Classer : définition de classer


Classer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CLASSER, verbe trans.

I.− [Le suj. désigne habituellement une pers.] Ranger, distribuer dans des catégories distinctes selon des critères définis.
A.− Courant
1. [Le compl. désigne une pers. ou un ensemble d'individus] Placer quelqu'un dans une catégorie selon des critères empiriques. Juger, c'est classer. Juger exactement un individu, c'est le classer correctement (Marcel, Journal métaphysique,1919, p. 161):
1. George Sand dit qu'on peut classer les hommes suivant qu'ils aspirent à vivre dans une chaumière ou dans un palais. Mais la question est plus complexe : qui a château rêve chaumière, qui a chaumière rêve palais. Mieux encore, nous avons chacun nos heures de chaumière et nos heures de palais. Bachelard, La Poétique de l'espace,1957, p. 70.
[Suivi d'une prép. indiquant l'appartenance] Classer dans, parmi. Ranger, compter au nombre de. Quel dommage qu'un homme d'une si large intelligence (...) ait consenti à se laisser classer, étiqueter, enfermer dans des titres et dans des Académies (Zola, Paris,t. 1, 1898, p. 193):
2. Jean-Paul a ouvert la voie du romantisme : on peut le « classer » parmi les romantiques véritables, ou l'en isoler, c'est le petit jeu des historiens de la littérature, et il suffit de se donner d'abord les définitions nécessaires. Béguin, L'Âme romantique et le rêve,1939, p. 190.
Rem. Emploi pronom. Tout homme médiocre (...) ne parviendra jamais à se classer du côté du talent (Reybaud, Jérôme Paturot, 1842, p. 388).
P. ext. Placer dans un certain ordre. Le curé classait les enfants sur les bancs (Huysmans, L'Oblat,t. 1, 1903, p. 252).
2. ADMIN., GESTION, etc. [Le compl. désigne une chose et plus spéc. des papiers, des documents] Distribuer, ranger méthodiquement selon un certain ordre, de manière à en faciliter la consultation. Classer des archives, des auteurs, des dossiers, des fiches, des manuscrits. Elle passait des heures à classer les dossiers, à leur choisir des chemises multicolores (Arland, L'Ordre,1929, p. 219):
3. M. Chalgrin écrit beaucoup. Il a besoin de quelqu'un pour lui tenir ses fiches, faire des recherches dans les bibliothèques, lire et classer les articles intéressants, recopier les manuscrits. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Les Maîtres, 1937, p. 103.
Rem. 1. Emploi abs. Depuis vingt ans je classe, je mets en ordre, je bourre ma mine : voilà mon œuvre (Bernanos, L'Imposture, 1927, p. 432). 2. Emploi pronom. (à valeur passive). Les anciennes archives commencent à peine à se classer (Michelet, Journal, 1835, p. 197).
P. anal. Classer des idées, des impressions, des souvenirs. Les mettre en ordre dans son esprit. Je m'assis sur la première marche de l'escalier pour tâcher de classer un peu mes idées (Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, Ma femme, 1882, p. 669).
Rem. Emploi pronom. Ses idées se classent, se groupent et se coordonnent (Proudhon, De la Création de l'ordre dans l'humanité, 1843, p. 400).
B.− En partic. lang. sc. et techn.
1. [Le suj. désigne un savant naturaliste, l'obj. désigne des entités naturelles] Répartir des êtres ou des plantes en catégories selon des critères scientifiques. Classer les palmipèdes, les papillons. Les naturalistes ont appris à classer méthodiquement les individus, d'après des caractères déterminés, faciles à saisir (Condorcet, Esquisse d'un tableau hist. des progrès de l'esprit hum.,1794, p. 181):
4. Il fera examiner la nature du sol et les productions des différents pays, et tout ce qui est relatif à la physique du globe. Il fera recueillir les curiosités naturelles, terrestres et marines; il les fera classer par ordre, et fera dresser, pour chaque espèce, un catalogue raisonné... Voyage de La Pérouse,t. 1, 1797, p. 49.
Absol. Le plaisir de donner des noms et de classer est fatal à ces savants (E. Delacroix, Journal,1852, p. 109).
P. compar. En classant ma vie comme une collection de plantes, je trouverai... (Stendhal, Vie de Henry Brulard,t. 1, 1836, p. 34).
2. Ranger dans une catégorie définie des phénomènes ou des éléments de même nature.
a) GRAMM. Classer des noms, des prépositions. Ce qui me fait préférer de les classer [ces mots] parmi les noms, c'est que dans l'usage ordinaire, ils en ont le caractère réellement essentiel (Destutt de Tracy, Éléments d'idéologie,Grammaire, 1803, p. 85).
b) MÉD. Classer une maladie, un mal. La (le) définir par l'étude de ses syndromes, de son évolution, de son issue :
5. Il était parfaitement possible de reconnaître les maladies, de les décrire, de les classer, d'indiquer leur marche, leur terminaison heureuse ou funeste et d'arriver ainsi à un pronostic sans savoir ni l'anatomie, ni la physiologie, de même qu'on a pu très bien décrire les animaux, les reconnaître et tracer leurs mœurs avant de connaître leur organisation intérieure. C. Bernard, Principes de méd. exp.,1878, p. 298.
c) PHILOSOPHIE :
