption; poursuivre ce qui est entrepris »; continuare magistratum « prolonger une magistrature » (Salluste ds TLL s.v., 724, 74). Fréq. abs. littér. Continuer : 16 916. Continuant : 837. Continué : 1 142. Fréq. rel. littér. Continuer : xixes. : a) 19 190, b) 29 555; xxes. : a) 28 222, b) 22 752. Continuant : xixes. : a) 1 400, b) 1 452; xxes. : a) 1 137, b) 901. Continué : xixes. : a) 1 993, b) 1 444; xxes. : a) 1 236, b) 1 637. Bbg. Gohin 1903, p. 334. − Henschel (B.). Qq. dat. nouv. du 18es. Fr. mod. t. 37, p. 125.

Continuer : définition du Wiktionnaire

Verbe

continuer \kɔ̃.ti.nɥe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Poursuivre ce qui est commencé.
    • Dans mon demi-sommeil je pense à ces défectuosités du gréement […] et à tout ce qu’il faudra réparer aux îles Bermudes, avant de continuer ma croisière. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Ces diverses opérations pourraient être complétées par l’épandage de scories pulvérulentes à faible dose qui continueraient l’action de la chaux […] — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 99)
    • Les recherches furent continuées par les soins de l’autorité maritime, de la douane et du commandant de place de Bonifacio : elles furent malheureusement tout à fait confirmatives, et motivèrent l’envoi sur les lieux de l’aviso à vapeur l’Averne […] — (Frédéric Zurcher et Élie-Philippe Margollé, Les Naufrages célèbres, Hachette, Paris, 1873, 3e édition, 1877, p. 197)
    • (Absolument) La mémoire lui a manqué au milieu de son discours, et il n’a pu continuer.
    • Continuez, je vous prie.
    • Si vous continuez de la sorte, jamais vous n’aurez fini.
  2. Persévérer dans une habitude.
    • Par ailleurs, on sait que les juifs français qui s’établirent en Italie, à la suite des proscriptions du XIVe siècle, continuèrent d’écrire en français. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • […] mais à Mervale les dix maisons, comme dix vieilles filles revêches, continueraient à s’épier, à s’envier, à s’enfoncer de plus en plus secrètes et solitaires, chaque mois davantage […] — (Jean Rogissart, Mervale, Éditions Denoël, Paris, 1937, page 16)
  3. Prolonger.
    • Continuer une ligne, une allée.
    • Continuer une terrasse, une galerie, une muraille.
  4. Prolonger à quelqu’un la possession de quelque chose.
    • Continuez-lui vos bienfaits.
    • On lui a continué sa pension.
  5. Maintenir quelqu’un dans un emploi, par réélection ou autrement. On dit aussi reconduire dans ce sens.
    • On le continua dans son commandement, dans son gouvernement.
    • Un magistrat continué dans ses fonctions.

continuer intransitif

  1. Durer ; ne pas cesser.
    • Le bavardage continue incessant et ne prendra fin que lorsque sonnera l’heure du repas : il faudra alors à regret rentrer chez soi, mais on recommencera le lendemain et toujours on trouvera matière à commérages ! — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1895, éd. 1923)
    • Et, laissant échapper le rideau, il s’approcha du lit. Flossie continuait de ronfler, la bouche ouverte. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 57)
    • La corporation des férons est donc une des plus ancienne qui soit, et elle s’est probablement continuée sans aucune interruption depuis le « faber » romain jusqu’à la réforme de Turgot. — (Maurice Lecerf, Le Fer dans le monde, Payot, 1942)
    • Cela avait exaspéré la grand-mère. Elle lui avait demandé de cesser le vacarme à plusieurs reprises. Bien sûr, l’enfant avait continué de plus belle. — (Serge Dalla Piazza, L’angoisse n’est pas la mort, Éditions Dricot, Liège, 2003, p. 77)
  2. S’étendre, se prolonger.
    • Cette côte, cette chaîne de montagnes continue depuis tel endroit jusqu’à tel autre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Continuer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTINUER. v. tr.
Poursuivre ce qui est commencé. Continuer ses études. Continuer son voyage. Il continue ses démarches. Continuer à faire, à dire, de dire, de faire. Absolument, La mémoire lui a manqué au milieu de son discours, et il n'a pu continuer. Continuez, je vous prie. Si vous continuez de la sorte, jamais vous n'aurez fini. Il signifie aussi Persévérer dans une habitude. Si vous continuez à boire, vous ruinerez votre santé. Il signifie encore Prolonger. Continuer une ligne, une allée. Continuer une terrasse, une galerie, une muraille. Il signifie aussi Prolonger à quelqu'un la possession de quelque chose. Continuez-lui vos bienfaits. On lui a continué sa pension. Il signifie également Maintenir quelqu'un dans un emploi, par réélection ou autrement. On le continua dans son commandement, dans son gouvernement. Un magistrat continué dans ses fonctions. Il s'emploie intransitivement dans le sens de Durer, ne pas cesser. La pluie, le mauvais temps continue. Je crois que cette guerre ne continuera pas. Si le mal continue, on emploiera tel remède. Il signifie aussi S'étendre, se prolonger. Cette côte, cette chaîne de montagnes continue depuis tel endroit jusqu'à tel autre.

