Appareiller : définition de appareiller


Appareiller : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

APPAREILLER1, verbe.

I.− Emploi trans.
A.− TECHN. Préparer une chose complexe en vue d'une utilisation précise.
1. ARCHIT. ,,Tracer les épures sur un plan, les reporter en grand sur un enduit, et en appliquer les figures et dimensions sur toutes les faces des pierres, pour les faire tailler selon la mesure que chacune doit occuper.`` (Jossier 1881).
P. ext. Tailler les pierres selon cette mesure :
1. C'est surtout l'absence de style qui me choque. Ce sont d'excellents matériaux, rassemblés avec soin pour un grand ouvrage, mais la pierre est appareillée sans soin, les jointures ne se rapportent pas; et puis, il faudrait essayer de mettre toutes les pierres les unes sur les autres. Un beau projet ne prend le nom de monument que quand il est bien bâti et que l'exactitude de l'exécution garantit la solidité. Delécluze, Journal,1825, p. 143.
2. CHAPELLERIE, TEXT. Préparer le mélange des poils et des laines entrant dans la confection d'un chapeau. Dans les manufactures de soie, préparer les soies.
3. CHIR. Munir (un organe) d'un appareil de prothèse.
4. MAR. Appareiller un bateau. Préparer un bateau pour la navigation. Appareiller une ancre. ,,La préparer pour le service qu'elle doit rendre à un moment donné`` (Jal 1848). Appareiller une voile. ,,Déployer cette voile, et la présenter au vent de telle sorte qu'elle fonctionne convenablement.`` (Jal 1848).
5. PÊCHE. Appareiller un filet. Le préparer pour la pêche.
B.− Région. (Canada). Préparer, disposer, habiller, dresser, orner (cf. anc. et moyen fr., le sens de préparer, apprêter). Appareiller qqn. L'habiller. Appareiller le dîner. Préparer le dîner.
II.− Emploi intrans.
A.− MAR. Quitter le port ou le lieu d'un mouillage :
2. À sept heures du matin, nous appareillâmes, nous faisant remorquer par nos canots et chaloupes... Voyage de La Pérouse autour du monde,t. 2, 1797, p. 56.
3. Voilà : de grands bancs de poissons, qu'on n'attendait pas du tout, avaient été signalés d'Angleterre comme devant passer le soir, un peu au large d'Aurigny; alors tout ce qu'il y avait de bateaux dans Ploubazlanec avait appareillé en hâte. Loti, Pêcheur d'Islande,1886, p. 45.
4. Comme j'étais le dernier et qu'ils n'en attendaient plus d'autres, nous nous acheminâmes vers la ville au grand port où appareillent les navires. Des clameurs en venaient vers nous sur la plage. Gide, Le Voyage d'Urien,1893, p. 15.
5. L'ouïe, ce sens délicieux, nous apporte la compagnie de la rue, dont elle nous retrace toutes les lignes, dessine toutes les formes qui y passent, nous en montrant la couleur. Les « rideaux » de fer du boulanger, du crémier, lesquels s'étaient hier soir abaissés sur toutes les possibilités de bonheur féminin, se levaient maintenant, comme les légères poulies d'un navire qui appareille et va filer, traversant la mer transparente, sur un rêve de jeunes employées. Proust, La Prisonnière,1922, p. 116.
P. ext., arg. de mar. Partir, s'en aller :
6. J'appareille à côté, je vais dans la chambre voisine. Esn.1966.
B.− Région. (Canada).
1. Se préparer, s'habiller, faire sa toilette.
2. ,,Il faut appareiller = il faut se préparer à partir`` (Canada 1930).
PRONONC. : [apaʀ εje], j'appareille [ʒapaʀ εj]. Pt Rob. transcrit le mot avec [e] fermé pour la 3esyllabe du mot. Warn. 1968 donne les 2 possibilités de prononc. Il réserve celle avec [ε] ouvert au lang. soutenu, celle avec [e] fermé au lang. cour. (pour la transcription avec [λ], cf. appareil).
ÉTYMOL. ET HIST. − Ca 1100 trans. sens gén. apareiller « préparer » (Roland, éd. Bédier, Paris, 1960, 643 : L'aveir Carlun est il apareilliez) − 1611, Cotgr.; subsiste dans les emplois techn.; a) 1350 archit. apparler « préparer la taille des pierres » (Arch. Nord., B 15504, fo50 ds IGLF Techn.); b) xiies. trans. mar. appareillier « apprêter, gréer (un navire) » (Mém. de la Sté des Antiquaires de Normandie, 311. VII-320, ibid.); 1544 intrans. « faire les manœuvres pour partir, quitter le port » (Cartier, Voi., 13 ds Fr. mod., t. 25, p. 305); c) 1751 technol. (chapelier) (Encyclop.); d) 1838 pêche (Ac. Compl. 1842). Empr. au b. lat. *appariculare « préparer », lui-même dér. du lat. apparare « id. » (Plaute ds TLL s.v., 269, 60).
BBG. − Ac. Gastr. 1962. − Barb.-Cad. 1963. − Baudr. Chasses 1834. − Bél. 1957. − Dul. 1968. − Canada 1930. − Chabat t. 1 1875. − Goug. Mots t. 2 1966, pp. 146-147. − Jossier 1881. − Nysten 1814. − Noël 1968.