6. ... Rechercher sans aucun préjugé systématique, par l'observation seule, avec simplicité et bonne foi, les phénomènes de l'entendement dans leur état actuel, et tels que nous les présente aujourd'hui la conscience, en les divisant et les classant d'après les lois connues des divisions et des classifications scientifiques... Cousin, Hist. de la philos. du XVIIIes.,1829, p. 112.
C.− [Avec une idée d'irréversibilité] Ranger définitivement quelque chose.
1. Emploi jur. Classer une affaire, un dossier. Considérer la cause comme entendue, prononcer un non-lieu :
7. Que me veut-on? Oui, que veut-on que je sache d'un crime commis dans un pays inconnu de moi, sur une malheureuse personne dont, il y a deux semaines, j'ignorais jusqu'à l'existence? La victime est morte. Un autre juge que vous a reçu l'aveu du criminel et, je l'espère, son repentir. Le mal commis est donc irréparable, et la société ne saurait même plus s'en venger sur son auteur. Alors? J'aurais cru que la justice classait rapidement ces sortes d'affaires. Bernanos, Un crime,1935, p. 786.
2. Lang. cour. C'est classé. C'est terminé. L'affaire est arrangée. Vous voulez que ce qui était fini, classé, se remette en marche (Cocteau, Les Parents terribles,1938, III, 2, p. 277).
Rem. S'emploie qqf. péj. à propos d'une pers. au sens de « juger définitivement, cataloguer ». Elle a peur de paraître méprisable dans sa gaucherie, d'être jugée, classée dès ses premiers efforts (M. Butor, Passage de Milan, 1954, p. 103).
II.− [Le suj. désigne habituellement une pers.]
A. [Le compl. désigne une pers.] Attribuer officiellement un rang, une place, selon le mérite ou la valeur, le rang étant exprimé ou suggéré par le contexte. Classer un élève, un candidat. Sanctionner sa valeur en lui attribuant une place sur une liste officielle. M. m'a classé cinquième (...) sur trente huit (...) pour une composition à toute vapeur (Alain-Fournier, Correspondance[avec J. Rivière], 1906, p. 256):
8. Jusque dans ces examens, dans ces concours où il s'agit de classer des candidats nombreux d'après leur savoir et leur intelligence, n'est-on pas amené à faire usage des nombres? Comme si l'on pouvait évaluer en nombres l'érudition, la sagacité et la finesse de l'esprit! Cournot, Essai sur les fondements de nos connaissances,1851, p. 304.
Emploi pronom. avec valeur passive. Se classer (dans une épreuve scolaire, sportive ou autre). Être classé. Se classer premier, deuxième, parmi les premiers, les derniers. [Qqf. sans indication de place] Prendre la tête d'une épreuve, d'un classement. Si vous m'aviez vu skier, il y a vingt ans, quand je m'étais classé dans le grand concours de Saint-Moritz (G. Magnane, La Bête à concours,1941, p. 392).
P. méton. [Le suj. désigne un attribut humain] Donner de la classe, de la distinction à quelqu'un. Il a montré là cette élévation d'âme qui honore et classe les gens (Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 2, 1823, p. 210).
B.− [Le compl. désigne un inanimé concr.] Placer une chose sur une liste officielle en raison de sa valeur.
1. Classer un cru, un vin. Le faire entrer dans la catégorie des vins fins d'appellation contrôlée.
2. Classer un monument, un site, un édifice. Le faire enregistrer dans la catégorie des monuments historiques.
9. Nous avons déjà classé, nous classerons encore beaucoup d'édifices religieux comme monuments historiques. Si vous connaissez des églises qui méritent d'être classées, vous n'avez qu'à nous les signaler et la loi de 1887 les protégera. Barrès, Mes cahiers,t. 8, 1909-11, p. 33.
Prononc. et Orth. : [klɑse], (je) classe [klɑ:s]. Pour [ɑ] post. cf. classe et classement. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1. 1756 « répartir par catégories » (Théophile de Bordeu, Recherches, p. 7 ds Proschwitz Beaumarchais); 2. 1767 mar. « enrôler dans les classes » (Ephém[érides du] Citoyen, XI, p. 40 ds Brunot t. 6, pp. 353-354, note 11 : il vaut mieux « classer » tous les bateliers et leur famille pour être sûr d'avoir des matelots); 3. a) 1770 « ranger dans une catégorie » (Année littéraire, VI, p. 43 ds Proschwitz, loc. cit.); 1857 classer parmi les monuments historiques (O. Feuillet, La Petite Comtesse, pp. 2-3); b) 1892 terme de dr. (E. Renan, Feuilles détachées, p. 219); c) 1900 part. passé adjectivé « jugé définitivement (d'un homme) » (Nouv. Lar. ill.); 4. 1777 « répartir dans un certain ordre » (Beaumarchais aux auteurs assemblés, 12 août, Gudin VI, p. 56 ds Proschwitz, loc. cit.); 1842 (Balzac, Un Début dans la vie, p. 474); 1877 hippisme « dans les meilleurs » d'apr. Esn. : cheval classé; 1900 (Nouv. Lar. ill.). Dér. de classe* aux sens de « catégorie » et « rang », dés. -er. Fréq. abs. littér. : 856. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 971, b) 1 016; xxes. : a) 1 554, b) 1 335.
DÉR.
Classage, subst. masc.Action de classer. Synon. rare de classement.Qu'est-ce qui désabuse? Sinon (...) les classages et les formules intelligentes de Barrès (Alain-Fournier, Correspondance[avec J. Rivière], 1906, p. 297).Attesté ds Lar. encyclop. et Rob. Suppl. 1970 dans un sens techn. (text.). 1reattest. 1906 id.; de classer, suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Gohin 1903, p. 249.

