La langue française

Manifester

Sommaire

  • Définitions du mot manifester
  • Étymologie de « manifester »
  • Phonétique de « manifester »
  • Citations contenant le mot « manifester »
  • Images d'illustration du mot « manifester »
  • Traductions du mot « manifester »
  • Synonymes de « manifester »
  • Antonymes de « manifester »

Définitions du mot manifester

Trésor de la Langue Française informatisé

MANIFESTER1, verbe trans.

A. − [Le sujet désigne une pers.] Qqn manifeste qqc. (à qqn) (par qqc.)
1.
a) [Le compl. d'obj. désigne une réalité invisible ou extérieure à la pers. désignée par le suj.]
α) Rare. Faire connaître. Synon. révéler.Lorsqu'un homme de talent parvient à manifester les secrets d'une nature antique ou étrangère, il rend service par l'impulsion qu'il trace (Staël,Allemagne, t. 2, 1810, p. 73).Se dépouillant de son prestige, il m'avait manifesté ses vertus (Proust,Sodome,1922, p. 865).
β) En partic. Faire connaître quelque chose en lui donnant une apparence sensible, généralement visible:
1. Il était comme ces esprits délicats qui ne se satisfont jamais de leur oeuvre et qui préfèrent la garder éternellement à l'état de conception dans leur sein plutôt que de la produire imparfaite et de profaner leur idéal en le manifestant. Lamart., Confid.,1849, p. 317.
RELIG. CHRÉT. Synon. révéler.La vie spirituelle (...) (ne) pouvait être apportée que par celui qui manifestait Dieu même parmi les hommes (Maine de Biran,Journal,1823, p. 416).Le Saint-Esprit n'a pas manifesté les mystères de Marie aux premiers chrétiens parce que la sagesse divine s'y opposait (Bloy,Journal,1899, p. 373).
− Dans le domaine de la crit. artist.L'architecte [grec] a manifesté la structure interne [du temple] par les dehors visibles (Taine,Philos. art, t. 2, 1865, p. 133).Tous les grands peintres avaient su, par la couleur, manifester leur âme (Huyghe,Dialog. avec visible,1955, p. 276).
[P. méton. du suj.] Ces lettres [de Vauvenargues à Mirabeau], (...) qui sont mieux que des pages d'écrivain, manifestent l'âme même de l'homme (Sainte-Beuve,Caus. lundi, t. 14, 1851-62, p. 36).Le Quatuor en fa mineur (...), le plus concis des seize, (...) celui qui manifeste le mieux l'art beethovénien des contrastes (Marliave,Quat. Beethoven,1925, p. 193).Absol. L'art tout entier tient en deux paroles: manifester en concentrant (Taine,Philos. art, t. 2, 1865p. 324).On dit que l'art ne doit prouver qu'en manifestant. Eh bien, le Parthénon manifeste le beau, et certes il a voulu le prouver (Sand,Corresp.,1871, p. 174).
Dans la lang. philos. ou sc. [P. méton. du suj.]
[Le suj. désigne une faculté hum.] On peut rechercher seulement ce qu'elles [les idées] sont en elles-mêmes, et telles que la conscience nous les manifeste (Cousin,Hist. philos. XVIIIes.,1829, p. 105).
[Le suj. désigne un (élément du) discours] Synon. exposer, traduire.Malgré la simplicité relative de ce schéma, il suffit à manifester l'extrême complexité des faits qu'il résume (Durkheim,Divis. trav.,1893, p. 94).
[Le suj. désigne un montage expérimental] Synon. mettre en évidence.Une expérience est mise en avant, pour manifester la génération spontanée (Renouvier,Essais crit. gén., 3eessai, 1864, p. 96).
P. ext. Synon. de montrer, révéler.Ces recherches ont manifesté l'existence jusque dans la stratosphère de répartitions de la pression et de la température analogues à celles constatées au voisinage du sol (Maurain,Météor,1950, p. 92).
[Construit avec une complétive] Ces mêmes observations nous manifestent que la science de la quantité n'a point une manière de procéder autre que toutes les autres branches de nos connaissances (Destutt de Tr.,Idéol. 3,1805, p. 503).
b) [Le compl. d'obj. désigne une réalité psychol.]
α) Faire connaître publiquement, ouvertement.
[Le compl. d'obj. désigne une opinion] Synon. afficher, déclarer, dire, exprimer, faire part (de qqc.).Les assemblées primaires s'assembleront pour manifester leur voeu sur ce point (Robesp.,Discours, Constit., t. 9, 1793, p. 510).Monsieur, interrompit Rocambole avec une certaine vivacité, permettez-moi de vous manifester tout mon étonnement (Ponson du Terr.,Rocambole, t. 2, 1859, p. 422):
