Animosité : définition de animosité


Animosité : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ANIMOSITÉ, subst. fém.

Manifestation d'un sentiment vif et parfois durable de malveillance systématique :
1. Quant à l'autre objet et pâture de son animosité active, il y arriva vite (...) comme je l'écoutais sans objection, il m'en savait gré, et l'ombre jalouse que j'avais cru voir d'abord à sa face se dissipait en éclair d'amitié, tandis qu'ainsi il m'entretenait de sa haine. Sainte-Beuve, Volupté,t. 2, 1834, p. 242.
2. Il est rare qu'une œuvre d'art soulève quelque animosité sans exciter d'autre part quelque sympathie et si, longtemps après ces manifestations diverses du blâme et de la bienveillance, l'auteur, mûri par la réflexion et par les années, veut retoucher son œuvre, il court le risque de déplaire également à ceux qui l'ont condamnée et à ceux qui l'ont défendue : ... G. Sand, Lélia,1839, p. 349.
3. ... ça me paraît un temps où l'usine où je travaille est fermée. Plus de publications de livres, plus de critique dans les journaux; et si par hasard, il est parlé de votre personne, c'est fait sans application, sans passion, sans animosité. E. et J. de Goncourt, Journal,1892, p. 310.
4. Oui, mon cher, l'amour nous paraissant trop fade, nous avons pris le parti de nous haïr. À vrai dire, ça a commencé bien avant; oui, dès notre embarquement; d'abord, ce n'était que de l'irritation, une sourde animosité qui n'empêchait pas les corps à corps. Avec le beau temps, c'est devenu féroce. Ah! Je sais à présent ce que c'est que d'éprouver de la passion pour quelqu'un ... Gide, Les Faux-monnayeurs,1925, p. 1194.
5. Heureux xviiiesiècle, où la guerre n'engendrait pas de haine durable, où le poison des animosités nationales n'était pas inoculé et exaspéré à plaisir par tous les moyens dont aujourd'hui l'état dispose, y compris l'école. Benda, La Trahison des clercs,1927, p. 255.
SYNT. Regard chargé d'animosité; animosité profonde, croissante, réciproque; vive, forte, sourde, vieille animosité; avoir de l'animosité contre, pour qqn; nourrir une animosité contre qqn; inspirer, montrer, témoigner de l'animosité à qqn; garder, conserver de l'animosité contre, pour qqn.
En partic. Emportement violent dans une discussion, une polémique, un affrontement. Mettre de l'animosité dans qqc.; avec, sans animosité :
6. Saladin frémit de tant d'arrogance, et se précipite dans l'arêne. Les voilà aux mains : jamais tant d'animosité et de rage n'enflammèrent deux ennemis; la pointe émoussée de leur glaive sert mal leur ressentiment, et, à son défaut, ils voudroient que la violence des coups remplaçât le mal qu'elle ne peut faire. Tous les spectateurs sont émus; ils regardent en silence cette lutte terrible; ... MmeCottin, Mathilde,t. 2, 1805, p. 178.
7. ... « il n'a en tout cas pas compris que c'était là une condition sine qua non, dit-il enfin. − Je suppose qu'il a compris ce qu'il voulait comprendre, dit Trarieux avec une pointe d'animosité. Écoutez, dit-il d'un ton conciliant, pourquoi ma proposition vous semble-t-elle tellement inacceptable? Vous vous êtes irrité parce que vous vous êtes cru victime d'une manœuvre malhonnête; ... » S. de Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 237.
Par figure étymol. [Subst. corresp. à animé] Grande vivacité :
8. Mais ils sont encore quelques-uns, quelques-unes [des acteurs] que l'on a envie d'applaudir avec une sorte d'animosité affectueuse ... Colette, La Jumelle noire,1938, p. 44.
PRONONC. : [animozite]. Harrap's 1963 est le seul à transcrire la 3esyllabe avec [ɔ] ouvert. Passy 1914 transcrit cette syllabe mi-longue : animo:zite. − Rem. Fér. 1768 fait observer que la 3esyllabe est longue : animôsité. Fér. Crit. t. 1 1787 ne retient pas cette durée. Enq. : /animozite/.
ÉTYMOL. ET HIST. − Av. 1382 « ardeur, âpreté » (Oresme, Thèse de Meunier ds Gdf. : Pleins de animosité ou hardiece. Sans animosité ou sans grant courage). Empr. au lat. chrét. animositas « inimitié » (St Augustin, Serm., 285, 6 ds Blaise), lui-même issu du lat. impérial (ives.) au sens de « ardeur passionnée, impétuosité » (Macrobe, Ammien Marcellin ds TLL s.v., 88, 13 et 21).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 169.
BBG. − Lacr. 1963. − Laf. 1878. − Lav. Diffic. 1846. − Noter-Léc. 1912.