Classer : définition du Wiktionnaire

Verbe

classer \klɑ.se\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Ranger, distribuer par classes. Ranger des éléments suivant des critères ou des caractères communs.
    • Il procédait par l’observation, analysant et classant des faits (instantiæ Naturæ, comme on les désignait assez pédantesquement), et les transformant en lois générales. — (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire, 1864)
    • Le safran est un produit agricole classé dans la famille des épices, 2012 Wikipedia
  2. Mettre dans un certain ordre.
    • Il faudra classer tous ces papiers.
    • Classer les matières d’un ouvrage.
    • J’ai tout cela classé dans ma tête.
    • Cet animal a été classé parmi les rongeurs.
  3. Assigner un rang.
    • Il est classé 123e au concours de l’X.
  4. Assigner à un groupe.
    • A leurs doigts sans cal, brillent de belles bagues d'or ou d'argent. Au poignet, de grosses montres frimeuses et sophistiquées classent leurs propriétaires ; elles peuvent aussi donner l'heure. — (Louis Guillerme, Cafe-Tigui, ou les tribulations africaines d'un apprenti routard, Lulu.com, 2013, p. 124)
  5. (Figuré) (Par extension) Estimer, évaluer.
    • L’Iliade est classée parmi les chefs-d’œuvre de l’esprit humain..
  6. Laisser sans suite, abandonner.
    • Ils ont classé l’affaire, le crime demeurera impuni.
  7. (Pronominal) Avec valeur passive : être classé.
    • Ses idées se classent, se groupent et se coordonnent — (Proudhon, De la Création de l’ordre dans l'humanité, 1843, p. 400)
  8. (Pronominal) (Figuré) Avec valeur passive : occuper une certaine position dans le classement d’un examen, d’une compétition.
    • Bjorn Borg s’est classé premier de l’ATP en 1979, 1980 et 1981.’'
    • Mon voisin s’est classé pour la demi-finale de pétanque individuelle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Classer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CLASSER. v. tr.
Ranger, distribuer par classes. Classer des plantes. Il signifie aussi simplement Mettre dans un certain ordre. Il faudra classer tous ces papiers. Classer les matières d'un ouvrage. J'ai tout cela classé dans ma tête. Cet animal a été classé parmi les rongeurs. Il se dit encore en parlant des Rangs assignés par l'opinion ou le goût du public. Cet écrivain est classé parmi les plus habiles. L' " Iliade " est classée parmi les chefs-d'œuvre de l'esprit humain. Il se classe parmi les meilleurs ouvriers de son état.