APPAREILLER2, verbe trans.

I.− Emploi trans. Appareiller deux ou plusieurs choses; appareiller une chose à (avec) une autre.
A.− Mettre ensemble ce qui est pareil.
1. [Le compl. désigne des choses] Unir des choses semblables; assortir :
1. Comment niveler toutes ces hauteurs différentes, rapprocher ce qui doit être écarté, appareiller ce qui n'a pas de rapports et vouloir contenir dans les mêmes limites, habiller du même costume, enfermer sous la même forme, toutes ces différences essentielles d'origine, de nationalité, de siècles, d'époques? Flaubert, La 1reÉducation sentimentale,1845, p. 237.
2. En février, on scie les troncs en rondelles de 40 à 45 centimètres, elles-mêmes ensuite fendues en cubes. Et ces cubes travaillés à la hachette, une hachette au taillant très long et incurvé, dont le manche renflé au bout fait contrepoids, sont vaguement enfin façonnés en sabots que l'on appareille. Ils commencent à aller deux par deux. Pesquidoux, Chez nous,t. 1, 1921, p. 216.
Spéc., TECHNOL. Joindre ensemble des planches de même longueur et de même épaisseur.
2. Rare. [Le compl. désigne des pers.] Réunir, de fait ou en pensée, deux ou plusieurs personnes, en raison de leurs affinités ou préoccupations communes :
3. Les quatre personnages regardèrent alors Lucien pendant le temps que la marquise parla. Quoiqu'à deux pas du nouveau venu, De Marsay prit son lorgnon pour le voir; son regard allait de Lucien à Madame de Bargeton, et de Madame de Bargeton à Lucien, en les appareillant par une pensée moqueuse qui les mortifia cruellement l'un et l'autre; il les examinait comme deux bêtes curieuses, et il souriait. Balzac, Les Illusions perdues,1843, p. 187.
P. ext., vieilli, ou p. plaisant. Marier :
4. Bourgeois et bourgeoises, vilains et vilaines se flairent, se choisissent à loisir. Il en va tout autrement pour les têtes couronnées. L'opportunité gouvernementale appareille le masculin au féminin sans se soucier des sentiments individuels. Audiberti, Le Mal court,1947, II, p. 161.
3. [Le compl. désigne des animaux] Les réunir pour leur faire effectuer un travail en commun; les accoupler pour la reproduction :
5. Et quand l'amour appareille La biche au cerf langoureux, Aux fleurs des genêts l'abeille Prend son miel délicieux. Murger, Les Nuits d'hiver,Les Abeilles, 1861, p. 69.
B.− Rendre pareilles les choses dissemblables, les égaliser :
6. Nous sommes d'étranges gens, nous laissons démolir l'hôtel de la Trémouille et nous bâtissons cette chose! Nous souffrons que des messieurs qui se croient et se disent architectes baissent sournoisement de deux ou trois pieds, c'est-à-dire défigurent complètement le charmant toit aigu de Dominique Boccador pour l'appareiller, hélas! avec les affreux combles aplatis qu'ils ont inventés. Hugo, Le Rhin,1842, p. 92.
Spécialement
1. ALIM. ,,Réunir des composants alimentaires : asperges, biscuits ... pour les couper à la même longueur.`` (Ac. Gastr. 1962).
2. TEXT. Égaliser les parties qui composent le corps de l'étoffe.
Rem. Les deux valeurs « unir » et « rendre pareil à » peuvent se rencontrer chez tel écrivain-poète :