Animosité : définition du Wiktionnaire

Nom commun

animosité \a.ni.mɔ.zi.te\ féminin

  1. Disposition persistante de malveillance qui porte à nuire à quelqu’un.
    • Ils se cherchèrent plus d’une fois, stimulés par une animosité mutuelle, sachant bien que la chute de l’un ou de l’autre déterminerait la victoire. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • — C'est bon, tu as fini de faire des cochonneries avec ton crush numéro 1 ? rigola Lila au téléphone, sans un soupçon d’animosité, de jalousie ou de malveillance. — (T. Gephart, Couple improbable, tome 1 : Crush, traduit de l'anglais par Alma Tully, Éditions MxM Bookmark (Collection Infinity), 2019, chap. 13)
  2. Chaleur excessive, d’une certaine violence dans un débat, dans une discussion verbale, dans une querelle de plume.
    • Clemenceau par ces procédés […] suscite de vives animosités qui vont en se multipliant. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Animosité : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANIMOSITÉ. n. f.
Disposition persistante de malveillance qui porte à nuire à quelqu'un. Avoir une grande animosité contre quelqu'un. Agir par animosité, par pure animosité, avec animosité, sans animosité. Les animosités se perpétuent trop souvent dans les familles. Il se dit aussi d'une Chaleur excessive, d'une certaine violence dans un débat, dans une discussion verbale, dans une querelle de plume. Cet avocat a mis de l'animosité dans sa réplique. Il y avait de part et d'autre, dans ce débat, trop d'animosité.

Animosité : définition du Littré (1872-1877)

ANIMOSITÉ (a-ni-mô-zi-té) s. f.
  • 1Sentiment permanent de haine qui porte à nuire. Avoir de l'animosité contre quelqu'un. Contraint tout d'un coup de s'opposer aux entreprises extravagantes et aux animosités envenimées de quelques-uns de ses confrères, Fléchier, Panég. II, 454. Nourrir des envies, des animosités, des délicatesses, Massillon, Avent, Disp. à la comm. Une animosité qui commençait à aigrir et troubler votre cœur, Massillon, Profession religieuse, Serm. 4. Quelle est la manie de quelques hommes qui, sans aucune animosité, se font un devoir d'attaquer les grandes réputations…, Vauvenargues, Max. 59.
  • 2Violence et acharnement dans une discussion, un débat. Il y avait de part et d'autre dans ce débat trop d'animosité.

HISTORIQUE

XIVe s. Pleins de animosité ou hardiece. Sans animosité ou sans grant courage, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVIe s. Partant se veoit l'animosité et illegalité manifeste des accusateurs, Montaigne, I, 99. Poussés d'une incredible animosité, Carloix, I, 44. Aux craintifs, la faculté vitale et animosité qui est au cœur, est imbecile, Paré, I, 18. Laissant à part ses animosités [vivacités, injures], lesquelles estime luy estre eschappées…, Paré, Licorne, réplique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « animosité »

