La langue française

Exprimer

Sommaire

Définitions du mot exprimer

Trésor de la Langue Française informatisé

EXPRIMER, verbe trans.

A.− Extraire d'un corps le liquide qu'il contient. Exprimer le jus d'une orange, d'un citron (Ac.). Ce mouchoir, aussitôt tordu pour en exprimer l'eau, avait été jeté dans un grand feu de bois mort allumé d'avance (Balzac, Curé vill.,1839, p. 125):
1. Dans un moment d'égarement, je pourrais te prendre les bras, les tordre comme un linge lavé dont on exprime l'eau, ou les casser avec fracas, comme deux branches sèches, et te les faire ensuite manger, en employant la force. Lautréam., Chants Maldoror,1869, p. 173.
P. métaph. ou au fig. Extraire, produire, faire sortir : quelque chose de quelqu'un :
2. La colère avait exprimé, de cette fillette surchauffée, une odeur de femme blonde, apparentée à la fleur de bugrane rose... Colette, Blé en herbe,1923, p. 207.
quelque chose de quelque chose :
3. Il [le grand Formateur] a exprimé de la fange, les mers étincelantes et les eaux pures, exondant les montagnes, et distribuant en belles îles ce qui demeurait de concret. Valéry, Eupalinos,1923, p. 135.
Emploi pronom. passif. Cette agence était comme une distillerie où s'exprimaient les créances des ignorants, des incrédules, ou de ceux dont les droits pouvaient être contestés (Balzac, Gobseck,1830, p. 437).
Rem. On rencontre ds la docum. le dér. exprimeur dans le syntagme rouleaux exprimeurs. Dont le rôle est d'enlever l'excès de colle entraîné par la nappe. Une encolleuse comprend essentiellement un dispositif d'enduction de la nappe constitué par une et quelquefois deux bâches contenant la colle, munie d'un ou plusieurs rouleaux plongeurs, et d'un ou plusieurs rouleaux exprimeurs garnis de feutre, ou gainés de caoutchouc (Thiébaut, Fabric. tissus, 1961, p. 49).
B.− Au fig.
1. [Le suj. désigne un être vivant]
a) Rendre manifeste par toutes sortes de signes (langage écrit, oral, geste, attitude, réaction émotionnelle, etc.), de façon volontaire ou non, ce que l'on est, pense ou ressent. Exprimer sa pensée, ses idées, ses désirs; exprimer ses dernières volontés. Je ne saurais vous exprimer combien cela m'afflige (Ac.1932).Ils [les chevaux] ont exprimé leur étonnement et leur effroi par les regards obliques et effarés de leurs yeux (Lamart., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 222):
4. Le peintre avec son crayon, le poète avec ses vers, le prosateur avec ses lignes, le musicien avec ses notes, exprimaient tous le même sentiment; sentiment non moins vif que discret, dont un algébriste démontrait élégamment la puissance à l'aide d'une équation. Jouy, Hermite,t. 1, 1811, p. 147.
5. Tendre sans émotion, elle savait mieux exprimer l'affection que l'amour, et, devant son papier à lettres, comme elle n'éprouvait que des sentiments calmes, elle préférait se donner le bénéfice de la pudeur et de la sincérité. Abellio, Pacifiques,1946, p. 184.
Littér. Qqn exprime qqn :
6. Quant à la transmission du mal originel, ceci posé, elle est simple; elle s'opère selon les lois de la filiation même qui veulent que le fils représente et « exprime » les parents... Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 2, 1842, p. 146.
Emploi abs. :
7. Et le musicien! Pour imiter, que fait-il, je vous prie? La première chose qu'il fait, la nécessaire, l'essentielle, c'est de n'imiter pas, car dès qu'il imite il perd sa puissance. C'est que, dès qu'il imite, il traduit; or, pour émouvoir, il faut qu'il exprime; et pour exprimer, il faut qu'il transforme. C'est sa loi encore plus qu'au poëte, comme au poëte encore plus qu'au peintre. Tœpffer, Réflexions et menus propos d'un peintre genevois,Paris, Hachette, 1872 [1839], p. 152.
Exprimer que.Car, quand je dis « je suis » et « je sois », je dis exactement la même chose, à cela près que, dans le second cas, j'exprime que ce jugement dépend d'un autre (Destutt de Tr., Idéol.,2, 1803, p. 198).
[P. méton. de l'obj.] Vous m'avez exprimé une lettre bonne, aimable, chère au cœur, merci. J'ai été un moment au milieu de vous (Sainte-Beuve, Corresp., t. 5, 1818-69, p. 410).