7. Un doux gargouillis dans une rigole de sable (la marée baisse) travaille à appareiller à la terre ce paysage de déluge, − bruit presque humain déjà des eaux canalisées, comme la hache du bûcheron qui défriche. Gracq, Un Beau ténébreux,1945, p. 14.
II.− Emploi pronom.
A.− Devenir pareil, assorti à.
1. Emploi réfl. S'appareiller avec :
8. Ils parlent dans le soir d'un air avertisseur Et disent d'être doux et d'être bénévoles; Ils ont des mots ouatés et blancs de confesseur, Des mots tels qu'on en lit au long des banderoles Peintes, dans les missels, aux lèvres des élus. Ils parlent lentement, avec des voix si nulles! Voix comme en rêve; voix en conciliabules, S'appareillant avec leurs yeux irrésolus. Rodenbach, Le Règne du silence,1891, p. 25.
2. Emploi réciproque :
9. ... le bon Geruzez, qui lui-même a résumé élégamment et avec assez de justesse l'histoire littéraire du passé, mais qui ne compte pas comme critique contemporain, s'est épris d'un bel amour pour Turquety; il faisait pour lui seul une exception entre tous les poètes de la nouvelle école : un tel choix juge le critique et le poète : ils s'appareillaient tous deux. Sainte-Beuve, Pensées et maximes,1869, p. 133.
B.− ARCHIT. [En parlant de pierres ou de moellons taillés] S'assembler exactement.
C.− ORNITH. [En parlant des oiseaux] S'accoupler.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1130-40 trans. apareiller « unir (un homme et une femme) » (Wace, Vierge Marie, éd. V. Luzarche, 62 ds T.-L. : Corteisement l'apareilla Qui virge a virge comanda) − fin xiiies., ibid.; repris comme terme techn. 1680 pronom. « s'accoupler (en parlant d'oiseaux) » (Rich.); 2. 1204 pronom. « se joindre à (son pareil) » (Reclus de Molliens, Charité, II, 4 ds Gdf. Compl. : Le bon au bon, le mal au mal, Cascuns requiert son parigal Et a son sanlant s'appareille), attest. isolée; à nouv. 1690 trans. (Fur. : Appareiller [...] Trouver un pareil à quelque chose pour les joindres [sic] ensemble). Dér. de pareil*; préf. a-1*, dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 187. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 357, b) 276; xxes. : a) 162, b) 242.
BBG. − Barber. 1969. − Baudr. Pêches 1827. − Bonnel-Tassan 1966. − Esn. 1966. − France 1907. − Gruss 1952. − Guilb. Aviat. 1965. − Jal 1848. − Larch. Suppl. 1880. − Soé-Dup. 1906. − Will. 1831.

Appareiller : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

appareiller \a.pa.ʁe.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Unir, joindre ensemble deux êtres ou deux choses semblables.
    • Pas de fermes isolées, rien que des bourgs formés de maisons les plus dissemblables, qu'une lézarde de géraniums essaye en vain d'appareiller. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
  2. (Vieilli) Accoupler deux bêtes en vue de la reproduction.
    • Appareiller une vache flamande avec un taureau anglais.
    • Quand la tourterelle a perdu sa compagne, elle ne s’appareille plus avec une autre.
  3. (Manufacture) Former les mélanges, égaliser, mettre de niveau, apprêter, joindre des choses égales.
  4. (Architecture) (Maçonnerie) Tracer l’appareil, donner les mesures justes pour tailler des pierres.
    • Il faudra appareiller des pierres pour préparer la construction.