Continuer : définition du Littré (1872-1877)

CONTINUER (kon-ti-nu-é) v. a.
  • 1Ne pas interrompre. Continuer ses études, sa lecture. Continuer son voyage. Son oraison fut perpétuelle pour être égale au besoin… si le travail semblait l'interrompre, ce n'était que pour la continuer d'une autre sorte, Bossuet, Anne de Gonz. Pompée lui reprocha qu'il laissait toujours des ressources à l'ennemi vaincu, pour se perpétuer dans le commandement, et pour pouvoir continuer un pillage odieux à ses propres soldats, Vertot, Révol. rom. liv. XII, p. 158.
  • 2Prolonger, étendre. Continuer un mur. Continuer un bail à un fermier. Continuez-lui vos bienfaits. Vous lui continuez ce service fidèle, Corneille, Pompée, III, 1. Et je n'empêche point qu'on ne vous continue Votre toute-puissance au point qu'elle est venue, Corneille, Othon, II, 5. Le temps du consulat étant expiré, on lui continua le même emploi avec le titre de proconsul, Vertot, Révol. rom. liv. III, p. 262. On continua la possession des fiefs pour de l'argent, comme on continuait la possession des comtés, Montesquieu, Esp. XXXI, 1.

    Continuer un ouvrage, y donner une suite. L'histoire de Thucydide fut continuée avec succès par Xénophon, que vous avez connu, Barthélemy, Anacharsis, ch. 65.

    Continuer quelqu'un, être son continuateur ; suivre les mêmes voies, les mêmes idées que lui. En plusieurs choses, Mazarin continua Richelieu.

  • 3Maintenir quelqu'un dans une place. On le continua dans son emploi. Louis XIV voulut que le doge qui viendrait lui demander pardon fût continué dans sa principauté, malgré la loi perpétuelle de Gênes qui ôte cette dignité à tout doge absent un moment de la ville, Voltaire, Louis XIV, 14.
  • 4 V. n. Ne pas s'arrêter, ne pas s'interrompre. Continuez, je vous prie. Qu'après son châtiment ma faute continue, Corneille, Hor. IV, 7. Continuez, madame, et comptez sur moi, on est trop honoré de pouvoir contribuer au bien que vous faites, Marmontel, Contes mor. Femme comme il y en a peu.

    Continuer à, avec un infinitif. Je ne croirai pas qu'elle m'aime tant qu'elle dit, ni que j'aie beaucoup de part en ses prières, si je continue à avoir si peu de santé et si peu de fortune, Voiture, Lett. 25. Puisque vos maximes sont si utiles et qu'il est si important de les publier, vous devez continuer à m'en instruire, Pascal, Prov. 8. Pensez-vous que Calchas continue à se taire ? Racine, Iphig. I, 3. Qu'importe que César continue à vous croire ? Racine, Brit. I, 2. Et la manière dont vous parlez de lui commencerait à me déplaire, si vous continuiez à me cacher les raisons qui vous y obligent, Baron, l'Homme à bonnes fortunes, II, 10. Il le pria de continuer à lui apprendre ce qu'il en savait, Bouhours, Nouv. rem.

    Continuer de, avec un infinitif. Quoique j'aie à me plaindre de madame, je continue de la voir, elle continue de m'écrire, Racine, dans GIRAULT-DUVIVIER. Sésostris continuait de me regarder d'un œil de complaisance, Fénelon, Tél. III. Laissez parler, et continuez d'agir, La Bruyère, dans GIRAULT-DUVIVIER. En continuant de me parler ainsi, Bouhours, Nouv. rem. J'appellerai ces sortes d'idées intellectuelles simplement idées, pour les distinguer des autres que je continuerai de nommer sensations, Condillac, Trait. sens. part. II, ch. 8.