2. C'est (...) l'anarchie quand le laïc agit et parle en clerc, quand ceux qui ont la charge de défendre la nation manifestent leur culte pour l'abolition des frontières, l'amour universel ou autres spiritualités. Benda,Trahis. clercs,1927, p. 266.
[P. méton. du suj.] Je lisais au hasard tant de livres dont beaucoup manifestaient la plus audacieuse irréligion (Bourget,Disciple,1889, p. 97).
P. ext. Synon. de exprimer.Ses réactions musicales, il [Nijinsky] ne les manifeste que par des phrases banales (Stravinsky,Chron. vie,1931, p. 89).
SYNT. Manifester un désir, une exigence, une intention, une opinion, ses idées, sa volonté; manifester clairement, hautement, ouvertement.
[Le compl. d'obj. désigne une qualité] Synon. faire montre, preuve (de qqc.).Appelé à prononcer aux Invalides l'Éloge funèbre de Washington, il [Fontanes] y manifesta le talent d'orateur dont il était doué (Sainte-Beuve,Chateaubr., t. 1, 1860, p. 85).Il encourageait Thomas à manifester son autorité sur la paroisse (Queffélec,Recteur,1944, p. 154).
β) [Le compl. d'obj. désigne un affect] Laisser, faire paraître par son comportement, dans son attitude. Synon. témoigner (à qqn), montrer (à qqn); exprimer, extérioriser.Manifester une émotion, de l'étonnement, de la terreur. Par manière de plaisanterie, histoire de manifester son enthousiasme, [il] lança à plat, dans la poitrine du brigadier, un coup de soulier «à la vache» (Courteline,Train 8 h 47,1888, 1repart., vi, p. 67).M. Eugène (...) manifestait son contentement par une petite tape sur le gras de la nuque d'Angélique (Aragon,Beaux quart.,1936, p. 13):
3. Elle m'accueillit avec douceur et osa à peine me prendre le bout des doigts quand je lui tendis la main. Mon émoi m'empêcha de lui manifester la moindre gratitude; et je me montrai taciturne et désagréable, comme toujours. Bosco,Mas Théot.,1945, p. 19.
P. méton. du suj.; [le suj. désigne un trait physique, un comportement, une oeuvre] Synon. exprimer, indiquer, révéler, traduire, trahir.Nos actions manifestent nos idées et nos sentimens, sans que nous le voulions, et par conséquent en sont les signes naturels et nécessaires (Destutt de Tr.,Idéol. 3,1805, p. 408).Le visage d'Agnès manifesta un mélange de colère et de coquetterie méchante (Drieu La Roch.,Rêv. bourg.,1937, p. 191).
[Construit avec une complétive ou une interr. indir.] Faire savoir, faire comprendre par son attitude, son comportement. Le divin époux de son âme lui manifesta combien cette préoccupation purement humaine l'avait offensé (Montalembert,Ste Élisabeth,1836, p. 69).[Le] comte de la Tournelle (...) manifestait assez clairement ce jour-là qu'il était le propriétaire absolu de l'immeuble (Jouve,Scène capit.,1935, p. 46).
[P. méton. du suj.] Je revoyais encore le salut entièrement impersonnel (...) sans un geste qui manifestât qu'il regrettait de ne pouvoir s'arrêter (Proust,Guermantes 1,1920, p. 176).
c) Manifester sa présence, son existence (par qqc.). Faire remarquer sa présence, son existence. Les Cazenave ne parurent plus le jeudi, et ne manifestèrent leur existence que par mille bruits infâmes touchant le tempérament de Jean Péloueyre (Mauriac,Baiser Lépreux,1922, p. 166).Ébahie, MmeFrioulat songeait à manifester sa présence, mais soudain le vieillard (...) se mit à glapir (Aymé,Passe-muraille,1943, p. 213).
2. Emploi pronom.
a) réfl. Donner des signes de sa présence, de son existence. Aucune femme ne s'est montrée à bord; elle se sont manifestées par d'affreux vomissements qui faisaient craquer les boiseries (Balzac,Lettres Étr., t. 3, 1845, p. 120).«Bourrique de cochon! qu'on arrache la peau de cette bête vomie par les enfers!...» Pas de doute possible, c'est papa qui se manifeste (Colette,Cl. en ménage,1902, p. 267).
En partic.
Synon. de se distinguer, s'illustrer.Les journées de Juillet, où se manifesta ce grand ministre (Balzac,Cous. Pons,1847, p. 297).
Synon. de se produire.Le rôle des publications de cet ordre est normalement terminé quand les écrivains qui s'y sont manifestés ne sont plus des débutants (Civilis. écr.,1939, p. 34-02).
[Construit avec un attribut du suj.]
