Déranger : définition de déranger


Déranger : définition du Wiktionnaire

Verbe

déranger transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Ôter une chose de son rang, de sa place ; mettre en désordre ce qui était arrangé.
    • Déranger quelque pièce d’une machine.
    • Déranger des papiers, des livres, des meubles.
    • Rien de ce qui était dans la malle ne s’est dérangé pendant le voyage.
  2. (Par extension) Causer du désordre dans la disposition habituelle des meubles, des objets qui se trouvent dans un lieu.
    • Il se leva tout à fait, passa la main entre l’échancrure de son gilet et le plastron de sa chemise qui godait, tira les revers de son habit, et s’assura que le nœud de sa cravate n’avait pas été dérangé. — (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    • Déranger une chambre, un cabinet, etc.,
  3. Faire que quelqu’un soit obligé de quitter sa place, de se lever de son siège, etc.
    • Il dérangea tout le monde pour aller à sa place. - Je me suis dérangé pour le faire mieux placer.
  4. (Figuré) Détourner quelqu’un d’une occupation, de ses affaires, etc.
    • J’étais à travailler, il est venu me déranger.
    • Si vous êtes occupé, ne vous dérangez pas, je reviendrai plus tard.
    • Il creusa lui-même sa tombe
      En faisant vite, en se cachant,
      En faisant vite, en se cachant,
      Et s'y étendit sans rien dire
      Pour ne pas déranger les gens ...
      — (Georges Brassens, Pauvre Martin, 1953)
  5. (Sens propre) (Figuré) Faire qu’une chose n’aille plus aussi bien ; altérer ; troubler ; brouiller.
    • Par malheur, M. Lefèvre était pied-bot, et sa présence dans la ronde retardait l’élan des jeunes filles, glaçait leur joie, et le plus souvent dérangeait la ronde. — (Joachim Duflot, Les secrets des coulisses des théâtres de Paris: mystères, mœurs, usages, Paris : chez Michel Lévy frères, 1865, p. 90)
    • Cette montre se dérange facilement. — Cela lui a dérangé le cerveau, l’estomac.
    • Sa santé, son cerveau se dérange. - Cet orage va déranger le temps.
    • Cela dérangea tellement ses affaires, qu’il fut sur le point de faire faillite.
    • Cet événement dérangea le plan qu’ils avaient formé, dérangea tous leurs projets.
  6. (Figuré) (Familier) Chagriner quelqu’un, le contrecarrer.
    • Cet événement les dérange un peu.
  7. Faire que la conduite de quelqu’un ne soit plus aussi réglée qu’elle l’était auparavant.
    • Les mauvaises compagnies l’ont dérangé.
    • C’est lui qui a dérangé ce jeune homme.
    • Ce jeune homme se dérange depuis son arrivée à Paris.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Déranger : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉRANGER. v. tr.
Ôter une chose de son rang, de sa place; mettre en désordre ce qui était arrangé. Déranger quelque pièce d'une machine. Déranger des papiers, des livres, des meubles. Rien de ce qui était dans la malle ne s'est dérangé pendant le voyage. Par extension, Déranger une chambre, un cabinet, etc., Y causer quelque désordre dans la disposition habituelle des meubles, des objets qui s'y trouvent. Déranger quelqu'un, Faire qu'il soit obligé de quitter sa place, de se lever de son siège, etc. Il dérangea tout le monde pour aller à sa place. Je me suis dérangé pour le faire mieux placer. Il signifie aussi figurément Détourner quelqu'un d'une occupation, de ses affaires, etc. J'étais à travailler, il est venu me déranger. Pourvu que cela ne vous dérange point. Si vous êtes occupé, ne vous dérangez pas, je reviendrai plus tard. Il signifie aussi, tant au propre qu'au figuré, Faire qu'une chose n'aille plus aussi bien, altérer, troubler, brouiller. Cette montre se dérange facilement. Cela lui a dérangé le cerveau, l'estomac. Sa santé, son cerveau se dérange. Il a l'esprit un peu dérangé. Un estomac dérangé. Cet orage va déranger le temps. Cela dérangea tellement ses affaires, qu'il fut sur le point de faire faillite. Cet événement dérangea le plan qu'ils avaient formé, dérangea tous leurs projets. Il signifie aussi, figurément et familièrement, Chagriner quelqu'un, le contrecarrer. Cet événement les dérange un peu. Il signifie encore Faire que la conduite de quelqu'un ne soit plus aussi réglée qu'elle l'était auparavant. Les mauvaises compagnies l'ont dérangé. C'est lui qui a dérangé ce jeune homme. Ce jeune homme se dérange depuis son arrivée à Paris.

