Immoral : définition de immoral


Immoral : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

IMMORAL, -ALE, -AUX, adj.

A. − [En parlant d'une pers.] Qui a une conduite contraire aux principes de la morale. Synon. corrompu, cynique, débauché, dépravé, dévergondé, dévoyé, impur, vicieux.Si le cœur des mortels se montrait à découvert, on ne ferait peut-être pas un pas dans la société sans rencontrer un être corrompu ou un homme immoral (Guilbert de Pixer., Coelina,1801, II, 9, p. 37).Un homme si décidé, si dur, si brutal, si parfaitement immoral qu'il en recevait une sorte de pureté, d'intégrité (Camus, Requiem,1956, 2epart., 4etabl., p. 880).
En partic. [En parlant d'un artiste ou d'un auteur] Dont les productions sont contraires à la morale. Vos regards se seraient détournés avec dégoût de l'auteur immoral, et votre conscience n'aurait pas attendu, pour se soulever, les syllogismes d'un orateur (Courier, Pamphlets pol., Procès, 1821, p. 111).
Emploi subst. Les immoraux et les athées, ce sont ces hommes, fermés à tous les airs venant d'en haut (Renan, Avenir sc.,1890, p. 78).
Les Immoraux. Partisans de Robespierre (ainsi nommés par les partisans de Danton). [Les résultats] des Jacobins ou ceux des Immoraux auraient-ils été supérieurs? (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 867).
B. − [En parlant d'un inanimé] Qui est contraire à la morale ou aux bonnes mœurs. Synon. déréglé, dissolu, honteux, inconvenant, indécent, licencieux, malsain, obscène :
... la plupart des gens, quand ils n'avaient pas entièrement déserté leurs devoirs religieux, ou quand ils ne les faisaient pas coïncider avec une vie personnelle profondément immorale, avaient remplacé les pratiques ordinaires par des superstitions peu raisonnables. Camus, Peste,1947, p. 1397.
En partic. [En parlant d'une production littér. ou artistique] Qui est contraire à la morale ou aux bonnes mœurs (dans sa forme ou dans son contenu). Les livres obscènes ne sont même immoraux que parce qu'ils manquent de vérité (Flaub., Corresp.,1876, p. 285).On était las des ouvrages sans moralité, je ne veux pas dire des ouvrages immoraux, mais des livres qui ne prouvent rien (Barrès, Cahiers, t. 10, 1913, p. 183).
Prononc. et Orth. : [im(m)ɔ ʀal], masc. plur. [-ʀo]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. [Av. 1662 « contraire à la morale » (Pasc. ds Besch. 1845)]; 1770 (Raynal, Hist. phil., XIX, 6, éd. 1780 ds Littré). Dér. de moral*; préf. in-1* négatif; cf. l'angl. immoral (1660 ds NED). Fréq. abs. littér. : 385. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 662, b) 516; xxes. : a) 621, b) 421.
DÉR.
Immoralement, adv.D'une façon immorale. Je suis sans cesse sur le point d'envoyer immoralement au diable soit l'Académie des sciences morales qui m'a imposé cette grande tâche, soit la politique qui m'empêche de la remplir (Tocqueville, Corresp. [avec Gobineau], 1843, p. 60).[im(m)ɔ ʀalmɑ ̃]. 1reattest. 1836 (Ac. Suppl.); de immoral, suff. -ment2*.
BBG. Barb. Loan-words 1921, p. 259. - Frey 1925, pp. 202-203. - Gohin 1903, p. 281. - Undhagen (L.). Morale et les autres lexèmes formés sur le radical moral-. Lund, 1975, p. 174.

Immoral : définition du Wiktionnaire

Adjectif

immoral \i(m).mɔ.ʁal\ masculin

  1. Qui est contraire à la morale.
    • Doctrine immorale.
    • Ouvrage immoral.
    • livres immoraux.
  2. Qui est sans principes de morale.
    • Le chevalier d’industrie, la fille de joie, le voleur, le brigand, et l’assassin, le joueur, le bohème sont immoraux, et le brave bourgeois éprouve à l’égard de ces « gens sans mœurs » la plus vive répulsion. — (Max Stirner, cité dans Le Stirnérisme, Émile Armand, 1934)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Immoral : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMMORAL, ALE. adj.
Qui est contraire à la morale. Doctrine immorale. Ouvrage immoral. Livres immoraux. Il signifie aussi Qui est sans principes de morale. C'est un homme immoral.

Immoral : définition du Littré (1872-1877)

IMMORAL (i-mmo-ral, ra-l') adj.
  • Qui est sans principe de morale, sans mœurs. Caractère immoral. Entassez des monceaux d'or sur des monceaux d'or; et soyez heureux, si l'homme immoral peut l'être, Raynal, Hist. phil. XIX, 6.

    En parlant des choses. Ouvrage immoral. Conduite immorale.