Verbe 2

appareiller \a.pa.ʁe.je\ transitif

  1. Préparer, disposer.
    • Je vais appareiller ce filet en vue de la pêche.
  2. (Médecine) Équiper d'une prothèse.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

appareiller intransitif

  1. (Marine) Se préparer à prendre le large.
    • Les saluts et souhaits de bon voyage furent échangés entre les deux navires, et nous appareillâmes pour Jan-Mayen. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Enfin, je pus appareiller le 27 février, suivi de plusieurs amis qui, dans un canot à moteur, prenaient des photographies de mon départ. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Appareiller : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APPAREILLER. v. tr.
Joindre ensemble deux êtres ou deux choses pareilles. Appareiller des bœufs, des chevaux pour le labour. Appareiller des vases, des étoffes. Ces rubans ne s'appareillent guère. C'est un fripon avec qui il est digne de s'appareiller. Il signifie spécialement Accoupler deux bêtes en vue de la reproduction. Appareiller une vache flamande avec un taureau anglais. Quand la tourterelle a perdu sa compagne, elle ne s'appareille plus avec une autre.

Appareiller : définition du Littré (1872-1877)

APPAREILLER (a-pa-rè-llé, ll mouillées) v. a.
  • 1Trouver un pareil à quelque chose. Il faut appareiller ces gants, ces souliers, ces pistolets.
  • 2 En termes d'architecture, marquer les pierres selon qu'elles doivent être taillées.
  • 3En économie rurale, et en parlant des animaux domestiques, choisir deux individus pour les faire concourir simultanément à un but commun. On dit aussi appatronner.
  • 4 En termes de pêche, appareiller un filet, le disposer pour la pêche.
  • 5 Technologie. Apprêter le mélange des poils et des laines pour faire un chapeau.
  • 6Joindre ensemble des planches de même longueur et de même épaisseur.
  • 7 V. n. Terme de marine. Mettre à la voile. Nous appareillâmes le lendemain pour retourner en Angleterre, Voltaire, Jenni, 12.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

  • 8S'appareiller, v. réfl. Se joindre à un de ses pareils. Ils sont dignes de s'appareiller.
  • 9S'accoupler, en parlant des oiseaux. Quand la tourterelle a perdu sa compagne, elle ne s'appareille plus avec une autre, Richelet.

HISTORIQUE

XIe s. L'aveir Carlon est-il apareillez ? Ch. de Rol. L. Et de bataille sont tuit apareillez, ib. LXXXVIII.

XIIe s. Plus grant navie [flotte] ne fut apareillée, Ronc. p. 118. De beles armes [ils] furent aparellié, ib. p. 180. Le terme vous dirai de vous aparoillier ; D'hui cest jour en un an soiez prest d'ostoier [entrer en campagne], Sax. XVI.

XIIIe s. Et l'empereres Alexis avoit appareillies grans gent pour assaillir aus trois portes, Villehardouin, LXXXI. Menestrel s'apareillent pour faire leur mestier, Berte, X. Son afaire [elle] appareille, mains [moins] qu'ele peut, detrie [tarde], ib. LXXII. Et lors fu mout trestout appareilliés li lis [le lit], ib. LXXV. Nous sommes tout aparelliet de deffendre le roiaume et vous et nous et nos hommes, Chr. de Rains, 24. Et li veneres moult se peine De ses levriers apareillier, Ren. 22209. Lors te vendra en remembrance Et la façon et la semblance à cui nule ne s'apareille, la Rose, 2447. Especialment l'espée temporel doit toz jors estre apareillie por garder et deffendre Sainte Eglise toutes les fois que mestiers est, Beaumanoir, XLVI, 12. En ce point que je appareilloie pour mouvoir, Joinville, 208. Ainçois manjoit ce que ses queus li appareilloient devant li, Joinville, 193.

XVe s. La dame fit appareiller toutes ses besognes, et payer et delivrer aux hostes…, Froissart, I, I, 12. Où le roy Philippe estoit tout appareillé de le recevoir [Édouard à Amiens], Froissart, I, I, 52. Pour eviter tous ces grans perilz qu'il veoit appareiller contre luy, Commines, IV, 8. Noz œuvres envers luy [Dieu] ne d'ung costé ne d'autre n'estoient point dignes de recepvoir cette longue paix qui nous estoit appareillée, Commines, V, 13.