    S'étendre ou se prolonger. Cette côte continue depuis tel endroit jusqu'à tel autre.

  • 5Se continuer, v. réfl. Être continué. Cet ouvrage se continue.

    Se prolonger, s'étendre. La côte se continue sans escarpement.

REMARQUE

CONTINUER À, CONTINUER DE. D'après l'Académie, on doit se servir de continuer à quand il s'agit d'une action commencée et que l'on continue, et de continuer de quand il s'agit d'une action qu'on a l'habitude de faire. Cet homme, tenant son verre, continue à boire ; c'est-à-dire il achève ce qu'il avait commencé ; mais cet homme est un ivrogne, et, malgré ses promesses, il continue de boire, c'est-à-dire il persiste dans ses habitudes d'ivrognerie. Mais cette distinction, qui n'est pas fondée sur le sens des prépositions à ou de, ne l'est pas non plus sur les exemples des auteurs qui usent, ou indifféremment ou suivant l'oreille, des deux prépositions. Laveaux voulait que à indiquât une intention dirigée vers un but, et qu'on se servît de la préposition de quand rien n'indiquait un but, une intention ; cette distinction, fondée sur la conception abstraite des rapports exprimés ordinairement par à et de, n'est pas appuyée par l'usage.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li segneur, s'il lor plest, de lor actorité, poent continuer les ples qui sunt par devant eus, par trois quinsaines, Beaumanoir, LXIV, 2.

XIVe s. Et ainsi porrai-je en bien continuer, Et si porrai ausi l'ame de moi sauver, Guesclin. 15176.

XVe s. Si je vouloie parler des moyens estatz, ce propos continueroit trop, Commines, V, 18. Et ne se voyoit point estre refusé une fois d'ung homme qu'il [Louis XI] pratiquoit à gaigner, mais il continuoit en luy promettant et donnant par effect argent, Commines, I, 10. Que voulez-vous que je vous die ? J'ay ceci tant continué, J'en ai assommé et tué, Tant qu'il s'en est bien apperceu, Patelin, 1105.

XVIe s. Le bataillon, qui estoit large de front, ne peut pas bien toujours entretenir celle haye continuée de boucliers joignans l'un à l'autre, Amyot, P. Aem. 33. Ils briguoient eulx mesmes pour le faire encore continuer en cest office, Amyot, Arist. 10. Et continuant tousjours à ce faire, Montaigne, I, 105. Il les tansa, jusques à menacer de les jecter en la riviere s'ils continuoient, Montaigne, I, 400. … Qu'il estoit desormais trop creancé dans les armes, et trop authorisé dans le païs-bas pour y estre continué davantage, D'Aubigné, Hist. III, 201. Mais mon serment s'envola dans la nue : Serment d'amour jamais ne continue, Ronsard, 819. N'ayant aultre plus grande affection, si non de me maintenir et continuer en vostre bonne grace, Condé, Mémoires, p. 692.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CONTINUER. - HIST. Ajoutez : XIIe s. En sorquetot [il] n'aveit leisir De totes lor façons escrire ; Trop aveit à fere et à dire Del siege et de la mortel guerre, Et de continuer l'afere, Benoit de Sainte-Maure, Roman de Troie, V. 5564.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Continuer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

* CONTINUER, (Gramm. & verbe.) s’employe diversement, mais il a toûjours rapport à une chose commencée & à un tems passé. On dit : Il a commencé ses études, & il les continue ; il a eu avec moi de bons procédés, & il continue, tout court, ou il continue d’en avoir ; mais non il les continue. Cet ouvrage se continue ; le bruit continue. Continuer peut être relatif à continué & à continu : quand il est relatif à continu, il ne marque point d’interruption ; quand il est relatif à continué, il en peut marquer ; car le continu n’a point cessé, & le continué a pû cesser.