    S. m. pl. Les immoraux, nom donné, dans le parti de Robespierre, aux partisans de Danton. Les indulgents et les immoraux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « immoral »

Étymologie de immoral - Littré

Im… négatif, et moral.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de immoral - Wiktionnaire

 Dérivé de moral avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de immoral - Wiktionnaire

Composé du préfixe négatif in- et de moral.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « immoral »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
immoral immɔral play_arrow

Citations contenant le mot « immoral »

  • Rappelons que le Nouveau Code pénal publié par Jovenel Moise est un plagiat du code pénal français a relaté le Sénateur Youri La tortue qui a également considéré comme un code pénal colonial, immoral et anti-social. Rezo Nòdwès, Cap-Haïtien : Les protestants dans les rues contre le Code Pénal publié par Jovenel Moïse | Rezo Nòdwès
  • En résumé les citoyens français participent au bien-être d'Apple en achetant ses produits mais Apple ne verse pas les impôts à hauteur de ses activités en France et ne contribue pas au bien être de la France ce qui est totalement immoral mais non illégal du fait du droit européen...Le modèle actuel permet à une entreprise étrangère de s'installer dans tout pays d'Union Européenne moins disant en terme fiscal ou social et d'exporter sans droits de douane, ce qui finit au final à faire s'écrouler les Etats où les prestations sociales sont importantes comme la France. Businesstravellerfrance, L’Europe contre les entreprises européennes?
  • Aussi, le Parti Démocratique Sénégalais attire respectueusement l’attention du Chef de l’État sur le comportement délictuel du Ministre de l’Environnement pour ce comportement immoral aux antipodes des valeurs éthiques et morales qui fondent une République et lui demande des sanctions immédiates. Afrik.com, Scandale des gazelles oryx : ancien Président du Sénégal, Me Wade porte plainte
  • «Le profilage racial n’assure pas plus de sécurité. Ça pourrit le climat social, ce qui crée de l’insécurité. Parce qu’on est des êtres humains, criminaliser la couleur de la peau de quelqu’un, c’est immoral» 98.5 FM, Profilage racial | «Criminaliser la couleur de la peau de quelqu’un, c’est immoral» - Lise Ravary - 98.5 FM
  • La nature n'est ni morale ni immorale, elle est radieusement, glorieusement, amorale. De Théodore Monod / Carnets
  • La nature et l'histoire sont foncièrement immorales. De Friedrich Nietzsche / Aurore, 1881
  • Nous sommes irresponsables des bizarreries de notre cervelle. Nous ne pouvons que chasser l'immoral et l'illogique, mais non l'empêcher de venir. De Jules Renard / Journal 1887-1892
  • Rien de ce qui se fait au lit n'est immoral s'il contribue à perpétuer l'amour. De Gabriel Garcia Marquez / L'amour au temps du choléra
  • Ce qui est moral est ce que vous trouvez bon après et ce qui est immoral est ce que vous trouvez mauvais après... De Ernest Hemingway / La mort dans l'après-midi
  • Un livre obscène, c'est tout simplement un livre mal écrit. Le talent n'est jamais obscène. Ni à plus forte raison immoral. De Raymond Poincaré / Procès de la Chanson des Gueux de J. Richepin
  • Dire qu'un livre est moral ou immoral n'a pas de sens, un livre est bien ou mal écrit c'est tout. De Oscar Wilde / Le portrait de Dorian Gray
  • Minuit : Limite du bonheur et des plaisirs honnêtes ; tout ce qui se fait au-delà est immoral. De Gustave Flaubert
  • Je ne connais rien d'aussi immoral que les fonds secrets si ce n'est les fonds publics. De Henri Rochefort / La Lanterne
  • L’amour, même en dehors du mariage, est toujours moral ; un mariage sans amour est toujours immoral. De Ellen Kay
  • Tout ce que je désire vraiment, c'est immoral, illégal ou ça fait grossir. De Alexander Woolcott
  • Le bonheur se vit à deux. C'est pourquoi on le déclare immoral. De Jacques de Bourbon Busset
  • Quand un livre est bien écrit, il est toujours immoral ! De Marie-Claire Blais / Les apparences
  • Le suicide est le plus immoral des crimes. De Massimo Bontempelli
  • Il n'existe pas de livre moral ou immoral. Un livre est bien écrit ou mal écrit, c'est tout. Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde, Le Portrait de Dorian Gray, Préface The Portrait of Dorian Gray, Preface
  • Les livres que le monde appelle immoraux sont ceux qui lui montrent sa propre ignominie. Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde, Le Portrait de Dorian Gray The Portrait of Dorian Gray

Traductions du mot « immoral »

Langue Traduction
Corse immorale
Basque immoral
Japonais 不道徳
Russe аморальный
Portugais imoral
Arabe عديم الاخلاق
Chinois 不道德
Allemand unmoralisch
Italien immorale
Espagnol inmoral
Anglais immoral
Source : Google Translate API

Synonymes de « immoral »

Source : synonymes de immoral sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « immoral »


Mots similaires