Étymologie de animosité - Littré

Provenç. animositat ; espagn. animosidad ; ital. animosità ; d'animositas, d'animus, esprit, le même que anima (voy. ÂME).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de animosité - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin animositas, « courage » puis « violence. »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « animosité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
animosité anɛ̃ɔsite play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « animosité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « animosité »

  • La grande majorité des membres de l’APRM ne nourrit aucune animosité envers la Nation innue, bien au contraire, précise l’organisme dans son communiqué du vendredi 26 juin. « Nos relations sont tissées sous le signe du partage et du respect, des valeurs fondamentales de notre organisation », assure le porte-parole de l’APRM Michel Villeneuve. Ma Côte-Nord, L’APRM veut un dialogue permanent et constructif avec les Innus
  • D’une rare animosité dans cette ville bercée par la douceur ligérienne, la crise du Grand Théâtre trouverait son origine, d’après M. Pionnier, dans les replis d’un conflit plus ancien, portant sur les rémunérations des musiciens. Dotés de contrats à durée déterminée d’usage (CDDU), ceux-ci sont engagés ponctuellement au gré des productions. En 2017, les musiciens ont obtenu ce qu’ils réclamaient : l’augmentation de 30 % de leurs cachets, non conformes jusqu’alors à la convention collective. Le Monde.fr, Mélodrame à l’Opéra de Tours
  • A la rentrée de septembre 1973, il rejoint, au groupe scolaire d’Ossun, son épouse Alberte nommée l’année précédente, il y restera jusqu’à sa retraite en 1997. Instituteur "à l’ancienne" mais novateur pour le périscolaire, il s’attira l’animosité de quelques parents d’élèves. Par contre la majorité sut apprécier son modernisme et l’aidèrent pour le financement d’activités avant-gardistes par l’organisation de loto, fête de l’école et tombolas. C’est ainsi qu’une génération d’enfants connut les sorties extrascolaires en Allemagne, Angleterre et en Espagne, une visite de l’assemblée nationale en compagnie de Paul Guth, une finale aux Incollables à Paris et un titre de champion départemental de foot à 5. ladepeche.fr, Ossun. Hommage à Pierre Ribot - ladepeche.fr
  • L’animosité des démocrates à l’égard de la dictature n’est pas à démontrer. , Démocratie contre dictature - La Liberté
  • Rénover la place de jeux du temple pour en faire une zone vraie de rencontre. C’est le projet sur lequel devait se prononcer jeudi soir le Conseil communal de Gland. A priori, sur le papier, ce projet porté par la Municipalité n’avait pas de quoi susciter d’animosité. D’abord parce que l’aire de jeux, vieillissante, doit impérativement être assainie. Puis parce que la commune manque encore de lieux de rassemblements dignes de... , Gros «clash» autour d’une place de jeux glandoise
  • Hélas, l’animosité créée par cette déplorable affaire à laquelle les âmes pures n’accordent plus le moindre intérêt quant à son issue finale (que ce soit chez les Espérantistes ou les Widadis) dit tout à fait le contraire. La Presse de Tunisie, Affaire EST-WAC: Halte à l’animosité ! | La Presse de Tunisie
  • L'animosité, l'intolérance, le fanatisme ne favorisent jamais entre elles la bonne entente. Partout où vivent côte à côte des races différentes, la plus faible est vouée à l'oppression de la plus forte, conquérante ou usurpatrice. De Mariline / Le Flambeau sacré
  • L'animosité c'est comme la sympathie, ça se communique sans s'expliquer. De Reine Malouin / Cet ailleurs qu'on respire
  • Mes parents avaient vécu quarante ans ensemble, mais par pure animosité. De Woody Allen / L’amour coupé en deux

Traductions du mot « animosité »

Langue Traduction
Portugais animosidade
Allemand feindseligkeit
Italien animosità
Espagnol animosidad
Anglais animosity
Source : Google Translate API

Synonymes de « animosité »

Source : synonymes de animosité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « animosité »



mots du mois

Mots similaires