b) Emploi pronom. réfl. Se faire comprendre au moyen d'un langage. S'exprimer bien, mal, clairement, simplement; s'exprimer par gestes, par signes (Ac.). S'exprimer dans, sur.Il comprenait sans effort tout ce qu'elle lui disait, mais il s'exprimait en allemand avec un peu de lenteur (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 418):
8. Un autre auteur, un siècle et demi plus tard, s'exprimait sur le clergé séculier avec plus de rigueur encore. Faral, Vie temps st Louis,1942, p. 43.
2. [Le suj. désigne le visage, une attitude, un geste, etc.] Rendre manifeste, traduire. Son attitude exprimait le respect, son regard exprimait la terreur. Une certaine flétrissure du front, jadis magnifique, n'exprimait ni embarras ni surprise, mais plutôt une lassitude extrême, qui ressemblait au dégoût (Bernanos, Joie,1929, p. 687).
3. [Le suj. désigne une chose]
a) Rendre sensible une réalité abstraite ou concrète en en donnant, à travers un langage approprié, une idée, une représentation, un sentiment. La douceur céleste de l'anéantissement final, rendue d'une façon commune par un mouvement de valse, serait peut-être mieux exprimée par un temps de marche très ralenti (Zola, Joie de vivre,1884, p. 906).Et, comme la sculpture est pour un long temps, elle est plus propre à exprimer le durable que l'instant (Alain, Beaux-arts,1920, p. 214):
9. En tout cas, qu'il s'agisse du sadisme ou du masochisme, ce que l'homme recherche dans de tels comportements, lorsqu'ils n'expriment pas de simples réactions dépourvues de signification, c'est toujours une jouissance provoquée par une douleur. J. Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 19.
Qqc. exprime qqn :
10. ... nulle pièce au monde, rien au monde peut-être dans l'œuvre littéraire (...) ne m'appartient autant, ne m'exprime autant (...) que cette pièce de Beaumarchais [La Mère coupable]... Péguy, Clio,1914, p. 101.
Emploi abs. Le fil à plomb a tué cette vie humaine des façades qui offraient le spectacle inégal et charmant d'un visage. Chacune exprimait et boitait divinement (Cocteau, Lettre Amér.,1949, p. 73).
b) Traduire, signifier, rendre compte d'une notion (mathématique, physique, etc.). Le signe = exprime l'égalité :
11. La valeur n'est plus cette conception synthétique, qui sert à exprimer le rapport d'un objet particulier d'utilité avec l'ensemble de la richesse... Proudhon, Syst. contrad. écon.,t. 1, 1846, p. 244.
Exprimer que.Parmi ces mots, devenus invariables, il en est un, le mot « que », dont la signification propre consiste à exprimer qu'un verbe dépend d'un autre (Destutt de Tr., Idéol.,2, 1803p. 163).Dire que l'amour, la haine, le désir gagnent en violence, c'est exprimer qu'ils se projettent au dehors (Bergson, Essai donn. imm.,1889, p. 36):
c) Emploi pronom. passif. Se traduire. Le village est un organisme bien défini, distinct, ayant sa vie propre et une personnalité qui s'exprime dans le paysage (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 186):
12. ... et J. J. Rousseau en convient, et distingue nettement les objets qui font image, et peuvent s'exprimer par le geste, de ceux qui font idée, et ne s'expriment que par la parole... Bonald, Essai analyt. sur les lois naturelles de l'ordre soc.,1800, p. 225.
Prononc. et Orth. : [εkspʀime], (j')exprime [εkspʀim]. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. I. 1595 « faire sortir » (Montaigne, Essais, II, 12, éd. A. Thibaudet, 625). II. a) 2emoitié xives. « manifester par le langage » (J. Le Fèvre, Lamentations, I, 178 ds T.-L.); b) 1645 exprimer de l'audace (Tristan, Mort de Chrispe, I, 3 ds Littré); c) 1676 « décrire quelqu'un » (Racine, Britannicus, 2epréf.). Empr. du lat. class. exprimere avec changement de conjugaison « faire sortir en pressant, montrer, représenter, exposer, reproduire », a supplanté la forme pop. espreindre (v. épreindre). Fréq. abs. littér. : 9 020. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 13 883, b) 6 754; xxes. : a) 11 703, b) 15 855.

