Réprimer : définition de réprimer


Réprimer : définition du Wiktionnaire

Verbe

réprimer \ʁe.pʁi.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Empêcher quelque chose de se développer.
    • Le législateur qui établit cette peine renonce à ce principe salutaire, que le moyen le plus efficace de réprimer les crimes est d'adapter les peines au caractère des différentes passions qui les produisent, et de les punir, pour ainsi dire, par elles-mêmes. — (Robespierre, Discours sur la peine de mort, le 30 mai 1791 au sein de l’Assemblée constituante)
    • …puis je parlerai des hommes qui l’habitent, et des moyens, sinon d’empêcher, du moins d’y réprimer facilement une guerre civile. — (Alexandre Dumas, La Vendée après le 29 juillet, La Revue des Deux Mondes T.1, 1831)
    • La misère, quoi qu’on en pense, n'incite pas au crime : elle engendre tout au plus […] d'aigres et soudaines criailleries, aboutissant parfois à un simulacre de bagarre que l'ombre du premier flic venu suffit à réprimer. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  2. (Figuré) Calmer ce que l'on considère comme un mal.
    • Le législateur canonique intervient aussi pour réprimer le rapt ; le Concile de Chalcédoine de 451 (canon 27) dépose les clercs coupables de complicité de rapt et excommunie les laïques dans ces cas. — (Gabriel Lepointe, La Famille dans l'Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p.93)
    • Réprimer les progrès du mal. - Réprimer les abus, la licence. - Réprimer l’insolence, l’orgueil.
  3. (Figuré) Contenir, dépasser un sentiment.
    • Réprimer sa colère.
    • Il faut réprimer ses passions.
    • Réprimer ses désirs, son ardeur, son impétuosité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Réprimer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉPRIMER. v. tr.
Arrêter l'action, l'effet, le progrès de quelque chose. Réprimer une révolte. Il se dit aussi au figuré. Réprimer les progrès du mal. Réprimer les abus, la licence. Réprimer l'insolence, l'orgueil. Il faut réprimer ses passions. Réprimer ses désirs. On a réprimé son ardeur, son impétuosité.

Réprimer : définition du Littré (1872-1877)

RÉPRIMER (ré-pri-mé) v. a.
  • 1Arrêter l'effet, le progrès d'une chose. Réprimer avec le nitrate d'argent le bourgeonnement d'une plaie. Un sage ami, toujours rigoureux, inflexible, Sur vos fautes jamais ne vous laisse paisible… Il réprime des mots l'ambitieuse emphase, Boileau, Art p. I.

    Il se dit des choses qui exercent une pareille action. Les coups précipités, ayant comprimé la matière [loupe détachée de la gueuse], en ont en même temps réprimé la flamme, Buffon, Hist. min. introd. t. VIII, p. 41. L'oisiveté, qui nourrit les passions, fit place au travail qui les réprime, Rousseau, Ess. sur l'orig. des lang. 10.

  • 2Contenir, ne pas laisser paraître au dehors. Jusque-là réprimez ces transports violents, Corneille, Pomp. II, 4. Madame, réprimez ces plaintes inutiles, Rotrou, Herc. mour. IV, 2. Encore réprima-t-elle ce faible désir [d'une mort plus douce], en disant aussitôt après avec Jésus-Christ la prière du sacré mystère du jardin, Bossuet, Anne de Gonz. Demeurons en patience et réprimons les mouvements précipités de notre cœur, Bourdaloue, Instruct. pour la 2e fête de Pâques, Exhort. t. II, p. 268.
  • 3Empêcher de mal faire par la menace ou le châtiment. Réprimer les séditieux. Nous établirons pour règle générale qu'il [le souverain] doit avoir assez de force pour réprimer les particuliers, et point assez pour réprimer la nation, Barthélemy, Anach. ch. 62.

    Il se dit en un sens analogue des choses qu'on réprime. Que si tous mes efforts ne peuvent réprime. Cet ascendant malin qui vous force à rimer, Boileau, Sat. IX. Où serais-je aujourd'hui… Si de mon propre sang ma main versant des flots N'eût par ce coup hardi réprimé vos complots ? Racine, Athal. II, 7. De ton zèle hardi réprime la rudesse, Voltaire, Orphel. IV, 2. Le crime est plus grand quand il est commis par ceux qui sont établis pour réprimer les crimes et pour protéger l'innocence, Voltaire, Mél. hist. Mensonges impr. Consp. contre les peuples. C'est à vous, sire, que l'humanité et la philosophie doivent rendre grâces de tout ce que les souverains font et feront encore pour favoriser la tolérance et réprimer la superstition, D'Alembert, Lett. au roi de Pr. 29 juin 1781. La reine, froide pour Mlle de la Fayette, mais avec mesure et bonté, n'autorisait ni ne réprimait la conduite de ses favorites [de Louis XIII], Genlis, Mlle de la Fayette, p. 267, dans POUGENS. Si on eût réprimé dès le commencement ces coupables excès de l'esprit anarchique, et mis au secret le premier qui s'avisa de dire ba, be, bi, bo, bu, le monde était sauvé, Courier, Lettres au censeur, IX.

    Absolument. Dire que la religion n'est pas un motif réprimant, parce qu'elle ne réprime pas toujours, c'est dire que les lois civiles ne sont pas un motif réprimant non plus, Montesquieu, Esp. XXIV, 2.