Déranger : définition du Littré (1872-1877)

DÉRANGER (dé-ran-jé. Le g prend un e devant a ou o : nous dérangeons, je dérangeais) v. a.
  • 1Ôter une chose de son rang, de sa place. Déranger des papiers, un meuble. À l'empressement qu'on eut de déranger les branches d'arbres qui masquaient des forces qu'on avait tant d'intérêt à cacher, ils devinèrent le péril où ils allaient se jeter, Raynal, Hist. phil. XVI, 20.

    Déranger une chambre, en déplacer les objets.

    Déranger une machine, une montre, y apporter quelque trouble qui l'empêche de bien aller.

    Fig. Vous n'entrez plus dans les desseins de la miséricorde de Dieu sur votre salut : vous dérangez l'ouvrage de votre justification, Massillon, Car. Pâques. On croit qu'en dérangeant les desseins qu'on avait pour l'automne, on dérangera aussi la fièvre de M. le Dauphin, qui la prend dans cette saison à Saint-Germain ; pour cette année elle y sera attrapée, elle ne l'y trouvera pas, Sévigné, 69. Ce coup dérangea les mesures de Charles, du cardinal et de l'assemblée de Varsovie, Voltaire, Charles XII, 2.

    Terme d'ancienne marine. Déranger la bonnette, la déboutonner du corps de la voile.

  • 2Déranger quelqu'un, lui faire quitter sa place. Je ne veux pas déranger ces dames.
  • 3Déranger quelqu'un, l'interrompre dans ses occupations. Dubriage : Mais cela te dérange. - George : Un peu ; mais le plaisir… Il faut bien se donner un moment de loisir, Collin D'Harleville, Vieux célib. II, 2.
  • 4Déranger le temps, le faire passer du beau au mauvais. Cet orage va déranger le temps.
  • 5Altérer un peu la santé. J'ai mangé un peu plus qu'à l'ordinaire, et cela m'a dérangé.

    Occasionner la diarrhée. Cet enfant a mangé des fruits verts ; cela l'a dérangé.

  • 6 Fig. Déranger le cerveau, troubler la raison. Que c'est un dangereux poison, Qu'une délicate louange ! Hélas ! qu'aisément il dérange Le peu que l'on a de raison ! Chaulieu, Au marquis de Dangeau. C'est bien dommage que son chagrin lui dérange quelquefois l'esprit, Voltaire, Prinç. de Babyl. 5. Le trouble et la frayeur ont dérangé sa tête, Imbert, Jaloux sans amour, V, 15.
  • 7Jeter dans le désordre moral. Les mauvaises compagnies l'ont dérangé. Et cette jeune fille qui vous dérange, qui fait que vous manquez à votre parole, il se trouve que c'est moi, Marivaux, Marianne, 4e partie.
  • 8Se déranger, v. réfl. En parlant d'une machine, ne pas aller régulièrement. Cette montre se dérange facilement.

    Se déranger, en parlant de la fortune, être grevé de dettes, d'hypothèques. Ses affaires se dérangent beaucoup.

  • 9Quitter son rang, sa place. Je me suis dérangé pour le faire mieux placer. Ne vous dérangez pas, je reviendrai plus tard.

    Quitter ses occupations, ses affaires. Mme de Coulanges m'a menée ces derniers jours ; elle s'est toute dérangée pour moi, elle n'a songé qu'à moi, Sévigné, 347.

  • 10Avoir la raison troublée. On prétend que son esprit [de Charles-Quint] se dérangea dans la solitude de St-Just, Voltaire, Mœurs, 126.