Wiktionnaire

Verbe

exprimer \ɛks.pʁi.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’exprimer)

  1. Faire sortir le suc, le jus d’une herbe, d’un fruit, etc., en les pressant.
    • Et Cap exprima dans nos verres le jus des limons de Sicile. — (Alphonse Allais, The Perfect Drink dans Deux et deux font cinq, Paul Olendorff, 1895, p. 39)
  2. (Figuré) Manifester une pensée, un sentiment, une volonté par tel ou tel moyen, en particulier par le langage.
    • Après le plaisir d’être apprécié par les gens intelligents, il n’y en a pas de plus grand que celui de n’être pas compris par les brouillons qui ne savent exprimer qu’en charabia ce qui leur tient lieu de pensée […]. — (Georges Sorel, Lettre à Daniel Halévy, 15 juillet 1907, dans Réflexions sur la violence, 1908)
    • ...il attendait, près du portant de gauche, le moment de se diriger du pas d’un homme qui rêve dans la direction de Jimmy, son partenaire, dont la mimique exprimait aussitôt une singulière jubilation. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Colossale unité : l'ancienne unité internationale vaut 16,17 nanokatals. Autant exprimer les mensurations d'un top modèle en milles nautiques. Le katal n'est toujours pas entré dans les mœurs des laboratoires d'analyse biologiques. — (Christian Moussard, Biochimie structurale et métabolique, De Boeck Supérieur, 2006, page 46)
    • L'autre jour, un ado, dans les clichés de la mode débile des banlieues, parlait à base de « yo » et de « wesh », ne sachant exprimer sa douleur abdominale : le nouveau beauf en quelque sorte ! — (Patrick Pelloux, On ne vit qu'une fois, Le Cherche Midi, 2014)
  3. (Pronominal) Parler.
    • Je puis en dire autant d'El-Haj Ahmed Ben-Chekron qui me sert d’interprète dans mes autres visites et qui, lui, ayant vécu en Espagne, s’exprime correctement en castillan. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 96)
    • Il s’exprimait avec retenue, presque en confidence, à raison du sujet. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • C’est un garçon fort agréable que Bernard. Soigné, rasé de près, le teint clair, il s’exprime dans une langue choisie et ne fait usage de l’argot qu’en d’exceptionnelles circonstances. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Exprimons-nous poliment. Rétorquons de même, sans nous départir de sang-froid. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Malgré sa corpulence excessive, l’autorité de M. Hector sur ses subordonnés n’est guère contestable. Il la doit surtout à sa placidité étudiée, au ton solennel et ampoulé qu’il affecte en s’exprimant […]. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  4. (Par extension) Faire sortir de soi ce que l'on a à l'intérieur (idées, émotions, sentiments), dans le but de le faire vivre et de le communiquer.
    • Tout homme a besoin de s'exprimer. À tous les étages de son être. Expression sous toutes ses formes : parler, rire, pleurer, embrasser, agir, etc. — (Michel Quoist, Construire l'homme, Éditions de l'atelier, Paris, 1997, p. 57)
  5. (Biologie) Fabriquer l’ARN, dont il contient la séquence, en parlant d’un gène.
    • (…) génétiquement modifiées pour ne plus exprimer de paroi. — (Une division bactérienne primitive, La Recherche, n°475, page 20)

Verbe

exprimer \ɛɡspri.ˈmɛr\

  1. Exprimer.

Verbe

exprimer \Prononciation ?\

  1. Exprimer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXPRIMER. v. tr.
Faire sortir le suc, le jus d'une herbe, d'un fruit, etc., en les pressant. Exprimer le jus d'une orange, d'un citron. Figurément, il signifie Manifester une pensée, un sentiment, une volonté par tel ou tel moyen, en particulier par le langage. Exprimer ses sentiments par des gestes énergiques. Exprimer sa douleur par des larmes, par des cris. Cette pensée est belle, mais elle n'est pas bien exprimée. Je ne saurais trouver de termes assez forts pour exprimer ma reconnaissance. Je ne saurais vous exprimer combien cela m'afflige. Comment vous exprimer ce que je ressentis alors? Je lui en exprimai tout mon dépit. On dit dans un sens analogue qu'Un mot, une phrase, etc., exprime telle idée, telle chose.