XVIe s. Si estoit le peuple prest et appareillé de proceder par la pluralité des voix au bannissement de l'ostracisme, Amyot, Alc. 20. Surprendre les ennemis en desarroy, estans empeschez à faire leur logis et appareillez à soupper, Amyot, Timol. 16. Ilz le firent advertir qu'il se gardast du poison qu'on luy avoit appareillé, Amyot, Flamin. 41. Les Aegyptiens qui s'appareilloient pour voguer aprèz eulx, Amyot, Pomp. 110. La merci est appareillée à toutes fautes, quand le pecheur se retourne par devers la clemence du Seigneur, Calvin, Instit. 437. Cela donna moien à Lansac, appareillant de bon matin, de prendre sa place au siege, D'Aubigné, Hist. II, 300.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Appareiller : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

APPAREILLER, v. neut. (Marine.) c’est disposer toutes choses dans un vaisseau pour mettre à la voile : on dit qu’une voile est appareillée, pour dire qu’elle est déployée, & en état de recevoir le vent. Pour appareiller, il faut ordinairement virer l’ancre, & la bosser, deferler ce qu’on veut porter de voiles, & mettre toutes les manœuvres en état, en larguant quelques-unes, & halant sur quelques autres. Voyez Bosser, Deferler, Larguer, Haler &c. (Z)

Appareiller le corps, les arcades, les semples, &c. dans les manufactures de soie ; c’est égaliser toutes les parties dont sont composés les corps, les arcades, les semples, &c. de maniere qu’elles soient toutes de niveau, & que l’une ne soit pas plus haute que l’autre ; voyez à l’article Velours cizelé, la nécessité de cette attention.

Appareiller, terme de Chapelier, c’est former le mêlange des poils ou des laines qui doivent entrer dans la composition d’un chapeau, selon la qualité qu’on veut lui donner.

Appareiller, en terme de Layetier, c’est joindre ensemble une ou plusieurs planches d’égale grandeur.

Appareiller, v. act. (Manege.) se dit de deux, de quatre, ou de six chevaux de même poil, qu’on veut mettre à un carrosse : on dit aussi apparier. Appareiller, en terme de haras, signifie faire saillir à un étalon la jument la plus propre pour faire avec lui un beau & bon poulain. (V)

Appareilleur, s. m. (Architect.) est le principal ouvrier chargé de l’appareil des pierres pour la construction d’un bâtiment ; c’est lui qui trace les épures par paneaux ou par écarissement, qui préside à la pose, au racordement, &c. Il seroit nécessaire que ces sortes d’ouvriers sûssent dessiner l’Architecture, cette science leur apprendroit l’art de profiler, & de former des courbes élégantes, gracieuses, & sans jarrets ; il seroit aussi très-important qu’ils fussent mathématiciens, afin de pouvoir se rendre compte de la poussée des voûtes, du poids, de la charge, & du fruit qu’il convient de donner au mur, selon la diversité des occasions qu’ils ont d’être employés dans les bâtimens ; mais la plûpart de ceux qui se donnent pour tels, n’ont que le métier de leur art, malgré les cours publics qui leur sont offerts à Paris pour s’instruire. (P)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « appareiller »

Étymologie de appareiller - Littré

À et pareil ; mettre ensemble des choses pareilles, assortir, arranger ; provenç. aparelhar ; espagn. aparejar ; ital. apparecchiare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de appareiller - Wiktionnaire

(Verbe 1) Dérivé de pareil avec le préfixe a- et le suffixe -er.
(Verbe 2) Du latin apparare via le bas latin *appariculare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « appareiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
appareiller apareje play_arrow

Conjugaison du verbe « appareiller »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe appareiller

Évolution historique de l’usage du mot « appareiller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « appareiller »