    Tomber dans le désordre moral. Ces cœurs convertis qui se dérangent et qui retomberont bientôt dans leurs affections terrestres, Fléchier, Sermons, II, 44. Une fille qui se dérange et qui ne vit pas selon la règle, Bourdaloue, Exhort. sur l'observ. des règles, t. I, p. 231. L'abbé de Caudelet a passé le reste de sa vie sans s'être dérangé un moment, Saint-Simon, 54, 154. S'étant tout à fait dérangé, il s'est enfui du pays laissant sa femme…, Rousseau, Hél. VI, 10.

HISTORIQUE

XIe s. Od mil Franceis de France la lur terre, Gautier desrenget [se range le long] les destreiz et les tertres, Ch. de Rol. LXIII.

XIIe s. Quant un vaslez les fit tous desrengier…, Ronc. p. 187.

XIVe s. Après muet [s'avance] li dux de Bourgogne Contre qui Brebançons desrengent [se détachent], Guiart, Ms. f° 125, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Déranger : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉRANGER, DÉMAILLER LA BONNETTE, (Marine.) c’est-à-dire déboutonner la bonnette du corps de la voile.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Déranger : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « déranger » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « déranger »

Étymologie de déranger - Littré

Dé… préfixe, et ranger ; provenç. desrengar, desrencar, desrancar.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de déranger - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Dérivé de ranger avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déranger »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déranger derɑ̃ʒe play_arrow

Conjugaison du verbe « déranger »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe déranger

Évolution historique de l’usage du mot « déranger »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déranger »

  • Réunie à l’initiative de feu Abderrahmane Madoui, éditeur à la SNED, l’équipe «qui comptait une vingtaine de dessinateurs qui a réalisé numéro après numéro, et porté à bout de bras et à coups de cœur, bon an mal an la première revue de bande dessinée algérienne de fin 1969 à 1974». Il explique que les raisons de la cessation de la publication «sont multiples mais on peut dire que c’est parce qu’elle commençait à déranger les tenants de la pensée unique» El Watan, Lazhari Labter. Ecrivain, journaliste : «M’Quidèch a dérangé les tenants de la pensée unique» | El Watan
  • Passé le petit pont, après le snack et l’étang de pêche Le Paradoxe, on découvre cette longue étendue d’eau presque rectiligne. On s’engouffre le long du chemin de halage où le calme règne. Seul le retentissement du clocher de l’église du village vient parfois déranger le bruit des oiseaux et celui du vent. À gauche, au loin, direction l’Aisne, une éolienne surplombe la vue. À droite, trône la maison éclusière. Elle aussi devrait rouvrir pour accueillir des touristes à l’été 2021. LA VDN, Petite halte à Rejet-de-Beaulieu, au bord du canal de la Sambre à l’Oise
  • Le miel est un cadeau que les abeilles ne nous font pas vraiment de bonne grâce. Pour récupérer le précieux nectar, un apiculteur doit généralement enfumer la ruche, et souvent des abeilles se retrouvent écrasées ou noyées dans le miel au moment de sortir et replacer les cadres. Une solution ingénieuse a toutefois été trouvée en Australie, le Flow Hive, qui permet de récolter le miel en actionnant un robinet, sans déranger les abeilles. On vous en dit plus dans cet article. , Une astucieuse ruche récolte le miel sans perturber les abeilles
  • Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage. De Christiane Singer / La Mort viennoise
  • Réfléchir, c’est déranger ses pensées. De Jean Rostand / Pensées d’un biologiste
  • Nous ne devrions déranger nos amis que pour notre enterrement. Et encore ! De Emil Michel Cioran
  • Rien ne doit déranger l'honnête homme qui dîne. De Joseph Berchoux / La gastronomie
  • Reposer. Cesser de déranger. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • L'homme vaut-il la peine de déranger un Dieu pour le "créer" ? De Paul Valéry / Mélange
  • Pour se faire respecter, il faut exister, donc déranger. De Anonyme

Images d'illustration du mot « déranger »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déranger »

Langue Traduction
Corse disturbà
Basque traba egin
Japonais 気にする
Russe беспокоить
Portugais incomodar
Arabe يزعج
Chinois 麻烦
Allemand ärgern
Italien importunare
Espagnol molestar
Anglais to bother
Source : Google Translate API

Synonymes de « déranger »

Source : synonymes de déranger sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déranger »


Mots similaires