Se révéler être, se montrer. Une femme de ménage horriblement soûle , tout-à-coup se manifeste insolente (Bloy, Journal, 1895, p. 200).Comme l'hôtesse se manifesta bon cuisinier (...), dîneurs et soupeurs affluèrent (Arène,Veine argile,1896, p. 171).
Se manifester comme + subst.Se présenter comme, se faire connaître comme. [Elle s'est] plus manifestée comme moraliste que comme romancière (Arts et litt.,1936, p. 38-11).
RELIG. CATH. Prendre une forme sensible, en particulier visible (pour se faire connaître des hommes). Synon. apparaître (à qqn).[Les] voix et [les] apparitions qui se manifestèrent à la paysanne de Domrémy (A. France,Orme,1897, p. 102).[Dieu] qui s'est manifesté aux hommes par son fils Jésus (Théol. cath., t. 4, 1repart. 1920, p. 1027).
[P. méton. du suj.] C'est ici, mes frères, que se manifeste enfin la miséricorde divine (Camus,Peste,1937, p. 1297).
b) passif. Être exprimé. Il est impossible de causer (...) sans que le fond de la pensée ne se manifeste clairement (Lamennais,Lettres Cottu,1835, p. 284).L'amabilité ne se manifeste pas chez tout le monde de la même façon (Proust,Sodome,1922, p. 795).V. album ex. 6.
[Construit avec un compl. prép. dans] Rare. Son culte pour Bach se manifeste dans l'empressement touchant avec lequel il court à l'aide du dernier des vingt-quatre enfants de Jean-Sébastien (Rolland,Beethoven, t. 1, 1937, p. 281).
[Construit avec un attribut du suj.] Des facultés qui se manifestent cruelles (Gide,Immor.,1902, p. 369).
B. − [Le suj. désigne une chose]
1.
a) [Le compl. d'obj. désigne une réalité qui n'appartient pas à l'ordre de l'apparence]
α) Qqc. manifeste qqc. (à qqn) (par qqc.).Rare. Révéler de façon sensible. L'élément histologique ne manifeste les propriétés que par quelque chose d'extérieur ou par un mouvement intérieur (Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 208).Le corps n'est pas ce qui me manifeste autrui d'abord (Sartre,Être et Néant,1943, p. 405).
[Construit avec une complétive] Par les limitations qu'elle subit, la propriété individuelle manifeste qu'elle n'est point un absolu (Jaurès,Ét. soc.,1901, p. 173).
β) Qqc. manifeste qqc.Être le signe ou la forme sensible de quelque chose. Synon. révéler.Si on considère les harmonies des végétaux avec les éléments, les animaux et les hommes, elles manifestent la divinité sur toute la terre (Bern. de St-P.,Harm. nat.,1814, p. 132).
RELIG. CATH. Chez tous deux [Claudel et Gide], Dieu se définissait par rapport au monde bourgeois comme l'autre, et tout ce qui était autre manifestait quelque chose de divin (Beauvoir,Mém. j. fille,1958, p. 195).
Dans la lang. sc. et philos. Cet ordre [des mots] manifeste la manière dont se lient entr'elles les diverses idées qui composent la phrase (Destrutt de Tr.,Idéol. 2,1803, p. 176).Ces colorations électriques manifestaient la vie latente et la redoutable puissance de cet élément encore assoupi (Bachelard,Poét. espace,1957, p. 39).
P. ext. Être l'effet et l'expression de quelque chose. Synon. exprimer, refléter.La demi-uniformité des façades [des monuments de Paris au XIXes.] manifeste cette discipline sociale qui limite l'individualisme (Hourticq,Hist. art, Fr., 1914, p. 386).Tout le travail du XVIIIesiècle, tout le travail du kantisme manifestent cet effort de la pensée bourgeoise cherchant à se donner des titres (Nizan,Conspir.,1938, p. 137).
Littér., rare. Un coup de canon sourd (...) ébranla le silence, manifesta le monde extérieur négligé (Arnoux,Roi,1956, p. 244).
b) P. ext. [Le compl. d'obj. désigne une propriété de la chose désignée par le suj.] Avoir comme propriété. Synon. exhiber, présenter.Toutes les nations manifestent un caractère particulier et distinctif (J. de Maistre,Constit.,1810, p. 101).Tous les autres [radioéléments] ont manifesté des propriétés chimiques extrêmement voisines (Mme P. Curie, Isotopie,1924, p. 23).
En partic. [Le suj. désigne un être animé considéré comme un objet] Les phénomènes les plus généraux que manifestent les être vivants (J. Rostand,La Vie et ses probl.,1939, p. 16).
2. Emploi pronom. passif