  • 4Se réprimer, v. réfl. Se contenir soi-même. Autant qu'il est aisé à ce corps [une aristocratie] de réprimer les autres, autant est-il difficile qu'il se réprime lui-même, Montesquieu, Esp. III, 4.

    Être réprimé. Une passion violente se réprime par un mouvement de passion plus violent encore, Marmontel, Œuv. t. VII, p. 158.

HISTORIQUE

XIVe s. À ce que l'excellent sensibleté que le nerf ot, fust reprimée pour l'insensibleté du liement [ligament], H. de Mondeville, f° 21, verso. Pour reprimer le hardement [la hardiesse] des mauvais, Bercheure, f° 18, verso. La vertu d'attemprance est en adreçant, corrigeant et reprimant les passions, Oresme, Eth. 38.

XVIe s. Elles se saulpoudroient de quelque pouldre pour reprimer les sueurs, Montaigne, I, 374. Et si ceste chair n'est reprimée…, Paré, V, 21.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Réprimer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

RÉPRIMER, v. act. (Gramm.) c’est arrêter l’effet ou le progrès. Les calmans répriment la chaleur du sang ; réprimez l’impétuosité de votre caractere. Il y a des hommes dont aucune disgrace n’a pu réprimer l’orgueil ; réprimer ou négliger le murmure du soldat.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Réprimer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « réprimer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « réprimer »

Étymologie de réprimer - Littré

Provenç. reprimer ; espagn. reprimir ; ital. reprimere ; du lat. reprimere, de re, et premere, presser (voy. PRESSER, PRESSION). Dans les hauts temps, reprimere aurait fait repreindre, comme imprimere, empreindre ; reprimer est la reproduction du latin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de réprimer - Wiktionnaire

Du latin reprimere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « réprimer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réprimer reprɛ̃e play_arrow

Conjugaison du verbe « réprimer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe réprimer

Citations contenant le mot « réprimer »

  • Les autorités zimbabwéennes continuent à réprimer la dissidence ; pour preuve, elles viennent d’arrêter un éminent journaliste, qui a dénoncé un scandale de plusieurs millions de dollars dans lequel seraient impliqués des représentants de l’État, et un journaliste, qui a appelé la population de tout le pays à manifester contre la corruption le 31 juillet, a déclaré Amnesty International le 20 juillet. , Zimbabwe. Arrestation d’un journaliste d’investigation et d’un militant, les autorités continuent à réprimer la dissidence | Amnesty International
  • Le président du Réseau canadien anti-haine, Bernie Farber, se réjouit des nouveaux ordres, qu’il juge comme une étape importante et attendue depuis longtemps, mais il prévient que seul le temps dira si l’armée va vraiment parvenir à réprimer la haine dans ses rangs. L’actualité, L'Armée lance de nouveaux ordres pour réprimer les comportements haineux | L’actualité
  • Jean Castex a annoncé mercredi vouloir créer à partir de 2021 "dans les territoires des juges de proximité" dont la mission sera de réprimer "les incivilités du quotidien", lors de sa déclaration de politique générale devant l'Assemblée. Europe 1, Castex veut créer des "juges de proximité" pour réprimer "les incivilités du quotidien"
  • « Je suis ici ce soir pour condamner de la manière la plus ferme les violences faites aux femmes. C'est inadmissible », « nous ne pouvons tolérer cela », a déclaré à la presse le Premier ministre, relevant que « la lâcheté en est la cause. » « Je dis à toutes les femmes : Manifestez-vous, faites-le savoir. La société a le devoir de vous protéger et de réprimer ce qui a été commis », a-t-il poursuivi. leparisien.fr, «La société a le devoir de vous protéger» : l’appel de Castex aux femmes victimes de violences - Le Parisien
  • En vain ai-je lutté. Rien n’y fait. Je ne puis réprimer mes sentiments. Laissez-moi vous dire l’ardeur avec laquelle je vous admire et je vous aime. De Jane Austen / Dialogue du film Orgueil et préjugés
  • Quand on essaie de réprimer les souvenirs, il y a toujours quelque chose qui revient, je suis ce qui revient. De Orhan Pamuk / Time du 13 septembre 1999
  • Les pires censeurs sont ceux qui osent réprimer les idées et font taire les contestations. De Michael Moore / When You Wish Upon A Star... - 7 Mai 2004
  • Caserne. Endroit où les soldats profitent de ce genre de choses qu'il leur est demandé de réprimer par ailleurs. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • L'inconscience a parfois des audaces que la sagesse n'a pas le pouvoir de réprimer. De Gilles Lamer / Bâtissez mon temple
  • Le prince habile dans l'art de gouverner les hommes se sert de leurs défauts pour réprimer leurs vices. De Duc de Lévis / Maximes politiques
  • Je préfère modérer mes joies que réprimer mes douleurs. De Sénèque / La vie heureuse

Traductions du mot « réprimer »

Langue Traduction
Corse ripressa
Basque repress
Japonais 抑圧する
Russe репрессируют
Portugais reprimir
Arabe قمع
Chinois
Allemand unterdrücken
Italien reprimere
Espagnol reprimir
Anglais repress
Source : Google Translate API

Synonymes de « réprimer »

Source : synonymes de réprimer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « réprimer »


Mots similaires