S'EXPRIMER signifie Exprimer ses sentiments, énoncer sa pensée. S'exprimer par gestes, par signes. S'exprimer en bons termes. S'exprimer clairement, facilement, nettement, avec force, etc.

Littré (1872-1877)

EXPRIMER (èk-spri-mé) v. a.
  • 1Extraire la liqueur de certaines choses en les pressant. Il est des végétaux d'où l'art sait exprimer Quelques sucs bienfaisants…, Ducis, Lear, IV, 5. Au doux murmure de leurs ondes [des fontaines], Exprimez vos grappes fécondes, Où rougit l'heureuse liqueur, Lamartine, Méd. II, 4.

    Fig. Qu'importe à des malheureux dont on exprime la sueur, d'avoir pour oppresseurs les Romains ou les Perses ? Marmontel, Bélis. ch. X.

  • 2Rendre par les paroles. Qui cependant pourrait exprimer ses justes douleurs ? qui pourrait raconter ses plaintes ? Bossuet, Reine d'Anglet. Mais, pour bien exprimer ces caprices heureux [de l'élégie], C'est peu d'être poëte, il faut être amoureux, Boileau, Art p. II. Qui pourrait cependant t'exprimer les cabales Que formait en ce lieu ce peuple de rivales ? Racine, Esth. I, 1. Que ne puis-je t'exprimer ce que je sens si bien ! et comment sens-je si bien ce que je ne puis t'exprimer ? Montesquieu, Lett. pers. 7.

    Énoncer en termes exprès. Il faut exprimer cela dans le contrat.

  • 3Représenter par le style, le dessin ou la musique. L'antiquité nous parle de l'écume d'un cheval qu'une éponge jetée par dépit sur un tableau exprima parfaitement, Corneille, Clit. Préf. Que diriez-vous de celui qui, sans exprimer ni traits ni taille, voudrait peindre une figure humaine, avec un voile pour vêtement ? n'aurait-on pas droit de lui demander où est l'homme ? Rousseau, Hél. 2e préf.

    Fig. Reproduire. Dans tout le cours de sa vie, elle a exprimé ce parfait original [la femme forte décrite par David] par sa générosité naturelle, par le bon usage des biens et de la faveur…, Fléchier, Mme de Mont. Le dessein de Dieu a été de leur proposer, dans la personne de Marie, une image sensible et vivante dont ils étudiassent tous les traits pour les exprimer en eux et se les appliquer, Bourdaloue, Instr. pour l'oct. de l'Ascension, § III, 1.

  • 4Manifester, faire connaître. Exprimer sa douleur par des larmes. Licine à la campagne exprimait tant d'audace…, Tristan, M. de Chrispe, I, 3. Il semblait que chaque peuple eût une manière particulière d'exprimer sa pudeur, Montesquieu, Gnide, 3.
  • 5S'exprimer, v. réfl. Être tiré par expression. Le suc qui le nourrit [l'animal] est longtemps à s'exprimer [des aliments], Bossuet, Conn. de Dieu, II, 10. De la même sorte que le vin et l'huile s'expriment du raisin et de l'olive pressée, Bossuet, ib.
  • 6Se faire comprendre par la parole. S'exprimer en bons termes. Des êtres si singulièrement constitués doivent nécessairement s'exprimer autrement que les hommes ordinaires, Rousseau, Dialogues, I. D'autres s'exprimeront, l'homme seul sait parler, Delille, Trois règnes, VIII. Il a peu d'esprit, quoiqu'il sache s'exprimer avec assez de grâce et d'aisance, Genlis, Ad. et Théod. t. I, lett. 37, p. 334, dans POUGENS.

    Rendre sa pensée. Nous jugeons naturellement de la peine qu'un écrivain a eue à s'exprimer par celle que nous avons à l'entendre, Condillac, Art de penser, II, 7.

    Être exprimé. Seigneur, la vérité doit ici s'exprimer, Corneille, Cinna, V, 3. Ses discours me font voir du respect, de l'estime Et même quelque amour, sans que le nom s'exprime, Corneille, Att. II, 1.

HISTORIQUE

XIVe s. Les quiex [lesquels] dons et ordenances nous voulons estre tenu pour exprimez en ces presentes, Bibl. des Chartes, 5e série, t. I, p. 80.