a) [Le suj. désigne une réalité immatérielle ou invisible] Se présenter aux sens, à la conscience de quelqu'un. De grands espaces qui ne se manifestaient que successivement à notre vue (Dusaulx,Voy. Barège, t. 2, 1796, p. 146).Notre passé se manifeste donc intégralement à nous par sa poussée et sous forme de tendance, quoiqu'une faible part seulement en devienne représentation (Bergson,Évol. créatr.,1907, p. 5):
4. Il scrutait opiniâtrement les profondeurs bleues pour y découvrir une image chérie, à qui peut-être, par un privilège spécial, il avait été permis de se manifester une fois encore. Baudel., Paradis artif.,1860, p. 448.
En partic.
Qqc. se manifeste par, en (...) qqc.Prendre telle forme sensible, telle apparence. Une voûte entière de granit couronne ensuite les régions polaires du nord; elle s'y manifeste en mamelons dans la Finlande (Bern. de St-P.,Harm. nat.,1814, p. 233).L'institution de cette discipline n'est qu'une des nombreuses manières par lesquelles se manifeste toute activité collective (Durkheim,Divis. trav.,1902, p. xxx).
Qqc. se manifeste dans qqc.Apparaître dans quelque chose. Pour un homme comme Mistral la Provence rayonne et se manifeste à toutes les heures du jour, dans tous les objets sur lesquels il se penche (Barrès,Cahiers, t. 9, 1911, p. 123).
Qqc. se manifeste comme + adj., subst.Apparaître, être manifestement. Un nombre immense de propriétés virtuelles susceptibles de se manifester comme réponse à des changements physico-chimiques du milieu (Carrel,L'Homme,1935, p. 87).Ici, comme ailleurs dans l'univers, le tout se manifeste comme plus grand que la simple somme des éléments dont il est formé (Teilhard de Ch.,Phénom. hum.,1955, p. 197).
Rare. Qqc. se manifeste + adj.[Dans la Vierge aux Rochers] les couleurs s'y manifestent plus neutres (Gilles de La Tourette,L. de Vinci,1932, p. 66).
b) P. ext. Se produire, avoir lieu.
[Le suj. désigne un fait physique, physiologique] Synon. se déclarer.Une jaunisse complète et dangereuse se manifesta le 20 (Restif de La Bret.,M. Nicolas,1796, p. 210).Une longue crevasse se manifesta depuis les fenêtres mutilées jusqu'à la base de la tour (Mérimée,Ét. arts Moy. Âge,1870, p. 132).
[Le suj. désigne un fait social] Synon. se faire jour, se développer, surgir.Un étrange courant nouveau se manifeste et se précise. Les intellectuels demandent un Dieu (Bloy,Journal,1892, p. 17).Une fois de plus se manifestaient ici les conséquences d'insuffisance de matériel (Foch,Mém., t. 1, 1929, p. 271):
5. Dans ces dernières années, une sensible diminution s'est manifestée dans les vieilles cultures d'orge et de seigle, on constate l'augmentation notable de la pomme de terre et de l'avoine. Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 142.
[Dans une tournure impers.] Comme dans les maladies il se manifeste, d'une part, divers appétits relatifs aux objets de nos besoins physiques, et divers penchans (Cabanis,Rapp. phys. et mor., t. 2, 1808, p. 333).
REM. 1.
Manifestable, adj.Qui peut être manifesté. Toutes les activités manifestées et manifestables par l'individu humain (Carrel,L'Homme,1935, p. 65).
2.
Manifesté, -ée, part. passé employé adj.Qui est sous une forme sensible, apparente. Il [le moi] n'existe (...) soit manifesté, soit virtuel, qu'uni à un non-moi (P. Leroux,Humanité, t. 1, 1840, p. 262).Je ne puis séparer (...) ces deux choses, la religion en elle-même, dans son essence, et la religion manifestée (Sand,Ctesse de Rudolstadt, t. 2, 1844, p. 312).
Prononc. et Orth.: [manifεste], (il) manifeste [manifεst]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié xiies. trans. «faire connaître publiquement, proclamer» (Psautier d'Oxford, 147, 9 ds T.-L.); fin xives. «montrer, indiquer» (Roques t. 2, Paris B.N. lat. 13032, 7193); 2. fin xiies. réfl. «se montrer, se faire voir (en parlant d'une personne)» (Sermons St Grégoire sur Ezéchiel, 9, 22 ds T.-L.); 1540 «id. (en parlant d'une chose concrète ou abstraite)» (Le Premier Livre d'Amadis de Gaule, éd. H. Vaganay, p. 343: l'amour et la douleur se manifestent en vous plus extremes qu'en moy). Empr. au lat. chrét. manifestare «révéler; se révéler (aux hommes) [en parlant du Christ]», «montrer, découvrir» en lat. class., dér. de manifestus (manifeste1*). Bbg. Gohin 1903, p. 297.