Continuer l’audience à un tel jour, (Jurisprud.) signifie que la cause commencée continuera d’être plaidée le jour qui est indiqué ; ce qui est fort différent de remettre l’audience ou la cause à un tel jour, en ce qu’une remise ne fait pas que la cause soit réputée commencée, & n’est pas réputée une journée de la cause. Cette distinction est de conséquence dans certaines matieres, comme en retrait lignager, où il faut des offres à chaque journée de la cause. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « continuer »

Étymologie de continuer - Littré

Provenç. et espagn. continuar ; ital. continuare ; du latin continuare, de continuus, continu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de continuer - Wiktionnaire

(1160) Du latin continuare (même sens), de continuus (« continu »), lui-même de continere (« maintenir uni, tenir ensemble, contenir »), de con- (avec, en semble) et tenere (« tenir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « continuer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
continuer kɔ̃tinµe play_arrow

Conjugaison du verbe « continuer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe continuer

Évolution historique de l’usage du mot « continuer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « continuer »

  • Dans le cadre du soutien des élèves et étudiants tunisiens à l’étranger pour faire face aux retombées de la crise de la pandémie COVID-19, la Banque Centrale de Tunisie informe le public qu’il est possible, à titre exceptionnel, de continuer à transférer les frais de séjour afférents aux mois de juillet et août 2020 dans le cadre de leurs dossiers de scolarité domiciliés auprès des intermédiaires agréés au titre de l’année universitaire 2019/2020. Tustex, BCT: Possibilité de continuer à transférer les frais de séjour aux étudiants tunisiens à l’étranger à titre exceptionnel | Tustex
  • Afin de respecter les règles de distanciation physique, David encourage le réseau local à continuer la collecte et le stockage des déchets acceptés par TerraCycle à la maison afin de les envoyer au recyclage dès que cela sera à nouveau possible. midilibre.fr, Les Gardois invités à continuer le recyclage de leurs déchets - midilibre.fr
  • « Face à l’épidémie du Covid-19, le port du masque de protection est recommandé aux soignants et à la population en général » est-il indiqué sur les notices qui accompagnent les masques et qui fournissent des explications sur la façon de bien le mettre pour qu’ils soient efficaces. « Sans tomber dans la psychose, je pense qu’il faut rester prudent et ne pas relâcher l’attention et continuer à se protéger et à protéger les autres » a commenté une habitante. , Rugles : Des masques pour continuer à se protéger et à protéger les autres | Le Réveil Normand
  • Seulement, pour continuer sur leur lancée et ambitionner de poser de sérieux problèmes aux équipes annoncées favorites lors de ces playoffs, un paramètre sera fondamental: la capacité des joueurs à s’adapter à des conditions de jeu inédites. Toutes les équipes seront sur un pied d’égalité à ce niveau. Mais une équipe quasiment imprenable à domicile comme Miami sera forcément plus pénalisée que d’autres par l’absence de son public, par le fait de jouer à huis clos. Au Stade, Playoffs NBA: Miami Heat, continuer de surprendre
  • Ce qu'il y a de difficile dans la charité, c'est qu'il faut continuer. De Henry de Montherlant
  • Si l'on change intérieurement, on ne doit pas continuer à vivre avec les mêmes objets. De Anaïs Nin
  • La motivation vous sert de départ. L'habitude vous fait continuer. De Jim Ryun
  • La joie d'avoir travaillé est mauvaise : elle empêche de continuer. De Jules Renard / Journal
  • Quand on est mal parti, il faut essayer de continuer. De Françoise Sagan / Canal Plus - Septembre 1989
  • L'enfance est ce que le monde abandonne pour continuer d'être monde. De Christian Bobin / Mozart et la pluie
  • Les riches ont besoin des pauvres pour continuer à se croire riches. De Normand Rousseau / A l'ombre des tableaux noirs
  • Mourir après avoir donné la vie, c'est continuer de vivre. De Marcel Portal / Au coeur de la chênaie
  • Pour réussir il ne suffit pas de continuer, il faut toujours se dépasser. De Madeleine Ferron / Le baron écarlate
  • Espérer,c'est toujours continuer à aimer et à croire De Agatha Christie / Dix petits nègres
  • Un bébé est une façon pour Dieu de dire que le monde doit continuer. De Doris Smith
  • Le secret de la longévité, c’est de continuer à respirer. De Bruce Lansky / Prompt rétablissement
  • Vivre ce n'est pas seulement changer, c'est continuer. De Pierre Leroux (1797-1871)
  • Le bonheur, c’est de continuer à désirer ce qu’on possède. De Saint Augustin
  • D'abord continuer, ensuite commencer. De William James

Images d'illustration du mot « continuer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « continuer »

Langue Traduction
Corse continueghja
Basque jarraitu
Japonais 続ける
Russe продолжать
Portugais continue
Arabe الاستمرار في
Chinois 继续
Allemand mach weiter
Italien continuare
Espagnol seguir
Anglais carry on
Source : Google Translate API

Synonymes de « continuer »

Source : synonymes de continuer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « continuer »


Mots similaires