  • Un gros coup de cœur pour ce bateau que l’on suit au fil de l’eau, et qui va appareiller de son port d’attache du 19e début juillet, pour jeter l’ancre tout l’été place de la Pointe à Pantin, à deux encablures du métro. Rendez-vous sur le pont pour un moment complètement « berge », avec de l’espace, des bons coups à boire et à manger avec des produits au sourcing exigeant, du bon son et la vie est belle ! Télérama, Terrasses à Paris : nos 20 bars préférés, classés par arrondissement
  • Il est possible de se connecter à Internet puisqu'elle dispose d'une puce WIFI et d'un port Ethernet. Et vous pourrez même appareiller votre smartphone ou votre tablette en Bluetooth. Même si elle ne dispose pas d'Android TV, on a quand même accès à de nombreuses applications de streaming, comme Netflix, Amazon Prime Video, YouTube, et bien d'autres. Pour cela, il faut passer par le portail My Home Screen. Cette TV LED est aussi compatible avec les assistants vocaux de Google et Amazon (Alexa), vous pourrez donc l'allumer ou l'éteindre à distance, monter ou baisser le volume sans avoir besoin de saisir votre télécommande. , Une super offre pour l'une des meilleures TV LED 4K UHD HDR de 65 pouces du moment de chez Panasonic
  • L'étude montre que la réforme est connue de 75% des ORL, mais que seulement 23% en connaissent très bien les détails. Néanmoins, celle-ci est favorablement accueillie : plus de 9 ORL sur 10 estiment que la réforme est une bonne chose pour les patients. Selon l'étude, la réforme devrait impacter plutôt favorablement la proposition d’appareillage par les ORL : le reste à charge 0 pour les appareils de classe 1 va inciter 2/3 d’entre eux à davantage proposer à leurs patients de s’appareiller. Il faut noter que seuls 11% des ORL déclarent que la réforme n’aura aucun impact sur la proposition d’appareillage. Si près de 90% des ORL estiment qu’il existe une différence de qualité et de performance entre les appareils de classe 1 et 2, ils ne sont que 44% à penser que cette différence est tout à fait significative. « Face à ces constats, il existe un véritable enjeu pour les audioprothésistes d’engager un effort de communication et de pédagogie auprès des médecins afin d'expliciter la réforme, ses implications sur leur activité ainsi que les différences entre appareils de classe 1 et 2 afin d'éduquer les ORL pour qui ces différences mériteraient d'être précisées », explique Maher Kassab. « Nous constatons que les ORL n'envoient que 30% des patients chez l'audioprothésiste. Nous observons de fortes différences de prescriptions, même si nous sommes bien conscients que tous les patients ne sont pas appareillables. Nous avons remarqué que, parfois, le prix est un frein pour le malentendant mais aussi pour certains ORL. Le fait d'avoir une offre de santé prise en charge va permettre à plus d'ORL d'informer leurs patients, sans doute de façon plus précoce. Ce qui peu enclencher un cercle vertueux pour un meilleur bénéfice. Je vois le 100% Santé comme un vrai levier d'information et de promotion des audioprothèses dont le mouvement devra être accompagner par les audios ». , EDP Audio - Le premier site d'information 100% dédié à l'Audiologie
  • Cette semaine, trois autres navires (Trollfjord, Midnatsol et Richard With) vont également appareiller pour des croisières Express Côtier. Mer et Marine, Hurtigruten reprend en Norvège et au départ d'Allemagne | Mer et Marine
  • Il y a des handicaps qu'on ne peut pas corriger. Celui-là on peut le corriger donc notre c'est qu'il puisse entendre naturellement de ses deux oreilles. Je sais qu'en France la politique c'est d'appareiller, c'est de se dire que si on a une oreille qui fonctionne on peut appareiller l'autre pour compenser. Mais ça reste une compensation. France 3 Pays de la Loire, Angers : une opération aux États-Unis pour guérir Louis, 8 ans, atteint d'aplasie

Images d'illustration du mot « appareiller »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « appareiller »

Langue Traduction
Corse fà in partenza
Basque itsasoratzeko
Japonais 出航する
Russe отплыть
Portugais para zarpar
Arabe لأبحر
Chinois 启航
Allemand segel setzen
Italien per salpare
Espagnol zarpar
Anglais to set sail
Source : Google Translate API

Synonymes de « appareiller »

Source : synonymes de appareiller sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « appareiller »


Mots similaires