MANIFESTER2, verbe intrans.

Faire une manifestation, participer à une manifestation. Manifester dans la rue; manifester bruyamment. Descaves appelait le peuple de Paris à manifester contre les trois ans (Aragon,Beaux quart.,1936, p. 333).Un groupe de jeunes militants fit irruption dans le bureau. Le bruit venait de se répandre qu'un cortège de la ligue des patriotes se dirigeait vers la Concorde pour manifester devant la statue de Strasbourg (Martin du G.,Thib., Été 14, 1936, p. 578).Devant le refus de la direction de leur donner satisfaction, les ouvriers ont manifesté (L'Humanité,19 janv. 1952, p. 5, col. 3).
Prononc. et Orth.: [manifεste], (il) manifeste [manifεst]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1849 subst. Manifestant «personne qui prend part à une manifestation» (Proudhon, Confess. révol., p. 331); 1868 manifester «prendre part à une manifestation» (J. Vallès, Le Courrier de l'Intérieur, 8 sept., 423 ds Dub. Pol., p. 339). Dér. de manifeste2*; dés. -ant, -er.
STAT. Manifester 1 et 2. Fréq. abs. littér.: 3326. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 4838, b) 2746; xxes.: a) 4056, b) 6100.
BBG. Dub. Pol. 1962, p. 339.