XVIe s. J'en oy qui s'excusent de ne se pouvoir exprimer, Montaigne, I, 188. …Faicts d'un limon laicteux exprimé par la chaleur de la terre, Montaigne, II, 310. La figure de la langue est triangulaire, plus grosse et mieux exprimée [prononcée] en sa base, qu'en sa pointe, Paré, IV, 12.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

EXPRIMER. - HIST. XIVe s. Ajoutez : Comme il est en ses dittes lettres contenut et exprimet de mot à mot, Caffiaux, Régence d'Aubert de Bavière, p. 84.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « exprimer »

Du latin exprimere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. exprimar, espremer, exprimir ; espagn. exprimir ; ital. esprimere ; du latin exprimere, de ex, et premere, presser (voy. PRESSION). Exprimer a été fait par calque du latin exprimere ; la forme ancienne est espreindre (voy. ÉPREINDRE). Il y avait aussi un verbe expresser. D'après Palsgrave, p. 9, au XVIe siècle, exprimer se prononçait euzprimer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « exprimer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exprimer ɛksprime

Évolution historique de l’usage du mot « exprimer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exprimer »

  • Il nous faut peu de mots pour exprimer l’essentiel. De Paul Eluard / Avenir de la poésie
  • Il n’était habile à exprimer que ce qu’il n’éprouvait pas. De Raymond Radiguet / Le bal du comte d’Orgel
  • Il n'était habile à exprimer que ce qu'il n'éprouvait pas. Raymond Radiguet, Le Bal du comte d'Orgel, Grasset
  • Il ne faut pas feindre d'exprimer ce que nous ne pouvons pas exprimer. De Constantin Stanislavski / Ma vie dans l'art
  • Ce que nous ne pouvons pas exprimer gouverne notre vie. De Anonyme
  • Un chien sans queue ne peut exprimer sa joie. De Proverbe albanais
  • Nous pouvons mentionner ou évoquer, mais jamais exprimer. De Jorge Luis Borges / L'auteur et autres textes
  • L’artiste est là pour exprimer des sentiments que les autres ne peuvent pas exprimer. De Enrico Macias / Extrait de l'interview du Figaro du 10 octobre 2015
  • Parler, c’est exprimer ce qu’on a dans le coeur. De Wang Fu
  • Moins les gens ont d'idées à exprimer, plus ils parlent fort. De François Mauriac
  • Les talents nés trouvent d'instinct le moyen d'arriver à exprimer leurs idées. De Eugène Delacroix
  • Le caractère peut s’exprimer sans les grands moments, mais il se façonne dans les petits. De Philippe Brooks
  • Ne pas avoir d’idées et savoir les exprimer : c’est ce qui fait le journaliste. De Karl Kraus
  • Les sentiments les plus simples à éprouver sont aussi, souvent, les plus difficiles à exprimer. De Laurent Maria Deschanel
  • Il faut commencer par éprouver ce qu'on veut exprimer. De Vincent Van Gogh
  • Plus un instrument est simple, plus tu peux t’exprimer. De Jean-Michel Jarre / Keyboards en 1997
  • « Les enseignants pourraient en dire beaucoup plus que ce qu’ils ne se permettent, sans rien avoir à craindre », assure l’historien de l’éducation Claude Lelièvre. Il rappelle la règle en vigueur depuis un arrêt du Conseil d’Etat de 1935 : plus on est haut dans la hiérarchie, plus on est soumis au fameux devoir de réserve. Et encore, cette obligation ne concerne que la façon d’exprimer ses opinions et non leur contenu. Le ministère de l’éducation nationale précise que, comme tout agent public, l’enseignant est soumis et contraint, même en dehors de son service, « à user de mesure et de retenue à l’occasion de l’expression publique de ses opinions ». Le Monde.fr, Pourquoi les enseignants craignent de s’exprimer dans les médias
  • Alors qu'un remaniement est imminent, le président de la République va s'exprimer ce mardi soir dans une interview accordée à Midi Libre et à d'autres titres de la presse régionale. midilibre.fr, Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir dans un entretien accordé à la presse régionale - midilibre.fr

Traductions du mot « exprimer »

Langue Traduction
Anglais express
Espagnol rápido
Italien esprimere
Allemand ausdrücken
Chinois 表达
Arabe التعبير
Portugais expressar
Russe экспресс
Japonais 急行
Basque express
Corse spressu
Source : Google Translate API

Synonymes de « exprimer »

Source : synonymes de exprimer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « exprimer »

Partager