Classer : définition du Littré (1872-1877)

CLASSER (klâ-sé) v. a.
  • 1Distribuer par classes. Classer des plantes. Il faut classer tous ces papiers. Il osa former le projet de décrire et de classer tous les êtres de la nature, Condorcet, Linné.

    Absolument. Un naturaliste qui classe.

    Par extension. On le classa parmi les plus habiles. Quand le génie de Napoléon, la grandeur de son élévation, l'importance de son entreprise et l'habitude de leurs anciennes relations classaient encore Bernadotte [alors roi de Suède] comme son lieutenant…, Ségur, Hist. de Napol. I, 4.

  • 2 Terme de marine. Inscrire un marin sur le registre du quartier auquel il appartient.
  • 3Se classer, être classé. Ces objets se classeront difficilement.

    Être apprécié. Du premier coup il se classa parmi les premiers de sa profession.

REMARQUE

Classer ne se trouve dans aucune des éditions du Dictionnaire de l'Académie antérieures à l'édition de 1835.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « classer »

Étymologie de classer - Littré

Classe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de classer - Wiktionnaire

De classe issu du latin classis (à l’origine « appel », d’où « diverses catégories de citoyens susceptibles d’être appelés sous les armes »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « classer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
classer klase play_arrow

Conjugaison du verbe « classer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe classer

Évolution historique de l’usage du mot « classer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « classer »

  • Légalement, Donald Trump n'a donc pas le pouvoir de classer les antifas en tant qu'organisation terroriste. Slate.fr, Trump ne peut pas classer les antifas comme organisation terroriste | Slate.fr
  • QS publie également un classement complémentaire, Next 100 under 50, afin de classer les 150 meilleures universités de moins de 50 ans. Une fois encore, la France s'en sort mieux qu'au classement général, avec six universités présentes. Il s'agit des universités de Strasbourg, Bordeaux, Aix-Marseille, Montpellier, Côte d'Azur et Lille. , Classement QS : quelles sont les meilleures jeunes universités au monde ? - L'Etudiant
  • il a raison mais nous sommes encore tellement intoxiqués par les courants socialo communistes (les neo islamo gauchiste) en france et en europe que c'est trop de demander de classer ces adeptes de la violence.Voire Paris saccagé, les projets d'attentats récents et émergence de l'extreme islamo gauchisme francais Le Figaro.fr, Les «Antifa», épouvantails de Trump qui veut les classer «terroristes»
  • C’est le bloc de parti destourien libre (PDL) qui avait présenté, le 8 juin, un nouveau projet de motion ayant pour objectif de classer les Frères musulmans comme étant « une organisation terroriste hostile à l’Etat civil ». Webdo, Report de l'examen de la motion visant à classer les Frères musulmans comme organisation terroriste
  • La classe virtuelle commence. Elle va se dérouler en trois temps : d’abord la SVT (Sciences et vie de la terre), ensuite les arts plastiques et la technologie. « Nous allons poursuivre le travail sur le manchot, entamé avant le confinement », introduit le maître. Celui-ci amène progressivement les enfants à définir les critères permettant de classer les espèces. « Un manchot, ce n’est pas pareil qu’un pingouin », relève justement Kahina, toujours prompte à lever la main. Le Telegramme, Châteaulin : une classe virtuelle pour les enfants épileptiques - Châteaulin - Le Télégramme
  • De nombreux référenceurs pensent que le sentiment d’une page Web peut influencer le classement de Google sur une page. Si toutes les pages classées dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP) ont un sentiment positif, elles pensent que votre page ne pourra pas se classer si elle contient des sentiments négatifs. Les dernières News, Google utilise-t-il l'analyse des sentiments pour classer les pages Web? - Les dernières News
  • L'égalité civile et politique n'est qu'un aveu d'impuissance, l'impuissance à classer les mérites. De J.H. Rosny Aîné / Pensées errantes
  • Ni aujourd'hui ni jamais, la richesse ne suffit à classer un homme, mais aujourd'hui plus que jamais la pauvreté le déclasse. De Charles Maurras / L'avenir de l'intelligence
  • Quelque intégrité que nous ayons, on peut toujours nous classer dans une catégorie de voleurs. De Jules Renard / Journal 1887-1892
  • La vie se charge de classer les affaires du coeur. De Tristan Bernard / Un mari pacifique

Traductions du mot « classer »

Langue Traduction
Portugais classificar
Allemand klassifizieren
Italien classificare
Espagnol clasificar
Anglais classify
Source : Google Translate API

Synonymes de « classer »

Source : synonymes de classer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « classer »



mots du mois

Mots similaires