Wiktionnaire

Verbe

manifester \ma.ni.fɛs.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se manifester)

  1. Rendre manifeste.
    • Pendant toute la période des fiançailles, le futur gendre va, pour manifester sa bonne volonté au travail et rendre service à sa belle-mère, régulièrement approvisionner la maison de ses beaux-parents en bois de feu. — (Paulette Roulon-Doko, Cuisine et nourriture chez les Gbaya de Centrafrique, L’Harmattan, 2001, page 40)
    • Les habitants de la capitale, qui ont manifesté leur joie, mardi soir, appellent à abattre tout un « système », au-delà du président : « Il y a les autres et la lutte continue. » — (Ali Ezhar, A Alger, une foule en liesse fête la démission de Bouteflika, Le Monde. Mis en ligne le 3 avril 2019)
  2. (Pronominal) (En particulier) Se rendre visible.
    • Enfin, dans tous les groupes étudiés jusqu’ici, l’individualité de chaque être se manifeste dès la première apparition du germe, dès les premiers rudimens de l’œuf, et persiste pleine et entière jusqu’à la mort. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856, pp. 496-519)
    • Brest, exceptionnelle enclave, est, en somme, la seule commune où un esprit anticlérical, se manifeste ouvertement. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La liquidation de l’affaire Dreyfus, […], a montré que le sublime bourgeois est une valeur de Bourse. Dans cette affaire se manifestèrent toutes les tares intellec­tuelles et morales d’une classe atteinte de folie. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, page 333)
    • Le chimpanzé est omnivore, et il est occasionnellement carnivore. Il pratique occasionnellement la chasse et l’on peut voir se manifester à la fois coopération et stratégie d’encerclement et de diversion dans la chasse aux petits potamochères. — (Edgar Morin, La vie de la vie, Seuil, 1980, page 423)
  3. (Intransitif) Faire une manifestation.
    • La police ne permit pas de manifester.
  4. (Intransitif) Participer à une manifestation.
    • De l’autre, rassemblée sur la place, la population s’indignait. Même les bouffeurs de curés manifestaient leur colère. Qu’on taguât les cathédrales, qu’on manifestât dans les couvents, peu leur importait. Ces marques de protestation faisaient partie de la révolte ordinaire. — (Philippe Bouin, Mort d’un guide en vin trouble, Global Literary Management, 2015)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MANIFESTER. v. tr.
Rendre manifeste. Dieu a manifesté son pouvoir. Manifester sa pensée, ses sentiments, son désir, sa volonté. Manifester son génie, son talent, par quelque production remarquable.

SE MANIFESTER signifie particulièrement Se rendre visible. JÉSUS-CHRIST se manifesta aux apôtres. Fig., Quand ce secret viendra à se manifester. La rébellion commençait à se manifester. Ce fut par certains signes, à certains signes que la maladie se manifesta. Il s'emploie aussi intransitivement pour signifier Faire une manifestation. La police ne permit pas de manifester.

Littré (1872-1877)

MANIFESTER (ma-ni-fè-sté) v. a.
  • 1Rendre manifeste. Nous portons la dissimulation jusqu'au pied même du tribunal terrible, où nous allons manifester les secrets de nos consciences, Massillon, Car. Confess. Condé manifeste son âme tout entière ; il ouvre à ce jeune prince les trésors de sagesse…, Massillon, Or. fun. Conty. J'ai nourri mes chagrins sans les manifester, Voltaire, Sémiram. I, 5. Notre ami, notre frère en nos cœurs adopté, Jamais de son destin n'a rien manifesté, Voltaire, Scythes, I, 1.
  • 2Se manifester, v. réfl. Rendre sa présence manifeste. Vous êtes assis sur les chérubins, manifestez-vous devant Éphraïm, Benjamin et Manassé, Sacy, Bible, Psaume LXXIX, 2. Je me manifesterai moi-même à lui [à l'homme pieux] ; n'espérez pas pouvoir me voir, ni voir mon Père, de vous-même, Bossuet, Médit. sur l'Evangile, 89e jour.

    Fig. Devenir visible à la raison. Sitôt que les hommes sont rassemblés, Dieu se manifeste à leur raison, Voltaire, Philos. Questions de Zapata.

  • 3Se faire voir. Démocrite allait loger dans des cavernes ; il se manifesta cependant à la cour du roi Darius, Fénelon, Démocrite.

    Faire connaître ce qu'on est. Les ministres étrangers qui résident à Paris savent tous la langue du pays ; ils ont à faire à une nation qui se manifeste aisément, Voltaire, Mél. litt. à M. ***.

HISTORIQUE

XIIe s. Cil conourent l'ovraigne [l'œuvre] aperte, Manifestée e descoverte, Benoit de Sainte-Maure, V. 21270. [Il] Ne fist issi [ainsi] faitement à tute gent, e ses jugemenz ne manifestad à els, Liber psalm. p. 229.

XIVe s. Il fait teles choses non pas pour grace de bien ne pour bonne fin, mes pour monstrer et manifester ou magnifier ses richesses, Oresme, Eth. 117.

XVe s. Jà s'estoit tant esprouvé messire Bouciquaut, que sa vaillance. …estoit congneue et manifestée à tous ceux qui se trouvoient en armes en place où il fust, Bouciq. I, 12.

XVIe s. Le conseil de Dieu, qui auparavant estoit caché, nous est manifesté, Calvin, Inst. 774. Doux fut le vent, la mer paisible et coye, Le ciel partout cler se manifestoit, Marot, IV, 137. Mais le remede helas trop tard se treuve à la douleur que la mort manifeste, Du Bellay, J. II, 15, recto.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MANIFESTER. Ajoutez :
4 V. n. Faire une manifestation politique. Les deux libéraux s'attaquent alors à M. du R…, le juge d'instruction, dont la ferme attitude avait plus d'une fois déjoué leurs plans révolutionnaires ; on commence à manifester devant sa maison…, Gaz. des Trib. 20 janv. 1876, p. 67, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « manifester »

(1100-50) Du latin manifestare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Prov. et esp. manifestar ; ital. manifestare ; du lat. manifestare, de manifestus, manifeste.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « manifester »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
manifester manifɛste

Citations contenant le mot « manifester »

  • La vraie résistance ne consiste pas seulement à manifester symboliquement le week-end, elle consiste à changer efficacement les données du monde. De Arundhati Roy / Le Monde 2 - 18 Janvier 2004
  • Alors que la société se montre généralement sévère à l'égard de l'échec professionnel, elle continue de manifester un certain respect pour le malheur affectif. De Alain de Botton / Le Plaisir de souffrir
  • Les grandes choses peuvent se manifester par de petits signes. De Sigmund Freud
  • Mentir, c'est cacher une vérité que l'on doit manifester. De Jean-Jacques Rousseau / Rêveries du promeneur solitaire
  • Le plus grand forfait n'est point de faire le mal, mais de le manifester. De Jean-Paul Sartre / Saint Genet, comédien et martyr
  • Plus nous éprouvons d'amour pour quelqu'un, plus nous souhaitons lui manifester nos qualités et lui cacher nos défauts. De Rex Desmarchais / L'Initiatrice
  • Il vaut mieux manifester sa raison par tout ce que l'on tait que par ce qu'on dit. De Arthur Schopenhauer / Aphorismes sur la sagesse dans la vie
  • Dans la vie, il est des périls si déroutants qu’ils nous obligent à rester constamment sur le qui-vive, toujours prêts à manifester notre indignation ou notre scepticisme. De Stephen Dobyns / Quel dommage
  • La force de vie sacrée, invisible et puissante, contient la mémoire du passé et la vision du futur. Elle permet à la création de se manifester dans la matière ici et maintenant. De Proverbe africain
  • Le "tendre penchant" peut se manifester à tout moment et en tout lieu, au bal, à la fête foraine, dans l'autobus, plus rarement au cours d'une mêlée ouverte dans le Tournoi des cinq nations. De Pierre Desproges / Manuel de savoir-vivre
  • Avoir un enfant, c'est manifester un accord absolu avec l'homme. Si j'ai un enfant, c'est comme si je disais : je suis né, j'ai goûté à la vie et j'ai constaté qu'elle est si bonne qu'elle mérite d'être multipliée. De Milan Kundera / La Valse aux adieux
  • Le juge des référés du Conseil d’Etat estime qu’il « existe un doute sérieux » sur le fait que la nouvelle procédure d’autorisation, introduite dans un décret du 14 juin, « ne porte pas une atteinte disproportionnée à la liberté de manifester ». Le Monde.fr, Le Conseil d’Etat suspend l’autorisation préalable pour manifester, jugée « excessive »
  • Deux semaines après avoir ordonné la suspension du décret du 31 mai interdisant les manifestations de plus de dix personnes dans l’espace public, le Conseil d’Etat examinait, lundi 29 juin, un recours contre le nouveau décret du gouvernement encadrant le droit de manifester au nom de l’état d’urgence sanitaire. Le Monde.fr, Liberté de manifester : « Dans un régime d’autorisation, l’interdiction est le principe »
  • Ils étaient nombreux, ce lundi 20 juillet, pour manifester leur soutien à un syndicaliste menacé de sanctions. Une cinquantaine de personnes, dont le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez, étaient présents à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) après qu'un membre de la CGT-RATP a été menacé de sanctions pour avoir bloqué un dépôt de bus pendant la grève contre la réforme des retraites.  RTL.fr, RATP : manifestation de soutien pour un syndicaliste menacé de sanctions
  • A Lyon, les personnes hospitaliers manifesteront à partir de 15h de la place d'Arsonval à la place Bellecour. Dans le reste du pays, les syndicats invitent "les personnels et les usagers" à "se mobiliser avec des initiatives dans les hôpitaux (...) et dans les territoires". France Bleu, Hôpital : plusieurs syndicats appellent les soignants à manifester ce mardi
  • Les Motards en colère craignent que la partie ne soit déjà jouée, d'où cette volonté de manifester. Pour ces manifestants, les motos et les scooters sont une réponse au trafic surchargé de Paris : ils permettent de circuler facilement, ne sont pas encombrants une fois garés. Et ces deux-roues roulent à l'essence et pas au diesel.  France Bleu, Paris : manifestation des Motards en colère ce samedi après-midi

Images d'illustration du mot « manifester »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « manifester »

Langue Traduction
Anglais manifest
Espagnol manifestar
Italien manifesto
Allemand manifest
Chinois 表现
Arabe يظهر
Portugais manifesto
Russe манифест
Japonais マニフェスト
Basque manifestua
Corse manifesta
Source : Google Translate API

Synonymes de « manifester »

Source : synonymes de manifester sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « manifester »

Partager